background preloader

Exposé en classe : préparation

Exposé en classe : préparation
Related:  farmalEnseigner l'oralPrise de parole

Jeux de cartes, support à la production de contes Mise à jour du 29/10/2012 : Voici en un seul article les deux sets de cartes pour la production d'écrit. Suite à de nombreuses demandes, je corrige les petites coquilles que j'ai mis trop longtemps à corriger (merci de les avoir signalées). Je mets aussi à disposition le fichier original publisher afin que vous puissiez ajouter vos propres cartes ! Ancien article : (L'idée est une reprise de jeux commerciaux tels que "Il était une fois" ou de beaucoup de supports pédagogiques que d'autres professeurs ont pu mettre en place.) Voici un lot de cartes que j'ai créé à partir de trois catégories: personnage / lieu / objet. personnages, une de lieu et une d'objet. L'idéal est d'associer ça à un travail sur la structure des contes (les grandes étapes par exemple) et les formules classiques ("il était une fois", "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants", une morale...).

Exercices Jeux Pour pratiquer cet exercice, il faut une scène avec des coulisses jardin (à gauche) et cour (à droite). Les comédiens répartis dans les deux coulisses, invisibles pour l'animateur, devront traverser la scène les uns après les autres en exagérant leur propre façon de marcher, puis lors d'un 2° et 3° passage en sens inverses en composant des personnages alors très typés, et si possible contraires (travail sur la colonne vertébrale penchée, incurvée vers l'avant ou vers l'arrière, corps en ouverture ou fermeture). Evitez les personnages qui marchent ou bougent latéralement de façon déséquilibrée, inégale et qui donnent l'impression d'un handicap. La consigne générale est que la scène ne doit jamais rester vide et ne jamais contenir plus de trois acteurs à la fois. Au bilan final, faire passer les comédiens un par un devant les autres qui seront installés dans la salle.

Colloque Langagez-vous ! Acquisition du langage et inégalités sociales - 19-20 juin 2013 Mardi 7 mai 2013 2 07 /05 /Mai /2013 23:35 Colloque Langagez-vous ! Acquisition du langage et inégalités sociales 19 et 20 Juin 2013 - Grenoble Le colloque "Langagez-vous !" Cet évènement est le résultat d'une organisation concertée entre le CCAS et la ville de Grenoble, la CAF de l'Isère, l'Union Nationale des Centres Communaux d'Action Sociale, la Métro (Communauté d'agglomération de Grenoble-Alpes Métropole), le Pôle de Recherche et d'Enseignement Supérieur de Grenoble et l'Association de Gestion des Centres de Santé de Grenoble. Mercredi 19 juin 2013 Public : professionnels & praticiens de la petite enfance, école, éducation (éducation populaire, bibliothèques, etc..), santé publique, étudiants et formateurs / collectivités locales, associations, services publics, etc. 250 personnes 13h - Accueil participants 13h45 - Accueil officiel - Céline Deslattes, Adjointe au Maire de Grenoble à la Petite enfance 17h Echanges avec la salle Jeudi 20 juin 2013 Tout public / 600 personnes / Auditorium (MC2)

DEMOSTHENE, la prise de parole en public: Leçon N° 5 Construire son discours « Il n’y a pas de sujet ennuyeux, il n’y a que des orateurs ennuyeux ! » Gordon Brown, l'orateur le plus ennuyeux pour nos amis britanniques Après avoir identifié vos faiblesses et valorisé vos forces sur le sujet vous allez pouvoir construire votre communication.La maîtrise du contenu est essentielle mais rarement suffisante. Une communication efficace ne repose pas seulement sur une bonne connaissance du sujet. Structurer son discours La réussite de votre discours dépendra en partie de l'impact de deux moments fondamentaux : début et fin.Pour travailler votre plan et présenter efficacement vos idées, je vous suggère de commencer par préparer la fin puis de structurer le développement et de terminer par le début. Les sept points pour construire son discoursInspiré du travail de Lionel Bellenger voila ce que cela peut donner : 1 L'objet du discoursPas nécessairement la première étape mais il doit apparaître clairement à un moment donné. 2 L'interpellationOn peut commencer par ce point.

Comment faire une bonne fiche de lecture ? La fiche de lecture a pour but de structurer le compte-rendu d’une lecture et de le personnaliser. Elle comprend en général cinq parties. 1) Quelques renseignements sur l’auteur du livre et sur son époque Date de naissance et de mort de l’auteur. Ecole littéraire ; place de l’auteur dans la société de son temps. Livres principaux, année de publication du livre, accueil du public et des critiques, etc. 2) Un résumé du livre (en 15 lignes environ) Ne vous perdez pas dans les détails et suivez les grandes articulations du livre pour construire votre résumé. N’interprétez pas et ne jugez pas votre lecture. 3) Une exposition du sujet du livre, qui doit répondre à la question " quel est son véritable thème ? Exemple : Madame Bovary, de Gustave Flaubert : le roman raconte la vie morose d’Emma et de Charles Bovary, un couple de bourgeois normands. 4) Une analyse de la matière du livre C’est un texte très célèbre à l’origine du roman noir moderne. 5)Une synthèse personnelle

Connecteurs vers des ressources externes Des trucs pour la stimulation du langage au quotidien Dans la vie de tous les jours, le parent comme l’éducateur bénéficient d’une foule de moments propices pour stimuler le langage. Le plus simple est probablement de planifier une période pour vous asseoir avec votre enfant et de jouer à un jeu qui stimule spécifiquement la compréhension et l’expression du langage. Toutefois, il est faux de croire que quelques activités par jour suffisent pour que l’enfant développe normalement son langage. Prenez tous les moments que vous avez à votre disposition pour exposez votre enfant à du vocabulaire nouveau, à de nouvelles structures de phrases, à des histoires, à des descriptions, à des questions, à des consignes et à des concepts variés. Concrètement, voici des conseils pour maximiser votre stimulation au quotidien : - Tout d’abord, il existe un principe bien simple qui vous garantira davantage de réussite, suivez les intérêts de votre enfant. - Placez vous à son niveau (pour qu’il puisse voir votre visage) lorsque vous vous adressez à lui.

Le numérique, la reconquête de la voix, la reconquête de l’espace. La réflexion que je tente de mener dans ce blog est orientée nouvelle technologie et éducation. Les mots futur, avenir, innovation semblent être inscrits au fronton de cette réflexion, pourtant … Il est toujours utile de regarder du côté de l’histoire et de la littérature pour éclairer sa réflexion. Le livre d’Alberto Manguel "une histoire de la lecture" actes sud, (1998) ne cesse de me surprendre et de m’aider dans mes réflexions. Il nous dit qu’au début de la lecture, on lisait à voix haute dans les bibliothèques, lire à voix basse n’était pas envisageable " Pour Ambroise, lire avait été un acte solitaire. "Peut être craignait-il, s’il lisait à haute voix, songeait Augustin, qu’un passage difficile chez l’auteur qu’il lisait ne suscitât une question dans l’esprit d’un auditeur attentif, et qu’il ne dût alors en expliquer la signification ou même discuter de certains points les plus abstrus"" (page 70) Jean-Paul Moiraud Accès au blog. Photo Credit : 96dpi via Compfight cc

#Management : 6 conseils pour structurer votre discours et optimiser la prise de parole en public Pour la quatrième semaine consécutive, Maddyness vous propose les trucs et astuces pour une prise de parole réussie. Ceux-ci sont répartis en 6 grandes étapes : Se connaître, S’accepter, Humaniser son discours, Structurer ses idées, Captiver son auditoire, et Interagir avec les autres. Après les 3 premières étapes « se connaître« , « s’accepter » et « humaniser son discours« , place cette semaine à une étape importante : Structurer ses idées ! Article proposé par Hugues Deschaux, chroniqueur sur BFM Business et fondateur d’Alloquor. Structurer ses idées, c’est atteindre plus facilement les objectifs que l’on s’est fixé avant son intervention. C’est être clair et précis pour que son auditoire comprenne rapidement les messages que vous souhaitez lui donner. Préparer ses interventions Organiser son discours, c’est tout d’abord préparer son contenu. A qui mon discours s’adresse-t-il ? Ces 3 questions sont essentielles avant toute prise de parole, qu’elle soit improvisée ou non.

pdf_Methodo_-_rediger_une_fiche_de_lecture2.pdf

Related: