background preloader

Magazine de la construction écologique et du développement durable.

Magazine de la construction écologique et du développement durable.
Related:  Bâti, bâtiments & habitat

La capitale passe au vert Murs végétaux, toits plantés, potagers suspendus, fermes citadines, mares urbaines, places de stationnement engazonnées… La mairie veut verdir la ville. Et les possibilités ne manquent pas, y compris les plus improbables. Une délibération sera votée au Conseil de Paris demain pour lancer un appel à projets sur les "végétalisations innovantes". Les lauréats - entreprises, associations, chercheurs - pourront installer, pour une durée de trois ans, des expérimentations sur le domaine public - voirie, recoins, dents creuses, talus du périphérique… – ou sur des bâtiments municipaux ; les copropriétés seront également sollicitées. Il s’agit de répondre à trois questions : comment développer l’agriculture urbaine? Du gazon sur les places de stationnement "Ce n’est pas du tout un gadget pour bobos parisiens, c’est un sujet très sérieux", avance Jean-Louis Missika, l’adjoint PS chargé de l’innovation. Des "marres urbaines" où introduire des animaux Bertrand Gréco - Le Journal du Dimanche

Blog catalan ECO-CONSTRUIRE - Portail Habitat participatif : L’immeuble où l’on invente une nouvelle vie en commun, dans Le Parisien. L’immeuble où l’on invente une nouvelle vie en commun Dans Le Parisien, par Bérangère LEPETIT. C’est un projet un peu fou, un peu utopique. Un immeuble original qui porte le nom d’une invention montreuilloise : le Praxinoscope (lire Mot). Porté par la ville de Montreuil et l’OPHM (Office public de l’habitat montreuillois), cet immeuble expérimental de logements sociaux, haut de quatre étages, vaste de près de 900 m2, doit voir le jour à partir de 2013 dans le Haut-Montreuil, sur un terrain actuellement en friche. Originalité : les familles de locataires qui vont y emménager, réunies en association, travaillent sur le projet au même titre que l’architecte. LIRE AUSSI : Le logement est un bien de première nécessité, tribune dans Tous Montreuil de décembre 2012. Pas question de tout partager non plus! LIRE AUSSI : Se regrouper pour mieux se loger, une utopie réaliste ! Dépôt de pain et crèche pour le quartierParis, automne 2012. « On ne va pas faire qu’un truc de bobos!

Over Blog Des appartements de la taille d'une place de stationnement : est-ce possible? USA / / Amérique du nord Alors que nombreux sont ceux qui rêvent d’une grande maison, force est de constater que vivre dans un petit logement présente de nombreux avantages. Les Américains sont-ils prêts ? © Eugene Lubomir De l’absurdité à vivre dans un petit espace… Les Américains ne sont pas habitués à vivre dans de petits espaces. A. « Ces unités encastrables sont complètement préfabriquées ; ce sont des panneaux moulés par injection et fabriqués à partir de matériaux recyclés. Chaque unité pèse environ le même poids qu’une voiture, de sorte qu’elles peuvent être livrées sur un camion et déposées dans des espaces préexistants. … à la création de nouvelles habitations Les unités sont idéales pour une personne seule, notamment lorsque la ville devient l’extension de votre salon. « Même si les logements de petite taille peuvent être bien conçus, leur succès dépend de leur environnement urbain. La vraie question concerne le logement des familles urbaines.

NONAME La vidéo de la semaine: un hectare de forêt dans un immeuble! Première mondiale: Deux tours de 110 et 71 mètres de haut recouvertes de 20 000 arbres à Milan. Ils permettent de réduire la pollution et de réguler les températures à l’intérieur du bâtiment. Il s’agit d’une véritable prouesse technique: Arbustes et plantes ont été montés un à un à l’aide de grues. Lire aussi: Les Insolites: Un chargeur solaire qui se fixe sur les fenêtres Les insolites: L’isolant révolutionnaire écolo à base de champignon Les Insolites: les fermes du futur seront-elles urbaines? Antique -> : Mai 2009 : ne faisant plus partie de NONAME, j'ai décidé de ne plus mettre à jour cette page. En accord avec le repreneur de la société, tout ce qui a été posté ici depuis 1997 restera en ligne. Voici quelques liens où l'on peut suivre la trace de l'Ours :-> Septembre 2008 : un mois de septembre plutôt chargé avec un déménagement à Canillo (on glisse doucement vers l'Espagne), mes premiers cours de catalan et mon flog désactivé à cause d'une photo de fesses floutées (merci Hi-Media). -> Décembre 2007 : Be a tourist ! -> Octobre 2007 : on a déménagé, oh, pas loin mais un bel appartement plus spacieux, faut dire que je ne suis plus tout seul.. -> Septembre 2007 : pour mes amis de Triple A et la prochaine Alchimie, j'ai ressorti un épisode de Amitoman. -> Juillet 2007 : Si Franska n'est pas capturée, "ça va mal finir, certains sont vraiment déterminés", prévient l'éleveur. -> Juin 2007 : découvrez les Flims d'Ouze ! -> Fin 2006: ouverture d'une galerie de photos de SAAB 900.

Il vit dans un mobil-home, ses voisins lui construisent une maison C’est une histoire comme on en voit dans les émissions de téléréalité, sauf que la télé n’est pas venue. Une histoire de solidarité et de proximité qu’on peut lire, aussi, comme un contre-pied à la crise. L’histoire d’un père de famille vivant seul dans un mobil-home d’un autre âge et à qui ses voisins vont construire une maison. Une vraie maison en ossature de bois et aux normes "bâtiment basse consommation", avec trois chambres, 90 m2 de surface au sol et un poêle canadien au milieu. Sauf imprévu, la masure se dressera à Noël à la sortie du village de Saint-Martin-des-Fontaines (Vendée), à l’endroit même où Fred –l’homme ne souhaite pas voir apparaître son nom – a acheté un terrain pour se rapprocher de la mère de ses quatre enfants dont il est séparé. Fred, devant son mobil-home © Théophile Trossat Fred a 47 ans, une jolie paire de bacchantes et est originaire de l’Oise, où il exerçait le métier d’électromécanicien avant que tout bascule. Sauf que voilà, Fred a des voisins.

Pari Sportif Hérault : poursuivis en justice parce qu'ils veulent vivre dans une yourte Arnaud et Véronica redoutent de devoir quitter leur yourte. (DR) Le couple d'agriculteurs de Gignac (Hérault) est poursuivi en correctionnel pour avoir installé une yourte, sur leur terrain, sans permis. Arnaud Masson et sa compagne Véronica redoutent de se retrouver à la rue. Un flou juridique Pour être à proximité de leur exploitation, le couple a installé une yourte sur le terrain. "Ce n'est pas un squat" Le couple de trentenaires explique que c’est pour eux un "choix de vie alternatif. Leur démarche est sincère Le couple est soutenu par la Confédération paysanne et l’association Halem France (habitants des logements éphémères et mobiles).

4/5. Site proposant des informations utiles sur ton neutre avec une possibilité de contact via les différents réseaux sociaux. Mais site "abandonné" depuis 2010. by jeremy03 Sep 24

Related: