background preloader

Nous ne serons plus jamais déconnectés…

Nous ne serons plus jamais déconnectés…
Jenna Wortham (@jennydeluxe) pour le New York Times a commis un de ces papiers faciles sur les vertus de la déconnexion à l’heure d’un monde toujours plus connecté. Alors qu’elle se rendait à la piscine, elle a été invitée à déposer son téléphone et a pu profiter pleinement de sa journée, sans avoir à consulter avec anxiété ses comptes Facebook et Twitter pour regarder ce que ses amis faisaient. La peur de manquer quelque chose (Fomo, pour Fear of Missing Out) que décrivait Caterina Fake, cofondatrice de Flickr, s’évaporait quelques instants. Notre connexion permanente aux médias sociaux nous rend plus attentifs à ce que l’on rate et vous donne le faux sentiment de participer à ce que font les autres par leur intermédiaire, estime Caterina. Mais ce n’est pas une peur, c’est un plaisir, lui répondait l’entrepreneur Anil Dash en évoquant la joie de manquer quelque chose (Jomo pour Joy of Missing Out). Image : cc Staying Social par Leon Fishman. A quoi sommes-nous vraiment « accros » ?

http://www.internetactu.net/2012/09/04/nous-ne-serons-plus-jamais-deconnectes/

Related:  connexion-deconnexionvers des loisirs virtuels?Veille numérique, formation EMWEB

Internet nous rend-il seul ? Non ! « Nous vivons dans un isolement qui aurait été inimaginable pour nos ancêtres, et pourtant nous n’avons jamais été plus accessibles » via les technologies de la communication et les médias sociaux, estime l’écrivain Stephen Marche pour The Atlantic. La montée de la solitude ? Selon lui, nos médias sociaux interfèrent avec nos amitiés réelles. Pour preuve, Stephen Marche (@StephenMarche) en appelle aux travaux du sociologue Erik Klinenberg (@ericklinenberg), auteur de Going Solo : la montée de l’extraordinaire et surprenant appel à vivre seul . Dans son ouvrage, Klinenberg explique que la vie solitaire se développe plus que jamais : 27 % des ménages américains sont composés d’une seule personne, alors qu’on ne comptait que 10 % de foyers composés d’une seule personne dans les années 50. 35 % des adultes de plus de 45 ans sont chroniquement solitaires, estime une étude de l’AARP (voir le détail .pdf), l’association américaine des personnes retraitées (soit 20 % de plus qu’il y a 10 ans).

L’injonction à la déconnexion est-elle autre chose qu’une critique morale Dans le New Inquiry, le sociologue Nathan Jurgenson (@nathanjurgenson) livre une critique sans concession du dernier ouvrage de la psychologue Sherry Turkle, Reclaiming Conversation. Ce n’est pas la première fois que Jurgenson remet à sa place la psychologue, dont il avait vertement critiqué le précédent ouvrage, Seuls ensemble (voir “Nous ne serons plus jamais déconnectés”). La société contre la technologie Pourquoi cherche-t-on à nous faire croire que les gens qui communiquent avec des téléphones auraient oublié ce qu’est l’amitié ? De nombreux médias et spécialistes véhiculent des propos sur la toxicité de nos outils, plus attiré par la dénonciation des dépendances qu’ils développeraient que par l’apologie des opportunités qu’ils permettent ou que par la dénonciation de l’inégalité communicationnelle qu’ils renforcent. Pour les déconnexistes, les écrans détruisent l’attention, l’empathie, les relations profondes… Les allégations de Turkle sont flatteuses, estime Jurgenson.

#buzz Facebook : Carambar crée le buzz en publiant une blague pour chaque commentaire, du pur génie ! Facebook est le lieu de tous les petits plaisirs pour les community managers. Ces nouveaux artistes du web ne manquent pas d’idée pour faire le buzz. Celui de Carambar a réussi un joli coup en publiant une blague pour chaque commentaire. Le résultat est vraiment hilarant, on frôle parfois le pur génie. Crédits : Carambar Ce n’est pas la première fois que l’on vous raconte des petites histoires de community managers. Qui sera responsable des “maladies de la connexion” Que devons-nous apprendre des anxiétés, des obsessions, des phobies, du stress lié à notre connexion ? C’est la question que pose le designer Fabien Girardin sur le blog du Near Future Laboratory, ce studio de conseil et de design-fiction. A l’heure où nous sommes de plus en plus cernés et saturés par les notifications sociales en temps réel, la connexion permanente livre sa face noire. Vivre dans le village global conduit les plus connectés à éprouver de nouvelles anxiétés, de nouvelles obsessions, de nouvelles phobies et de nouvelles formes de stress, qui sont le symptôme des effets négatifs liés à la manière dont on conçoit les technologies. Image : Affiche promotionnelle : “les médias sociaux vous font vous sentir comme un gros tas de linge sale en désordre ?

Twitter s'insurge contre un reportage d'Envoyé Spécial (VIDEO) Community Manager / Social Média Manager, vous connaissez ? Si ce n'est pas le cas, Envoyé Spécial promettait ce jeudi soir un reportage sur ce métier qui alimente les fantasmes et qui entretien bien des mystères. Ils travaillent pour de grandes marques, gèrent des demandes clients et rebondissent sur les derniers buzz à la mode, les "CM" comme on peut les appeler s'occupent en permanence de ce qui se passe sur les réseaux sociaux et bien plus encore. Sauf que le reportage consacré à ce métier dans Envoyé Spécial à beaucoup de mal à passer chez ceux qui sont Community Manager. Depuis quelques heures sur Twitter, c'est une véritable pluie de critiques qui s'abat sur l'émission de France 2.

Leroy Merlin Source » Le silence des puces : une option pour la maîtrise du chez-soi ? Lire en pdfEntretien avec Caroline Rizza, Maître de conférences en Sciences de l'Information et de la Communication et correspondante Leroy Merlin Source Caroline Rizza est Maître de Conférences en Sciences de l’Information et de la Communication au Département Sciences Économiques et Sociales de Telecom ParisTech. Elle est membre de l’Observatoire pour l’Innovation Responsable (Mines ParisTech) et de la Chaire « valeurs et politiques des données personnelles » (Institut Mines-Telecom). Ses recherches portent sur les questions éthiques, juridiques et sociales soulevées par les technologies émergentes (réseaux sociaux, drones…) dans des situations spécifiques (communication interpersonnelle, crise, design…) et pour des usagers aux besoins particuliers – par exemple enfants ou personnes âgées.

Total Recall 2.0 : Enregistrer le moindre instant de sa vie et toutes les données que l’on croise Piocher dans ses souvenirs comme on fouille dans les dossiers de son PC, ce sera bientôt possible si l’on en croit Graham Bell et Jim Gemmel, deux vieux routiers de l’informatique, longtemps associés dans des projets de recherche chez Microsoft. Le premier a commencé depuis plus de 10 ans, avec l’aide de son acolyte, un travail titanesque sur sa propre personne : enregistrer la totalité de sa vie. Un back-up de son histoire personnelle en somme. Et Graham Bell de co-écrire un livre avec Jim Gemmel où il l’affirme que, dans moins de 10 ans, nous pourrons tous sauvegarder ce que nous voyons, entendons, ressentons, partout et tout le temps, grâce à des capteurs de toute sorte nichés dans notre être et les objets hi-tech qui nous accompagnent. « Chacun deviendra le bibliothécaire, l’archiviste, le cartographe et le conservateur de sa propre vie« , explique-t-il dans son introduction. MyLifeBits, l’enregistreur universel pour l’Homme

#Vidéo : 3 astuces pour reprendre le contrôle de son compte Facebook – Tuto & co’m Pour ce nouvel épisode de Tuto & co’m, après le retargeting et les campagnes publicitaires Twitter, nous vous proposons de nous attaquer au contrôle de son compte Facebook. Que cela soit pour protéger sa vie privée ou encore voir uniquement les messages qui nous intéressent vraiment, Facebook propose une multitude d’options. Voyons ensemble comment les maîtriser… Tuto & co’m

Le design contre la productivité Le designer Sebastian Deterding (@dingstweets), spécialiste de la gamification, était il y a peu invité par le groupe de travail Advancing well-being (sur le bien-être « avancé ») du Media Lab du MIT (vidéo). Il y livrait une très intéressante reformulation d’une présentation faite il y a un an sur le bien-être à l’heure des nouvelles technologies, permettant de mettre un peu de perspective sur les enjeux des systèmes socio-techniques qui sont les nôtres – on en profitera pour se souvenir de sa remarquable présentation lors de Lift 2012. Pourquoi concevons-nous des technologies pour nous accabler ? Alors que les technologies étaient censées nous libérer, nous nous sentons de plus en plus accablés, surmenés, rappelle le designer. Nous sommes dépendants à la distraction que produisent les technologies. Nous vérifions en moyenne 150 fois par jour notre smartphone.

Le “deep learning” pour tous Par Rémi Sussan le 02/10/14 | 6 commentaires | 8,154 lectures | Impression On parle de plus en plus d’une nouvelle technique d’intelligence artificielle (IA), le deep learning, qui ferait des miracles en matière de reconnaissance et classification de données. En 2012, Google créa l’événement en utilisant cette série d’algorithmes pour reconnaître des chats sur les images (activité principale des internautes, comme chacun sait), avec un taux de succès de 70 % supérieur aux méthodes concurrentes. Digital detox : pourquoi et comment se déconnecter ? Si se couper totalement d’Internet constitue aujourd’hui une utopie difficilement réalisable, les courtes périodes de Digital detox ont des bénéfices indéniables pour l’attention et la concentration. Quelques conseils pour un bon équilibre dans notre utilisation d’Internet. Faisons un test… Quelle est votre réponse aux 12 assertions suivantes ? Si vous répondez « oui » à 8 affirmations ou plus, cela révèle une véritable dépendance au smartphone.

Centrifuge Brain Project — Manèges FOUS du futur Vous trouvez que les parcs d’attractions ne proposent pas de manèges à fortes sensations. Attendrez de voir ce que prépare le docteur Laslowicz dans ce documentaire Centrifuge Brain Project réalisé par Till Nowak. Vous pourrez voir des projets de manèges les plus fous que vous ayez pu voir dans votre vie. Des engins pour vous retourner le cerveau et surtout le ventre en 2 secondes. Le doc (HD) Centrifuge Brain Project qui nous propose une vision des manèges du futur Gérer le multilingue sur une page Facebook ?Social Bistrot Votre marque a une présence internationale et vous vous demandez quelles options s’offrent à vous pour l’administration de sa page Facebook ? Vous vous demandez comment communiquer quand votre communauté se trouve dans des pays différents et parle des langues étrangères ? Posséder une page Facebook par Pays, peut être un véritable casse tête pour les community managers de la marque.

Related: