background preloader

Groupes sanguins et transfusions

Groupes sanguins et transfusions
Dossier - Des groupes sanguins pour quoi faire ? [Sommaire] [Antigènes] [Anticorps] [Mère-foetus] [Règles immunologiques] [Conclusion] 4- Règles immunologiques de la transfusion sanguine : Eviter le conflit antigène - anticorps La transfusion sanguine aujourd’hui Les situations médicales dans lesquelles on est amené à réaliser une transfusion sanguine à des malades sont fréquentes et variées, au premier rang desquelles les pertes de sang importantes par hémorragie grave. La transfusion dite « sanguine » consiste de nos jours à administrer par voie intraveineuse des préparations de concentré de globules rouges (concentrés globulaires) obtenues à partir de sang de donneurs anonymes non rétribués. Risque immunomogique et notion de compatibilité Le risque premier lors d’une transfusion sanguine est lié à la possibilité de réunir dans le l’organisme du receveur (la personne transfusée) un anticorps et son antigène érythrocytaire. Figure 4.1 . Figure 4.2 .

Evolution du foetus - Semaine 12 de grossesse - Evolution de bébé Grâce à une nouvelle technique de scanner, une compagnie britannique offre la possibilité d'avoir un modèle à taille réelle de son enfant à naître. Ci-dessus un foetus de 12 semaines. Les doigts de ses mains et de ses pieds sont distincts mais pas totalement séparés. A la fin du 3e mois, le squelette et tous les organes internes sont formés, et la plupart fonctionnent déjà. Ses premiers réflexes apparaissent également, au fur et à mesure de la maturation du système nerveux. La température dans l'utérus est toujours un tout petit peu plus chaude que votre température corporelle (un tiers ou un demi-degré de plus). Evolution du foetus - Semaine 11 - Evolution du foetus - Semaine 13 Luc Blanchot

Donner son sang Agenda 2015 des collectes de sang dans le Doubs Marche départementaleà Frasnele 7 juin 2015 Téléchargez l'affiche de la marche départementaleà Frasnele 7 juin 2015 Moelle osseuse : appel aux donneurs volontaires Don du sang : grande cause nationale 2009 « La transfusion sanguine sauve chaque jour des vies, et ce depuis un siècle. Elle n'existe que parce qu'une partie de l'Humanité accepte de donner son sang, c'est-à-dire un peu d'elle-même, pour venir en aide à une autre. Malheureusement, ce n'est pas encore le cas dans tous les pays de la planète. C'est un des grands paradoxes de notre monde moderne : refuser la rémunération du sang, revendiquer le don bénévole constituent des privilèges des pays riches. » Jean DaussetPrix Nobel de Médecine Les donneurs Certaines conditions sont à vérifier avant de donner son sang : son poids, son âge. Si le donneur est en bonne santé, le don du sang ne comporte aucun risque. Il est recommandé de s'alimenter et de boire de l'eau avant un don. Voir aussi

L'acte transfusionnel L'acte transfusionnel La demande d'examen immuno-hématologiqueLa commande de produits sanguins labilesLa transfusion sanguine Pré-requis : les groupes sanguinsPré-requis : les produits sanguins labiles La demande d'examen immuno-hématologique La prescription médicale Identification du patient : nom de naissance et nom usuel ou marital, prénom, date de naissance, sexe.Identification et signature du médecin.Date de prescription. Les examens Groupage ABO et RhD. Le prélèvement Vérification d’identité soigneuse.Etiquettage du tube au lit du patient.Règles des 2 déterminations : 2 prélèvements différents par 2 personnes différentes. La commande de produits sanguins labiles Les produits sanguins labiles Concentré de globules rouges déleucocytés.Concentré de plaquettes déleucocytés.Plasma frais congelé.Produits autologues. L’ordonnance de produits sanguins labiles La réception des produits sanguins labiles Dès l’arrivée d’un produit sanguin labile, il faut impérativement vérifier : La transfusion sanguine

Related: