background preloader

Energie libre : L'invention qui tue.

Energie libre : L'invention qui tue.

http://www.dailymotion.com/video/xegcr6

Related:  Vidéo moteur magnétiqueEnergie LibreberglacePhysique-chimie

Des scientifiques américains inventent une batterie éternelle MOSCOU, 8 octobre - RIA Novosti. Des scientifiques américains ont mis au point des accumulateurs destinés aux ordinateurs et aux téléphones portables capables de fonctionner pendant 30 ans sans qu'il soit nécessaire de les recharger, annonce la revue scientifique Next Energy News. L'invention a été financée par le laboratoire de recherche scientifique de l'US Air force (Air Force Research Laboratory). Ces accumulateurs produisent de l'énergie grâce à des radioisotopes émettant des particules bêta. Nikola Tesla - Tous les brevets de Nikolas Tesla sur 499 pages En hommage à Nikolas TESLA sans lequel nous n'aurions pas d'électricité pour pouvoir nous éclairer et communiquer sur le net. Nous mettons ci-dessous le fichier de tous ses brevets qui porte sur 499 pages. En bas de l'article vous pourrez télécharger ses 112 brevets, 1 à 1.

Une production d'énergie illimitée, combinant force antigravitationnelle et mouvement perpétuel. Si l'on place les rouleaux sous de la limaille de fer sur une feuille, on obtient des résultats inhabituels. Un grand modèle sur chaque pôle, quasiment aucun modèle angulaire dans un arc entre les pôles. Il y a à la fois des pôles en couches et des pôles individuels, cette uniformité des pôles à l'extérieur étant très importante, ces pôles magnétiques devenant leurs propres moteurs primaires. Le SEG est remarquable car aucune de ses parties n'est en fait en contact avec les autres, il n'y a donc aucune friction. Les rouleaux planent sur le champ magnétique en raison du composant courant alternatif inscrit sur eux. Ils ne décolleront pas (comme c'était le cas lors des premières expériences) à cause du courant continu qui leur a été imprimé.

Nikola Tesla, énergie libre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Nikola Tesla Portrait de Nikola Tesla Nikola Tesla (serbe cyrillique : Никола Тесла), né le à Smiljan, Empire d'Autriche (aujourd’hui en Croatie), et mort le à New York, États-Unis, est un inventeur et ingénieur serbe[1],[2],[3], également citoyen américain, ayant principalement œuvré dans le domaine de l’électricité. Considéré comme l’un des plus grands scientifiques dans l’histoire de la technologie, pour avoir déposé quelque 300 brevets couvrant au total 125 inventions[4] (qui seront pour beaucoup d’entre eux attribués à tort à Thomas Edison)[5],[6] et avoir décrit de nouvelles méthodes pour réaliser la « conversion de l’énergie », Tesla est reconnu comme l’un des ingénieurs les plus créatifs de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle. Quant à lui, il préférait plutôt se définir comme un découvreur.

Fabriquez un générateur à énergie libre Si vous pensez que le pétrole et le nucléaire sont les seules sources d’énergies qui existent, sachez chers mesdames et messieurs que vous vous trompez. Vous avez été trompés depuis au moins un siècle par des lobbys surpuissants, maléfiques, lesquels dirigent réellement ce monde en sélectionnant leurs dociles marionnettes les représentants (Les Bush (ers) de Bagdad, Obama, Sarkozy, Merkel, et j’en passe leurs toutous algériens, les assassins de la MITIDJA (1) que l’on sait). Lesquels, à titre d’exemple, au début du siècle dernier ont répondu à Nikola Tesla au sujet de son idée de générer de l’énergie électrique gratuite produite en puisant directement dans le vide énergétique inépuisable de l’univers, aussi rendant cette énergie accessible en tout point du monde sans fil : « Mais, Mr Tesla où allons nous placer le compteur ? Et pour la réalisation de ce générateur vous n’aurez pas besoin de platine ou d’uranium ni de cristaux magiques. matériaux:

Photons et de longueur (micron) adaptées aux photons lumineux. Selon cette formule, plus l'énergie d'un photon est élevée, plus sa longueur d'onde est courte et inversement. L'énergie des photons rayonnés par les noyaux est environ un million de fois celle des photons lumineux émis par une molécule, ou un atome. Ces rayonnements, découverts par Paul Villard en 1899, ont été appelés photons gamma. Leurs longueurs d'onde très courtes font des rayons gamma des objets ramassés et compacts, capables de traverser facilement des atomes, donc très pénétrants. Les gamma émis par les noyaux ont des énergies de l'ordre du million d'électronvolts.

Maroc : L'énergie Libre démarre ! Après quelques difficultés le Générateur d'Énergie Quantique (QEG) a démarré le 28 avril 2014 ! Quelques ajustements finaux de Jamie avant de brancher le QEG pour la première fois ! Une petite équipe au Maroc située à Aouchtam a construit et a commencé à faire des essais avec le premier modèle de moteur QEG énergie libre du Maroc dans la nuit du 28 avril 2014 sous les ovations de la foule venue assister à cette première ! Le cœur du QEG inversé Une fois les plans du QEG mis en ligne en Mars 2014 sur internet il a fallu les traduire de l'anglais d'origine ! J'apprends l'Energie - Serious game Invitez vos élèves à gérer leur propre parc de production électrique, à travers 4 grands enjeux d’avenir et 12 missions scénarisées : production, distribution, consommation, environnement… Et profitez de toutes les fonctionnalités développées ! Il vous est possible de créer vos propres missions et d’inviter vos élèves, de la 5ème à la Terminale, pour des séances de jeu sur mesure !

Quatre adolescentes créent un générateur d'électricité alimenté à l'urine Duro-Aina Adebola (14 ans), Akindele Abiola (14 ans), Faleke Oluwatoyin (14 ans) et Bello Eniola (15 ans) ont présenté leur invention lors de la "Maker Faire Africa" (un évènement dédié aux projets scientifiques et à l’esprit de débrouille) à Lagos. Le système a l’avantage d’être parfaitement écologique et durable. Leur générateur d’électricité est effectivement alimenté par… de l’urine. Il permet de produire six heures d’électricité avec un litre de liquide.

Chapitre I – Les métaux de la vie quotidienne - Physique-Chimie au Collège I – Les métaux courants. Un métal est un matériau brillant lorsqu’il est poli : c’est un bon conducteur de l’électricité et de la chaleur. Les métaux les plus couramment utilisés sont : l’or : (à partir de 5000 av.J.C.) bijoux, panneaux réfléchissants modules spatiaux, électronique de pointe…l’argent : (à partir de 3500 av.J.C.) circuits électroniques, bijoux, miroirs…le cuivre : (à partir de 3000 av.J.C.) fils électriques, conduites d’eau, chaudières…le fer : ( à partir de 1000 av.J.C.) construction métallique (rails, ponts, charpentes….)le zinc : (XVIe siècle) plaques couverture toit, gouttières, automobiles…l’aluminium : (XIXe siècle) ustensile de cuisine, emballage alimentaire, aéronautique …. Ces métaux sont souvent mélangés à d’autres espèces chimiques afin d’améliorer leurs propriétés (comme la dureté) : on appelle ces mélanges des alliages.

Une lampe qui fonctionne grâce à la gravité pour éclairer l'Afrique Une lampe qui fonctionne sans batterie et sans carburant. C'est le défi que s'étaient lancés Martin Riddiford et Jim Reeves, deux inventeurs britanniques basés à Londres. Le projet, un passe-temps pour les deux hommes, aura pris quatre ans pour accoucher de la GravityLight. La pile (Italie) Pour en savoir plus sur cette découverte, visionnez l'animation en cliquant sur cette image: Le scénario de cette animation est disponible au format PDF. Pour prolonger les activités de classe, lancez l'animation intéractive en cliquant sur cette image: Si vous ne voyez pas l'animation, vous devez télécharger le plug-in Flash.

À 15 ans, cet enfant fournit déjà de l’électricité pour tout son village Kelvin Doe est un petit génie venu tout droit de Sierra Leone. À 13 ans il construisait déjà des batteries et des générateurs électriques pour tout son village, aujourd’hui, il est devenu à 15 ans le plus jeune invité du MIT, l’une des plus prestigieuses universités américaines. C’est une histoire digne d’un roman.

Related: