background preloader

Créativité et innovation dans les territoires - (I et II)

Créativité et innovation dans les territoires - (I et II)
Related:  Développement localAutres ressources

Les données publiques - décembre 2010 Les acteurs publics produisent et détiennent des gisements de données numériques de plus en plus riches et diversifiés. Ce guide juridique leur rappelle les obligations légales pour l'accès et la réutilisation de ces données, il les accompagne dans leur mise en conformité et leur propose un cadre afin d'opérer, s'ils le souhaitent, la libération de ces données publiques qui représentent un potentiel pour l'innovation de services numériques. Téléchargez le guide juridique "Les données publiques" (2,7Mo) Les données constituent le carburant qui alimente les services numériques dont on observe le développement rapide, sur internet et, de plus en plus, sur mobile. Dans ce cadre, les données détenues par les acteurs publics, essentiellement les données brutes, présentent un extraordinaire potentiel d’innovation, d’autant que l’effort consenti pour les collecter reste hors de portée de la majorité des acteurs privés de la filière et des startups en particulier. GLOSSAIRE p. 26

L’université du futur existe, nous l’avons visitée, à Aalto, en Finlande C’est un après-midi d’automne plutôt vif en Finlande, et les cadres de dix-neuf entreprises viennent tout juste d’arriver sur le campus boisé de l’université d’Aalto, près d’Helsinki. Ils ne retournent pas sur les bancs de l’université pour un séminaire, ou la validation d’un MBA. Ils sont à la recherche de jeunes innovateurs. Et, pour se faire, s’apprêtent à soumettre à des étudiants un problème bien réel auquel leur entreprise est confrontée. En face, les attentes sont élevées, également : « Ce que nous attendons d’eux, c’est qu’ils nous soumettent des défis sur le mode « mission impossible ». Cet atelier, c’est l’expérimentation grandeur nature d’une innovation radicale en matière d’enseignement supérieur. Les objectifs fixés sont ambitieux : à l’horizon 2020, Aalto est priée de se hisser sur les toutes premières marches des classements internationaux : Retour à l’atelier de Kalevi Ekman. Une chose est sûre : les entreprises a-do-re-nt l’esprit Aalto. Un bénéfice pour l’UE ?

Centres de Design : Le service design pour les PMI > Le réseau PRESENTATION DE DESIGN France Designfr@nce a pour vocation de regrouper les structures régionales afin de : - favoriser le rapprochement entre Innovation et Design industriel en région - mettre en commun nos compétences et nos bonnes pratiques issues de nos expériences respectives - mutualiser les actions régionales - mettre en place des actions communes en s’appuyant sur nos compétences respectives entre autre sur le plan européen - remonter au ministère (DGCIS) la perception du terrain (entreprises et designers) en provenance des régions françaises - proposer au ministère des actions inter régionales permettant de favoriser la pénétration du design dans les PME, les collectivités, le territoire et la recherche. - représenter auprès du ministère le design en région Le CREDO de Designfr@nce : Contribuer à intégrer et développer le Design dans tout projet en entreprise française. Faire reconnaître la valeur créative des territoires français dans le monde. > Les membres

Repenser l’aménagement du territoire Après la reconstruction post-guerre mondiale et au cœur des Trente Glorieuses, il fallait planifier, répartir la production. Aujourd’hui, la situation est tout autre. Sortie de crise ou enlisement, nouvelle donne dans les échanges internationaux, montée en puissance du net, nouvelle répartition de la population sur le territoire : nombreux sont les indices qui montrent que tout évolue et que nous sommes au seuil d’une nouvelle ère. Les modalités de gouvernance mises en place dans les années 60 ne sont plus acceptables. Les relations instaurées par les lois de décentralisation doivent évoluer. En Auvergne, la région redessine le territoire en pilotant le déploiement du très haut-débit et lutte ainsi contre la fracture territoriale. Capacités d’expertise et d’innovation - Les régions ont su innover et leurs expériences peuvent être généralisées. Il faut cependant leur permettre de se doter de nouveaux moyens pour mener des politiques spécifiques.

J'ai trouvé une grappe ! Vendredi 3 décembre 5 03 /12 /Déc 21:11 Ceux qui suivent un peu mes propos sur les clusters, grappes, pôles de compétitivité et autres SPL savent que je suis plutôt critique envers ce que beaucoup érigent en nouveau modèle de développement économique (voir par exemple ici, là ou encore là). Mais cela n'empêche pas que certains territoires ont assuré et assurent encore leur développement en s'inscrivant dans une telle configuration. La preuve, j'en ai rencontré un : le territoire de Cognac. Joli schéma, n'est-ce pas ? (Il vaut largement ceux de Porter je trouve ;) (voir diapos 7 et 8 de ce diaporama). Je posterai l'étude complète quand elle sera disponible. Bon, bien sûr, cette grappe n'est pas labellisée. Partager l'article ! inShare Par Olivier Bouba-Olga - Publié dans : Territoires 3

Pour libérer les sciences, (1) par Christophe Masutti Une présentation reprise du site Framablog, un site sous licence Creatave Commons Christophe Masutti est membre de Framasoft, en charge notamment du projet Framabook, notre collection de livres libres autour du Libre. « Livres libres », cela signifie que les ouvrages sont sous licences libres, ce qui a pour effet de maximaliser leur diffusion. Il est également universitaire et à ce titre acteur et auteur de publications scientifiques. Mais pourquoi, dans l’autre sens, la publication scientifique ne tirerait pas aussi profit du « modèle Framabook » ? Parce qu’il faut bien le reconnaître, la situation actuelle en est fort éloignée, jusqu’à évoquer, là encore, un « gigantesque Minitel 2.0 ». Dans cet article clair, précis, accessible et documenté, Christophe Masutti pose les jalons d’un avenir possible et souhaitable de la publication scientifique, un accès à la connaissance réellement au service et au bénéfice de tous. Pour libérer les sciences Le document PDF dans son intégralité Préambule

What is Mind Mapping? (and How to Get Started Immediately) A mind map is a graphical way to represent ideas and concepts. It is a visual thinking tool that helps structuring information, helping you to better analyze, comprehend, synthesize, recall and generate new ideas. Just as in every great idea, its power lies in its simplicity. In a mind map, as opposed to traditional note taking or a linear text, information is structured in a way that resembles much more closely how your brain actually works. So, how does a mind map look like? (click for larger image) This is a mind map about – conveniently enough – mind mapping itself. Benefits and Uses I think I already gave away the benefits of mind mapping and why mind maps work. But what can we use mind maps for? Note takingBrainstorming (individually or in groups)Problem solvingStudying and memorizationPlanningResearching and consolidating information from multiple sourcesPresenting informationGaining insight on complex subjectsJogging your creativity How to Draw a Mind Map Some more recommendations:

Animer les nouveaux territoires « La Presse Quotidienne Régionale est un révélateur formidable des humeurs, des préoccupations et des enthousiasmes des Français. Pas une tendance, pas un mouvement de l’opinion, même à l’état embryonnaire, qui n’ait fait l’objet de dizaines d’articles, d’éditos ou de dossiers dans les journaux régionaux. Ce miroir de la société qu’est la PQR est un véhicule publicitaire à part, parce qu’il met en lumière les soubresauts de la société, mais aussi et surtout parce qu’il l’illustre de centaines d’histoires de vie, de parcours humains et d’initiatives passionnées, au plus près de ceux qui les incarnent », explique Jacques Hardoin, Président de la Commission Publicité du Syndicat de la Presse Quotidienne Régionale. Comprendre les nouveaux territoires, c’est s’approcher des Français comme ils vivent et consomment aujourd’hui, comme ils se déplacent et s’identifient à “ leurs ” lieux de vie. Des territoires plus forts Une révolution silencieuse

Peut-il exister des politiques publiques de l'économie sociale ? Le cas des territoires. Contribution à la rencontre d'avril En réaction à la rencontre du mois d'avril des Mardis de Polanyi et à la contribution de Laurent Fraisse , Gilles Rivet interroge ici la pertinence, si ce n'est la légitimité, des politiques publiques de l'économie sociale et solidaire : qu'elle se pense comme mouvement social ou même co-productrice de politiques publiques, l'économie sociale et solidaire ne saurait se voir privée de sa propre capacité démocratique à décider de ses orientations, assure-t-il, sauf à rompre avec ses propres fondements. Lors du séminaire d'avril, deux sujets ont été abordés : les politiques publiques en faveur de l'économie sociale, d'une part ; la dimension territoriale de l'économie sociale, d'autre part. Concernant les « politiques publiques en faveur de l'économie sociale », ont été évoqués : - la reconnaissance par les collectivités territoriales, forme symbolique importante puisque, en France, beaucoup passe par les élus et non par le mouvement social ; - la création d'outils financiers ; 1. 2.

Comment les technologies du passé peuvent-elles éclairer notre avenir La haute technologie est-elle une voie sans issue pour résoudre les problèmes auxquels notre société est confrontée ? Comment peut-on utiliser les technologies du passé pour résoudre les problèmes de demain ? C’est la question qu’a relevé Kris de Decker de Low Tech Magazine et No Tech Magazine. Le plus souvent, pour concevoir une société durable, on ignore les technologies anciennes. Kris de Decker évoque alors une technologie de construction qui date de plus de 700 ans permettant de bâtir des voûtes avec des tuiles et d’économiser beaucoup d’énergie dans la construction. Image : Kris de Decker sur la scène de Lift, photographié par Swannyyy. Pour Kris de Decker, notre approche actuelle de la technologie est vouée à l’échec parce qu’elle dépend énormément des carburants fossiles. L’efficience énergétique, en fait, ne nous fait pas économiser d’énergie (voir L’efficience énergétique est un leurre). Le problème de ces formes d’énergie repose sur le stockage.

Related: