background preloader

♥ Des microalgues qui produisent des biocarburants et purifient l’eau

♥ Des microalgues qui produisent des biocarburants et purifient l’eau
Mexique / / Amérique du nord Déjà très appréciées des industriels pour la fabrication de biogazole, les microalgues trouvent des applications dans de nombreux domaines. De nouvelles technologies permettent de combiner une production intensive de biomasse à un assainissement extrêmement efficace de l’eau. Deux jours de culture Parmi les divers procédés utilisés pour produire des biocarburants, la culture des algues présente l’avantage majeur de ne pas empiéter sur les terres agricoles et d’offrir des rendements exceptionnels tout au long de l’année. Mais ce n’est pas la seule raison qui a poussé l’entreprise BioLets à s’intéresser aux microalgues. La multiplication exponentielle des microalgues est réalisée dans des enceintes particulières, baptisées photoréacteurs à flux continu. Les algues à la rescousse des caféiculteurs Au cours de leur croissance, les algues absorbent d’importantes quantités de métaux, de minéraux, de composés chimiques et de matière organique.

http://www.greenetvert.fr/2012/09/13/des-microalgues-qui-produisent-des-biocarburants-et-purifient-leau/66760

Related:  Energie VégétalA CLASSERprojet microalguesénergie alternative

Les noyaux d'olive l'énergie du futur ? L’entreprise Genova startup Israélienne à mis en place un processus de recyclage des noyaux d’olive et des déchets issus de la production d’huile d’olive ! Cette technique unique et tenue secrète recycle la biomasse pour générer de l’électricité. De plus ce procédé de traîtement des noyaux d’olive est peu énergivore, la conversion de la biomasse utilise seulement 10% de l’électricité qu’elle produit ! À 15 ans, cet enfant fournit déjà de l’électricité pour tout son village Kelvin Doe est un petit génie venu tout droit de Sierra Leone. À 13 ans il construisait déjà des batteries et des générateurs électriques pour tout son village, aujourd’hui, il est devenu à 15 ans le plus jeune invité du MIT, l’une des plus prestigieuses universités américaines. C’est une histoire digne d’un roman. Parti de rien, Kelvin Doe a réussi à se sortir de son petit village de Sierra Leone pour être invité par l’université du MIT (Massachussets Institute of Technology), spécialisée en sciences et technologies. Et s’il a réussi, le garçon ne le doit à personne. Cet autodidacte commençait dès l’âge de 13 ans à construire des batteries pour sa maison qui ne dispose pas d’électricité.

Créer de l'énergie grâce à des panneaux remplis d'algues La start-up française Ennesys prépare un nouveau concept de bâtiments verts composés de murs d'algues pour produire directement chaleur et électricité. Créer des bâtiments auto-producteurs d'énergie, tel est le défi que s'est lancé Ennesys, start-up française dont le siège se trouve à Nanterre, en banlieue parisienne. Le concept est simple, il s'agit de "produire de l'énergie en dépolluant les eaux usées, et le faire sans utiliser de surface au sol" comme l'explique à l'AFP Pierre Tauzinat, président de la jeune entreprise. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook

Biomasse (énergie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Unité de valorisation énergétique de la biomasse (Allemagne) Dans le domaine de l'énergie, et plus particulièrement des bioénergies, le terme de biomasse désigne l'ensemble des matières organiques d'origine végétale (algues incluses), animale ou fongique pouvant devenir source d'énergie par combustion (ex : bois énergie), après méthanisation (biogaz) ou après de nouvelles transformations chimiques (agrocarburant). La biomasse est aujourd'hui la première énergie renouvelable en France.

Quatre adolescentes créent un générateur d'électricité alimenté à l'urine Duro-Aina Adebola (14 ans), Akindele Abiola (14 ans), Faleke Oluwatoyin (14 ans) et Bello Eniola (15 ans) ont présenté leur invention lors de la "Maker Faire Africa" (un évènement dédié aux projets scientifiques et à l’esprit de débrouille) à Lagos. Le système a l’avantage d’être parfaitement écologique et durable. Leur générateur d’électricité est effectivement alimenté par… de l’urine.

Transformation à l’échelle industrielle du CO2 en biomasse microalgale - Plan d’action en faveur de l’éco-innovation Le système de production innovant développé par SAT utilise un dispositif spécial qui garantit un apport optimal de lumière et de nutriments tout au long du cycle de vie des algues, ce qui permet de maximiser la production de biomasse et contribue ainsi à améliorer grandement l’efficacité et la rentabilité du système. Cette technologie peut être appliquée à de nombreuses espèces de microalgues et ce, quelles que soient les conditions climatiques. Une installation pilote a été mise en service au sein de la centrale électrique de Timelkam en Autriche. Le système comprend trois étapes: la séparation du CO2 des gaz de carneau, la culture des algues et la récolte de la biomasse.

Guide Taranis Publication du guide méthodologique réalisé par le réseau Taranis: "Construire ensemble un projet citoyen d'énergies renouvelables" à destination des associations, collectivités, groupements de citoyens les derniers produits, idées, tendances pour faciliter la vie urbaine Robuste et pratique, Eastpak l’a fait. Connu pour ses sacs très résistants (garantie 30 ans), c’est dans un tout autre registre que la marque nous propose un sofa. Designé par Quinze et Milan, le canapé de ... XFire est un système de signalisation de nuit pour sécuriser votre parcours à vélo.

L'énergie libre! Imaginez un monde avec une énergie abondante, propre, peu coûteuse, les centrales nucléaires, de gaz, les puits de pétrole, les mines de charbon... ont été mises hors d'usages. Un type inhabituel de l'énergie rend tout cela possible. Elle ne vient pas du soleil, du vent, de la pluie ou des marées, ce n'est pas un combustible fossile ou nucléaire prit dans le sol ou par synthèse chimique. Des algues pour la production d’oméga-3 - Plan d’action en faveur de l’éco-innovation L'entreprise de biotechnologie autrichienne Ecoduna est sur le point de permettre la production d'algues à une échelle industrielle grâce au développement de son projet PHOBIOR. L'objectif de ce projet, qui tire son nom du photobioréacteur sur lequel s'appuie la technologie, est de démontrer la viabilité commerciale de la culture de microalgues pour la production d'acides gras oméga-3. Le projet bénéficie d'un financement au titre du programme-cadre de l'UE pour la compétitivité et l'innovation. Les oméga-3 sont depuis longtemps reconnus comme essentiels à la santé et à la nutrition humaine, notamment pour leurs effets bénéfiques sur le développement du cerveau.

Green Pass, générateur d’énergie Réagissez : Partagez : Cette invention date de 2010, mais n’a pas encore été mise en place. Pourtant, à échelle mondiale, elle pourrait permettre d’importantes économies d’énergie.

Related: