background preloader

Première approche du TNI : descriptif et usages

Première approche du TNI : descriptif et usages
Hier TBI, aujourd’hui TNI, une différence ? Certains l’appellent TBI (Tableau Blanc Interactif), aujourd’hui on entend davantage le terme TNI (Tableau Numérique Interactif). Quelle différence ? Aucune semble-t-il... Sauf que le mot blanc de TBI renvoie davantage à un usage classique du tableau du maître revisité par la technologie alors que le N de l’acronyme TNI implique l’intégration de toutes les ressources et potentialités offertes par le numérique. Certains constructeurs de ce que nous appellerons TNI intègrent au support un logiciel comportant entre autres une barre d’outils qui permet nombre de manipulations (intégration d’images, tracés de toutes sortes, de formes géométriques, etc…). Un TNI, qu’est ce que c’est ? C’est un tableau qui intègre un vidéoprojecteur. Quelles utilisations pour le TNI ? L’utilisation d’un TNI peut se faire par « paliers », ce qui permet une intégration progressive dans la pratique quotidienne de classe : Second niveau d’utilisation : Paper board.

Pédagogie et TBI Quand utiliser le TBI ? Pour bien comprendre l'apport du TBI, voici un parallèle avec les manuels scolaires. Dans de nombreux manuels, la page dédiée à une leçon se présente de la façon suivante : Une partie de découverte de la notion à aborder (Les situations sont souvent incompréhensibles pour les élèves n’ayant pas déjà des notions du sujet abordé…). Prenons en compte ces trois temps pour comprendre le principal apport d’un TBI : La première phase est à mon avis celle ou le TBI est le plus intéressant. La seconde phase, celle de mise en place de la trace écrite, règle ou autre peut se faire avec un simple vidéoprojecteur sans TBI (même si l’apport du TBI peut encore être intéressant à ce stade). La troisième phase, celle d’entrainement est à mon sens plus du ressort de l’utilisation individuelle ou en petit groupe de l’informatique. Bernard-Yves Cochain Les avantages les plus souvent avancés justifient-ils l'acquisition d'un TBI ? Rester devant son auditoire La mémoire du cours

Apprendre avec des tablettes tactiles, des TNI - Tableau numérique interactif Un outil innovant Le TNI permet avant tout une souplesse dans la présentation des éléments présentés aux élèves pendant le cours. Il s'agit en effet d'un support pour le multimédia (texte, image, son) permettant l'affichage de documents numériques, la modification de ces documents ou, par exemple, l'enregistrement d'une séance de cours. Il facilite également l'activité des élèves au tableau grâce à la manipulation simple de fonctionnalités intégrées jusqu'alors externes au tableau classique : feutres multicolores, déplacement d'objets, instruments géométriques... Le TNI est toujours associé à un logiciel qui offre la possibilité de création, de personnalisation et de modification de documents multimédia grâce aux différentes fonctionnalités proposées. Même s'il est, avec l'ordinateur, l'un des outils TICE les plus connus on remarque en France des disparités. L'usage pédagogique des TNI dans les disciplines Une étude sur la lecture sur TNI (novembre 2011)

Ecrans Tactiles et TNI -TBI On entend par TNI (tableau numérique interactif) ou TBI (tableau blanc interactif) tout « dispositif matériel et logiciel permettant de contrôler un ordinateur directement depuis la surface de projection ». Un écran tactile est un périphérique informatique qui combine les fonctionnalités d'affichage d'un écran (moniteur) et celles d'un dispositif de pointage, comme la souris ou le pavé tactile mais aussi avec un stylet optique. Les écrans tactiles sont utilisés, par exemple, pour les PDA, les GPS, les lecteurs MP3, les smartphones, les tablettes, des consoles de jeux portables, les billeteries automatiques, les DAB, les caisses automatiques, certains ordinateurs, et bien sûr les tableaux interactifs. Un écran tactile peut être sensible à plus de deux niveaux de pression avec une résolution meilleure (tablette graphique/stylet) et à plus de un endroit à la fois (multi-touch/ doigts de la main) Les deux technologies les plus utilisées pour ces écrans sont :

Utilisation d'oeuvres à des fins d'éducation et de recherche Note introductive Le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (MENESR) et la conférence des présidents d'université ont conclu le 6 novembre 2014, pour les années civiles 2014 et 2015, un protocole d'accord avec les titulaires de droits d'auteur sur l'utilisation des livres, des œuvres musicales éditées, des publications périodiques et des œuvres des arts visuels à des fins d'illustration des activités d'enseignement et de recherche. Cet accord, qui remplace celui signé le 1er février 2012 pour les années civiles 2012 et 2013, a largement été remanié, tant sur la forme que sur le fond. Il est donc recommandé de se reporter systématiquement à ses stipulations pour l'utilisation d'œuvres protégées par le droit d'auteur. Le présent protocole d'accord concerne les livres, les œuvres musicales éditées, les publications périodiques et les œuvres des arts visuels. I - Rappel II - Principales modifications 2 - La modification de certaines définitions Entre

CoA-TNI L'École numérique » Le TNI, outil multifonction en sciences  Yannick PESSOTTO, professeur de SVT au lycée Sud-Médoc (33) La généralisation des TNI (tableaux numériques interactifs) dans les salles de sciences apporte une plus grande souplesse dans la gestion et l’exploitation des nombreuses ressources pédagogiques en classe. Le TNI permet la mise en place de séquences plus diversifiées qu’une simple présentation assistée par ordinateur. Il favorise ainsi la participation des élèves dans la saisie d’informations, l’élaboration de raisonnements, de synthèses et de démarches scientifiques, sans pour autant alourdir le temps de préparation de l’enseignant. L’exploitation de documents En sciences, les enseignants disposent de ressources variées (vidéos, photographies, schémas, tableaux, graphiques, textes…). Interprétations de coupes de la Terre obtenues avec le logiciel Sismolog – terminale S (des images du logiciel sont capturées et annotées) L’élaboration de modèles ou de synthèses Synthèse sur la glycémie (avant et après) – première S.

Tableau blanc interactif Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Examen d'un tableau blanc interactif par des visiteurs du CeBIT de Hanovre en 2007 Le tableau blanc interactif (TBI), tableau numérique interactif (TNI) ou tableau pédagogique interactif (TPI) est un tableau sur lequel il est possible d'afficher le contenu d'un ordinateur et le contrôler directement du tableau à l'aide d'un crayon-souris, et pour certains types de tableaux, avec les doigts. Il existe aussi un mobile interactif (DMI), facilement transportable. Le tableau pédagogique interactif est utilisé dans de nombreux établissements scolaires. Caractéristiques[modifier | modifier le code] Un écran blanc tactile est relié à un ordinateur via un câble (VGA, RS232 ou plus généralement USB) ou sans fil (Wifi, Bluetooth). Les applications du TPI se retrouvent dans le domaine des entreprises (conférences et réunions) ou dans le domaine scolaire. Utilisation efficace[modifier | modifier le code] Domaines de l'école[modifier | modifier le code]

Le tableau blanc interactif et son utilisation en classe — Documents SAPP Espé-UJF, Univ. Grenoble Alpes 1.0 documentation Informations Auteurs : Philippe Dessus, LaRAC & Espé, univ. Grenoble Alpes, & Patrick Soubrié, Espé, Univ. Grenoble Alpes. Le quizz a été réalisé par Émilie Besse, projet ReflexPro.Date de création : Juin 2010, 1re rév. “Quand j’étais en classe de quatrième, j’allais en cours d’anglais, mon manuel scolaire dans mon sac, et je savais ce que j’allais trouver : un tableau noir. Introduction¶ L’invention du tableau noir tel qu’on le connaît encore aujourd’hui date du début du XIXe siècle, quand James Pillans, professeur de latin à l’université d’Edimbourg, décrivit l’utilisation de tableaux et de craies pour l’enseignement de la géographie (même si l’usage de tablettes pour l’enseignement remonte à l’Antiquité). Ce que l’on sait¶ Décomposons le TBI en des éléments analysables. Principales fonctionnalités¶ Nous pouvons distinguer différents niveaux de fonctionnalités chez un TBI, dépendant du type de logiciels installés (source principale : entrée interactive whiteboard de Wikipedia).

TUIC et Handicap Comment les Technologies Usuelles de l’Information et de la Communication (TUIC) permettent-elles de venir en aide aux élèves handicapés dans leur vie quotidienne et leurs apprentissages ? C’est sans aucun doute un truisme de relever que les Technologies usuelles de l’information et de la communication (TUIC) sont omniprésentes dans la vie personnelle et scolaire des élèves. De même, pour leurs parents, la généralisation des ces outils a conduit à l’interpénétration des sphères privées et publiques et à une véritable dépendance puisqu’on conçoit désormais difficilement de vivre sans l’aide efficace de ces technologies. Mais comment utiliser un ordinateur à l’école ou à la maison quand on est handicapé ? Quelles adaptations sont alors nécessaires ? Tout d’abord remarquons que l’outil informatique est régulièrement utilisé par les élèves handicapés, à l’école et à la maison, et ce quelle que soit la nature de leur handicap. a- En facilitant la communication b- En étant un tuteur efficace

Related: