background preloader

La sécurité sur internet : éducation au risque

La sécurité sur internet : éducation au risque
Related:  4ème

Articles R. 621-1 et R. 621-2 du Code pénal - Diffamation et injure non publiques Posté le 5 Septembre 2005 par Vincent DOMNESQUE dans la rubrique :: Législation des T.I.C. :: #115. Thématiques :: Diffamation / Injure, Législation informatique & Internet, Issus du décret n° 93-726 du 29 mars 1993, les articles R. 621-1 et R. 621-2 du Code pénal sanctionnent les contraventions de diffamation et d'injure non publiques. « Article : R. 621-1. - La diffamation non publique envers une personne est punie de l'amende prévue pour les contraventions de la 1ère classe1. « La vérité des faits diffamatoires peut-être établie conformément aux dispositions législatives relatives à la liberté de la presse ». « Article R. 621-2. - L'injure non pulique envers une personne, lorsqu'elle n'a pas été précédée de provocation, est punie de l'amende prévue pour les contraventions de la 1ère classe ».

Sites experts des disciplines - Écoles normales supérieures Les sites experts des ENS répondent à trois objectifs principaux : Contribuer à la formation initiale et continue des enseignants par la mise à disposition de ressources multimédia, en relation avec les programmes d'enseignements du collège et du lycée.Produire des ressources scientifiques et culturelles validées, pour l'actualisation des connaissances des enseignants et l'ouverture des champs disciplinaires.Faciliter l'accès aux résultats de la recherche. Le pilotage scientifique et pédagogique des sites est assuré conjointement par la direction générale de l'enseignement scolaire, 5 ENS et l'inspection générale de l'éducation nationale. L'indexation fine et l'enrichissement coordonnés du corpus des ressources permet une recherche multicritères sur l'ensemble des sites. Nombre de ressources sont à même d'alimenter et d'enrichir la construction de séquences, notamment dans le cadre de nouveaux dispositifs (tels les EPI, enseignements pratiques interdisciplinaires).

Diffuser des contenus réutilisables par d’autres | Internet responsable Page mise à jour le 01 septembre 2011 Divulguer des créations sur Internet qui peuvent être facilement réutilisées par les internautes. Être informé sur les différentes licences, leur mise en place et les enjeux de la mise à disposition ouverte des œuvres. Présentation Une licence fixe un cadre légal à l’utilisation d’une production, d’un contenu. Grâce à elle, l’auteur peut définir précisément les conditions d’utilisation de son œuvre. Parmi les licences citées, certaines sont mieux adaptées à certains types d’œuvres ou de supports. Elles présentent, par ailleurs, l’avantage d’une certaine souplesse dans les droits concédés, alliée à une grande simplicité de mise en œuvre. Témoignage Julie, 31 ans : « Je suis professeur dans un établissement du secondaire et j’ai mené un travail de création de livre numérique avec mes classes. Conseils Une licence permet de donner un cadre légal à l’utilisation d’une œuvre. En droit français, la paternité est un droit d’ordre public.

Articles R. 624-3 et R. 624-4 du Code pénal - Diffamation et injure non publiques présentant un caractère raciste ou discriminatoire Issus du décret n° 93-726 du 29 mars 1993, les articles R. 624-3 et R. 624-4 du Code pénal sanctionnent les contraventions de diffamation et d'injure non publiques présentant un caractère raciste ou discriminatoire. « Article R. 624-3. - La diffamation non publique commise envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée est punie de l'amende prévue pour les contraventions de la 4e classe1 ». « Article R. 624-4. - L'injure non publique commise envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée est punie de l'amende prévue pour les contraventions de la 4e classe ».

Les musées parisiens eNq1V9ty2jAQfc9XePyODW0IoWPItDRpmUkmNAnTvmWEvQZRITkrmUu/vrJxAu7YaRDRE4NXc/ai3bNHwcV6wZwloKSC99yW13Qd4KGIKJ/23PHDVePcveifBHOyJPvHOl7zsdN1nZARKXtuZvYmQLj0ft1cfwUNAOj2T5xATOYQqtK5VFHmfSdydkOS7IwTLAWNnAWomYh6bpKq/KsTSIU6jH4iUBE2IAqmAjeBX3wuHWk9druddmffGPgZ7Bvwqfwp8LdMSAgjFEsaQVTpJCZMgpGHeBWNiJoNeSwqkf3kg47/7LR76jOQjUUqQf8kBKmkwKWRz9VzTq8VrG1YsLEEvCZ8aq9eA8EVrFVWtpqSZV1BmWECo7ynLIWfZtURIWHVtY/xcXxvBIzwdA+4ZPBKXSIqE0Y23lwmpj5+pICb+/xvpQ8a9V4a1sjHhEgYI6sEnymVyE++v1qtPBJuh8CL8fm+fdOkrDYUghQpav6oQ5+HC2ljyjV3UR6JlXznFtYTQpBoM6BmaUtzEqaIwJVNZh+VdoelPKgc8ivU/XUbx7SGcBWmZuDJ3j2Ukd+yWmvh96e5BKsNBJFsSrhMc723ZQTXYcCnaqZVwDNS4UM3Iqx7bvPl8y6HKrbID7xUIf+TOy7C3lkCf5vpoTsKbfL7QKRc1fSsIbtTOVDrolUpSEvBkzlZ38HTsBr3s7bqKFSj2Widtlud9sfW+Vm32TxGJ+Sb0Nro3e1RrzUnX7YLy6ZeIDXLNkYz2siJr55Sz1tmdxrut2glvOmCzi7wAfUTgmn8f0rMU8b8w/JPJ9XJHyVcUkPRYmv967LpWU5BqvHd8FVZc7Qu1Jq8Vhcefj0a7a2BW6xd9aPs8Gy0zkgnjIZE6eexLbFkU79uDZW43y4fTLfZLmJrxDwoS0hLforZKd5e76vv9CT8902XjcARG7jQKpaK80fwasm7nQlTRX15YJg7lRj4mWbtn/wFWaMpRA==

L’identité numérique pour les néophytes L’identité numérique pour les nuls… Sous ce titre quelque provocateur, Laurent Dulout (étudiant en Master 2 Documentation et systèmes d’information à l’IUFM de Pau) dresse une présentation didactique sur ce que recouvre aujourd’hui cette notion très discutée et ainsi définie par l’auteur : « l’identité numérique, c’est l’ensemble des traces que laisse un utilisateur sur Internet. » En 38 diapositives, il est ainsi passé au crible le paradigme des traces laissées sur Internet par les internautes et les mobinautes avec un leitmotiv d’attitude : utiliser l’Internet de façon responsable. Ainsi, il est question via les outils et les plates-formes en ligne : d’affirmer sa personnalité, de « se » créer une identité professionnelle (en étant présent sur des réseaux sociaux professionnels). L’identité numérique est-elle maîtrisable ? L’identité numérique « se fait sur ce que l’on dit, mais surtout ce que l’on dit de nous ». Ressources : séquences pédagogiques et liens de référence Licence :

Articles 23, 29 et 32 de la loi du 29 juillet 1881 - Diffamation, injure « Article 23. - Seront punis comme complices d'une action qualifiée crime ou délit ceux qui, soit par des discours, cris ou menaces proférés dans des lieux ou réunions publics, soit par des écrits, imprimés, dessins, gravures, peintures, emblèmes, images ou tout autre support de l'écrit, de la parole ou de l'image vendus ou distribués, mis en vente ou exposés dans des lieux ou réunions publics, soit par des placards ou des affiches exposés au regard du public, soit par tout moyen de communication au public par voie électronique, auront directement provoqué l'auteur ou les auteurs à commettre ladite action, si la provocation a été suivie d'effet. « Cette disposition sera également applicable lorsque la provocation n'aura été suivie que d'une tentative de crime prévue par l'article 2 du code pénal ». « Article 29. - Toute allégation ou imputation d'un fait qui porte atteinte à l'honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé est une diffamation .

Liste de bases de données des ministères français Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Bases de données du ministère de la Culture[modifier | modifier le code] Bases de données des autres ministères[modifier | modifier le code] Notes[modifier | modifier le code] ↑ Base d'orientation et de recherche dans les archives (BORA)↑ Informations Scientifiques et DOcumentation sur la Recherche à l’Écologie (ISIDORE)↑ a et b Consultable au Centre de ressources documentaires développement durable (CRDD) Voir aussi[modifier | modifier le code] Article connexe[modifier | modifier le code] Base de données bibliographiques

ECOLE “IDENTITÉ NUMÉRIQUE" - OUTILLER LA DIMENSION COLLECTIVE DE NOS IDENTITES Sécher les cours tue : la campagne choc contre l'absentéisme à l'école INSOLITE - Pour lutter contre l'absentéisme à l'école, la fondation Learn for Life n'y va pas par quatre chemins. Cet organisme australien a demandé à deux comédiens, Henry Inglis et Aaron McCann, de réaliser une vidéo choc. Le but, convaincre les jeunes de rester à l'école et de résister aux sirènes de l'école buissonnière. Résultat, un petit film au message simple et inédit : sécher les cours tue. Avec un scénario aussi fort, il est certain que les écoliers y réfléchiront à deux fois avant de préférer la plage à leur cours. MISE À JOUR : Cette vidéo choc n'est pas sérieuse. Illustration réalisée par Adrien ROUQUIÉ.Adrien a été lauréat national au concours scolaire de la BD Scolaire du festival d'Angoulême. Jeudi 30 janvier, à l'occasion du début du Festival BD d'Angoulême, toute la Une du HuffPost est illustrée par des dessinateurs. Également sur le HuffPost:

Introduction L’enjeu actuel est donc peut-être de se donner les moyens de garantir et d’accepter une réelle mixité sociale à l’école. Le récent débat relatif à l’assouplissement de la carte scolaire témoigne des tensions à l’œuvre sur un sujet qui nécessite un consensus de la société et une volonté politique forts. Comment permettre à l’ensemble des citoyens d’adhérer à l’idée que le système éducatif ne peut que progresser en organisant une réelle mixité sociale scolaire ? Il faudra pour cela convaincre les familles et les enseignants des bienfaits de cette organisation, car aujourd’hui encore, l’hétérogénéité fait peur, et certains la considèrent comme un danger pour leur propre milieu social.

Cette adresse permet de connaitre les textes, sites officiels, dispositifs organisant la protection des mineurs sur internet mais aussi celle de la prévention sensibilisation des familles et la formation sur les règles d’usage d’internet. by uliia Dec 19

Ce site est très clair et il peut aider à la fois les élèves et les enseignants. Ce qui est particulièrement intéressant, c'est qu'on parle à la fois de sensibilisation et de prévention à l'usage sécuritaire d'Internet. Ainsi, on peut tenter d'intervenir avant que les élèves utilisent cette ressource. Le site comprend de nombreux documents qui aident à la formation des enseignants dans ce domaine. by jbeaudoin Dec 4

Related: