background preloader

Le PHP Facile - Apprenez le PHP !

Le PHP Facile - Apprenez le PHP !

http://www.lephpfacile.com/

Related:  Projet SIGSystème d'information de gestion SIG STMG

L’Open Data, l’ouverture des données pour de nouveaux usages Autocollants utilisés par les militants des données ouvertes. Photo de Jonathan Gray [CC0], via Wikimedia Commons 1. Les conditions Noter ce cours : Pour pouvoir noter les articles de VIC et bénéficier de tous les avantages des membres, inscrivez-vous, c'est gratuit et rapide ! Liens sponsorisés : Les conditions sont les éléments les plus utilisés dans n'importe quel langage.

Quel est l'impact environnemental d'Internet ? L’utilisation d’Internet est-elle bonne pour l’environnement ? Aujourd’hui, le Web et les nouvelles technologies digitales font partie intégrante de nos sociétés. À tel point qu’il est aujourd’hui difficile de se passer du net, des moteurs de recherche, et de son ordinateur. Mais quel est l’impact de ces nouvelles pratiques (et d’Internet) sur l’environnement ? La réponse dans notre infographie. L'impact environnemental de nos usages digitaux eMag SUEZ Alors que 40% de la population mondiale a aujourd’hui accès à Internet, et que l’on estime à 90% cette proportion d’ici 20 ans , les médias en ligne e-rse et greenIT ont récemment publié une infographie qui rappelle que ces nouveaux usages ne sont pas neutres pour l’environnement. Retour sur les données clés en la matière et sur les perspectives de responsabilisation. Des forêts préservées grâce à une baisse de la consommation de papier, moins d’essence consommée puisqu’avec les commandes en ligne il n’est plus nécessaire de se déplacer : les bénéfices pour l’environnement de l’utilisation d’internet dans notre vie courante semblent évidents. Pourtant, la fabrication et l’utilisation de nouvelles technologies ont un impact bien souvent ignoré. On estime l’empreinte d’internet au niveau mondial à 1 037 TWh d’électricité , soit 40 centrales nucléaires, et 609 millions de tonnes de gaz à effet de serre . a

Outils en ligne pour apprendre : 10 fiches pratiques d’utilisation Des fiches pratiques sur les outils Web pour le développement organisations (entreprises, associations et institutions), c’est ce que propose nouvellement le CRRIDEC – Centre régional de recherche et d’intervention en développement économique et communautaire (Université de Hearst, Ontario, Canada) sous la forme de fiches pratiques et guides en libre téléchargement. Les fonctions essentielles de services sont ainsi présentés, avec synthèse et avec des captures d’écran légendées pour en faciliter une compréhension rapide. Il s’agit d’une sélection d’outils en ligne pour communiquer, échanger, apprendre, organiser, modéliser et stocker. Chaque fiche pratique de service mentionne l’intérêt de son utilisation en mode pédagogique. Guide pratique Facebook pour les organisations (19 pages, en pdf) (Septembre 2014) Comment se servir efficacement de Facebook afin de mettre de l’avant votre organisation?

Le Langage SQL appliqué à Access SELECT...FROM....WHERE SELECT <Champ>, <Champ2>,...,... FROM <Relation> WHERE <Condition> * Remarque1 : <Relation> peut être une ou plusieurs tables ou requêtes. * Remarque2 : Si <Champ> est issu d'une seule table le nom du Champ suffit si ce n'est pas le cas l'écriture est la suivante Table.Champ ou Table. * Remarque3 : pour les Champs et les tables avec espaces <N° de client> utiliser les crochets [N ° de client]. * Remarque4 : Si la sélection porte sur tous les champs on peut utiliser SELECT * FROM....WHERE 1.1.1. Et si le big data faisait émerger « un marché du travail qui s’ignore » ? François Béharel n'est pas du genre à tourner autour du pot. Lors de la présentation d'une solution maison visant à aider ses candidats à trouver plus facilement du travail, le président de Randstad France finit par lâcher une bombe : « Soudeur, en soi, ça ne veut rien dire ! » Pourquoi ? Parce qu'aux yeux du patron de la filiale française du géant mondial des services en ressources humaines, le temps de la segmentation du travail par métiers a vécu.

Big Data et Data marketing Si la problématique de gestion des données n’est pas récente, le déluge de données produites par le monde digital (e-commerce, requêtes Internet, réseaux sociaux, capteurs, smartphones et de plus en plus d’objets connectés) conduit les entreprises -ou du moins certaines d’entre elles- à une utilisation radicalement différente des données. Poussée par les besoins de stockage et de traitement, l’évolution technologique ces dernières années est telle qu’elle ouvre des possibilités inenvisageables jusque-là : la gestion du « Big Data ». Si pour certaines entreprises il n’y a pas de réelle rupture dans la façon de gérer les données mais simplement une meilleure performance (plus de données gérées à moindre coût), d’autres ont réellement défini une stratégie centrée sur les données, qu’elles proviennent de l’interne ou soient obtenues en externe auprès de fournisseurs de données. I. Big Data et concepts associés 1.

SGBD, SQL et types de données Parler du SQL de nos jours comme d'une nouveauté, serait une gageure… cependant, ne faut-il pas voir en cet indestructible langage, une tentative un peu tardive, mais souhaitable, au travers des différents middleware disponibles, de standardisation d'un mode d'interrogation des données ?Force est de constater que même les bases de données objet et le web se mettent au SQL. Le poids du passé sans doute... Mais alors que faire ? Squeezer SQL ou s'en accommoder ? Apprendre aux élèves à gérer leur présence en ligne Contextualisation Le travail réalisé ici s’est fait dans le cadre du Master 2 MEEF Documentation dispensé à l’ESPE de Besançon, pour l’UE Ressources numériques et pratiques pédagogiques. Le responsable de cette UE, M. Mickaël Porte, nous a proposé de réaliser des grains de formation sur deux thématiques :

La DSI doit devenir un business partner des métiers - Bienvenue-dans-l'ere-de-l'expectation-economy D’ici 2020, les entreprises gagnantes seront réorganisées autour d’équipes centrées sur le client et chacune de ses typologies, travaillant en lien étroit avec les DSI. Eclairage avec Alexandre Aubry, DSI branche Grands Magasins Galeries Lafayette. Alexandre Aubry : Les barrières à la mise en oeuvre d’une stratégie omnicanale sont d’abord techniques car il s’agit de transformer un SI batch en SI temps réel, et donc d’adopter une nouvelle approche. Le frein humain existe également, parce que cette transformation nécessite une nouvelle organisation des plannings (le support doit notamment fonctionner en mode 24/7) et exige une certaine agilité. Globalement, la DSI devient business partner des métiers et les équipes multidisciplinaires travaillent désormais ensemble, regroupées par projet sur un plateau. Pour en savoir plus, téléchargez le livre blanc « Bienvenue dans l’ère de l’Expectation Economy

Related: