background preloader

Eco-Solutions » Blog Archive » Le moteur à eau : mythe ou réalité ?

Eco-Solutions » Blog Archive » Le moteur à eau : mythe ou réalité ?
Pour beaucoup d’entre-nous, c’est une "galéjade", une rumeur… « Si c’était vrai, cela se saurait ! ». Et pourtant, oui, le moteur à eau existe ! Le carburant parfait (gratuit) existe-t-il ? C’est sans doute l’élévation du prix des carburants, constante tout au long du XXe siècle et jusqu’à aujourd’hui, qui a fait naître la rumeur du fameux « moteur à eau », une invention soit disant volontairement tenue secrète par les industriels de la pétrochimie pour ne pas tuer le moteur à essence et son lucratif carburant, l’essence ou le supercarburant ; idem pour le diesel, avec le gas-oil. Ce serpent de mer circule depuis les années 1920, entretenu régulièrement par la presse et maintenant par l’internet, dont les articles publiés sont d’un niveau scientifique et technique de plus en plus consternant. Une polémique a lieu depuis quelques décennies, concernant les moteurs diesels. L’alcool de fruits, de betterave ou de cane à sucre a trouvé depuis longtemps une application dans les carburants.

http://www.energie-sante.net/es/?p=87http%3A%2F%2Fwww.onpeutlefaire.com%2Farticle-162

Related:  autour du Pantone [économie 30% sur carburant]ÉnergiesMoteur Pentomemoteur pantone

Comment construire un moteur Pantone ? Le principe Le système s'applique pour tous moteurs thermiques (moteurs de tondeuse et motoculteur 4 temps, moteurs de voiture et camion à essence ou diesel, groupe électrogène, chaudière de chauffage central à fuel, etc… le but est d'utiliser un carburant contenant 25% d'hydrocarbures (essence, fuel, huile de vidange usagée, pétrole brut, etc…) + 75% d'eau (eau de pluie, de puits, du robinet ou bien provenant tout simplement du système d'épuration de vos eaux grises et vannes, etc…). En fait, ce n'est pas l'eau qui est intéressante, mais l'hydrogène quelle contient. Comment ça marche Ce multi-carburants est portée à ébullition dans un réservoir grâce aux gaz d'échappement qui y sont conduits par le biais d'un bulleur. Nous obtenons là, ce que nous pourrions appeler une micro raffinerie, puisque nous retrouvons le même procédé de distillation du pétrole brut utilisé en industrie pétrolière.

Fiche technique - Le bélier hydraulique : le pompage perpétuel Accueil » Fiches techniques » L'énergie et la motorisation Quelques passionnés ont sorti de l'oubli cette ingénieuse machine née avec la République, en 1792. Elle pourrait même connaître de beaux jours, car elle fonctionne non stop sans énergie. Le bélier hydraulique n'est pas mort. Ce système de pompe à eau, inventé il y a plus de deux cents ans, reprend même du service, grâce à une entreprise française et à un petit groupe de lycéens. Il était temps !

Moteur Pantone Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Pantone. Le système PMC Pantone ou Gillier Pantone est un procédé d'injection de gaz hydrogènes issu du vapocraking, retrofittage ou retrofitting en anglais, de vapeur d'eau par choc thermique dans l'alimentation du carburant des moteurs à explosion, ou Moteur à combustion interne en particulier anciens pour des raisons techniques, toutefois il est possible dans un système d'injection électronique d'utiliser cette technique sous réserve de moyens technologiques appropriés. Certaines études académiques ou industrielles montrent que cette technique ne réduit ni la consommation de carburant, ni l'émission de pollution par rapport aux moteurs modernes à puissance développée égale[1], alors que d'autres indiquent le contraire. En effet, un rapport d'ingénieur sur le procédé GEET de P. Pantone prouverait l'intérêt de cette technique * voir liens externes et bibliographie.

Le Pantone - asso ADD le blog Par lio74, dimanche 25 février 2007 à 19:05. Ce système a été mis au point par u* n ingénieur de Salt Lake City en 1999, Paul Pantone. Il breveta son invention dans le domaine public afin d'en faire bénéficier le Monde entier via internet. Ce procédé de prétraitement du carburant est aussi appalé Processeur Multi Carburant (PMC) car il permettrait d'utiliser n'importe quel carburant (essence, fuel, huile de vidange usagée, pétrole brut, etc…) en polluant moins !?! Petite explication très brève et très simplifiée : Le système s'applique pour tous moteurs thermiques 4 temps (tondeuse et motoculteur, tracteurs et engins agricoles, voiture et camion à essence ou diesel, groupe électrogène, chaudière de chauffage central à fuel, etc…) et permet de les faire fonctionner avec un mélange eau 75% / carburant 25% (eau de pluie, de puits, du robinet ou bien provenant tout simplement du système d'épuration de vos eaux grises, etc…).

Le moteur à eau, le réacteur Pantone PMC, quelques réalisations que j'ai pu voir. Le réacteur Pantone PMC (le soi disant moteur à eau) Comment améliorer le rendement d'un moteur à combustion interne avec le dopage à l'eau ? Vous êtes sur la page qui a le plus de succès sur ce site. Tous les mois, entre 600 et 1000 visiteurs jettent un oeil sur les nombreuses photos que comportent cette page.

Produire son propre Biogaz Accueil » Fiches techniques » L'énergie et la motorisation Introduction La méthanisation est un procédé de valorisation des déchets agricoles permettant d’obtenir une énergie renouvelable : le biogaz. En l’absence d’oxygène, la matière organique est transformée en matière minérale par la flore méthanogène. Cette réaction entraîne la production de biogaz, composé de 55 à 70% de méthane (Gaz Naturel). Des petits digesteurs anaérobies peuvent être réalisés très facilement et servir pour des opérations de démonstration ou de sensibilisation.

PGH PGH : Consultez la carte des Distributeur / Installateurs Ecomoteurs Premier système phare d' Eco moteurs , le P.G.H (Production de gaz hydrogéné) est un économiseur de carburant mis au point par un bureau d'études d'ingénieurs français. L’économiseur de carburant P.G.H. permet aux moteurs et donc aux utilisateurs de réaliser des économies de carburant de 10 à 35%. Cet économiseur de carburant d’ Eco moteurs est inusable, inoxydable et transposable entre matériel de même puissance. Synthèse des faits et résultats sur le procédé Gillier-Pantone - Dopage à l'eau: hypothèses et explications scientifiques Page synthétique sur les différentes faits avérés à propos du systeme d'injection d'eau dans les moteurs nommé Gillier-Pantone et de l'injection d'eau dans les moteurs plus généralement. par Christophe Martz, ingénieur ENSAIS 2001, janvier 2008 Cet article est une page de synthèse à propos du dopage à l'eau via un système Gillier-Pantone. Elle a été rédigée par Christophe Martz en mai 2007 à l'occasion de la conférence de Presse de Vitry sur Orne, relecture en janvier 2008. Ceci explique pourquoi certaines idées de cette page ont été reprises dans certains articles de la revue de presse de Vitry. 1) Le dopage à l’eau Gillier Pantone : état des lieux

Le dopage à l'eau ? Cette technique de dopage à l'eau est loin d'être récente. Elle est inspirée des travaux sur l’injection d’eau dans les moteurs diesel qui remonte à la fin du XIXème siècle et le développement des moteurs thermiques. Ces techniques ont été développées par un américain au début de année 1990, qui a profité de l'essor d'internet pour faire connaître ce procédé. On retrouve aujourd'hui beaucoup de système sous l'appellation Gillier-Pantone. Depuis plus dix ans, plusieurs centaines de moteur ont été modifiés.

L´huile de tournesol Rouler à l'huile de tournesol (Copie d'un autre site) Parole de moteur, Rudolf aimait les fleurs Imaginez vous que vous ne vous arrêtez plus jamais aux stations services.. Vous faites le plein en plongeant un doigt dans votre entonnoir pour goûter votre carburant : de l'huile bio de première pression à froid… Votre véhicule adore ça, son pot d'échappement disperse une légère odeur de friture, ça vous donne des envies de marche arrière. Faire rouler son véhicule à l'huile remonte effectivement bien loin en arrière.

Notre Expérimentation DOSSIER PANTONE : NOTRE EXPERIMENTATION AVEC Michel DAVID Nota : 11.09.2005 : Au moment de la rédaction de cette page, pour faire court, le produit de la société GEET était dénommé PMC-GEET (Processeur Mutli Carburants GEET). C'étaient à l'époque les seuls produits connus démontrant cette technologie. Depuis les nombreuses expérimentations françaises qui ne sont pas liées à la société GEET, mais sont des réplications faites par des particuliers, le système est dénommé seulement PMC Pantone, ou PMC selon Pantone du nom de son inventeur, sans mentionner GEET. Essais du 20.09.2000 effectués suivant les indications de fabrication données par Paul Pantone , reprises par Jean-Louis Naudin et figurant dans la précédente partie de notre dossier. Le réacteur à plasma et les adaptations ont été faites par M.

Related: