background preloader

Introduction à Pearltrees (Beta 0.6)

Introduction à Pearltrees (Beta 0.6)
Related:  Politique de communicationStage veille documentaire

Scoop.it : créer et partager sa veille d'informations Scoop.it est un outil en ligne pratique pour mettre en place et partager une veille d'informations réactive aux mots-clés de son choix. Connecté à différentes sources d'informations comme Google (blogs, actualités) et Twitter, il permet de partager sur un journal personnel les meilleurs pages web sur des thématiques ciblées et évite ainsi la fragmentation de sa veille d'informations. Un outil de communication également utile en complément d'autres supports d'expression (blogs, sites web) pour faire valoir son expertise dans un domaine particulier. Qu'est-ce que Scoop.it ? Scoop.it est un service de curation et de partage de veille de contenus web sur un sujet ou une thématique ciblés, présenté sous la forme d'un journal en ligne actualisable en temps réel. Son fonctionnement s'articule en trois étapes : Recherche et sélection des sources de veille relatives à un thème particulier défini par différents mots-clés et sources (Google Actualités, Google Blogs, Twitter, YouTube, etc.)

Choisir un outil de curation de contenus web Très en vogue depuis quelques mois, les outils de curation de contenus web offrent une nouvelle façon d'organiser et de suivre les contenus les plus intéressants sur internet. Ces réseaux éditoriaux participatifs s'appuient sur des utilisateurs « experts » d'un sujet, qui trient les informations les plus intéressantes avant de les diffuser à leurs communautés de lecteurs, et d'interagir avec elles. Au-delà de la veille d'informations, ces outils permettent aux professionnels d'occuper de nouveaux espaces d'expression, de gagner en visibilité, de soigner leur e-réputation, ou encore d'enrichir leur carnet d'adresses. Présentation des fonctionnalités et particularités de Pearltrees, Parper.li et Scoop.it : trois outils de curation de contenus web qui répondent à des besoins très variés pour les adeptes des outils web 2.0. Pearltrees En un clin d'oeil Les particularités et fonctionnalités de Pearltrees Quelques applications de Pearltrees Paper.li Pour quels usages ? Scoop.it

Pearltrees : les fonctionnalités Pearltrees (link is external) pourrait se définir comme un outil de réseau éditorial participatif ou comme un outil de réseau social par centres d’intérêts ; voire comme la carte heuristique de ses pages web favorites ! Il est à la fois intéressant pour organiser sa navigation à titre personnel mais aussi pour partager sa veille professionnelle. Quoiqu’il en soit, ce nouvel outil peut s’avérer utile autant aux animateurs d’ERN dans leurs tâches quotidiennes qu’aux usagers. Pearltree réalisé par l’ERN de Guérande sur les différents réseaux d’EPN Que signifie « pearltrees » ? Si l’on considère qu’une perle (ou pearl) est une de nos pages web favorites, l’arbre à perles (ou pearltrees) est la structure qui permet d’organiser toutes nos pages internet préférées. En termes d’agencement, on peut considérer chaque perle comme un fichier et chaque pearltree comme un dossier. Pourquoi utiliser Pearltrees ? Il existe plusieurs raisons d’utiliser Pearltrees : Comment utiliser Pearltrees ?

Twitter un outil au service de la pédagogie... Comme les autres ? Ce dossier a été réalisé sous la coordination du CRDP de Besançon pour Savoirs CDI. Nouvelles opportunités pour les étudiants : - Où est ton travail ? - Vous ne l'avez pas ? Je vous l'ai twitté ! Bertrand Formet est professeur des écoles dans deux classes de cycle 3 et animateur TUIC premier degré dans la circonscription de Champagnole (Jura).Aucun lieu ne recensant les diverses utilisations de Twitter en classe, il a créé en mars 2011 le site qui leur est consacré : En mai 2011, leur projet sur l'utilisation de Twitter au cycle 3 à l'école de Crotenay (Jura) a été récompensé par le Grand prix du Forum des enseignants innovants ( Twitter : Comment ça marche ? Pour résumer, Twitter, c'est Pour quels usages ? Twitter est tout d'abord un outil de communication : il permet de publier des messages adressés (en utilisant @nomducompte) ou non sur la page de son compte). Sommaire du dossier

Pearltrees, ou la fixation et la classification du web Un service indispensable est né il y a bientôt un an, un service qui se propose en toute simplicité de révolutionner notre approche d'internet. Ce service, c'est Pearltrees, et en tant qu'utilisateur forcené depuis sa création, il me semble qu'il est temps de faire partager mon avis qui, une fois n'est pas coutume de ma part, sera à la limite du dithyrambe. Partons pour une petite exploration tant du service que de l'entreprise, jeune pousse française située dans le XIème arrondissement de Paris. "Créez le monde de vos intérêts" Pearltrees se propose de vous permettre d'archiver et de classifier un nombre infini de pages web, par l'intermédiaire d'une interface visuelle épurée. Le service a également été créé dès le départ dans une optique collaborative et "d'amélioration du web" . Vidéo de présentation de Pearltrees : stockage & partage Votre future mémoire subjective du web Un bon service se caractérise par une interface ergonomique, simple tout en étant flexible. Défauts de Pearltrees

Propulsion, Curation, Partage… et le droit dans tout ça ? – – S.I.Lex – Alors que Google vient d’annoncer le lancement de son bouton de partage +1, à l’image du fameux like de Facebook, la juriste Murielle Cahen publie sur le site Avocat Online une intéressante analyse, qui confronte ce type de fonctionnalités avec les principes du droit d’auteur à la française. Son raisonnement, finement nuancé, tend à prouver que plusieurs principes du droit d’auteur, et notamment le droit moral, fragilisent ces pratiques de propulsion des contenus en direction des réseaux sociaux. Cela dit, il me semble que son analyse gagnerait à être complétée par la prise en compte du droit de courte citation, ainsi que d’une jurisprudence récente rendue à propos de l’exception de revue de presse. Quand les boutons de partage se frottent au droit moral… La question de la légalité des boutons de partage peut paraître surprenante à première vue, étant donné que ces outils sont souvent mis en place volontairement par les producteurs de contenus sur leur propre site. WordPress:

Au-delà de la gestion de flux RSS, valoriser sa veille La veille documentaire a pour objectif de se maintenir informé des évolutions d’un domaine de connaissance mais aussi de faciliter cette posture à d’autres qui vont en bénéficier d’où l’importance de sa valorisation par des canaux de diffusion.Le portail Netvibes est un exemple de valorisation de la veille par sa diffusion et la session à laquelle fait référence ce support permet de faire connaissance avec ses principes de base. Quelques autres exemples sont également cités.Toutefois, les flux RSS comme d’autres outils qui permettent de mettre en place une veille en mode « push » génère beaucoup de « bruits ». Les mots « infobésité », « infopollution » ou bien encore « surcharge informationnelle » sont alors souvent cités. ► Télécharger le support ► Support sur Slideshare ► Ressources complémentaires Auteur(s): Corinne Habarou Date de création:

100 000 éditeurs et 10 M de pages vues par mois pour Pearltrees Le site français de sélection et de partage des perles du web annonce, 15 mois après son lancement et trois mois après la sortie de ses nouvelles fonctionnalités collaboratives, le franchissement de deux caps symboliques: 100 000 éditeurs et 10 M de pages vues / mois. Chaque utilisateur génère plus de 100 pages vues par mois ce qui donne un aperçu de la réelle implication que génèrent la découverte et le partage de perles. En décembre dernier, à l’occasion de la conférence LeWeb10, Pearltrees avait lancé “Team”: la possibilité de créer en temps réel avec un nombre illimité d’utilisateurs un même bouquet de perles. Une nouvelle dimension collaborative qui n’est pas étrangère au développement de nouvelles communautés sur la plateforme. Entretien exclusif avec Patrice Lamothe, créateur et CEO de Pearltrees.

Pearltrees, outil de veille et de curation pour le professeur documentaliste Un « pearltree » est un dossier dans lequel vous allez insérer des sites sur votre sujet de veille. Chaque site sera représenté par une perle. Vous constituez ainsi un « arbre à perles » que vous pouvez organiser comme bon vous semble, et partager. En tant que professeurs documentalistes, nous avons l’habitude de gérer nos sites favoris avec différents outils. Depuis quelques années nous avons investi fortement l’outil « Netvibes », rares sont les CDI qui n’ont pas créé de portail de ce genre. Or Pearltrees peut être utilisé aussi comme un outil de gestion des sites favoris. Un outil de « social bookmarking » Sa force par rapport à Netvibes réside dans sa dimension « réseau social » : une fois que l’on a compris son fonctionnement, on est frappé par la richesse que nous apporte le partage de son contenu. Si Netvibes est un outil de bookmarking (gestion des favoris), Pearltrees est quant à lui un outil de social bookmarking ( partage de favoris). 2. Utiliser Pearltrees

Mettre en place une veille d'actualités avec Pearltrees Permettre aux élèves d’appréhender ce qu’est la veille informationnelle en créant un Pearltrees d’actualité pour les adolescents. Année 2011-2012 Séquence pédagogique proposée par Johann Jambu, professeur documentaliste, Collège Rameau (21 Dijon)johann.jambu@ac-dijon.fr Cette séquence fait partie du projet TRAAM (Travaux académiques mutualisés) 2011-2012 : Permettre aux élèves de construire leur démarche de veille numérique. Modalités Classe/Niveau Classe de 3e Disciplines impliquées Documentation Lettres Cadre pédagogique Séance "médias" pendant la semaine de la presse Documents fournis à l’élève Évaluation diagnostique + tutoriel Outils Tice utilisés navigateur Internet Outil de curation Pearltrees Production attendue Réalisation d’un Pearltrees par chaque élève. Compétences Concepts info-documentaires visés [1] Besoin d’information Évaluation de l’information Sélection de l’information Validation des sources Valorisation de l’information Prérequis Compétences B2I

Related: