background preloader

Organiser sa veille avec les outils gratuits. Etape n° 3 : trouver les sources

Vous avez élaboré une méthode pour organiser votre veille, vous en avez délimité le périmètre et trouvé les bons mots clés et nous arrivons maintenant à l’étape cruciale : l’identification des sources à surveiller. A cette étape il s’agit d’identifier : Les sites ressourcesLes personnes ressources Sites ressources Sources sectorielles « officielles » Avant toute chose et avant de se jeter sur Google, il faut identifier les sources d’information « officielles » du secteur que vous souhaitez capter : Publications, journauxOrganismesPortails Et pour cela référez vous aux précédents articles de ce blog consacré à la recherche d’informations sectorielles et celui consacré à la presse.Et dans chacun de ces sites repérer les possibilités d’abonnement à un fil RSS ou à une newsletter. Recherche dans les moteurs en ciblant sa recherche. Avec les mots clés précédents choisis (voir article précédent) on peut se lancer dans l’interrogation des moteurs de recherche. limiter sa recherche au titre de la page

http://www.pepidoc.com/WordPress3/?p=2015

Related:  outils de veilleVeille & E-Réputation

Plates-formes de curation Comparateur collaboratif S'inscrire Se connecter Se connecter Déconnexion Mon Espace - Plates-formes de curation Internet > Communications > Curation J'aime Sept cas d'usage des outils d'e-réputation 01net le 30/04/12 à 15h35 Les logiciels d’e-réputation se multiplient à la vitesse grand V sur le marché. Globalement, tous servent le même dessein : mesurer l’image dans le temps – véhiculée dans la presse, sur le web, sur les forums et, de plus en plus, sur les réseaux sociaux – d’une entreprise, d’un produit ou d’une personne. Retour sur sept cas d’application.

Mise en place d’une veille en orientation avec Scoop.it Dans le cadre des TraAM 2011-2012, nous avons réalisé et expérimenté une séquence de veille autour de l’orientation avec un outil de curation : Scoop.it! Titre de la séquence : Mise en place d’une stratégie de veille avec Scoop.it ! en adéquation sur un métierPrésentation de l’action : à partir d’une recherche sur un métier, organiser les résultats de sa recherche dans Scoop.it ! afin de les conserver, les mettre à jour, les diffuser et les partager Cadre Type d’établissement : lycéeNiveau(x) de(s) classe(s) : terminales STGNombre d’élèves concernés : 2 x 15 élèvesCadre pédagogique : programme de terminale / éducation à l’orientation /Durée et nombre de séances : idéalement 1 séance de 2h consécutives + 1h de présentation + 1h évaluation (plusieurs semaines ou mois plus tard)Discipline impliquée : CGRH

Connaître les résultats les moins populaires d'une recherche On a la fâcheuse habitude de répéter inlassablement les mêmes schémas dans notre activité en ligne. En matière de recherche par exemple. La très grande majorité des internautes se contentent des premiers résultats de Google pour obtenir des réponses à leur question. Ce n’est pas très drôle, tout le monde lit ainsi les mêmes sites sur les mêmes sujets… Après tout, YOLO, comme disent les jeunes. Si vous souhaitez changer un peu votre vision du web, vous pouvez utiliser des moteurs de recherche alternatifs, comme par exemple MillionShort. Dans la droite lignée d’Inframutt (qui n’est malheureusement plus en ligne), ce moteur vous propose de vous passer des premiers résultats de recherche : 100, 1 000, 10 000 voire même un million !

Veille sur internet - Ce qu'il faut savoir Il n’y a pas si longtemps, de petits yeux appliqués parcouraient chaque matin les journaux à la recherche du nom de leur entreprise ou de leur patron. Les propriétaires de ces yeux se saisissaient ensuite d’une paire de ciseaux afin de rassembler les précieuses retombées puis de les coller dans un rapport copié, imprimé et agrafé, qu’on appelait la revue de presse ou encore le rapport de veille. De grandes sociétés fonctionnaient ainsi. Certaines continuent. Par habitude.

Scoop.it, un outil de curation A nouveaux usages, nouveau vocabulaire. A la fin de l’année 2010 le terme "curation" a fait son apparition dans le domaine de l’information-documentation directement influencé par les nouvelles utilisations du web 2.0 et la nécessité de filtrer, canaliser, exploiter, partager le flux pléthorique des informations. Ce néologisme, issu du terme curator anglo-saxon dénommant à l’origine le commissaire d’expositions d’art, désigne une activité que les documentalistes connaissent depuis longtemps : regrouper les informations, les sélectionner, les classer selon une thématique précise. La curation va cependant plus loin puisqu’il s’agit aujourd’hui de mettre en valeur ces données, de les éditorialiser et de les partager, valeur ajoutée rendue possible grâce à l’évolution des outils du web.

Soyez prêt pour votre prochaine crise sur Internet Cet article a été publié il y a 1 an 3 mois 20 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. La gestion de crise a toujours été un moment délicat de la vie d’une entreprise. Depuis l’avènement du web 2.0 d’abord et des réseaux sociaux ensuite, certaines crises ont changé dans leur développement. Chaque internaute peut dorénavant :

Bien gérer la e-réputation de son entreprise Le mois dernier, nous vous proposions cette infographie présentant les bonnes pratiques pour protéger sa e-réputation. Dans cette même lignée, l’agence KSBD s’est cette fois penchée sur le cas de la e-réputation des entreprises, en synthétisant de nombreuses informations sur le sujet, en provenance de diverses études. De quoi bien appréhender le sujet ! Un annuaire collaboratif et évolutif de comptes Twitter pour les enseignants. Deux professeurs documentalistes Sophie Bocquet et Nadya Benyounes ont créé un blog pour aider les collègues à débuter sur Twitter.Pour l’instant, il s’agit d’établir un annuaire des comptes twitter existants, réservoir de comptes à suivre pour celles et ceux qui se lancent dans la veille informationnelle sur twitter. Nous twittons et vous « Vous trouverez dans ce site tout le nécessaire pour débuter sur Twitter, les comptes à suivre en premier, un annuaire de comptes, des interviews… » Voici les comptes qui apparaissent dans l’annuaire, à ce jour. Ils sont classés par catégories qui elles-mêmes sont taguées par mots clés : InfoDoc, Institutionnels, média, éducation, CDI. Un compte peut réunir deux catégories par exemple les professeurs documentalistes : CDI et éducation. Par ordre chronologique de parution :

Home - Social Media Monitoring and Engagement Synthesio accompagne Nissan depuis début 2011 afin de suivre et d'analyser les conversations des internautes dans 20 pays. Tous les quatre ans, un des rendez-vous majeurs du rugby mondial, le Lions Rugby Tour, rassemble les meilleurs joueurs anglais, écossais et irlandais pour une tournée en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Afrique du Sud. Orange a conclu un partenariat avec Synthesio afin de suivre les avis de ses clients sur les médias sociaux.

Méthodologie de veille sur Internet 1. Les astuces pour optimiser la recherche d'informations Par Carlo Revelli, PDG de Cybion Internet constitue un formidable accélérateur pour la diffusion des activités de veille et d'intelligence économique au sein des entreprises. Revue de détail des astuces méthodologiques. Il existe une multitude d'outils de recherche sur Internet. Pearltrees, marque-pages social. Pearltrees est un service en ligne créé en 2009 par Patrice Lamothe, François Rocaboy, Nicolas Cynober et Samuel Tissier, qui permet de mémoriser organiser, classifier et partager les trouvailles sur le web, c’est-à-dire constituer des dossiers thématiques et donner du sens aux marque-pages internet que nous sauvegardons. Broceliand est la société française située à Paris, chargée de concevoir, de réaliser et d’exploiter Pearltrees.Le nom Pearltrees résume bien la représentation visuelle de ces marque-pages constitués par des perles rassemblées en arbre. Fonctionnant par arborescence, l’arbre entier est le dossier/centre d’intérêt et chaque perle une page web qui s’y rattache pouvant elle-même s’ouvrir vers d’autres perles organisées entre elles en arbre et constituant au final une sorte de carte heuristique. Un dossier simple Marque-page social (social bookmarking) parce que ces perles peuvent être partagées et organisées collectivement. Pearltrees Site de Pearltrees

Identité numérique : de l’anonymat au personal branding Jeune hyperconnecté et asocial Personne passionnée. Dans la bouche de ceux qui l’utilisent, le terme «geek» marque souvent un retrait voire une rupture avec les usages et les usagers du numérique. Poudre aux yeux ? Une veille de qualité à partir d'outils gratuits est-elle possible? Et si oui, comment? Ressources Veille Dans le billet qui restera sans doute le plus polémique et donc le plus utile de ce premier semestre pour les professionnels de la veille et de l'intelligence économique, Frédéric Martinet, le "veilleur intraitable" ;-) évoque plusieurs sujets sur lesquels je suis tout à fait d'accord avec lui (voir ici et là dans les commentaires), et un avec lequel je ne le suis pas, et ce ne sera une surprise ni pour lui, ni pour vous. Il s'agit bien sûr de ce que l'on peut faire en terme de veille avec des outils gratuits ou peu coûteux. C'est un sujet que je souhaitais aborder depuis longtemps et je rebondis donc sur son billet pour cela. Ayant moi-même débuté ma carrière de responsable de veille sans budget, j'ai dû très vite apprendre à faire avec les moyens du bord.

Related: