background preloader

Les HURONS

Les HURONS
Première description des Amérindiens Au printemps de l'an de grâce 1632, le Père Jésuite Paul Le Jeune, arrivant à Tadoussac, voit des Amérindiens pour la première fois. Il les décrit ainsi: «II y en avait qui avaient le nez peint en bleu, les yeux, les sourcils, les joues peintes en noir et le reste du visage en rouge, et ces couleurs sont vives et luisantes comme celles de nos masques. D'autres avaient des raies noires, rouges et bleues, tirées des oreilles à la bouche. D'autres étaient tous noirs hormis le haut du front et les parties voisines des oreilles et le bout du menton, si bien qu'on eut vraiment dit qu'ils étaient masqués. Il y en avait qui n'avaient qu'une raie noire, large d'un ruban, tirée d'une oreille à l'autre, au travers des yeux, et trois petites raies sur les joues. Leur couleur naturelle est comme celle de ces gueux de France qui sont demi rôtis au soleil, et je ne doute point que les Sauvages ne fussent très blancs s'ils étaient bien couverts. sources :

http://le-fil-des-jours.eklablog.com/les-hurons-premiere-description-des-amerindiens-a4297713

Related:  Univers social: amérindiensHistoire - A ClasserA Classer

Visions autochtones Bienvenue sur Visions autochtones, un site Web destiné aux élèves du secondaire et de la fin du primaire ainsi qu’à leurs enseignants et enseignantes. Ce site contient plusieurs documentaires de l’Office national du film du Canada réalisés par des Autochtones sur des sujets qui concernent les peuples autochtones au Canada. Sur ce site vous pourrez : * regarder des documentaires clés de l'ONF sur des thèmes autochtones, allant de 1940 à 2004;* vous mettre au courant des enjeux passés ou actuels relatifs à la vie des peuples autochtones à l'aide d’extraits de films ou de films complets;* lire des commentaires critiques sur différents enjeux;* acquérir des compétences médiatiques et améliorer la pensée critique;* utiliser l’outil Bibliothèque d’extraits pour développer une collection personnelle d’extraits de film. Enseignants et enseignantes, dites-nous comment vous présentez le genre documentaire à vos élèves et comment vous utilisez Visions autochtones en classe.

Les Premières nations au Canada Introduction Les Premières Nations au Canada consiste en une ressource éducationnelle conçue à l'intention des jeunes Canadiens, des éducateurs et des élèves du secondaire, des collectivités autochtones ainsi que de tous ceux qui s'intéressent à l'histoire des Premières Nations. Grâce à ce document, les lecteurs auront une meilleure compréhension des grands événements qui ont touché les collectivités autochtones depuis la période précédant l'arrivée des Européens jusqu'à nos jours. La première partie de ce texte, intitulée « Les Premières Nations d'antan », présente un aperçu des diverses cultures des Premières Nations d'origine, groupées selon les six principales régions géographiques au Canada.

La tribu Kwakwaka'wakw alias Kwakiutl Le terme "Kwakiutl" a été emprunté du mot original "Kwagiulth", que les anthropologues utilisaient, il y a plusieurs années, dans le but d'identifier les autochtones du nord-ouest de l'île de Vancouver et des régions côtières environnantes. Les autochtones eux-même utilisent "Kwakwaka'wakw" (prononcé couac-couac-ca-ouac). Le terme "Kwakiutl" est employé sur ce site comme moyen de référence à d'autres matériels publiés sur la nation Kwakwaka'wakw. Il n'y a aucune intention en faisant usage du terme "Kwakiutl" de décourager l'utilisation du terme autochtone "Kwakwaka'wakw".

Blog Archive » Trousse thématique – Les amérindiens 28 nov Author: admin // Category: Préscolaire, SAÉ, Trousse thématique Cette trousse s’adresse principalement aux enfants âgés entre cinq et six ans, donc aux élèves de la maternelle, et il est suggéré de lancer cette La Loi sur les Indiens pour les nuls Commis le 1 février 2013 par La Fille Après le passage de Roméo Saganash et de Michèle Audette à Tout le monde en parle dimanche passé (à 1:11:00 dans la vidéo, si vous ne voulez pas vous taper l'épisode au complet), j'ai eu vraiment envie d'écrire un article vulgarisant les grands points de la Loi sur le Indiens. J'étais abasourdie de remarquer les exclamations étonnées de l'assistance tout comme des invités sur le plateau. Naïvement, très naïvement, je croyais que les grandes lignes de cette loi étaient connues du commun des mortels. J'ai constaté que non seulement elles ne le sont pas, mais qu'en plus, leur méconnaissance entretient chez ce même commun des mortels des préjugés immenses quant aux réalités des Premières Nations.

Cette chose curieuse appelée Canada Par Kevin D.Annett le 21 Octobre 2013 Alors, qui dit que les Canadiens ne sont pas drôles ? Cette semaine, la société de télédiffusion Canadienne (CBC) a solennellement réfléchi pour la première fois : « Est-ce que le Canada devrait être conduit en justice pour Génocide devant les Nations Unies » de ses crimes dans les écoles et pensionnats Indiens. C’est comique à dire, si l’on considère que le Canada a déjà été jugé et condamné pour tout ce Génocide : lors d’un procès retentissant au Tribunal de Droit Coutumier tenu à Bruxelles, et dont le verdict a été rendu le 25 février dernier, (voir le lien ci-dessous).

La Maison amérindienne 510 Montée des Trente, Mont-Saint-Hilaire, Québec. \ 1(450) 464-2500 \ info@maisonamerindienne.com Des animations pour tous les goûts ! Nos animations en français ou en anglais ont été conçues autant pour le milieu scolaire que pour les groupes d’adultes (minimum 30 personnes) ou des groupes familiaux ou encore des groupes corporatifs. Conception du monde des Amérindiens et liens avec l'organisation de la société En raison de l'absence de traces écrites, nos connaissances actuelles sur les croyances des Amérindiens de l'époque précoloniale sont basées principalement sur des suppositions et sur des reconstructions culturelles faites très souvent au 19e siècle et pendant les siècles suivants.Ce qui suit constitue donc des exemples possibles de certaines croyances amérindiennes, mais ne s'applique sans doute pas à toutes les nations amérindiennes. Cercle de vie Chez certains Amérindiens, tout est vu et décrit comme un cercle. Les étapes de la vie, le monde et les objets sont perçus de cette façon. Les grandes forces du monde, la terre, le ciel et les étoiles forment un cercle.

Chamanisme Amérindien L’animal totem est un guide choisi pour nous aider, dont les qualités correspondent à nos besoins en matière d’initiation chamanique. Nous pouvons avoir comme totem un animal mythique, une licorne ou un griffon... Il ne faut pas oublier que tout est possible. Par conséquent, nous ne devons pas nous limiter en choisissant d’avance un animal sans savoir s’il vous convient. - Il est conseillé de laisser l’Univers choisir pour nous ! Le mieux est de chercher notre animal totem et de converser avec lui.

Légendes Amérindiennes Origine des sucres Bien avant l'arrivée des colons européens en Amérique du Nord, les tribus amérindiennes de l'est du Canada et du nord-est des États-Unis auraient découvert comment recueillir la sève des érables et la transformer en sirop. Certains racontent que les chiens des Amérindiens, par leur comportement, auraient mis la puce à l'oreille de leurs maîtres: une branche s'était cassée et les chiens se bousculaient tout autour pour lécher la sève qui coulait, et c'est ainsi que les Amérindiens eurent l'idée d'y goûter. Une autre version indique qu'un petit écureuil grimpa le long d'un tronc d'arbre et mordit une branche... et se mit à boire. Un Amérindien au bas de l'arbre le regardait et se demandait pourquoi, puisqu'une source d'eau fraîche coulait tout près.

Le gouvernement Mexicain dévoile des pièces mayas qui prouveraient le contact extraterrestre Quel est votre point de vue sur la question? sommes nous réellement visité par des entités? Des anciens dieux et créateurs venus du ciel ? Hurons tribu indienne Est-Canadien Les Hurons étaient considérés comme une force guerrière puissante, ils disposaient d'un territoire étendu qui couvrait le Canada et les Etat-Unis. Il allait du fleuve Niagara à l'est au fleuve Sainte Claire à l'ouest puis jusqu'au lac Erié au sud. En 1535, la population comptait entre 30,000 et 45,000 individus.

Consulter le sujet - BANNIQUE (pain sans levain) Une soupe de maïs BANNIQUE (pain sans levain) Rendement : 4 portions Temps de préparation : 15 minutes Temps de cuisson : 35 minutes INGRÉDIENTS 500 ml Farine 2 tasses 40 mL Poudre à pâte 2 ½ c. à thé 1 pincée Sel 1 pincée 15 mL Graisse 1 c. à soupe 250 mL Eau 1 tasse PRÉPARATION Mélanger tous les ingrédients ensemble. Ajouter l'eau jusqu'à ce que la pâte soit moins épaisse qu'une pâte à tourtière mais plus épaisse qu'une pâte à gâteau.

Related: