background preloader

La Spirale des Aromates - Permaculture appliquée - Permaculture

La Spirale des Aromates - Permaculture appliquée - Permaculture
Nous vous proposons la création d’une spirale d’aromates, très typique en Permaculture, qui vous permettra d’avoir, de façon simple et très commode, une bonne variété d’espèces de plantes très utiles. Si c’est une pratique chère à la permaculture, c’est parce que la spirale des aromate permet en un minimum de place, d’exprimer un maximum des potentialités possibles sur un site, grâce au voisinage de différents microclimats, terrains, humidité, expositions. Ainsi que la permaculture recommande de le rechercher, il peut ainsi s’y établir une plus grande biodiversité et y naître les plus grande synergies entre espèces et terrain. Cet article a été publiée dans la rubrique Permaculture de la Revue Passerelle Eco N°13 (novembre 2003), d’après un texte et des photos de Tony Marin, Rehabitar, Espagne. La spirale des aromates permet de disposer aisément et simplement de plantes pour les infusions, les salades, les remèdes et la cuisine. Réaliser trois cercles concentriques de murets de pierre.

http://www.passerelleco.info/article.php?id_article=938

Related:  Spirale AromatiqueCultureJardinagepermaculturemimidemali

Construction d’une spirale d’aromatiques L’une des marottes (et ils en ont beaucoup) des permaculteurs est de supprimer les lignes droites, quelles qu’elles soient : inesthétiques, inexistantes dans la Nature et totalement dysfonctionnelles, elles seront remplacées par des lignes courbes, des formes organiques et naturelles, plus aptes à remplir des fonctions utiles à la Vie. Ces "patterns" ou motifs de la Nature sont les bases de construction du vivant et on les retrouve partout, de la cellule végétale aux grandes formations géologiques : Chaque série de pattern possède une ou plusieurs actions spécifiques : stocker, distribuer, concentrer, etc… Ces particularités énergétiques seront les guides, des références pour le design en permaculture. L’une des figures emblématique de la permaculture est la spirale, symbole englobant et concentrant en même temps, multidirectionnel, il incarne mieux qu’aucun autre la vision globale de la permaculture. On commence donc par tracer le périmètre du cercle final au sol.

Fin de saison au potager L'arrivée de l'automne marque la fin d'un cycle au potager. Non que tout s'y arrête à compter d'octobre, mais parce que de nombreux légumes marquent le pas avec la baisse de l'ensoleillement. Il faut bien négocier ce virage, planter ce qui peut l'être et préparer soigneusement l'hiver qui approche... Plantez des légumes verts La vie ne s'arrête pas totalement au potager pendant l'hiver.

Les plantations et semis spontanés en permaculture Même si le paillage n'empêche pas les grosses graines de germer, il est assez difficile de semer directement dans les buttes de permaculture. Nous privilégions donc : les semis spontanés les légumes vivaces le repiquage de légumes semés en pots dans la serre Le semis direct dans les buttes A réserver aux grosses graines et aux légumes de début de saison (plus tard, on ne verra plus rien pousser dans la "jungle" !)

17 techniques de désherbant naturel Les désherbants chimiques se sont montrés catastrophiques pour l'environnement et la santé humaine. Les agriculteurs comme les jardiniers utilisent pourtant des tonnes de désherbants alors qu'il existe des désherbants écologiques efficaces. En matière de désherbage, l'utilisation de désherbants chimiques est ce qui se fait de pire. Les désherbants chimiques sont en effet très polluants pour les végétaux, les micro-organismes, les sols, et les nappes phréatiques. Pour éviter le désherbage chimique, il existe plusieurs méthodes : outre le désherbage à la main ou le désherbage à l'eau chaude, il existe d'autres solutions pour désherber son jardin. Il faut prévenir la pousse de futures "mauvaises herbes" avec des les solutions préventives : avant la période de dispersion de leurs graines, pensez à dégager ces herbes des zones qui bordent votre potager et qui portent des graminées ou d'autres plantes non désirées.

La spirale d'herbes aromatiques Les anglais, dont le climat humide ne favorise pas la culture des plantes aromatiques, ont inventé un parterre surélevé en spirale pour les cultiver dans n’importe quel jardin. La structure accumule la chaleur et tempère les variations de température. La pente crée un microclimat plus chaud que les alentours. La butte surélevée est bien drainée, même en terrain et climat humides. Cette spirale peut avoir de 2 m à 3,5 m de diamètre et de 0,80 à 1,20 m de hauteur au centre selon la place dont on dispose.

Août, planter et semer un potager pour l'automne et l'hiver Publié le Au mois d'août, il est encore temps de faire un potager pour des récoltes hivernales. Il suffit de choisir des variétés résistantes au froid et au climat des régions. Les bases du jardinage sol vivant Que signifie Jardiner « Sol vivant » ? En fait je vous en fait la confidence, c’est une expression que j’ai inventée. J’aurai pu appeler ce blog jardin « sans travail du sol » mais ça me plaisait pas de définir par la négative un thème aussi passionnant. août 2011 : cette planche a été préparée à partir du mois de février de la même année sans aucun travail du sol ! Pourquoi donc vouloir supprimer le travail du sol ?

10 raisons de cultiver des champignons comestibles ou médicinaux Pourquoi cultiver des champignons ? La plus part des gens pensent que la culture de champignons est difficile et réservée aux initiés. Pourtant, avec un faible investissement financier, un peu de temps et un minimum de connaissances vous aurez la satisfaction de cultiver vos propres champignons ! Besoin d’être convaincu ? Voilà 10 raisons de cultiver des champignons : Stage d'initiation à la permaculture Du 20 au 21 avril 2013 Formation, atelier Stage d’initation à la permaculture à Paris, les 20 et 21 avril 2013. Lors de ce stage , vous acquerrez une vue d’ensemble de ce qu’est la permaculture, et vous vous initierez à ses outils de base.

La culture sur buttes (fiche technique) Pour les bonnes raisons de pratiquer la culture sur buttes, voir ici. Deux grands courants pratiquent la culture sur buttes : le premier d’inspiration biointensive, le second d’inspiration permaculturale. La biointensive cherche en gros à maximiser le rendement aussi vite que possible en utilisant tous les moyens biologiques à disposition du jardinier. La permaculture recherche plutôt à imiter la nature, et à éviter les pratiques trop coûteuses en travail, quitte à obtenir un rendement plus faible ou à prendre plus de temps pour obtenir un résultat. Mais les deux ont des points communs, notamment l’utilisation des buttes, la création d’un écosystème complet, l’amélioration du sol.

C A M E L E O N Il y a peu de temps, je haranguais les foules (enfin mes quelques lecteurs) pour vous inciter à participer à un chouette projet de tricoter pour les sans abris. Lorsque j’ai parlé de cette initiative autour de moi, j’ai souvent entendu les remarques suivantes: “oui mais tu vois je ne sais faire que du point mousse” ou alors “je ne tricote trop très bien, c’est un peu la honte de donner un truc fait par un débutant“, et puis l’éternel: “ahhh mais j’aurais JAMAIS le temps“. J’ai réfléchi à toutes ces problématiques. Implantation d'un jardin autofertile www.vegeculture.net Jardin sans travail du sol Saint-Casimir, saison 2006 Objectifs pour cette année: Poursuivre la parcelle Stout de l'an dernier Expérimenter le bois raméal fragmenté (BRF) Cultiver une grande diversité de plantes Évaluer la productivité de ces techniques. Agrandissement du jardin La partie remplie de verdure est la parcelle Stout débutée en 2005.

Marc de café, l'or brun du jardinier Le marc de café est un excellent engrais naturel qui favorise la fertilité du sol, mais pas seulement ! Il possède également un effet répulsif pour certains insectes et ravageurs du jardin. Découvrez dans cet article, l’ensemble des usages qui permet l’utilisation du marc de café au jardin. L'autonomie est-elle l'avenir de notre société? Chaque homme doit inventer son chemin... mais est-ce véritablement le cas dans nos sociétés modernes? Perdu dans ses finances incontrôlables, ses productions mondialisées et ses entreprises où l'humain et la nature ne pèsent pas bien lourds, le capitalisme d'aujourd'hui semble s'être laissé piéger par sa complexité et son obsession du profit. Et nous, citoyens-consommateurs, courons chaque jour derrière la consommation, l'épargne, le travail, la sécu, la retraite... Est-ce vraiment la bonne réponse à notre quête personnelle de sens et de bien-être? Est-ce la bonne voie pour pérenniser notre économie et réinventer l'imaginaire de notre avenir collectif?

Related: