background preloader

L'Ingénieur - Léonard de Vinci

L'Ingénieur - Léonard de Vinci
Si Leonard de Vinci est un des plus grands artistes qui soient, il ne se contente pas d'exceller dans ce domaine : en effet, Da Vinci est aussi un ingénieur de talent, unanimement reconnu. Dans cette partie, nous aborderons cet aspect de Leonardo, ainsi que ses études scientifiques, anatomiques, mécaniques et ses diverses inventions. Le génie de cet homme réside dans sa capacité à créer des liens entre les différents domaines qu’il étudie, afin de réaliser des inventions toujours plus innovantes, surtout avec les moyens et les connaissances de l’époque. L’escalier de Chambord est un excellent exemple de cette association de domaines, puisqu’il s’agit d’un modèle architectural basé sur l’étude de la circulation du sang dans l’organisme. L'escalier de Chambord. Essayant de trouver une relation logique entre toutes les disciplines, Léonard acquière une méthode de travail qui révolutionne la recherche scientifique à cette époque. Maquette de l'aile schématisée dans un des codex de Da Vinci. Related:  jacinte19

Les inventions de Léonard de Vinci Léonard n'est pas inventeur par hasard. Dès son apprentissage à Florence dans l'atelier d'Andrea del Verrochio, il côtoie des artistes et des techniciens, confrontant leurs expériences et leurs savoir-faire au gré des commandes et des curiosités du maître. Pour ses inventions, il ne part donc pas du néant : des prédécesseurs l'ont inspiré. Son plus grand rêve... voler. l'hélicoptère le parachute Le génie de Léonard n'est pas toujours dans la création de machines car elles ont été souvent pensées par d'autres avant lui, mais dans sa méthode scientifique fondée sur l'observation, l'analyse et la synthèse. Léonard écrit en 1482 au duc de Milan pour obtenir un poste d'ingénieur militaire. Arbalète géante Char d'assaut Beaucoup de ses inventions ont réellement servi aux artisans d'Italie.

~~ Léonard De Vinci ~~ 3)Les machines de guerre. L'arbalète géante Elle a été inventé autour de 1486. Cette arbalète géante était montée sur un char. Ce fut l'une des principale idées derrière de nombreuses inventions de guerres de Léonard de Vinci. Utilisation: Le soldat fait tourner une manivelle pour retirer l'arc et les charges de l'artillerie: le soldat aurait alors utilisé un maillet pour frapper un axe de blocage et le feu de l'arme. La catapulte Le projet de catapultes de Léonard de Vinci date des années 1490. Il imagina deux grands ressorts taillés dans un bois pillé, qui offraient une très grande force de propulsion. Léonard de Vinci La Joconde est sans doute le tableau le plus contemplé au Monde. Elle a passé toutes les modes, les styles, les époques et son succès d'hier aujourd’hui n'est pas terni. Mais on ne peut trouver beaucoup d’autres peintures de Léonard de Vinci ; on n'en compte seulement qu'une douzaine. Léonard de Vinci, ce "touche à tout" inspiré que les italiens appellent Léonardo, a su pratiquer avec beaucoup de talent toutes sortes d’activités. Nous avons admiré d’abord la beauté de ses tableaux, puis on a découvert une oeuvre gigantesque, des découvertes considérables pour l'époque. Nous avons eu envie de connaître ses motivations, sa vie, pendant laquelle il s’est heurté à la jalousie, la solitude et l'incompréhension. Cher léonard, Tu passes les quatorze premières années de ta vie auprès de ton grand-père et de ton oncle, à la campagne, au milieu des animaux et des végétaux. Puis en 1466, tu rejoins ton père à Florence. Tu repars ensuite pour Florence. Dessins de machine volante - v. 1485

Les précieuses confidences d'une espionne nord-coréenne | Japonation - Toute l'actualité du Japon Tokyo accueille Kim Hyon-hui, qui peut donner des nouvelles de Japonais enlevés par Pyongyang. À Tokyo Il y a vingt-trois ans, Kim Hyon-hui commettait un des pires attentats de la guerre froide. Munie d’un passeport japonais, elle posait, dans un avion civil sud-coréen, une bombe qui allait faire 115 victimes. Mardi, cette ancienne espionne nord-coréenne était accueillie à Tokyo avec des égards dignes d’un chef d’État. Sous les caméras du pays, elle a rejoint en limousine blindée la luxueuse résidence secondaire de l’ancien premier ministre Yukio Hatoyama, à Karuizawa, la plus chic des villes d’eau de l’Archipel, où elle résidera pendant quatre nuits. Le régime ermite a kidnappé des centaines de ressortissants étrangers pour qu’ils forment aux langues et aux coutumes étrangères leurs espions pendant la guerre froide. Kim assure avoir reçu sa formation en langue et civilisation japonaise de Yaeko Taguchi, un des Japonais kidnappés. Condamnée à mort et graciée Source « Le figaro »

fondation pierre gianadda :: davinci Comme aucune autre personne, Léonard était capable de comprendre les mondes opposés de l'art et de la science. Ses innombrables recherches et études lui permirent d'acquérir de nouvelles connaissances dans les domaines les plus divers: bateau équipé d'une roue à aubes, clinomètre et hygromètre et même machine volante. La cosmologie élaborée par Léonard est celle d'une grande machinerie. Il ambitionnait de construire «des machines permettant de déplacer des mondes entiers» afin de faciliter mainte tâche technique. Tout en restant uniformes et précis, les travaux devaient être réalisables plus vite et plus facilement. Dans ce but, il expérimenta des engrenages, des palans, des manivelles et des roues dentées; il se servit de l'énergie éolienne et de la force musculaire, de l'entraînement par ressort et du volant. De même, son projet de parachute est en relation étroite avec ses inventions de machines volantes.

Léonard de Vinci Invention Arbalète Géante One thing Leonardo da Vinci may have understood better than any of his contemporaries was the psychological effects of weapons in warfare. Da Vinci knew that the fear weapons could instill in enemies was just as important (if not more so) than the damage they could actually inflict. This was one of the main ideas behind many of da Vinci’s war inventions – among them, his giant crossbow. Designed for pure intimidation, da Vinci’s crossbow was to measure 42 braccia (or 27 yards) across. The device would have six wheels (three on each side) for mobility, and the bow itself would be made of thin wood for flexibility. Rather than fire giant arrows, Leonardo’s crossbow instead seems to be designed to fire large stones or possibly flaming bombs. The giant crossbow invention is a great example of the way da Vinci’s artwork really brought his ideas to life. For more information on Leonardo da Vinci’s giant crossbow invention, please visit:

Les évaporés du Japon - Léna Mauger Les disparitions ne sont pas en soi un sujet typiquement japonais. Néanmoins, grâce à cet ouvrage, nous comprenons rapidement qu'il existe une exception japonaise aussi bien dans les méthodes mises en oeuvre pour s'évaporer que les raisons qui peuvent pousser les personnes à s'y résoudre.Ainsi s'est développé au Japon, devant ce phénomène important « d'évaporation », un secteur à part entière de l'économie avec des sociétés de « déménagement » du soir permettant à un citoyen japonais lambda de simplement disparaître. Lien :

les inventions de Leonard - Léonard de Vinci Il est sans doute difficile de prouver de manière incontestable quelles sont les inventions de Leonard de Vinci. Pourtant en examinant quelques cas bien particuliers, cela devient possible. Parmi ces cas nous trouvons : la machine volante, la machine à polir les miroirs et des machines pour les textiles. Dans ce cadre, Leonard de Vinci n'est plus à la recherche de son modèle grec, Archimède. Il appartient à son époque, vit dans la Renaissance mais entreprend de s'émanciper à travers ce que nous nommerons par la suite, science. Ce qu'il invente avec ses machines à polir les miroirs, c'est la possibilité de gérer la concavité de ces derniers. Dans le domaine des machines pour les textiles, il n'a pas perfectionné le rouet à filer comme nous l'avons toujours pensé, en effet, l'ailette existe déjà dans un manuscrit allemand de 1470. Cependant, sa plus grande invention c'est bien celle de la machine à voler. dessin d'arbalète géante La "vis aérienne" et la "machine volante"

Inventions de Léonard de Vinci Vieillard et tourbillons d’eau Dessin à la plume (fac-similé), vers 1513, Florence, Cabinet des dessins et des estampes. Traduction du texte en bas du dessin : « Observe le mouvement de l’eau à sa surface, comme il ressemble à celui d’une chevelure dont un mouvement du poids du cheveu et l’autre l’orientation des boucles ; ainsi, l’eau forme des tourbillons dus, en partie, à l’impulsion du courant principal et en partie aux mouvements incidents du retour ». Mélancoliquement appuyé sur sa main, le vieil homme regerde dans le lointain. Qu’est-ce que l’eau ? Esquisse d'un hélicoptère : vis aérienne (détail d'une feuille d'esquisses) 1487 - 1490, dessin manuscrit B, Folio 83 v, Paris, Institut de France. La « vis aérienne » peut être considérée comme l’ancêtre de l’hélicoptère moderne. Dessins de machine volante vers 1485 Rien n'a autant préocupé Léonard de Vinci que le rêve de voler. - Consulter " Léonard de Vinci ingénieur " sur le site du CNED -

Hemingway, portrait d'un homme tragique - lexpress.fr Il l'écrivait lui-même : "Ce qui peut arriver de mieux à un écrivain, c'est de vivre une enfance malheureuse." La sienne le fut-elle ? Le 21 juillet 1899, un gros bébé de cinq kilos, prénommé Ernest Miller, voit le jour à Oak Park, commune huppée des faubourgs de Chicago. La mère, Grace, d'ascendance britannique, est professeur de chant. Grace Hemingway a donné à son fils aîné le prénom de son propre père, héros de la guerre de Sécession. Ernest apprécie la compagnie de son père, qui l'emmène pêcher la truite dès l'âge de trois ans. Le docteur Hemingway lui apprend à débusquer les nids d'oiseaux et l'initie à la vie en forêt à la manière des Algonquins. Sa mère ayant cherché à faire de lui une fille, Ernie s'évertue à prouver sa virilité. A l'école, doué en anglais, en latin mais aussi en sciences et en algèbre, Ernest est souvent premier de sa classe. La guerre à 18 ans L'écriture devient un refuge complémentaire de la lecture. Le piéton de Paris Le soleil se lève aussi

Leonard de Vinci et les premiers parachutes - Histoire parachutisme - Diagonale Chute Libre En effet, c’est à lui que revient le mérite d’avoir, le premier conçu scientifiquement un projet de parachute à l’usage de l’homme. Leonard de Vinci a conçu ce premier parachute entre 1485 et 1502, alors qu’il est établit à Milan, à la cour de Ludovico il Moro où il est engagé comme musicien, mais aussi comme ingénieur, architecte et sculpteur. Ses projets pour le vol humain sont très proches de ceux utilisés aujourd'hui, en particulier celui réalisé pour le parachute qu'il décrit avec ces mots dans le Code Atlantique :"Se un uomo ha un padiglione di pannolino intasato, che sia 12 braccia per faccia e alto 12 potrà gittarsi d'ogni grande altezza senza danno di sé". Il faudra attendre jusqu’au 22 octobre 1797 pour assister à Paris, au Parc Monceau, au premier saut en parachute, à partir d’une montgolfière, par André Jacques Garnerin qui sauta à 680 mètres d’altitude. En effet, Jalbert est le père de l’aile à caisson. 17e enfant d'une famille de... 21, Domina Jalbert est né en 1904.

Fichier:Écluse-Léonard-de-Vinci.jpg

Related: