background preloader

#Infographie : la place du Community Manager français dans l’entreprise

#Infographie : la place du Community Manager français dans l’entreprise
Bonjour à toutes et à tous. Certains d’entre vous s’en souviennent, je vous ai proposé il y a 2 mois de participer à l’édition 2012 de l’enquête « Les Community Managers en France », dont Kriisiis.fr est partenaire. En moins de 30 jours, ce ne sont pas moins de 577 professionnels des quatre coins de l’hexagone qui ont participé à l’étude, permettant d’en savoir plus sur le profil type, l’environnement professionnel, le salaire, le travail au quotidien ou encore l’importance stratégique de cette profession. Déjà partenaire de RegionsJob, Blog du Modérateur et Anov Agency l’année dernière, j’avais pu vous proposer une infographie basée sur les données de 2011. Cette année, rebelotte, avec une nouvelle infographie exclusive au sujet du Travail quotidien du Community Manager français ! Globalement, les Community Manager français gèrent peu de communautés (63% en gèrent 3 ou moins), et surtout des communautés BtoC (dans 85% des cas). Retrouvez l’enquête dans son intégralité :

La quête de sens des community managers, ou l’effet moutons de Panurge Les billets sur l’avenir du community manager fleurissent un peu partout sur les blogs en ce moment. Ce serait à lui de se réinventer, de faire sa place dans les entreprises pour que le poste trouve son utilité. Beaucoup parlent d’une bulle, d’une remise en question profonde du métier, d’une nécessité de multiplier les tâches. Une quête de sens ROI, engagement, nombre de retweets, likes… Les community managers ont inventé leurs propres metrics, aidés par des réseaux sociaux bien heureux d’ajouter des « achievements » à leurs utilisateurs et d’alimenter le mythe de la présence indispensable des entreprises sur leurs sites. Et si le problème était là, justement ? Résultat ? Éviter le cercle vicieux et ne pas croire les opportunistes Le problème dans ce genre de cas, c’est le cercle vicieux qui est engendré. Plutôt que d’expérimenter, beaucoup se contentent d’utiliser les recettes réchauffées trouvées ici et là, ne prenant pas le temps de vérifier leur intérêt. Le pire dans tout ça ?

Les entreprises pas assez attentives à leurs fans sur les réseaux sociaux De nombreux messages laissés par les internautes sur les pages ou fils des entreprises seraient laissés sans réponse. Un risque au niveau de l'image à un moment où ce mode d'interaction devient primordial. Si, néanmoins, il est bien géré. 70% des questions posées par les fans sur une page Facebook ou par les abonnés sur le compte Twitter d'une grande marque sont laissées sans réponse. Nécessité d'ouvrir les murs et répondre plus vite Selon l'étude, cela représenterait un frein pour la transformation des fans en acheteurs potentiels. Suivre l'exemple de la concurrence On peut prendre l'exemple de l'opérateur mobile guatémaltèque Claro qui cumule un taux de réponse de 97% sur sa page Facebook avec un temps de réponse moyen de 21 minutes.

Le blog du Modérateur - Voilà LE sujet qui fait parler les community managers sur le web. Mais combien gagne un community manager ? Combien facture-t-il quand il est freelance ? Avant d’aborder la question du salaire, il est important de bien comprendre quelque chose : il existe de grandes disparités entre les profils mais surtout entre les missions des community managers. Il semble que plusieurs éléments, en dehors du contenu même des missions, affectent grandement le salaire. L’expérience joue un rôle important également. Autrement dit, si vous souhaitez gagner votre vie en tant que community manager, mieux vaut être un Bac+5 avec 5 ans d’expérience et travailler dans un grand groupe. Un petit mot sur les freelances, qui ne semblent pas être très gâtés. 44% qui facturent à moins de 200 euros par jour, c’est beaucoup. Pas de doute, il y a encore du travail pour mieux encadrer le périmètre du métier de community manager, mieux former les nouveaux arrivants et définir le profil idéal pour les recruteurs.

Infographie : la place du community manager dans l'entreprise Cet article a été publié il y a 1 an 9 mois 25 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Le sujet fait débat ces jours-ci : quelle est la place réelle du community manager ? Parmi les chiffres marquants, on apprend que les jobboards restent le principal moyen pour décrocher un emploi, 23% des CM en poste étant concernés. Ce qui est sûr, c’est que le métier a évolué depuis un an. Envie d’autres chiffres ?

Le Blues du Community Manager 65inShareinShare65 Job à la mode depuis quelques années, le Community Management souffre de clichés et d’un positionnement que les agences et annonceurs peinent à définir, ou à assumer. Retour sur une expérience vécue par de nombreux jeunes communicants. J’ai eu l’occasion de pratiquer le métier de Community Manager durant deux années, la première en agence pour une belle marque, la seconde chez un bel annonceur. On est alors en droit de se poser la question : le jeu en vaut il la chandelle ? De ces quelques constats découlent une situation : le Community Management n’est pas le graal de l’entreprise. - Il y a trop de fantasmes autour de ce métier. - Les entreprises font passer le métier en bout de chaîne. - Une agence spécialisée CM est soumise aux bons vouloir de Facebook. - On parle d’engagement à tout va, mais personne n’a encore trouvé comment calculer le taux d’engagement (sic). - Le poste en lui même doit être légitimé. - Il n’y a pas de hiérarchie du Community Manager.

Mon métier ? Community Manager Cet article a été publié il y a 1 an 9 mois 27 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Si je vous dis “Journaliste, Reporter photo, cadreur, gestionnaire de la conduite du changement, rédacteur ? Vous me dites “Mouton à 5 pattes!” Il s’agit ici d’un avis personnel, qui s’est affiné lors de récentes conversation avec d’autres CM. J’entends désormais parler de fatigue sur les réseaux sociaux, du blues du community manager, de la chute de Facebook en bourse et de la fin de notre gagne pain ! Alors, Community Manager, est-ce un métier? Retour, sur l’étude le profil type du community manager en France: nous serions toujours une majorité de femme même si l’écart diminue, à plus de 50% ayant minimum un bac +3. Même si 93% de la communauté émane des réseaux sociaux, 66% est éparpillée sur le Web contre 48% l’an dernier. C’est un métier qui consiste à faire émerger les communautés, à les faire communiquer entre elles.

Quels KPIs pour l’Analytics Social Media ? [Infographie] Réussir sur les médias sociaux c’est d’abord créer une stratégie social media qui définit des objectifs quantifiables à court, moyen et long terme ainsi que des tactiques pour les atteindre. En parallèle, il est également important de mettre en place une méthodologie pour mesurer les résultats obtenus et identifier ce qui marche et ce qui ne marche pas afin d’adapter sa stratégie social media. Si vous êtes nouveau dans l’analytics social media, l’infographie présentée ci-dessous devrait vous intéresser. Que pensez-vous des indicateurs suggérés par l’infographie d ’ »Awareness » ? Source : socialmediatoday.com Pour plus de nouveautés sur les médias sociaux, merci de vous abonner à la newsletter du blog ou à son flux RSS. Tags: analytics, awareness, infographie, kpi, socialmediatoday Catégorie: Social Media

Community Managers, saurez vous vous adapter à la fin de votre bulle ? | AlterActions Quand on se risque à prédire la fin d’une époque, on génère habituellement deux types de réactions : ceux qui étaient déjà d’accord et sont heureux de trouver d’autres sources pour amener de l’eau à leur moulin, et ceux qui ont un demi sourire de dédain face à tant de surréalisme. Lorsqu’ici et là j’ai prédit la fin du métier de Community Manager, j’ai recueilli les deux types de réactions, ni l’une ni l’autres propres à ouvrir le débat dont aurait pourtant cruellement besoin la profession : comment transforme-t-on l’essai du Community Management au sein de hiérarchies déjà implantées, comment intègre-t-on le collaboratif à la gouvernance de l’entreprise, et comment cette boite à tout faire de CM évolue-t-il ? Que l’on s’entende : le Community Manager est aux années 2010 ce que le webmaster était en 2000 : tout le monde en a un, et personne ne lui fait faire les même choses. Si l’on poursuit le parallèle avec le monde du web, que s’est-il passé en 10 ans ?

Community Manager : Mon job ? Les réseaux sociaux ! Gérer la conversation des marques ou des entreprises sur les réseaux sociaux est un métier tout aussi stratégique que celui de relations publiques. Et puisque tout se passe en ligne, il nécessite une connaissance du web et des outils de monitoring. Pour en savoir plus, Cominmag a donné la parole aux principaux intéressés : les Community Managers. Etrange profession que celle-ci. Alors que tout le monde convient de l’utilité des web-designers ou des web-developpeurs, le Community Manager reste un métier mal défini. Est-ce parce que certains pensent que passer du temps sur Facebook, Twitter ou Linkedin tient plus du registre ludique que du professionnel ? Interviewés : Anna Jobin, David Labouré, Yan Luong, Elise Nardin, Quentin Turf, Danielle Emery-Mayor - Le Community Management c’est ? David Labouré : La gestion de l’animation de communauté(s) en ligne. Danielle Emery-Mayor : C’est l’animation d’une place du village virtuelle! - Quel poste occupez-vous actuellement ?

Métier de Community Manager : qu'est-ce qui a changé en 1 an ? Petites entreprises : 6 raisons d’aller sur les réseaux sociaux… et 5 raisons de ne pas y aller ! Les TPE et PME qui participent à mes formations réseaux sociaux m’interrogent souvent sur les bénéfices qu’elles peuvent attendre d’une présence… Lire la suite [...] Ce qu’il faut répondre si l’on vous demande à quoi servent les médias sociaux en entreprise ☺ Comme disent les d’jeunes : « et sinon, j’ai trouvé ça« … Voilà, voilà… Bon week-end à tous !!! Quels sont les secteurs d’activité qui peuvent espérer gagner des clients grâce aux réseaux sociaux ? Les médias sociaux ont-ils réellement un impact sur les ventes ? A faire… ou à ne pas faire, quand on anime un compte professionnel sur #Twitter [Infographie] Quels sont les grands principes d’animation d’un compte Twitter utilisé à titre professionnel ? Comment savoir s’il faut modérer un commentaire… ou pas ? Médias sociaux : 65 chiffres-clefs que les professionnels retiendront de l’année 2013

Interview de Community Manager : Lionel Fumado d’Orange Dans notre série d’interviews de Community Managers, nous avons le plaisir de recevoir Lionel Fumado, Community Manager chez Orange. 1 – Est-ce que tu peux te présenter et nous parler de ton parcours professionnel, et ce qui t’a attiré dans le Community Management ? Quand j’ai commencé à travailler dans l’univers des jeux en ligne en 2005 chez GOA, je pratiquais, tel un « Monsieur Jourdain » du numérique, le « community management » sans le savoir. A l’époque, l’animation d’une communauté, le support clients et la création de contenus étaient fusionnés sous l’étiquette « Game Master ». Quelques années plus tard, avec l’explosion de la popularité des jeux en ligne et l’exigence d’une relation 24/7 avec les clients, ce métier s’est spécialisé dans des rôles bien précis, comme celui de community manager. Aujourd’hui je suis social Media Manager, c’est-à-dire que je travaille en coordination avec l’ensemble du Groupe Orange pour orchestrer la présence de la marque sur le web social.

Enquête sur les community managers en France, les résultats L’enquête annuelle de RegionsJob et ANOV AGENCY sur les community managers en France s’est déroulée du 12 avril au 8 mai. 577 professionnels ont répondu à nos questions sur ce métier. Les résultats permettent de définir de manière plus précise le rôle du community manager, son intégration dans l’entreprise, ses tâches quotidiennes mais aussi son salaire, son parcours ou encore ses outils. Les enseignements à tirer sont riches. Nous vous proposons de découvrir les résultats avant sa sortie officielle demain. Le profil-type du Community manager Le CM-type est selon notre enquête une femme (52%) âgée de 26 à 35 ans (45%) habitant en région parisienne (49,6%). Pas de grande surprise concernant son profil donc, mais de nombreuses informations intéressantes. Environnement professionnel et recrutement Les PME sont les plus gros employeurs de CM, regroupant 27% des personnes en poste, devant les agences digitales (15%). Le salaire Voilà une question qui fait beaucoup parler ! Travail au quotidien

Related: