background preloader

Pourquoi les entreprises ont-elles besoin de valeurs ?

Pourquoi les entreprises ont-elles besoin de valeurs ?
Quelles valeurs sont aujourd'hui le plus fréquemment mises en avant par les entreprises ? La qualité, l'innovation, la proximité, la tradition, l'intégrité... ? Une étude livre des éléments de réponse. S'il est bien un sujet qui s'invite régulièrement lorsque l'on parle de la culture d'une entreprise c'est bien le sujet des valeurs. Pourquoi d'ailleurs s'en étonner, puisque les valeurs sont au centre de tout groupe humain, qu'elles concernent tout le monde et que tout le monde se sent concerné. Mais de quelles valeurs s'agit-il ? Le tout nouvel Index International des Valeurs Corporate que nous avons réalisé chez Wellcom, établit une photographie des valeurs retenues par près de quatre mille entreprises dans onze pays, en Europe, en Inde et aux Etats-Unis. Les résultats de cette étude permettent d'identifier une liste de valeurs pilotes, elles-mêmes regroupées en huit familles de valeurs. La conduite des affaires demande une éthique, donc également une démarche clairement affirmée.

http://www.journaldunet.com/management/expert/43138/pourquoi-les-entreprises-ont-elles-besoin-de-valeurs.shtml

Related:  A4.6ze

Adoptez le management éthique! Le management éthique est essentiel en entreprise. Un manager éthique se doit d’exercer un fort leadership et de donner l’exemple en adoptant les valeurs et comportements d’une pratique managériale de qualité comme la prudence, le respect ou encore la modération Prendre en considération la dimension humaine dans la manière de gérer une entreprise contribue directement à son succès. Écoblanchiment, greenwashing, la publicité qui abuse de l'écologie L'écoblanchiment, ou greenwashing en anglais, est l'utilisation abusive ou mensongère de l'argument écologique ou du développement durable dans la publicité, pour une marque, un produit ou une entreprise. Ces dernières années, la protection de l'environnement et le développement durable représentent les préoccupations prioritaires des français : de nombreuses entreprises et annonceurs ont décidé de surfer sur cette vague verte pour en faire un axe de communication. Les publicitaires ont bien compris l'engouement des consommateurs pour les produits qui respectent l'environnement et certains se sont précipités sur cette opportunité sans scrupules.

Comment les valeurs de l'entreprise impactent sa performance globale Le management par les valeurs remonte aux années 1930, lorsque le manager Chester Barnard, au sein de la Bell Telephone Company, a conféré une personnalité propre à l’entreprise. Dans cette approche, les employés et les dirigeants sont perçus comme dépositaires de ses valeurs. Voyons ce qui caractérise le lien entre l’adhésion (aussi bien par les dirigeants que leurs collaborateurs) aux valeurs fortes d'une entreprise et sa performance. Eco-communication - Définition du greenwashing L'ADEME et l'ARPP (Autorité de Régulation des Professionnels de la Publicité, ancien BVP) collaborent depuis 2006 afin d'évaluer le respect de la loi et de la déontologie professionnelle concernant l'utilisation de l'argument écologique et de l'argument développement durable. Ces études ont permis à l'ARPP de mettre en œuvre divers projets (sensibilisation, effort d'autodiscipline, intégration d'ONG environnementales...) pour améliorer progressivement la pertinence du discours publicitaire en matière de protection de l’environnement. En savoir plus sur l'ARPP Dans ce 6ème Rapport d’études « Publicité & Environnement » - Bilan 2012 publié fin novembre 2013, 92% des publicités sur les 11 297 étudiées en 2012, sont conformes aux recommandations déontologiques en matière de développement durable de l’ARPP.

L'apport des valeurs dans le management Après avoir été enfouies sous des approches du management surtout gestionnaires, les valeurs sont revenues sur scène. De multiples ouvrages traitent des valeurs dans le management, de nombreuses entreprises ou collectivités affichent leurs valeurs dans des chartes de management plus ou moins détaillées. À tel point que quand je rencontre un groupe de managers et que je leur propose de réfléchir à leurs valeurs, ils manifestent de la suspicion, et craignent la manipulation. Marketing vert : la traque au greenwashing 2.0 Quel est le rapport entre un escalier de métro transformé en piano et une marque de voiture ? Pour Novactif, l'équation est des plus simples : Crowdsourcing + Street marketing + buzz = The fun theory. Convaincus ? En français courant, ça donne que The fun theory, site qui propose depuis trois mois d'héberger "{des idées drôles pour améliorer le comportement des gens}", discrètement sponsorisé par Volkswagen, est une expérience de marketing viral réussie (oups, désolé!). Un gros coup pour la marque de voiture - la vidéo de l'escalier-piano a été visionnée plus de 10 millions de fois sur Internet - et un succès pour le développement durable.

Pourquoi et pour quoi parler de valeurs dans l'entreprise ? Ce sont les constituants de base qui rentrent dans la fondation de la culture et des règles de bonne conduite au sein de l’entreprise. Comme dans une recette de cuisine, un ingrédient rentre dans la composition d’un bon plat ! En manque t’il un ou deux, le plat perd de sa saveur et de son intérêt! Il en est de même avec les valeurs. Cette notion, fondamentale, a été trop souvent bafouée par les organisations lors de la décennie des années quatre vingt dix par certains managers et des directions générales sans scrupules qui s’autorisaient un double langage entre les valeurs affichées et les valeurs ressenties. Échaudés par ces valeurs érigées sous forme de charte qui se vidaient de leurs sens, face à une direction qui perdait en crédibilité, les collaborateurs s'en sont détournés.

La pub Areva, com' maladroite ou "greenwashing" calculé ? Les riverains choqués par la dernière campagne de pub d’Areva ne sont pas les seuls. Cinq plaintes ont été déposées devant le jury de déontologie publicitaire. Quelles chances ont-elles d’aboutir à l’interdiction du spot lancé le 5 janvier ? Le clip célébrant les dix ans du groupe avait été validé par l’Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP). Mais plusieurs particuliers, dont des personnalités (les avocats Corinne Lepage et Arnaud Gossement) et un réseau associatif (Sortir du nucléaire) en contestent le caractère « loyal et explicite ». Les plaignants dénoncent un « greenwashing » (ou écoblanchiment, tentative de donner une image écologique d’une entreprise), voire une « désinformation » du public.

Le calme et le silence comme clés de la performance en management Le 30 juin 2018, à Kazan en Russie, la France élimine l’Argentine 4 buts à 3 en 8e de finale de la Coupe du monde de football 2018, après un match épique. Cette rencontre met en valeur les comportements diamétralement opposés des deux entraîneurs. D’un côté, Didier Deschamps, calme, intervenant peu, quasi silencieux. De l’autre, Jorge Sampaoli, archétype du manager surexcité, vociférant en permanence des encouragements, des consignes, ou des critiques à ses joueurs. Et parcourant presque plus de kilomètres dans son rectangle que le moindre de ses footballeurs… Une observation rapide montre que, durant cette Coupe du monde, les entraîneurs les plus calmes et les plus silencieux ont gagné plus de matchs que les autres, en particulier les plus démonstratifs et les plus volubiles.

Quand McDo devient écolo ou l'art du «greenwashing» Le changement de logo de McDonald's (capture d'écran Dailymotion - decideurstv - cc) Du même auteur J'ai (re)commencé à parler de décroissance, et je prépare un (très) long billet pour tenter d'expliquer où en sont les organisations politiques qui s'en réclament, quelles sont leurs idées, et comment elles comptent les mettre en œuvre.

(2) Cheb Hasni, le raï est mort, vive le raï Jeudi 29 septembre 1994 à Oran. La fin de matinée est bientôt là, Cheb Hasni sort du café, dans son quartier natal de Gambetta. La routine. Son frère, Houari, l’accompagne. Un jeune homme s’approche du chanteur - qui a l’habitude de signer des autographes, de serrer des pognes et de palabrer avec son public -, passe la main sur son épaule, l’étreint, puis éteint la lumière. Cheb Hasni, 26 ans, vient d’être assassiné. Ne confondons pas « greenwashing » et communication La communication relative à l’engagement d’organisations pour le développement durable est souvent mise en cause et systématiquement mise en doute. On entend souvent le terme de « greenwashing » pour qualifier l’engagement d’une entreprise, souvent à juste titre, mais aussi parfois pour démontrer sa vigilance et sous-tendre la supériorité de sa vision et de son propre engagement. Si cette vigilance est louable d’un côté, puisqu’elle évite la multiplication des dérives, elle ne doit pas enfermer la communication des organisations dans un rapport duel entre ce qui est du « greenwashing » et ce qui n’en est pas et résumer la communication à la seule valorisation honnête ou non d’un engagement. En effet, la communication n’est pas qu’un simple moyen de valoriser son engagement, elle fait partie intégrante du dispositif de l’engagement d’une organisation pour faire savoir, sensibiliser le public au changement et l’encourager – ainsi que tous les autres acteurs – à agir.

Enjeux de l’improvisation théâtrale en cours de langues 1Une expérience innovante, alliant enseignements formels et informels, a eu lieu de 2013 à 2016 à l’université de Paris-Est Créteil (UPEC). Ce sont les « Ateliers bilingues d’expression théâtrale ». 2Inspirée de la méthode Glottodrama (Nofri), cette initiative d’IDEA (« Innovation pédagogique, diversification de parcours, évaluation repensée, accompagnement renforcé ») propose un enseignement de langues par le théâtre avec au moins deux langues de travail. Elle a été mise en place au bénéfice des étudiants de l’UPEC qui peuvent s’y inscrire sous forme d’option transversale durant leurs trois années de licence et en illimité pour les étudiants du Département d’enseignement des langues, cultures et institutions françaises pour étrangers (DELCIFE) : ce sont des étudiants internationaux qui souhaitent améliorer leur français comme langue de spécialité.

Greenwashing « Communication Corporate & Développement Durable Le « Greenwashing » est un terme anglophone qui peut être traduit par « verdissement d’image ». Il fait référence à l’éco-blanchiment auquel se livrent les entreprises, en communiquant, de façon mensongère, sur la performance environnementale de leur marque ou de leurs produits. "Le terme Greenwashing est utilisé par les groupes de pression environnementaux pour désigner les efforts de communication des entreprises sur leurs avancées en termes de développement durable, avancées qui ne s’accompagnent pas de véritables actions pour l’environnement. A la notion de Greenwashing est opposée celle de publicité éthique. Le terme Greenwashing trouve son origine dans la contraction des mots green, vert et brainwashing, ou lavage de cerveau.

Related: