background preloader

Sitographie

Sitographie
Related:  Tice et Education

Utiliser Twitter en classe B.Formet Cette démarche ne peut s'improviser. En créant une Twittclasse, j'expose mes élèves hors du cadre fermé de la classe. Il est donc quelques préalables à suivre. Avant d'utiliser un nouvel outil en classe, il est logique de se l'approprier.Pour reprendre la métaphore utilisée par L. 1. La première étape est donc de se créer un compte. S'essayer à Twitter, c'est surtout se frotter à la limite des 140 caractères. une obligation de concision qui oblige à la reformulation,synthèse et précision sont de rigueur,les liens sont forcément raccourcis pour ne pas dépasser les 140 caractères,les photographies sont hébergées et leur lien est inséré au message. 2. De nombreux enseignants utilisant Twitter en classe ont partagé et continuent de partager leur expérience sur leur blog. 3. Comme pour tout autre projet de classe, la formalisation permet une certaine clarté. 4. 5. Montrer la pertinence de l'outil permettra aux élèves de s’engager dans le projet avec motivation. 6. 7. 8.

Pourquoi twitter en classe? (1re partie) Motivations Dès mes débuts en enseignement, j’ai toujours cherché à trouver des moyens pour établir des liens entre mes élèves et ceux d’autres régions et pays. Le fait d’amener les enfants à voir au-delà de leur réalité quotidienne, de voir ce qu’est « l’ailleurs », demeure une préoccupation constante pour moi. Déceptions Dans le passé, j’ai tenté de trouver des contacts et des classes, par divers moyens, mais cela m’a souvent menée à des déceptions, car il est difficile de trouver des groupes avec qui échanger de façon constructive et signifiante. Découvertes Il y a 3 ans, j’ai commencé à utiliser Twitter de façon personnelle, et y voyant peu d’intérêt, j’ai délaissé ce compte. Décision J’ai alors fait des recherches sur l’utilisation de Twitter en classe chez mes prédécesseurs du Québec et de la France, dont plusieurs sont répertoriés sur le site des Twittclasses. (suite dans un prochain article) Brigitte Léonard @Brigitteprof

Pas à pas, démarrer sa Twittclasse Depuis que je parle des Twittclasses sur le blog, j’ai régulièrement des questions d’enseignants qui souhaitent se lancer. C’est génial : c’est contagieux ! Alors je vais essayer de faire ici un petit « pas à pas » pour créer sa Twittclasse. Avant toute chose, rappelez vous que Twitter reste un outil. 1. Comme pour tout, il vaut mieux avoir pratiqué de manière personnelle avant de se lancer. 2. C’est tout simple. Ce sera aussi le moment de choisir de rendre le profil privé ou de l’ouvrir (modifiable par la suite). Un profil ouvert peut faire peur quand on démarre. Il n’y a pas de bon ou de mauvais choix, c’est vous qui êtes maître de l’outil et de son utilisation. 3. Même si notre ministre a récemment salué l’initiative des Twittclasses, il me paraît important d’informer son IEN ou son responsable TICE lorsqu’on se lance dans ce projet (pour éviter les mauvaises surprises). 4. Il faudra expliquer aussi les notions techniques (les différents boutons, les indicateurs). 5. J'aime :

L'École numérique » Twitter, un réseau social aux problématiques littéraires ?  Avec Twitter, l’élève produit un écrit synthétique tout en réfléchissant aux enjeux de la communication et de la publication en ligne. Un professeur de lettres témoigne des atouts mais aussi des limites de ce réseau social. Pourquoi utiliser un réseau social tel que Twitter en cours de lettres ? Tout d’abord, c’est la contrainte de 140 caractères par tweet qu’impose ce réseau qui a semblé très intéressante pour réfléchir à des problématiques littéraires autant que sociales. En terminale littéraire En effet, le premier compte fut créé avec une classe de terminale littéraire (@littlyc) et s’est assigné plusieurs objectifs pédagogiques : créer une émulation et une motivation dans la classe par l’utilisation de ce réseau pour profiter de sa dimension sociale ;faire produire chez tous les élèves un écrit, aussi minimaliste soit-il ;faire réfléchir à la communication induite par ce réseau. En BTS comptabilité-gestion En seconde

Hashtagify. Trouver les bons hashtags pour Twitter. Hashtagify. Trouver les bons hashtags pour Twitter. Hashtagify est un outil qui prend la forme d’une carte heuristique et qui sert à affiner votre choix d’hashtag lorsque vous rédigez un tweet. Il va aussi vous permettre d’identifier rapidement les six comptes Twitter qui ont le plus d’influence sur un hashtag. Vous pouvez ainsi suivre les influenceurs d’un mot clé ou d’une thématique de votre veille. Le choix d’un bon hashtag lorsque l’on rédige un tweet est important si l’on souhaite optimiser la portée de celui-ci. Hashtagify permet de détecter les mots ou hashtags en rapport avec le vôtre. Pour utiliser Hashtagify, il suffit de lui indiquer le mot/hashtag que vous souhaitez rechercher. À découvrir vraiment. Lien: Hashtagify

Le Québec festoie la Twittérature (que fait la France ?) Le Québec sera-t-il bientôt réputé pour ses petits gazouillis autant que pour ses grandes voix ? Première mondiale : un festival international de Twittérature nommé « 140 max » s'y est en effet déroulé mardi 16 octobre. Comme on le sait, le célèbre réseau Twitter invite à échanger des messages de 140 caractères maximum : de nombreux écrivains, enseignants, chercheurs, internautes … se sont ainsi retrouvés pour partager leurs expériences et réflexions autour de cette contrainte d’écriture, qui stimule particulièrement la créativité, au point de bousculer la hiérarchie des genres littéraires, les pratiques d’écriture individuelles, collectives et même scolaires. Au programme : tables rondes, expérience de Live Tweets, concours d’écriture à destination d’élèves, et une riche effervescence, dont le réseau s’est immédiatement et internationalement fait l’écho. Compte rendu (via Twitter) Interview (via Twitter) Question pour les néophytes : à quoi sert la Twittérature ? Et en France ? Liens :

Microblogging dans et hors la classe Préambule Un outil de microblogging comme Twitter peut trouver sa place dans les étapes de construction du savoir par les élèves sous la conduite de l’enseignant. En même temps ce dernier pourra les accompagner dans l’utilisation responsable de toutes ces nouvelles technologies issues du Web 2.0. Twitter permet de rédiger des messages courts de 140 caractères maximum. Écran de l’utilisateur Marche à suivre pour l’enseignant L’outil est assez simple à mettre en oeuvre. L’enseignant ouvre un compte twitter pour le groupe classe avec un nom de la forme : @classeXetabY. L’enseignant aura au préalable pris le soin de définir avec ses élèves une charte de bon usage de l’outil. Socle commun L’utilisation d’un outil de microblogging par les élèves permet de travailler sur les compétences des piliers 4 et 7 du socle commun : La maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication. Exemples d’utilisation Des enseignants ont expérimenté ces usages : ici et là

Twittclasses .francophones Un outil au service des apprentissages L'autorité selon Twitter : Ne discutez pas avec moi M. Smith, j'ai 8237 'followers' de plus que vous ! La multitude et la diversité des projets mis en place montrent les nombreuses possibilités de l'outil. La plus-value apportée par l’utilisation de Twitter en classe est indéniable. Une ouverture réelle de la classe sur le monde Les élèves découvrent d'autres horizons via les personnes rencontrées à distance. Un outil au service de la maîtrise de la langue " On savait que ce qu’on publiait pouvait être lu. Ce point est une constante de l’utilisation de Twitter en classe, lorsque les élèves utilisent Twitter, une attention particulière est donnée aux outils de la maîtrise de la langue. Écrire pour le plaisir À l’instar d’auteurs contemporains qui ont pris possession de l’espace d’expression qu’offre Twitter ou des formes d’écriture qu’offrent la Twittérature [21], de la maternelle à l’université, s’exprimer, jouer avec les mots et avec la langue est facilité. Un vaste champ d'utilisations

Twitter, le nouvel outil d’apprentissage - France A priori, l’idée peut paraître incongrue : des enfants de sept ans qui publient leurs devoirs, les devoirs à faire, et qui communiquent avec d'autres classes sur Twitter. Mais pour François Lamoureux, l'instituteur de la classe de CE1-CE2 de Gaujacq dans les Landes, cette twittclasse a des vertus dans l'enseignement. D'abord, le réseau social donne une dimension plus réelle aux exercices demandés aux petits. « Le but du jeu, explique François Lamoureux, est de faire les anciennes rédactions mais sur un support qui les motive. Les petits sont d’ailleurs tellement motivés qu’ils se corrigent entre eux ou cherchent dans leurs cahiers de leçons pour s’assurer de ne pas faire d’erreur. Une activité de blog de classe Pour l'instant, le CE1-CE2 de Gaujacq a 200 abonnés qui peuvent lire ses publications. Un outil ludique et pédagogique

Apprivoiser les écrans et grandir C’est que les écrans ne sont pas seulement utilisés pour tout ce qu’ils peuvent nous apporter, mais aussi, chacun le sait bien, pour lutter contre la solitude et oublier les difficultés de la vie, exactement comme l’alcool et les médicaments psychotropes. Du coup, la réponse à la question qu’ils posent réside dans la construction de liens différents, et cela peut se faire à travers des actions ponctuelles et ciblées associant les parents, les pédagogues et les jeunes eux-mêmes. Un nombre croissant de municipalités organise déjà des « semaines pour apprivoiser les écrans » et des festivals de création adolescente. Afin de généraliser ces pratiques, et de donner des conseils concrets aux parents qui en attendent, une campagne sur le thème Apprivoiser les écrans et grandir est lancée en octobre, appuyée sur un ouvrage intitulé 3-6-9-12, Apprivoiser les écrans et grandir (Serge Tisseron, editions éres). lu : 1939 fois

L’utilisation de Twitter en classe augmenterait l’engagement des étudiants Texte traduit et adapté de Twitter Increases Student Engagement, publié sur le site de Mashable Social Media le 5 novembre 2010.Une nouvelle étude, publiée dans le Journal of Computer Assisted Learning, montre que des étudiants peuvent bénéficier de l’utilisation du logiciel de microblogue Twitter à l’université. Des étudiants de la Lock Haven University ont été invités à participer à des discussions en classe et à réaliser des travaux en utilisant Twitter, ce qui a eu pour effet d’accroitre de deux fois leur sentiment d’engagement pendant la session par rapport aux étudiants du groupe témoin. Pour cette étude, les chercheurs ont utilisé un questionnaire basé sur le National Survey of Student Engagement pour mesurer l’engagement de 70 étudiants au début et à la fin d’un cours de première année universitaire. Reynol Junco (voir la vidéo plus bas), qui a dirigé l’étude, mène des recherches sur l’éducation et la technologie depuis environ 10 ans. Dernière modification : 6 décembre 2014.

Maîtriser la recherche avancée de Twitter Comme nous l’avons déjà vu, Twitter est (aussi) un puissant moteur de recherche, qui nous permet d’accéder à une immense base de données. Quand on sait que chaque minute Twitter engrange près de 350 000 tweets et génère près d’1,5 million de recherches, on comprend mieux pourquoi il devient important de maîtriser cet outil pour s’y retrouver ! Faire une recherche simple Les inspirations ne manquent guère de rechercher un mot-clé, un nom de profil ou un hashtag. Les résultats pour « mooc » s’affichent aussitôt. Faire une recherche avancée La recherche avancée n’est pas formellement accessible de prime abord (ou tellement accessible en fait qu’elle n’est pas évidente, mais j’y reviendrai). Les résultats s’affichent également dans une nouvelle page, avec les éléments que vous avez paramétrés. Prenons quelques instants pour regarder avec attention l’URL générée lors de la recherche : Faire une recherche avancée directement dans le champs de recherche simple WordPress:

Utiliser Twitter en salle de classe : 12 exemples pratiques

Related: