background preloader

Petite Poucette. Les nouveaux défis de l'éducation.

Petite Poucette. Les nouveaux défis de l'éducation.
Les nouveaux défis de l’éducation Séance solennelle du 1er mars 2011 Avant d’enseigner quoi que ce soit à qui que ce soit, au moins faut-il le connaître. Ce nouvel écolier, cette jeune étudiante n’a jamais vu veau, vache, cochon ni couvée. Celle ou celui que je vous présente ne vit plus en compagnie des vivants, n’habite plus la même Terre, n’a donc plus le même rapport au monde. - Il habite la ville. - Son espérance de vie est, au moins, de quatre-vingts ans. - Depuis soixante ans, intervalle unique dans notre histoire, il et elle n’ont jamais connu de guerre, ni bientôt leurs dirigeants ni leurs enseignants. Or, religieuse ou laïque, toute morale se résumait à des exercices destinés à supporter une douleur inévitable et quotidienne : maladies, famine, cruauté du monde.Ils n’ont plus le même corps ni la même conduite ; aucun adulte ne sut ni ne put leur inspirer une morale adaptée. - Alors que leurs parents furent conçus à l’aveuglette, leur naissance fut programmée. L’individu Related:  Révolution num. et apprentissageséducation

36.11/ Les enfants du Net et leurs parents. Une recherche-action sur Internet en famille Etude UFAPEC 2011 par Dominique Houssonloge (Dir.) Retour Téléchargez l'étude complète (48 p.) ci-dessus Introduction Internet, une révolution dans la vie des familles En quelques années, l’usage d’Internet s’est intensifié et a envahi nos foyers au point qu’on parle de société numérique. Et les enfants dans tout ça ? Très vite, l’ordinateur familial va être investi par cette progéniture prometteuse. A partir de 12 ans, le jeune devenu « pro » aura souvent envie d’avoir son ordinateur particulier ou, du moins, un ordinateur à sa disposition. Jean-François Marmion du magazine Sciences humaines nous donne quelques chiffres interpellants pour nous faire prendre conscience de l’ampleur du phénomène du Net : « Six ans : tel est l’âge moyen auquel les enfants commencent à surfer sur Internet. Comme nous l’avons dit, ce nouveau média, qui rencontre un franc succès auprès des jeunes a pris sa place et même détrôné la TV, la radio ou le magazine. Dominique Houssonloge (Dir.) Retour

Petite Poucette, la génération mutante Michel Serres, diplômé de l’Ecole navale et de Normale Sup, a visité le monde avant de l’expliquer à des générations d’étudiants. Historien des sciences et agrégé de philosophie, ancien compagnon de Michel Foucault, avec qui il a créé le Centre universitaire expérimental de Vincennes en 1968, il a suivi René Girard aux Etats-Unis, où il enseigne toujours, à plus de 80 ans. Ce prof baroudeur, académicien pas tout à fait comme les autres, scrute les transformations du monde et des hommes de son œil bleu et bienveillant. Son sujet de prédilection : la jeune génération, qui grandit dans un monde bouleversé, en proie à des changements comparables à ceux de la fin de l’Antiquité. Vous annoncez qu’un «nouvel humain» est né. Je le baptise Petite Poucette, pour sa capacité à envoyer des SMS avec son pouce. Nos sociétés occidentales ont déjà vécu deux grandes révolutions : le passage de l’oral à l’écrit, puis de l’écrit à l’imprimé. Cette mutation, quand a-t-elle commencé ? Pascale Nivelle

L'utilisation du numérique à l'École Vers une généralisation du numérique à l'École Espaces numériques de travail : vers un déploiement généralisé Un espace numérique de travail (ENT) est un ensemble intégré de services numériques, choisi, organisé et mis à disposition de la communauté éducative d'une ou plusieurs écoles ou d'un ou plusieurs établissements scolaires dans un cadre de confiance. L'ENT offre des services : pédagogiques : cahier de texte numérique, espaces de travail et de stockage communs aux élèves et aux enseignants, outils collaboratifs, blogs, forum, classe virtuelle, etc.d’accompagnement de la vie scolaire : notes, absences, emplois du temps, agendas, etc.de communication : messagerie, informations des personnels et des familles, visioconférence etc. Élèves, parents, professeurs, personnels administratifs peuvent accéder à ces espaces numériques de travail depuis n'importe quel matériel connecté à internet. Depuis la rentrée 2016 : Ressources et usages du numérique à l’École Des programmes adaptés

Les systèmes pédagogiques adaptatifs ou Adaptive Learning Adapter les décisions pédagogiques aux compétences et besoins particuliers de chaque apprenant… Rien que ça ! Voilà l’objectif ambitieux des systèmes pédagogiques adaptatifs. A la croisée des chemins entre psychologie, intelligence artificielle et éducation, ces systèmes pédagogiques adaptatifs (adaptive learning) promettent de prendre en considération le profil de l’apprenant (ses connaissances, ses préférences, ses aptitudes…) dans la construction d’un parcours pédagogique unique et adapté Magnifique me direz-vous ! Si la promesse de proposer un apprentissage plus efficace car adapté à l’individu cible est belle, cette innovation reste « confidentielle », surtout en Europe comme le suggère Anthony Hié. Qu’est-ce que l’Adaptive Learning ? Pour illustrer le plus simplement possible les systèmes d’apprentissages adaptatifs, concentrons-nous sur l’infographie suivante : le parcours séquentiel : celui que nous connaissons le mieux. Bibliographie Lefevre, M. (2012). Nkambou R. (2012).

Petite Poucette : la douteuse fable de Michel Serres Philippe Lévy - Sainte Marie aux mines (2007) Depuis un an, le petit livre de M. Serres, Petite poucette[1], fait partie des essais les plus vendus en librairie et les plus relayés dans les medias, où son auteur est très régulièrement invité. Dans cet opuscule, issu d’un discours prononcé à l’Académie française, Serres porte un regard résolument optimiste sur le monde numérique et sur les nouvelles générations qui le portent – les petit(e)s poucet(te)s du titre -, promises selon l’auteur à une libération sans précédent, cognitive et politique, grâce aux vertus d’un monde numérisé et librement connecté. C’est bien une sorte de conte, une histoire fabuleuse, comme le suggère le titre du livre, que Michel Serres nous propose, et c’est ce qui rend tout d’abord ce petit livre sympathique et enthousiasmant, et explique sans doute son succès : on aimerait y croire, alors que tant d’autres essais et débats ne cessent de nous annoncer au contraire le déclin, la catastrophe, la crise, etc. [2]A.

Média Animation asbl - Eduquer, communiquer : dans quel sens ? : Education permanente MediaCoach 2014 La quatrième édition du programme MediaCoach démarrera en janvier 2014. Une démarche originale qui permet de s’initier à l’éducation aux médias et de développer un projet (...) > lire la suite MediaCoach : module 2 Après une première expérience menée en 2009, le programme MediaCoach reprend du service. > lire la suite Vidéo Nature Academy 2011 Combien de naturalistes passionnés n’ont pas été tentés un jour de troquer leurs jumelles ou leur longue vue contre une caméra ! > lire la suite Orchestre Al Mokhlis Depuis 1995, un orchestre formé de musiciens d’origines arabe, européenne et américaine travaille la musique arabe classique et andalouse. > lire la suite S’aider en paix A l’automne 2002, la maison des cultures et de la cohésion sociale de Molenbeek-Saint-Jean a lancé un concours de textes de chanson sur le thème de la paix. > lire la suite

Editions Le Pommier Auteur : Michel Serres Collection : Manifestes broché, 84 pages (135 x 200) Prix : 10.90 euros € ISBN/EAN : 9782746506053 / 9782746506053 Le monde a tellement changé que les jeunes doivent tout réinventer ! Nos sociétés occidentales ont déjà vécu deux révolutions : le passage de l’oral à l’écrit, puis de l’écrit à l’imprimé. Comme chacune des précédentes, la troisième, tout aussi majeure, s’accompagne de mutations politiques, sociales et cognitives. Ce sont des périodes de crises. Professeur à Stanford University, membre de l’Académie française, Michel Serres est l’auteur de nombreux essais philosophiques et d’histoire des sciences, dont les derniers, Temps des crises et Musique ont été largement salués par la presse. Pour acheter cet ouvrage, cliquer ici

Michel Serres : «La question est de savoir qui sera le dépositaire de nos données» INTERVIEW - Le philosophe français, membre de l'Académie française, a dressé en 2012 le portrait de Petite poucette, symbole d'une génération transformée par le numérique. Trois ans plus tard, Le Figaro a lui demandé de ses nouvelles. En 2012, Michel Serres a publié Petite poucette. Le philosophe français, membre de l'Académie française, y livrait une vision optimiste des transformations provoquées par le numérique. Son héroïne passe ses journées les pouces collés sur l'écran de son smartphone. Ce type de transformation, qui bouscule les civilisations, est rare. Trois ans après la parution de son livre, Le Figaro a souhaité prendre des nouvelles de Petite poucette et de ses amis. LE FIGARO. - Depuis que vous avez fait le portrait de la Petite poucette, le numérique n'a pas cessé d'évoluer. MICHEL SERRES. - Depuis la question posée par le sphinx à Œdipe, on sait que les vieillards peuvent marcher avec une canne. C'est une réaction d'équilibre. C'est-à-dire?

Cartographie des courants pédagogiques Dans le cadre de notre activité d’enseignant ou de formateur nous sommes amenés à développer des stratégies d’apprentissage et à les adapter en fonction de nos apprenants et objectifs de formation. Dans chacune de ces stratégies ou courants pédagogiques il est possible de puiser des idées pour ensuite améliorer notre pratique et diversifier la transmission du savoir. Je vous propose donc de revoir ces courants pédagogiques sous forme de carte mentale. Cette heuristique que j’ai réalisé synthétise les grands courants qui ont traversé notre société (le constructivisme, le cognitivisme, la transmission, le béhaviorisme, le Socio-constructivisme ). Les différentes branches de cette carte présentent : Les principesLes points forts et les faiblessesLes rôles de chacun, enseignants et apprenantsDes exemples et des références Lien vers la carte Cette carte est également disponible sur biggerplate.com au format Xmind.

« Petite Poucette » de Michel Serres – Edutopies Un livre dans lequel Michel Serres développe un concept qu’il a façonné depuis un petit moment maintenant : Petite Poucette. Petite Poucette, concernée par un rapport inédit au monde, désigne tout individu (généralement dans la tranche des 0 à 35 ans) qui a un rapport familier avec le numérique et une approche intuitive à l’égard les nouveaux outils de communication. Petite Poucette est « connectée », capable d’écrire un sms à toute vitesse, et se sert tout naturellement de Wikipédia dès qu’une donnée est inconnue pour elle. « Petite Poucette » est une plongée de 100 pages dans ce nouveau rapport aux choses et aux êtres qui nous entourent. Michel Serres, le raconte dans une vision de l’avenir désempreinte de toute forme de pessimisme pour nous inviter à voir comment « ce nouveau monde est en train d’apparaître » et à l’accepter avec sérénité.

Infographie - Quelle école pour demain ? Il est parfois difficile d’avoir une vue d’ensemble sur des sujets aussi complexes que l’éducation et l’école de demain. Les études montrent des avis parfois divergents et peu lisibles : les enseignants n’ont pas forcément le même avis que les parents, qui eux-mêmes n’ont pas le même avis que leurs enfants… Et pourtant la question est essentielle : quelle école pour demain ? C’est pour essayer de répondre de la meilleure manière possible à cette question fondamentale que Microsoft Education et RSLN ont réalisé cette infographie retraçant les enjeux du numérique à l’école, en compilant plus d’une dizaine de sources – et notamment l’étude IPSOS sur la place des TIC à l’école. Cliquez sur l'infographie pour l'agrandir > Quels peuvent être les bénéfices du numérique à l’école ? Les parents sont en effet 78% à considérer que le numérique peut apporter une plus grande motivation aux élèves. > Un vrai retard français… > …mais de vraies ressources > Quelle école pour 2015 alors ?

Michel Serres Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article concerne le philosophe contemporain. Pour le peintre baroque du XVIIIe et homophone, voir Michel Serre. Pour les homonymes, voir Serres. Michel Serres, né le à Agen (Lot-et-Garonne), est un philosophe, historien des sciences et homme de lettres français. Biographie[modifier | modifier le code] Il fréquente Michel Foucault lorsque tous deux enseignent à Clermont-Ferrand (ainsi, d’ailleurs, que Jules Vuillemin). À partir de 1969, il est professeur d’histoire des sciences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, ainsi qu’à l’Université Stanford depuis 1984. Il a lancé et dirigé le Corpus des œuvres de philosophie en langue française aux éditions Fayard. En 1994, il est nommé président du Conseil scientifique de La Cinquième, la chaîne de « télévision de la connaissance, du savoir et de l'emploi », lancée par Jean-Marie Cavada, sur décision du gouvernement d'Édouard Balladur. Présentation de l'oeuvre[modifier | modifier le code]

Related: