background preloader

Edouard Glissant

Edouard Glissant
Related:  Littérature française et francophoneLittérature française et francophone

Ville de verson Qu'est-ce que la Négritude ? D'après Léopold Sédar Senghor 1971Extrait de "l'Année francophone internationale" 1997 Le terme de négritude a été souvent contesté comme mot avant de l’être comme concept. Et l’on a proposé de lui substituer d’autres mots : mélanité, africanité. On pourrait continuer. (Il y a, tout d’abord, que Césaire a forgé le mot suivant les règles les plus orthodoxes du français. Pour revenir donc à la Négritude, Césaire la définit ainsi : " La Négritude est la simple reconnaissance du fait d’être noir, et l’acceptation de ce fait, de notre destin de Noir, de notre histoire et de notre culture. Objectivement, la négritude est un fait : une culture. Subjectivement, la Négritude, c’est " l’acceptation de ce fait " de civilisation et sa projection, en prospective, dans l’histoire à continuer, dans la civilisation nègre à faire renaître et accomplir. Je commencerai donc par être d’accord avec Tchicaya U Tam’si lorsqu’on lui demande : " Qu’est-ce que la Négritude ?

Musée des beaux-arts de la Ville de Quimper: Max Jacob & ses amis Quimper, ville natale du poète Max Jacob (1876-1944), occupe dans sa vie et dans son œuvre une place majeure. D’innombrables poèmes, un roman, une pièce de théâtre s’attachent à en décrire les moindres recoins et sa vie quotidienne, la rue du Parc, les passerelles sur l’Odet, le nouveau théâtre, les allées de Locmaria, les ruelles qui descendent du lycée... Max Jacob revient régulièrement à Quimper, y retrouve ses amis et sa famille. Grâce à de multiples dons et legs provenant des amis de Max Jacob et à quelques acquisitions, le musée présente une suite de photographies, lettres, petits objets et souvenirs les plus divers qui témoignent de la vie du poète : le carnet de pension, dont la couverture lui sert de palette, un minuscule autel, l’étoile jaune, le chapelet qu’il tenait dans ses mains à sa mort, la croix d’Ivry... Au contact de ses amis peintres, Max Jacob entreprend de dessiner, surtout à la gouache.

Paul Eluard Intro Biographie Œuvres Liens "La poésie d'Eluard, est comme la nuit, sans rivale" Jean Paulhan Eugène Grindel, dit Paul Eluard est né en 1895 à Saint-Denis. En décembre 1912, il doit interrompre ses études , et se rend en Suisse, pour soigner une tuberculose. Il y fait la connaissance d'une jeune fille russe, Helena Dmitrievna Diakonava, dont il tombe amoureux. Il la surnomme Gala et l'épouse en 1916. Durant la première guerre mondiale, il est mobilisé, et est envoyé sur le front comme infirmier. Après la guerre, il fait la connaissance d'André Breton, de Louis Aragon et de Soupault. Eluard participe activement au mouvement dada (mouvement fondé en 1916 par le poète roumain Tristan Tzara et qui est venu s'installer à Paris en 1919) , puis au mouvement surréaliste. En 1924, il disparaît mystérieusement juste avant la publication de Mourir pour ne pas mourir. En 1930, Gala le quitte pour Dali. Eluard adhère, en 1926, au parti communiste avec d'autres surréalistes. Aude Sanseverina

Léopold Sédar Senghor : Le père de la francophonie Hosties noires. Paris, Éditions du Seuil, 1948 Les poèmes de ce recueil ont été écrits, pour la plupart, en captivité entre juin 1940 et février 1942 ; confiés à un soldat autrichien, ils furent remis à Georges Pompidou. Réformé pour maladie en février 1942, il reprend les cours au lycée de Saint-Maur et fréquente la Résistance, par l’intermédiaire du Front national universitaire. Ses idées, qu’il a élaborées à la fin des années trente, mûrissent par la réflexion sur les civilisations méditerranéennes « métisses », menant à une subtile dialectique entre trois éléments, la Négritude, la Voie africaine vers le socialisme et la Civilisation de l’universel. En 1944, à l’initiative de Robert Delavignette, Senghor occupe la chaire de langues et civilisations négro-africaine à l’École nationale de la France d’outre-mer. « Donc, à l'égard du peuple noir, trois périodes, trois attitudes ; et nous sommes à la dernière. © Assemblée nationale « Nous ne voulons être ni des otages ni des dupes. Vidéo

Hanneton « Hanneton » défini et expliqué aux enfants par les enfants. Les hannetons sont des insectes de l'ordre des coléoptères et de la famille des scarabées. Il en existe plusieurs espèces qui sont très répandues en Europe. Les plus courantes sont le hanneton commun, le hanneton de la Saint-Jean et le hanneton foulon. Hanneton commun modifier Description Les hannetons sont généralement roux et sont des insectes assez lourds, ce qui explique qu'ils font beaucoup de bruit en volant. modifier Habitat Hanneton de la Saint Jean Larve de hanneton On trouve des espèces de hannetons dans le monde entier. Lorsqu'il est encore à l'état de larve, le hanneton vit sous terre, enfoui dans le sol en se nourrissant de racines. Après sa métamorphose, lorsque le hanneton a atteint sa forme adulte, il attend le printemps puis sort de terre. modifier Alimentation Lorsqu'ils sont adultes, les hannetons mangent des feuilles qu'ils dévorent sur les arbres. modifier Locomotion Les hannetons volent pour se déplacer.

Jean-Jacques Rousseau : Oeuvre intégrale en Creative Commons sur RousseauOnline.ch Infoclio.ch, portail suisse des sciences historiques a mis en ligne le site RousseauOnline.ch qui donne accès gratuitement à l’ensemble des oeuvres de Jean-Jacques Rousseau dans leur première éditon de référence publiée à Genève entre 1780 et 1789 soit plus de 10 000 pages. Les textes sont accessibles à la lecture en ligne et disponibles gratuitement au téléchargement au format PDF et au format Epub (smartphones, tablettes, liseuses, etc.). RousseauOnline.ch : des ouvrages et textes téléchargeables en Creative Commons Les textes et les illustrations deRousseauOnline.ch sont placés sous licence Creative Commons (CC-BY). La licence Creative Commons autorise la copie, le partage et la réutilisation des textes, pour autant que leur source soit citée. Le texte comprend la numérotation originale des pages. Modules de recherche Le site Web est consultable et interrogeable via différents modules : Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : Europe

Cartographie littéraire de la France - Accueil René Char Toute vie Toute vie qui doit poindre achève un blessé. Voici l’arme rien, vous, moi, réversiblement ce livre et l’énigme qu’à votre tour vous deviendrez dans le caprice amer des sables. (Les matinaux, Poésie-Gallimard p.84) Il ne s’agit point d’ajouter une docte étude à tant de doctes études, juste de saluer en passant ce Jupiter tonitruant que fut René Char. Juxtapose à la fatalité la résistance à la fatalité. Tu connaîtras d’étranges hauteurs. Bourru, colérique connaissant toutes les fleurs de sa petite montagne, le Lubéron, autour de l’Isle sur Sorgue, et vous maudissant si vous ne saviez point les appeler vous aussi par leur petit nom, il se posait presque en imprécateur et ne comprenait pas ces poètes qui dévidaient quasiment au mètre leur production, lui qui par son artisanat furieux polissait chaque mot, jusqu’à ce qu’il ait la patine de l’éternité. Il demeure parmi nous plus par ses aphorismes, ciselés au couteau du soleil, que par ses poèmes. Trop de soleil aveuglant fait peur.

Related: