background preloader

Comment le web social a été désocialisé

La scène se passe dans une salle de réunion d’une grande entreprise. Une agence, prestataire de cette grande entreprise, vient faire part de son bilan mensuel. Après l’exposé, une incompréhension se manifeste… Banal, ce propos relève pourtant d’une . Et pour cause, celle-ci, par définition complexe , ne rapporte rien : mieux vaut présenter des gros chiffres (quittes à ce qu’ils soient insensés) que des études sérieuses et étayées. En conséquence, . Mais surtout, on insistera sur le point fondamental : ce premier réseau social, ainsi que les autres, avait pour but . Bref, ils avaient tous en commun de permettre à tout un chacun de distribuer du contenu à un public communautarisé (au sens du centre d’intérêt : l’interest graph ). Par la suite, le succès de ces plateformes aidant , l’idée de compléter l’interaction par la distribution d’information a émergé. Si cette règle s’est imposée, c’est que les entreprises n’ont pas compris que les réseaux sociaux étaient un espace en soi, donc . Related:  outils

Facebook, Twitter, LinkedIn : 3 infographies pour optimiser les contenus publiés Comment optimiser la présence d’une entreprise, d’une association ou d’une institution sur les réseaux sociaux ? La question est clé pour nombre d’organisations en matière de communication et de marketing en ligne. La société américaine Salesforce (spécialisée dans l’informatique dans les nuages) a eu la bonne idée de publier sur son blog, 3 infographies qui aident à écrire et à composer des contenus sur les réseaux sociaux en tenant compte de la spécificité de chaque service (Twitter, Facebook et LinkedIn), des articles et des médias (textes, photos, vidéos) dont le but est qu’ils soient non seulement lus mais également partagés en ligne par les internautes (cible du message) et pour un objectif précis. Voici ces 3 infographies : L’article Facebook parfait Dans son format actuel, le contenu à diffuser sur une page Facebook doit prioritiser un contenu image accompagné d’une légende de 90 caractères tout au plus avec un lien vers le contenu original. LinkedIn : le statut parfait Licence :

Trois mythes sur les médias sociaux, qu'il faut oublier - Yourastar | Yourastar : agence en com' digitale & réseaux sociaux Je lisais récemment un billet de Brad Smith sur Social Media Today qui m’a donné envie à mon tour de faire le point sur ces mythes qui accompagnent encore les médias sociaux et qui sont fortement installés dans les directions Marketing et Commerciales. Malgré tous nos efforts de communicants, j’entends encore régulièrement des prospects ou des clients avec qui je parle de stratégie sur les réseaux sociaux me demander : mais combien de ventes supplémentaires je vais faire avec ça ? Il est temps de tordre le coup à quelques fausses bonnes idées et quelques mythes qui perdurent concernant les médias sociaux : Mythe N°1 : Les médias sociaux sont des canaux de ventes supplémentaires Ce n’est bien entendu pas vrai. Par contre, la nature des échanges qui s’y produiront auront, eux, un impact important sur les ventes ! Mythe N°2 : Les médias sociaux génèrent du trafic sur les sites web des entreprises Mythe N°3 : Les médias sociaux ont changé le marketing

Is Your Nonprofit Guilty of #Hashtag Spamming? A recent study concluded that only about one-third of tweets are worth reading and with Twitter now generating 340 million tweets per day, that’s approximately 266 millions tweets that would have been better left untweeted. Finding your Twitter voice is a skill and it takes a concerted effort to first track what tweets your followers react to (or not) and then adjust your content and tweets accordingly. In general, most direct marketing pitches and fundraising asks are ignored and increasingly an overuse or incorrect use of hashtags can do more harm to your nonprofit’s brand on Twitter than good. Too many hashtags in one tweet can look messy or nonsensical, decrease click-through rates, and subtly communicate to your followers than you are a hashtag spammer i.e., you’re not really monitoring or participating in the conversation around a certain hashtag, just spamming it in hopes of getting more followers – which doesn’t work by the way. Tweet #1 :: Hashtag Spammer or Not? VOTE

[Infographie] Médias sociaux : les 4 étapes d’une stratégie marketing efficace  Le succès dans les médias sociaux exige beaucoup de travail et d’investissement. Pour engager votre auditoire, vous ne devez pas simplement être inscrit sur les mêmes réseaux sociaux qu’eux, mais avoir de véritables objectifs, une stratégie bien en place, et des outils de mesure efficaces. BigThunk, spécialiste du marketing digital, et Numéro 8 Communications ont créé une infographie regroupant les quatre étapes d’une stratégie digitale réussie sur les médias sociaux. Tout d’abord, définissez vos objectifs. Demandez-vous ce que vous devez essayer d’accomplir: voulez-vous lancer, protéger, ou promouvoir votre marque ? Voulez-vous générer des ventes ? Ensuite, déterminez vos paramètres de mesure de votre succès. Quel influenceur êtes-vous ? Puis, décider de la tactique et évaluez ce que vous pouvez faire pour atteindre vos objectifs. Enfin, Exécutez votre stratégie. Préparer vous un calendrier de marketing des réseaux sociaux que vous mettrez régulièrement à jour.

15 Must-Know Facts on How People View Websites Do you know what is the first thing that your eye is drawn to on a website? And in what pattern do people scan your website? There have been many eyetracking tests on this subject and I’ll give you 15 most useful facts you should know. The picture below shows 3 different websites and where people look on them. Red indicates the area, where people looked the most, yellow areas got a bit less eye-action, blue areas got the least views and the gray areas, well, people didn’t focus on them at all. As you can see, the more people scroll down, the more they lose focus and start mainly scanning your website. Here are the 15 facts you should know on how people view websites. Text attracts more attention than pictures. There you go. Sources: BBC News | directcreative | GoogleBlog

Movim - Un réseau social open source en PHP à héberger Movim est une plateforme de réseau social PHP open source vous permettant de créer votre propre réseau privé d'entreprise ou personnel. Dans la même lignée que Diaspora, Movim est un réseau social dont la première priorité est le respect de la vie privée. Totalement open source, vous pourrez télécharger et héberger vous même la plateforme. On y retrouve toutes les fonctionnalités d'un réseau social: Flux / Mur riche, amis, chat live, galeries photos... Quelques chiffres pour donner une idée de l'ampleur du projet: Movim c'est 4 années de développement, 280 fichiers et plus de 14800 lignes de code. Des options de configuration permettent à l'utilisateur de contrôler ses données privées. Il est même possible d'exporter ses données d'un réseau Movim à un autre. Côté technologies, la plateforme utilise son ORM PHP maison: Datajar. Pour la partie chat live, c'est Jaxl qui est utilisé, une bibliothèque XMPP pour PHP. Site Officiel

12 tendances du Web en 12 min Tendance n°1 : Solomo = Social + Local + Mobile Le Social s'infiltre dans la majorité des sites et plutôt que de faire remplir un formulaire différent par application on propose une connexion avec facebook ou avec twitter. Le partage sur les réseaux pour plus de viralitéest également une fonctionnalité de plus en plus répandue dans les sites Web. Mobile : dans nos usages, les ordinateurs sont de plus en plus remplacés par des tablettes et des smartphones, tactiles et sans clavier. On compte déjà un million d’applications sur iPhone ou sur Android. Local : Les applications mobiles intègrent des fonctionnalités de localisation. réclamations critiques suggestions idées … issues des réseaux sociaux Tendance n°3 : QuantifiedSelf Le QuantifiedSelf c'est la capture, l'analyse et le partage de données personnelles. Le QuantifiedSelf a de multiples applications : Connaissance de soi, sociologie Santé, nutrition, perte de poidsSport, forme Suivi de ses bonnes résolutions, coachingEtc.

Lexique Twitter : les termes à connaître Twitter évolue très rapidement et se démocratise de plus en plus. Un nouveau vocabulaire s'est créé spontanément autour de ce nouvel outil de microblogging. Voici une petite liste de mots accompagnés de leurs définitions. Bien sûr, il s'agit d'une liste non exhaustive qui rassemble les mots les plus populaires, mais aussi quelques mots insolites… et d'autres, complètement inutiles ! Lorsque l'on débute sur Twitter, on est parfois déconcerté par le vocabulaire et les symboles spécifiques à ce réseau social.

Related: