background preloader

Économie de proximité

Économie de proximité

CNM Depuis la promulgation en 1985 de la « loi montagne », les acteurs de la montagne disposent d’une instance consultative, présidée par le Premier ministre : le Conseil national de la montagne (CNM). Cette instance, dont la Datar assure le secrétariat général, est composée de 59 membres issus des différents massifs : parlementaires, représentants des régions et départements, socioprofessionnels (représentants des chambres consulaires et des syndicats patronaux et de salariés), délégués du monde associatif... Réuni régulièrement, ce conseil joue à la fois un rôle de veille et de force de proposition pourdéfinir les objectifs de développement, d’aménagement et de protection de la montagne.

L’Agora, maison des initiatives citoyennes Rencontres, débats, concertations publiques, apéros musicaux, ateliers informatiques et multimédia … des rendez-vous à ne pas manquer pour découvrir, s’informer et se divertir ! La parole est à vous L’Agora est un lieu de rencontres ouvert à tous.Sa programmation de rencontres publiques est constituée d’initiatives portées par les associations, les citoyens et les services municipaux. Les sujets abordés traitent du projet de ville, abordent des questions de société et d’actualité et mettent en lumière les actions citoyennes portées par les habitants sur la ville ou dans d’autres pays. Vous souhaitez monter une initiative à l’Agora, envoyez-nous un mail ou venez nous rencontrer ! > Afin de suivre dans les meilleurs conditions les rencontres, l’Agora dispose d'un casque pour les personnes ayant un handicap auditif. L’Agora numérique pour tous Déclics ! L’Agora accompagne vos projets Un jardin partagé

Positions, propositions et polémiques avant le débat sur la loi ESS à l'Assemblée Nationale Les réactions après le vote au Sénat du projet de loi sur l’ESS se poursuivent (voir Réactions après le vote de la loi sur l’ESS par le Sénat) dans une démarche de préparation du débat à l’Assemblée Nationale qui s’approche (voir Yves Blein désigné rapporteur du projet de loi sur l’ESS), et nous allons nous faire écho de quelques positions, propositions et polémiques AP2E poursuit, inlassablement, sa démarche pour que soit créé un véritable droit de préemption des salariés en cas de cession de leur entreprise, allant bien au delà du droit d’information prévu aux articles 11 et 12 du projet de loi Il est aussi proposé de renforcer la révision coopérative prévue à l’article 14, et de ne pas aller vers une plus grande délégation de pouvoir aux dirigeants des mutuelles telle qu’elle est prévue à l’article 35. Et comme à son habitude, il est proposé une stratégie pour interpeller les élus avant que ne commence le débat à l’Assemblée Nationale. Nul doute que le débat est loin d’être clos

Territoires en Transition France TERRITOIRES Il est souvent dit que les catégories populaires sont les grandes absentes des processus participatifs. Êtes-vous d’accord avec ce constat ? Pas entièrement. Lors d’enquêtes de terrain dans les quartiers d’habitat social à Grenoble, j’ai pu constater que les personnes situées au bas de l’échelle sociale n’étaient pas totalement invisibles dans les processus participatifs. Il s’agit en grande majorité des personnes non ou peu diplômées, des jeunes, des mères de famille, des français issus de l’immigration et des étrangers. Comment expliquez-vous que cette notion de " cens caché " persiste dans les structures participatives ? Je pense que cela s’explique par le fait que les dispositifs participatifs, tels qu’ils sont mis en œuvre en France, ne sont pas particulièrement adaptés à des populations qui ne maîtrisent pas bien la langue, le vocabulaire lié à ces thématiques, et / ou ne sont pas à l’aise avec ce genre de questions.

Citizen Mobility : le taxi s’autopartage aussi La société Citizen Mobility a lancé en novembre 2011 un service de taxis partagés à destination des particuliers, collectivités et entreprises d'Ile-de-France. Moins cher et plus écologique que le taxi traditionnel, cette nouvelle méthode de déplacement a tout pour plaire. Pour prendre le taxi moins cher à Paris et de manière plus respectueuse vis-à-vis de l'environnement, Citizen Mobility a la solution. Depuis novembre 2011, la société, cofondée par Guillaume Mathieu, qui en est l’actuel directeur exécutif, propose un service d’autopartage de taxi dans la capitale appelé "Alpha Travel". A destination des entreprises, collectivités, mais aussi des particuliers franciliens, le service fonctionne en partenariat avec la société AlphaTaxis (qui dispose d’un réseau de 1400 taxis circulant à Paris et en proche banlieue). Une idée qui fonctionne Le fonctionnement est simple : "L’entreprise souscrit à un abonnement de 25 euros mensuels, et accède à un service de réservation prioritaire […].

La Transition énergétique, économique, sociale - Quelle Foire Trieves 2012 Réapprendre à produire avec les ressources locales pour économiser l'énergie, et en resserrant les liens économiques et sociaux de proximité, est une nécessité face à un avenir avec moins de pétrole, moins d'énergie à bon marché pour tous. Mais aussi un plaisir, un bien-vivre. Réponse optimiste et moderne à des problématiques actuelles, la Transition se base sur l'inventivité et l'innovation, elle s'appuie également sur des pratiques et savoir-faire transmis localement entre générations. « Le mouvement des villes et territoires en transition né en Angleterre pour rechercher des réponses collectives à la triple contrainte climatique, énergétique et économique qui pèse sur nos sociétés…. Ainsi, une relocalisation économique partielle basée sur la valorisation soutenable des ressources locales peut-être une chance pour l’emploi de nombreuses régions. En France, une soixantaine de territoires sont aujourd'hui entrés en Transition. Le pétrole ? - un projet d'écoquartier à Miribel-Lanchâtre

ARDL PACA – association régionale pour le développement local en région Provence Alpes Côte d'Azur | Promouvoir le développement local et les démarches participatives en Région Provence Alpes Côté d'Azur Caroline de Francqueville - Trois questions à Guillaume Mathieu, co-fondateur de Cityzen Mobility Accroître la capacité de déplacement de tous, sans augmenter le nombre de véhicules dans des villes déjà saturées, c'est une des ambitions de Cityzen Mobility. Fondée en 2011, la start-up a d'ores et déjà déployé ses services en Ile-de-France à travers son offre CityzenCab. Ce service de taxi partagé permet aux utilisateurs de réaliser une économie de 50 % à 80 % par rapport à une course traditionnelle sur tous les trajets effectués depuis et vers les aéroports et gares de la région. Près d'un an après le lancement de Cityzen Mobility, Guillaume Mathieu, fondateur de l'entreprise, dresse un premier bilan et nous présente les prochaines étapes de développement du service. Cityzen Mobility, qu'est-ce que c'est ? Cityzen Mobility abrite deux activités : CityzenCab et Senior Mobilité. Cityzen Cab est une offre de taxis partagés qui s'appuie sur un réseau de 1.500 taxis partenaires, ouverts à la réservation la veille pour le lendemain en Ile-de-France. © Julie Rieg / Chronos

Pierre Rabhi Initiateur du Mouvement Colibris, reconnu expert international pour la lutte contre la désertification, Pierre Rabhi est l’un des pionniers de l’agriculture écologique en France. Depuis 1981, il transmet son savoir-faire en Afrique en cherchant à redonner leur autonomie alimentaire aux plus démunis et à sauvegarder leur patrimoine nourricier. Auteur, philosophe et conférencier, il appelle à "l'insurrection des consciences" pour fédérer ce que l'humanité a de meilleur et cesser de faire de notre planète-paradis un enfer de souffrances et de destructions. Devant l'échec de la condition générale de l'humanité et les dommages considérables infligés à la Nature, il nous invite à sortir du mythe de la croissance indéfinie, à réaliser l'importance vitale de notre terre nourricière et à inaugurer une nouvelle éthique de vie vers une "sobriété heureuse". "De ses propres mains, Pierre Rabhi a transmis la Vie au sable du désert...

Collectif des Associations Citoyennes Non à la remise en cause des libertés associatives !

Related: