background preloader

Comment fait-on ?

Comment fait-on ?
Related:  1.2 Expertise technique [savoir-faire technique]

Comment choisir un expert-conseil Table des matières Introduction L'embauche d'experts-conseils externes pour réaliser des projets à court terme n'est pas rare en affaires. Lorsque les ressources internes ne peuvent suffire et qu'un besoin d'impartialité se fait sentir, les organismes et les municipalités font appel à un expert-conseil. Ce processus peut faire un peu peur la première fois. Cette fiche technique vous explique en termes généraux comment votre organisme ou municipalité peut profiter au maximum des services d'un expert-conseil. Qu'est-ce qu'un expert-conseil? Les experts-conseils se spécialisent généralement dans un domaine particulier. Quelle est la démarche que suivent les experts-conseils? Les experts-conseils utilisent généralement une des deux démarches suivantes : la démarche axée sur les connaissances et la démarche axée sur les gens. La démarche axée sur les connaissances Les experts-conseils qui adoptent cette démarche travaillent pour vous et non pas avec vous. La démarche axée sur les gens

Pépinière d'entreprises Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une pépinière d'entreprises est une structure destinée à faciliter la création d'entreprises en apportant un soutien technique et financier, des conseils et des services. La première "pépinière" est probablement l'association "Ateliers du Buëch" créée en 1977 dans le cadre du Contrat de Pays du Buëch ( Hautes Alpes) et qui a permis l'installation d'une douzaine d'entreprises en quelques mois. Cette expérience, soutenue par la DATAR, s'est alors répandue avec diverses variantes au début des années 1980, d'abord au sein des structures de valorisation de la recherche, puis se sont répandues avec un portage juridique assuré par les collectivités locales désireuses de favoriser la création d'activités et d'emplois sur leur territoire. Des pépinières d'entreprises[modifier | modifier le code] D'autres sont spécialisées et concernent un secteur précis. Norme NF X 50-770[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code]

Légitimité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La légitimité est la qualité de ce qui est fondé en droit, en justice, ou en équité (définition du Petit Larousse). La légitimité repose sur une autorité qui est fondée sur des bases juridiques ou sur des bases éthiques ou morales, et permet de recevoir le consentement des membres d'un groupe. Au sens sociologique la légitimité est un accord tacite subjectif et consensuel axé selon des critères éthiques et de mérite quant au bien-fondé existentiel d'une action humaine. La légitimité est donc différente de la légalité : Certains problèmes d'équité ne peuvent être traités efficacement dans le cadre strict du droit.Réciproquement, le droit peut dans certains cas comporter des effets secondaires injustes (problème de la sécurité juridique). Pour les applications de la légitimité au niveau individuel, voir : etc. Débats juridiques autour de la légitimité[modifier | modifier le code] Comme on le sait, on distingue deux grandes approches du droit :

Validation des acquis Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En France, la validation des acquis est une procédure visant à rétablir une certaine parité entre les acquis de l'enseignement classique et ceux résultant de parcours parallèles ou autodidactes, notamment. Historique[modifier | modifier le code] La validation des acquis est apparue en 1984 (décret enseignement sup) et 1992 avec la VAP qui a eu du mal, dans un premier temps, à entrer dans les mœurs. Avantages[modifier | modifier le code] Les deux procédures ont en commun que les acquis doivent concerner au moins une période de trois ans. Validation des acquis[modifier | modifier le code] La plus ancienne, fondée sur une loi du 10 juillet 1934 (Code de l'éducation L 642-9) et régie par un décret du 16 mai 1975, permet de délivrer à des techniciens, justifiant de cinq années de pratique professionnelle dans des fonctions communément confiées à des ingénieurs, le titre d'ingénieur diplômé par l’État. VAP 85[modifier | modifier le code]

Connaissance technique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Devise du Musée de l'Homme à Paris - au Palais de Chaillot - qui conserve des merveilles artisanales et industrielles. "Dans ces murs voués aux merveillesJ'accueille et garde les ouvragesDe la main prodigieuse de l'artisteÉgale et rivale de sa pensée.L'une n'est rien sans l'autre." La connaissance technique est l’ensemble des moyens mis en œuvre pour conduire à son terme un projet technique. Notre époque, résolument technicienne, néglige souvent les techniques non strictement scientifiques qui utilisent des connaissances et savoirs à caractère empirique ou expérimental. Cet article développe donc, dans une perspective historique, les modalités de la connaissance technique : origine et émergence,transmission,principes de formalisation, et cela qu’il s’agisse de techniques élémentaires (ex: « faire de la confiture ») ou plus élaborées (ex: « concevoir l'architecture du châssis d'un véhicule automobile de compétition »).

Valorisation de la recherche Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La valorisation de la recherche est une activité qui consiste à augmenter la valeur des résultats de recherche et développement. Elle se comprend dans le cadre des politiques d’innovation, la valorisation est aujourd’hui une fonction reconnue de l’université dans le cadre des systèmes d’innovation [1]. Par ailleurs, il faut noter que le terme de valorisation est polysémique et que les définitions existantes varient en fonction de l’organisme ou du pays considéré. Définition générale de la valorisation[modifier | modifier le code] Le Conseil National d'Évaluation de l'enseignement supérieur (CNE, France) définit la valorisation comme le moyen de « rendre utilisables ou commercialisables les résultats, les connaissances et les compétences de la recherche »[2]. La valorisation permet de mettre en relation le monde de la recherche avec le monde socioéconomique. À présent, explicitons les différentes caractéristiques de cette activité[5]

Carte des Partenaires Qu'est-ce que La Carte des Partenaires ? Description Suivant ou pendant un processus de Analyse des Partenaires, il est souvent utile de classer par catégorie les divers partenaires en dessinant une image de ce que sont les groupes de partenaires, quels intérêts qu'ils représentent, la quantité de pouvoir qu'ils possèdent, s'ils représentent des facteurs positif ou négatif pour que l'entreprise réalise ses objectifs, ou les méthodes par lesquelles ils devraient être traités. Parmi les méthodes génériques pouvant être utilisées pour analyser les partenaires, il y a : Analyse des Partenaires primaire/secondaire de Analyse des Partenaires interne et externe, Analyse du Champ de Force, Analyse SWOT et les Diagrammes Influence Acteur. Vous pouvez trouver ci-dessous plus de méthodes spécialisées en carte de partenaire. Notez que le Management d'une organisation doit évaluer la position de chaque partenaire. Livre : Mitchell, R.K., Agle, B.R., Sonnenfeld, J.A. - qui importe aux Présidents ?

Les TPE et PME / Points sur des grands thèmes de travail du Céreq / articles Par Elyes Bentabet et Elsa Personnaz* Longtemps considérées comme une catégorie résiduelle, quand régnait de façon quasi exclusive la grande entreprise fordiste, les très petites, petites et moyennes entreprises (soit celles de moins de 250 salariés) sont depuis parées de vertus susceptibles de leur permettre de résister à la crise. Elles sont en effet censées être plus flexibles et réactives face à une demande de plus en plus instable et diversifiée Au Céreq, de nombreux travaux ont pointé leurs spécificités dans le champ de la relation formation emploi (1,2,3). Premier point saillant, la nécessité de mettre l’accent sur leur ancrage dans un territoire économique, social et historique concret (4). Elles participent à l’animation du marché du travail Si elles créent relativement plus d’emploi que les grandes entreprises, elles en détruisent également, en particulier dans les plus petites d’entre elles, et dans les services. Elles forment moins … ou autrement

Related:  4.1 Programmes gouvernementaux1.3 Recherche4.7 Investisseurs privés3.3 Points d'accès aux EES4.3 Soutien non gouvernemental1.5 Amélioration de la crédibilité1.3 Publications / Perspectives de recherche3.2 Etendue de la collaboration1.6 Réseaux internationaux4.2 Soutien financier2.5 Coût4.5 Centres d'Innovation4.2 Financement4.4 Agences ou centres de Développement économique2.4 Intransigeance3.1 Identifier le bon partenaire3.2 Etendue de la collaboration1.5 Mise en réseau4.6 Groupes de soutien aux Entreprises4.3 Soutien non gouvernemental2.6 Pressions commerciales2.2 Travailler avec la bureaucratie4.1 Programmes gouvernementaux4.4 Transfert de technologie2.3 Délais