background preloader

Introduction à Pearltrees (Beta 0.6)

Introduction à Pearltrees (Beta 0.6)

http://www.youtube.com/watch?v=WszNhF3vfBQ

Related:  Stage veille documentairePolitique de communication

Pearltrees : les fonctionnalités Pearltrees (link is external) pourrait se définir comme un outil de réseau éditorial participatif ou comme un outil de réseau social par centres d’intérêts ; voire comme la carte heuristique de ses pages web favorites ! Il est à la fois intéressant pour organiser sa navigation à titre personnel mais aussi pour partager sa veille professionnelle. Quoiqu’il en soit, ce nouvel outil peut s’avérer utile autant aux animateurs d’ERN dans leurs tâches quotidiennes qu’aux usagers. Pearltree réalisé par l’ERN de Guérande sur les différents réseaux d’EPN

Scoop.it : créer et partager sa veille d'informations Scoop.it est un outil en ligne pratique pour mettre en place et partager une veille d'informations réactive aux mots-clés de son choix. Connecté à différentes sources d'informations comme Google (blogs, actualités) et Twitter, il permet de partager sur un journal personnel les meilleurs pages web sur des thématiques ciblées et évite ainsi la fragmentation de sa veille d'informations. Un outil de communication également utile en complément d'autres supports d'expression (blogs, sites web) pour faire valoir son expertise dans un domaine particulier.

Pearltrees, outil de veille et de curation pour le professeur documentaliste Un « pearltree » est un dossier dans lequel vous allez insérer des sites sur votre sujet de veille. Chaque site sera représenté par une perle. Vous constituez ainsi un « arbre à perles » que vous pouvez organiser comme bon vous semble, et partager. En tant que professeurs documentalistes, nous avons l’habitude de gérer nos sites favoris avec différents outils. Depuis quelques années nous avons investi fortement l’outil « Netvibes », rares sont les CDI qui n’ont pas créé de portail de ce genre. Or Pearltrees peut être utilisé aussi comme un outil de gestion des sites favoris.

Propulsion, Curation, Partage… et le droit dans tout ça ? – – S.I.Lex – Alors que Google vient d’annoncer le lancement de son bouton de partage +1, à l’image du fameux like de Facebook, la juriste Murielle Cahen publie sur le site Avocat Online une intéressante analyse, qui confronte ce type de fonctionnalités avec les principes du droit d’auteur à la française. Son raisonnement, finement nuancé, tend à prouver que plusieurs principes du droit d’auteur, et notamment le droit moral, fragilisent ces pratiques de propulsion des contenus en direction des réseaux sociaux. Cela dit, il me semble que son analyse gagnerait à être complétée par la prise en compte du droit de courte citation, ainsi que d’une jurisprudence récente rendue à propos de l’exception de revue de presse.

Twitter un outil au service de la pédagogie... Comme les autres ? Ce dossier a été réalisé sous la coordination du CRDP de Besançon pour Savoirs CDI. Nouvelles opportunités pour les étudiants : - Où est ton travail ? - Vous ne l'avez pas ? Je vous l'ai twitté ! Bertrand Formet est professeur des écoles dans deux classes de cycle 3 et animateur TUIC premier degré dans la circonscription de Champagnole (Jura).Aucun lieu ne recensant les diverses utilisations de Twitter en classe, il a créé en mars 2011 le site qui leur est consacré : Il en est l'auteur et le webmestre.Il accompagne depuis mars 2010 le projet @crotenaycycle3 mis en place dans la classe d’A.

Pearltrees : découvrir, organiser, partager Pearltrees vous permet d’organiser et partager ce que vous aimez sur le web : – garder sous la main les contenus que l’on trouve chaque jour sur le web, – organiser ces contenus par un système de perles et d’arbre de perles (pearltree), – découvrir les contenus des gens qui partagent nos intérêts, – partager des intérêts avec vos équipes ou amis. Cet outil fonctionne sous Flash et s’ouvre comme une page web ou dans un module sur un site. Il existe des plugins de navigateurs pour stocker directement des pages dans son pearltree. Au-delà de la gestion de flux RSS, valoriser sa veille La veille documentaire a pour objectif de se maintenir informé des évolutions d’un domaine de connaissance mais aussi de faciliter cette posture à d’autres qui vont en bénéficier d’où l’importance de sa valorisation par des canaux de diffusion.Le portail Netvibes est un exemple de valorisation de la veille par sa diffusion et la session à laquelle fait référence ce support permet de faire connaissance avec ses principes de base. Quelques autres exemples sont également cités.Toutefois, les flux RSS comme d’autres outils qui permettent de mettre en place une veille en mode « push » génère beaucoup de « bruits ». Les mots « infobésité », « infopollution » ou bien encore « surcharge informationnelle » sont alors souvent cités.

Pearltrees : cartographier vos bookmarks Il existe de nombreux outils de gestion et partage de bookmarks (social bookmarking) : Delicious, StumbleUpon, Yoolink, etc. La gestion des favoris sur ces sites se fait par mot-clé ou tag. Outil de social bookmarking, Pearltrees se différencie des autres outils par sa dimension cartographique. Il permet de représenter ses bookmarks sous forme d’”arbres” (trees) de “perles” (pearl). Selon Patrice Lamothe, l’un des fondateurs, « Pearltrees permet aux internautes de devenir les éditeurs du Web, c’est-à-dire de visualiser, d’organiser et de partager leurs navigations. Mettre en place une veille d'actualités avec Pearltrees Année 2011-2012 Séquence pédagogique proposée par Johann Jambu, professeur documentaliste, Collège Rameau (21 Dijon)johann.jambu@ac-dijon.fr Cette séquence fait partie du projet TRAAM (Travaux académiques mutualisés) 2011-2012 : Permettre aux élèves de construire leur démarche de veille numérique. Modalités Classe/Niveau

Un curateur averti en vaut deux : utiliser Scoop.it pour veiller sur l’identité numérique et la protection des données personnelles En BTS SIO (Services Informatiques aux Organisations), l’épreuve E3 « analyse économique, managériale et juridique des services informatiques » contient un questionnement portant sur un thème juridique. Le thème choisi pour les sessions 2013 et 2014 est : « L’identité numérique et la protection des données personnelles ». Le choix d’utiliser Scoop.it, un outil du Web 2.0, pour traiter cette problématique tout en faisant de la curation a été une évidence pour ces étudiants inscrits dans un cursus informatique. L’objectif de cette séquence était, dans un premier temps, d’aider les étudiants à mieux cerner leur sujet, puis dans un deuxième temps de les accompagner dans la création de leur Scoop.it. Référent

Related: