background preloader

Petite Poucette. Les nouveaux défis de l'éducation.

Petite Poucette. Les nouveaux défis de l'éducation.
Les nouveaux défis de l’éducation Séance solennelle du 1er mars 2011 Avant d’enseigner quoi que ce soit à qui que ce soit, au moins faut-il le connaître. Ce nouvel écolier, cette jeune étudiante n’a jamais vu veau, vache, cochon ni couvée. Celle ou celui que je vous présente ne vit plus en compagnie des vivants, n’habite plus la même Terre, n’a donc plus le même rapport au monde. - Il habite la ville. - Son espérance de vie est, au moins, de quatre-vingts ans. - Depuis soixante ans, intervalle unique dans notre histoire, il et elle n’ont jamais connu de guerre, ni bientôt leurs dirigeants ni leurs enseignants. Or, religieuse ou laïque, toute morale se résumait à des exercices destinés à supporter une douleur inévitable et quotidienne : maladies, famine, cruauté du monde.Ils n’ont plus le même corps ni la même conduite ; aucun adulte ne sut ni ne put leur inspirer une morale adaptée. - Alors que leurs parents furent conçus à l’aveuglette, leur naissance fut programmée. L’individu Related:  Révolution num. et apprentissageséducation

36.11/ Les enfants du Net et leurs parents. Une recherche-action sur Internet en famille Etude UFAPEC 2011 par Dominique Houssonloge (Dir.) Retour Téléchargez l'étude complète (48 p.) ci-dessus Introduction Internet, une révolution dans la vie des familles En quelques années, l’usage d’Internet s’est intensifié et a envahi nos foyers au point qu’on parle de société numérique. Et les enfants dans tout ça ? Très vite, l’ordinateur familial va être investi par cette progéniture prometteuse. A partir de 12 ans, le jeune devenu « pro » aura souvent envie d’avoir son ordinateur particulier ou, du moins, un ordinateur à sa disposition. Jean-François Marmion du magazine Sciences humaines nous donne quelques chiffres interpellants pour nous faire prendre conscience de l’ampleur du phénomène du Net : « Six ans : tel est l’âge moyen auquel les enfants commencent à surfer sur Internet. Comme nous l’avons dit, ce nouveau média, qui rencontre un franc succès auprès des jeunes a pris sa place et même détrôné la TV, la radio ou le magazine. Dominique Houssonloge (Dir.) Retour

L'utilisation du numérique à l'École Vers une généralisation du numérique à l'École Espaces numériques de travail : vers un déploiement généralisé Un espace numérique de travail (ENT) est un ensemble intégré de services numériques, choisi, organisé et mis à disposition de la communauté éducative d'une ou plusieurs écoles ou d'un ou plusieurs établissements scolaires dans un cadre de confiance. L'ENT offre des services : pédagogiques : cahier de texte numérique, espaces de travail et de stockage communs aux élèves et aux enseignants, outils collaboratifs, blogs, forum, classe virtuelle, etc.d’accompagnement de la vie scolaire : notes, absences, emplois du temps, agendas, etc.de communication : messagerie, informations des personnels et des familles, visioconférence etc. Élèves, parents, professeurs, personnels administratifs peuvent accéder à ces espaces numériques de travail depuis n'importe quel matériel connecté à internet. Depuis la rentrée 2016 : Ressources et usages du numérique à l’École Des programmes adaptés

Les systèmes pédagogiques adaptatifs ou Adaptive Learning Adapter les décisions pédagogiques aux compétences et besoins particuliers de chaque apprenant… Rien que ça ! Voilà l’objectif ambitieux des systèmes pédagogiques adaptatifs. A la croisée des chemins entre psychologie, intelligence artificielle et éducation, ces systèmes pédagogiques adaptatifs (adaptive learning) promettent de prendre en considération le profil de l’apprenant (ses connaissances, ses préférences, ses aptitudes…) dans la construction d’un parcours pédagogique unique et adapté Magnifique me direz-vous ! Si la promesse de proposer un apprentissage plus efficace car adapté à l’individu cible est belle, cette innovation reste « confidentielle », surtout en Europe comme le suggère Anthony Hié. Qu’est-ce que l’Adaptive Learning ? Pour illustrer le plus simplement possible les systèmes d’apprentissages adaptatifs, concentrons-nous sur l’infographie suivante : le parcours séquentiel : celui que nous connaissons le mieux. Bibliographie Lefevre, M. (2012). Nkambou R. (2012).

Socrate et la jeunesse Réponse du département Civilisation Les citations que vous mentionnez « courent » en effet sur l’Internet, et on les retrouve indifféremment dans des forums, des sites de blagues, le site de la 7e Biennale de l’Education et de la Formation de l’INRP ... Fait curieux, elles sont toujours données (copiées - collées ?) Vous posez la question de l’authenticité de ces propos, et de la même manière, on peut s’interroger sur la valeur scientifique, c'est-à-dire de preuve, de quatre citations approximatives, traitant du même sujet, fussent-elles chronologiquement ordonnées et renvoyant à un passé mythique .Par ailleurs, leur style très particulier, entre langage oral et langue écrite mal traduite, teinté d’anachronisme (la notion de « pays » au VIIIe siècle av. Et Hésiode continue ce récit mythique : « [i]Et plût au ciel que je n’eusse pas à mon tour à vivre au milieu de ceux de la cinquième race, et que je fusse ou mort plus tôt, ou né plus tard. Et pour terminer, citons de nouveau J.

Économie de la connaissance « Devenir l’économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique, capable d’une croissance économique durable … » tel est l’objectif que fixait à l’Europe le sommet de Lisbonne de 2000. - une économie où l’innovation technologique, mais aussi la capacité humaine d’exploiter cette technologie, de se réadapter à la complexité et de créer des structures apprenantes confère un avantage compétitif. Bref une économie du changement perpétuel reposant largement sur les technologies de l’i nformation et de la communication (cf La série sur les pouvoirs d’Internet : I , I I , III , IV ) - une économie de l’immatériel où les richesses les plus désirées ne sont pas tant des choses au sens strict, tangible, mais des informations ou des facilités d’accès à l’information et à la communication. - une économie où le capital intellectuel est le plus productif. Que la connaissance ait une valeur semble évident. La connaissance ne s’use pas si l’on s’en sert. François-Bernard Huyghe

Média Animation asbl - Eduquer, communiquer : dans quel sens ? : Education permanente MediaCoach 2014 La quatrième édition du programme MediaCoach démarrera en janvier 2014. Une démarche originale qui permet de s’initier à l’éducation aux médias et de développer un projet (...) > lire la suite MediaCoach : module 2 Après une première expérience menée en 2009, le programme MediaCoach reprend du service. > lire la suite Vidéo Nature Academy 2011 Combien de naturalistes passionnés n’ont pas été tentés un jour de troquer leurs jumelles ou leur longue vue contre une caméra ! > lire la suite Orchestre Al Mokhlis Depuis 1995, un orchestre formé de musiciens d’origines arabe, européenne et américaine travaille la musique arabe classique et andalouse. > lire la suite S’aider en paix A l’automne 2002, la maison des cultures et de la cohésion sociale de Molenbeek-Saint-Jean a lancé un concours de textes de chanson sur le thème de la paix. > lire la suite

Michel Serres : «La question est de savoir qui sera le dépositaire de nos données» INTERVIEW - Le philosophe français, membre de l'Académie française, a dressé en 2012 le portrait de Petite poucette, symbole d'une génération transformée par le numérique. Trois ans plus tard, Le Figaro a lui demandé de ses nouvelles. En 2012, Michel Serres a publié Petite poucette. Le philosophe français, membre de l'Académie française, y livrait une vision optimiste des transformations provoquées par le numérique. Son héroïne passe ses journées les pouces collés sur l'écran de son smartphone. Ce type de transformation, qui bouscule les civilisations, est rare. Trois ans après la parution de son livre, Le Figaro a souhaité prendre des nouvelles de Petite poucette et de ses amis. LE FIGARO. - Depuis que vous avez fait le portrait de la Petite poucette, le numérique n'a pas cessé d'évoluer. MICHEL SERRES. - Depuis la question posée par le sphinx à Œdipe, on sait que les vieillards peuvent marcher avec une canne. C'est une réaction d'équilibre. C'est-à-dire?

Cartographie des courants pédagogiques Dans le cadre de notre activité d’enseignant ou de formateur nous sommes amenés à développer des stratégies d’apprentissage et à les adapter en fonction de nos apprenants et objectifs de formation. Dans chacune de ces stratégies ou courants pédagogiques il est possible de puiser des idées pour ensuite améliorer notre pratique et diversifier la transmission du savoir. Je vous propose donc de revoir ces courants pédagogiques sous forme de carte mentale. Cette heuristique que j’ai réalisé synthétise les grands courants qui ont traversé notre société (le constructivisme, le cognitivisme, la transmission, le béhaviorisme, le Socio-constructivisme ). Les différentes branches de cette carte présentent : Les principesLes points forts et les faiblessesLes rôles de chacun, enseignants et apprenantsDes exemples et des références Lien vers la carte Cette carte est également disponible sur biggerplate.com au format Xmind.

La Bibliothèque comme lieu de vie et non d’interdits Avant d’aborder la façon dont notre structure a conçu et fait évoluer son règlement, il est nécessaire de revenir à la genèse du projet. En 2001, l’idée de construire un lieu social et culturel, une médiathèque centre social, est née dans l’esprit des élus locaux qui souhaitaient dynamiser leur territoire : ils désiraient un endroit de rencontre pour tous qui serait au centre de la vie du village de Signy-l’Abbaye 1. Pour cela, ils consultèrent les habitants et les associations qui répondirent présents. En bibliothèque, quelles règles ? Pour voir en quoi le règlement de notre structure est différent, il convient en premier lieu de lister les interdits les plus récurrents en bibliothèque. Ne pas parler, ne pas crier (règle d’or du silence).Ne pas s’amuser, ne pas rire.Ne pas téléphoner.Ne pas manger, ne pas boire.Bien se tenir (toute position de détente sera prohibée).Ne pas courir.Exercer des pénalités de retard. Une structure double : bibliothèque et centre social Juin 2013

Révolution Il ne s’agit pas ici de révolutions politiques, mais des révolutions internet. Car il n’y a pas qu’une révolution numérique. Plusieurs bouleversements concourent à transformer le monde et nos connaissances. En outre, leur intégration contribue à l’exponentiation du changement. Force m’est de conclure que les gens sous-estiment l’ampleur du changement qui défile sous nos yeux. L’ordre est réfractaire au changement, sauf évidemment celui qui le consolide ou qu’il réussit à apprivoiser. Or, que se passe-t-il quand le chamboulement ne donne aucun signe de fatigue et qu’il s’étend, à l’instar de la révolution industrielle, sur plusieurs générations ? Après seulement quelques décennies, le monde se trouve déjà métamorphosé par le numérique. John Naughton cerne bien l’ampleur des répercussions à venir en comparant le phénomène à l’imprévisibilité du chavirement initié par Gutenberg (The Observer : The internet : Everything you ever need to know) : La machine numérique La production d’information

Infographie - Quelle école pour demain ? Il est parfois difficile d’avoir une vue d’ensemble sur des sujets aussi complexes que l’éducation et l’école de demain. Les études montrent des avis parfois divergents et peu lisibles : les enseignants n’ont pas forcément le même avis que les parents, qui eux-mêmes n’ont pas le même avis que leurs enfants… Et pourtant la question est essentielle : quelle école pour demain ? C’est pour essayer de répondre de la meilleure manière possible à cette question fondamentale que Microsoft Education et RSLN ont réalisé cette infographie retraçant les enjeux du numérique à l’école, en compilant plus d’une dizaine de sources – et notamment l’étude IPSOS sur la place des TIC à l’école. Cliquez sur l'infographie pour l'agrandir > Quels peuvent être les bénéfices du numérique à l’école ? Les parents sont en effet 78% à considérer que le numérique peut apporter une plus grande motivation aux élèves. > Un vrai retard français… > …mais de vraies ressources > Quelle école pour 2015 alors ?

"Le numérique, l’école et le sens" - Rencontre avec Denis Kambouchner - Quelle place le numérique doit-il occuper à l’école ? Comment mieux préparer les élèves à être acteur du monde de demain? Comment aider les enseignants à faire évoluer leur pratique pédagogique? Alors que le numérique fait son entrée en force à l’école, (depuis le mois de septembre, le Plan numérique pour l’éducation est déployé dans 1668 collèges et 1817 écoles), quel sens doit-on donner au numérique dans l’éducation? Rencontre avec Denis Kambouchner professeur de philosophie à l’Université Paris I, auteur de nombreuses publications portant sur la philosophie et l’éducation, dont Une école contre l’autre (PUF, 2000). Comment le professeur de philosophie que vous êtes s’est-il intéressé et pour quelles raisons à la question de la place du numérique dans l’éducation ? Comment n’y serait-on pas intéressé ? La question du « sens » ou de la « finalité » est une question philosophique que vous connaissez bien. Maintenant, qu’appelle-t-on le numérique ? Et à l’école primaire ?

Related: