background preloader

Imagini din constructii dar nu numai

Imagini din constructii dar nu numai
Related:  Bonnes Idées

Maison en sacs de terre de 50 m2 pour 8700 euros Dans les pays occidentaux, le secteur du bâtiment est énergétivore et fortement émetteur de gaz à effet de serre. De plus, construire une maison engloutie les budgets des ménages. Le concept de maison en sacs de terre permet d'utiliser des produits locaux (terre trouvée sur place) et à un coût dérisoire. Cette maison, un vrai bunker, est presque indestructible. En secteurs fortement déboisés (Haïti, Afrique subsahélienne etc.) le concept d'EcoDome apporte un avantage majeur : sa construction ne nécessite pas de bois (pas de charpente). De la lune à la terre... - Olivier Nader Khalili est un architecte irano-américain qui a travaillé sur l'architecture lunaire dans les années 80 et a développé des constructions en sacs de sable, qu'il appelle "Super Adobe". - "The real form of poverty is the poverty of hope. "Je n'ai rien inventé. Suite >> Maison en sac de terre par Natureconstruction Maison en sacs de terre Les fondations Les types de sacs

L'énergie solaire transforme aussi l'eau de mer en eau potable Le four solaire peut servir à des dizaines de communautés établies en bord de mer et n'ayant pas accès à l'eau potable. Un jeune étudiant italien a mis au point un système qui pourrait grandement faciliter la vie de plusieurs milliers de personnes n’ayant pas accès à l’eau potable. Face à la crise mondiale de l’eau, Gabriele Diamanti, designer diplômé, propose un nouveau four solaire permettant de transformer l’eau de mer salée en eau potable. Concrètement, le four solaire tout en céramique fonctionne comme une machine à café « à l’envers ». L’énergie durable au service des pays en voie de développement (PED) Au total, 5 litres d’eau potable peuvent être recueillis chaque jour grâce à ce système qui coûte à peine 50 dollars (39 euros). Ce n’est pas la première invention qui consacre l’utilité des énergies renouvelables. Crédits : Gabrielle Diamanti

natural materials Idées Construisez votre éco-maison ronde en bois ! - Caner Candan - hellomerci Notre projet de construction de maison en kit se distingue de l'existant par le respect des dernières normes de maisons à basse consommation et surtout, et pas des moindres, par son coût de réalisation extrêmement faible permettant la vente d'un kit de maison écologique à moins de 20 000 € pour 60m2 au sol (avec possibilité d'ajout d'une mezzanine de 25 m2), ce qui la rend ainsi accessible à un plus grand nombre de personnes. Ce concept doit également répondre à une caractéristique qui tend à être de plus en plus recherchée : celle d'être modulable, étant amenés à déménager de plus en plus, nous avons voulu cette maison démontable et re-montable aisément et s'adaptant aux différents climats que l'on peut rencontrer sur le territoire. Un autre point de notre projet est de publier tous nos plans pour qu'ils soient disponibles librement et gratuitement sur Internet afin que tout le monde puisse être libre de construire soit même sa yourte, s'il le souhaite.

Une maison en Tetrapak pour moins de 3 000 euros Mexique / / Amérique du nord Un nouveau type de construction remplace peu à peu les abris de tôle des quartiers pauvres de l’état d’Oaxaca, dans le sud du Mexique. Alliant résistance, isolation thermique et rapidité de mise en œuvre, les matériaux recyclés permettent de fabriquer une maison en une semaine seulement. Une technique déjà bien rôdée Avec une cinquantaine de maisons construites dans divers quartiers défavorisés, l’organisation Techamos Una Mano a su démontrer l’efficacité de ses méthodes. C’est le professeur Rodrigo Arnaud qui a eu l’idée en 2008 d’associer du bois et des emballages Tetrapak pour former des murs isolants. Quand les emballages protègent le bois Les maisons de Tetrapak s’appuient sur une dalle en béton, qui constitue la première étape des travaux. Les espaces vides à l’intérieur des murs sont remplis de bouteilles en plastique, qui leur confèrent un important pouvoir isolant. Renforcer le tissu social grâce au bénévolat Le Tetrapak, un matériau noble ?

natural materials Maison en sacs de terre de 50 m2 pour 8700 euros Dans les pays occidentaux, le secteur du bâtiment est énergétivore et fortement émetteur de gaz à effet de serre. De plus, construire une maison engloutie les budgets des ménages. Le concept de maison en sacs de terre permet d'utiliser des produits locaux (terre trouvée sur place) et à un coût dérisoire. Les sacs peuvent être remplis de terre, de sable (ou autre matériau), en fonction des ressources disponibles localement. Cette maison, un vrai bunker, est presque indestructible. En secteurs fortement déboisés (Haïti, Afrique subsahélienne etc.) le concept d'EcoDome apporte un avantage majeur : sa construction ne nécessite pas de bois (pas de charpente). De la lune à la terre... - Olivier Nader Khalili est un architecte irano-américain qui a travaillé sur l'architecture lunaire dans les années 80 et a développé des constructions en sacs de sable, qu'il appelle "Super Adobe". - "The real form of poverty is the poverty of hope. "Je n'ai rien inventé. Maison en sacs de terre Les fondations

LOISIRS et Lotissements - Habitat de Loisir… - Camping et Habitat… Comment la ville de Todmorden fait un pied de nez au Nouvel Ordre Mondial ! A l’heure où des multinationales ne pensent qu’à gagner plus d’argent et de pouvoir sur les peuples pour mieux les asservir, aidées par une classe politique complètement corrompue et des médias aux ordres, que certains préfèrent ne parler que de dépopulation, d’euthanasie, d’avortement, d’encouragement à l’homosexualité…. Alors que notre terre pourrait nourrir 12 milliards d’habitants sans problème, d’autres prennent leur destin à bras le corps et cherchent à se sortir de cette étreinte infernale. C’est de Todmorden, une petite ville du nord de l’Angleterre, qu’est parti le mouvement des "Incroyables Comestibles" (Incredible Edible) : En 2008, une poignée d’activistes envahit le bitume de bacs de plantations : sur les trottoirs, dans la cour du collège, devant l’hôtel de police, sur les parterres de l’hôpital… Leur site : Aujourd’hui, chaque citoyen cultive un carré de terre, et offre aux passants sa récolte.

Related: