background preloader

Place-Royale d'aujourd'hui à hier

Place-Royale d'aujourd'hui à hier
Explorez aujourd’hui les traces encore visibles des faits historiques qui se sont déroulés jadis à Place-Royale à Québec. L’exploration des lieux peut se faire virtuellement sur le Web par des vues panoramiques de 360 degrés, ou en visite sur place par un lien haute vitesse (choisir la connexion wifi SODEC) à l’aide de votre appareil mobile ou encore par baladodiffusion. Les autres options du menu vous permettent de choisir la façon d’aborder ce site patrimonial riche de plus de 400 ans d’histoire et l’un des plus importants du Québec et du Canada. Place-Royale en bref Pointe de terre exiguë blottie entre le cap Diamant et le fleuve Saint-Laurent, Place-Royale est le havre naturel, bien protégé et stratégique, qu’a choisi Samuel de Champlain à son arrivée, le 3 juillet 1608, pour y construire son habitation en terre nouvelle.

Images du Bas-Canada (1790-1816) par le peintre George Heriot « Silhouette de George Heriot, vers 1810 Georges Heriot est né à Haddington (Écosse) en 1759. Il a fait ses études à la Royal High School d’Edinbourg (1769-1774). En 1781, il publie A Descriptive Poem Written in the West Indies. En 1792, il est à Québec, toujours à l’emploi du Ordnance Department. Il expose a la Royal Academy of Arts en 1797 certaines de ses oeuvres. George Heriot démissionne en janvier 1816 et retourne quelques mois plus tard en Angleterre. Il est décédé le 22 juillet 1839 à Chelsea, Angleterre. Oeuvres Plusieurs lieux sont représentés dans ses oeuvres: l’Irlande, le Québec, l’Ontario, le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse, la Grande-Bretagne, etc. Les oeuvres qui suivent proviennent du site du musée McCord. Montréal, 1810 Vue de la baie Saint-Paul depuis le fleuve Saint-Laurent. v. 1807 Canadiens des provinces d’en haut près de Montréal, 1815 La danse ronde, danse circulaire des Canadiens, publiée en 1807 Le menuet des Canadiens, 1807 Vue de la chute Montmorency, 1816

Progression des apprentissages au secondaire La progression des apprentissages au secondaire constitue un complément à chaque programme disciplinaire en apportant des précisions sur les connaissances que les élèves doivent acquérir et être capables d’utiliser à chaque année du secondaire. Il s’agit d’un outil qui est mis à la disposition des enseignantes et des enseignants pour les aider à planifier leur enseignement et les apprentissages que feront leurs élèves. Place des connaissances dans l’apprentissage Les connaissances qu’un jeune acquiert lui permettent de mieux comprendre l’univers dans lequel il évolue. Connaissances et compétences sont appelées à se renforcer mutuellement. Intervention de l’enseignante ou de l’enseignant Le rôle de l’enseignante ou de l’enseignant dans l’acquisition des connaissances et dans le développement des compétences est essentiel et une intervention de sa part est requise tout au long de l’apprentissage. Quant à l’évaluation des apprentissages, elle a essentiellement deux fonctions. Structure

La baladodiffusion Sous la direction d'Andrée Beaudin-Lecours1, chargée de projet (La Vitrine Technologie-Éducation) Lorsque les contenus éducatifs prennent le chemin de la baladodiffusion, on entre dans l’univers de l’apprentissage mobile, là où on peut «apprendre n’importe où, n’importe quand». Affranchi de la présence obligatoire dans les lieux traditionnels de transmission du savoir, l’apprenant peut accéder aux contenus à partir de chez lui ou mettre à profit son temps de déplacement, qu’il soit à pied, en voiture ou en transport en commun. Pour vous initier à l’apprentissage mobile, nous vous expliquons ici ce qu’est la baladodiffusion et vous en donnons des exemples, telle la série Réseau TIC de La Vitrine Technologie-Éducation. Baladodiffusion et balados Ce qui caractérise la baladodiffusion, c’est la diffusion par flux RSS de fichiers qui sont destinés à une lecture ultérieure, soit sur un ordinateur, soit sur un appareil mobile tel un baladeur numérique ou un téléphone cellulaire. David B.

Portail montréalais des archives - Accueil Les services d’archives partagent un objectif commun: rendre toujours plus accessible à l’ensemble de la population l’exceptionnel patrimoine dont ils ont la garde. Dans le prolongement des efforts soutenus des dernières décennies pour diffuser les archives, la vingtaine de membres du Groupe d’archivistes de la région de Montréal (GARM) joignent leurs ressources et ont recours à la Toile. C’est la façon la plus démocratique et la plus efficace de donner accès à l’information. Nous sommes heureux de livrer ici, avec l’aimable autorisation des Éditions du Boréal, le texte condensé de la première édition de Brève histoire de Montréal de l’historien Paul-André Linteau, le tout enrichi par plus de 700 documents d’archives. En complément, nous ajoutons un quiz et des ressources pédagogiques. Nous tenons à remercier le ministère du Patrimoine canadien, Bibliothèque et Archives Canada, ainsi que le Conseil canadien des archives, dont l’aide financière a permis la réalisation de ce projet.

Introduction - Forteresse - Histoire d'une citadelle et de ses habitants Windows J'ai la mémoire qui tourne Les SAÉ ont été développées en lien avec le Programme de formation de l’école québécoise. Programmes disciplinaires. Les SAÉ sont principalement destinées aux programmes de: Univers social - Géographie, histoire et éducation à la citoyenneté; Français, langue d'enseignement; Science et technologie et Éducation physique et à la santé. Compétences disciplinaires. Compétences transversales. Domaines généraux de formation. Programmes disciplinaires. Compétences transversales. Domaines généraux de formation. Encyclopédie du patrimoine culturel de l'Amérique française – histoire, culture, religion, héritage En 2011, notre Encyclopédie s’est méritée la mention Coup de coeur des prix Mérites du français dans les TI décerné par l'Office québécois de la langue française pour « la richesse et l’excellence de son site Internet ». En 2012, elle était finaliste à ce concours. En 2013, notre collaboration à l'application mobile Découvrir Québec a de nouveau été récompensée par un prix Mérites du français dans les TI. Adam Dollard des Ormeaux, ce personnage emblématique de l’histoire de la Nouvelle-France, a fait l’objet d’un culte patriotique exceptionnel. Le combat qu’il a mené avec une poignée de compagnons contre une armée iroquoise, en 1660, a marqué la mémoire collective. Les célébrations entourant son « exploit du Long-Sault » ont culminé des années 1920 aux années 1960 et ont pris de multiples formes, notamment la fête de Dollard, célébrée chaque année au Québec le même jour qu’on fête ailleurs au Canada la reine Victoria. Tous les articles Jeu vidéo et modules interactifs

Related: