background preloader

Managmarket.com, Management, marketing, DCG, DSCG, strategie, diagnostic, PLP, CAPET économie-gestion, Agregation economie-gestion, UE7, gerard lecrivain

Managmarket.com, Management, marketing, DCG, DSCG, strategie, diagnostic, PLP, CAPET économie-gestion, Agregation economie-gestion, UE7, gerard lecrivain

http://www.managmarket.com/

Related:  Managementstratégie

Intelligence Economique et Management des Connaissances: Knowledge-Management L’année 1994 connut la parution du rapport Martre, un document prônant principalement l’intégration de l’Intelligence Economique (IE) au sein des entreprises, la compréhension de la méthode d’optimisation du patrimoine immatériel de l’entreprise et de l’information émanant de son écosystème économique, géographique, politique et social dans le but de gagner en compétitivité, surtout dans un monde marqué par la fin de la guerre froide, l’émergence de nouvelles puissances économiques et la mondialisation des échanges, transférant ainsi la puissance de la case politique et militaire à la case économique. Pourquoi le concept d’IE peine tant à s’imposer dans tous ses aspects au niveau des entreprises ?Il me semble que le caractère transversal et la nécessité de travail en réseau bouleversent les structures hiérarchiques.

Codéveloppement de cours : planifier le développement participatif Avec les possibilités technologiques actuelles, considérant les compétences, besoins et intérêts de plusieurs centaines ou milliers de personnes attirés et concentrés sur un même sujet, l’idée d’un parcours d’apprentissage linéaire et unique pour tous n’apparaît plus comme une réponse satisfaisante. La question est plutôt de comment intégrer et exploiter tout ce potentiel de créativité et de ressources intellectuelles en une situation ou un site d’apprentissage où chacun pourra en retirer bénéfice. Le codéveloppement, une approche utilisée depuis longtemps dans le milieu de la consultation, nous apprend des données fortes intéressantes. Ceux et celles qui l’utilisenttravaillent en se formant et se forment en travaillant, ce qui correspond au profil de la clientèle qui étudie en ligne : majoritairement des travailleurs ! Des conditions

Walt Disney Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Disney. Walt Disney Walt Disney en 1946 Walt Disney est également connu pour avoir été un conteur d'histoire, et une vedette de télévision. Lui et son équipe ont créé un bon nombre des personnages animés les plus connus au monde, dont l'un est considéré à la suite d'une interprétation romantique de plusieurs journalistes comme son alter ego[1] : Mickey Mouse. Les différents types de management Il existe quatre grand types de management... Il est important de les connaitre pour mieux communiquer vers les collaborateurs. Référence en matière de recherche sur les attitudes et les comportements humains au travail, le psychologue américain et professeur de psychologie industrielle de l’Université de Chicago Rensis Likert définit, à la fin des années ’60, sur base d’enquêtes de terrain destinées à comprendre les attentes et les valeurs personnelles des salariés d’entreprise, quatre type de management qui sont encore d’actualité aujourd’hui et servent de modèles dans les écoles de management.

Les parcs Disney dans le Monde - TPE Disneyland Il existe dans le Monde 5 parcs Disney. Tout à commencé en 1952, quand Walt Disney fonda la société WED Entreprise. Il trouve alors des animateurs et autres employés de la société Walt Disney Production dont il est alors le président-directeur général. Dans cette société, on trouve des Imagineers. Ce sont des ingénieurs, scénaristes, paysagistes, peintres, horticulteurs, financiers, ... qui ensemble conçoivent, dirigent les parcs à thèmes. Le style de management - Assess-Manager.com - Assess Management Important à analyser dans le cadre d’une formation ou d’un accompagnement, le style de management d’un encadrant permet de comprendre son fonctionnement, ses points forts et ses axes de progrès. Les styles de management Les styles de management ont été notamment définis par le professeur de psychologie Rensis Likert, enseignant à l’université américaine du Michigan, après des recherches sur les attitudes et comportements des individus au travail. Le management participatif Le manager participatif définit des objectifs et prend ses décisions avec ses collaborateurs.

Disneyland Paris Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le complexe est exploité par la société Euro Disney, détenue à 39 % par la Walt Disney Company, mais la structure financière autour de la gestion et de l'exploitation de Disneyland Paris est très complexe. Euro Disney a développé à l'image du complexe de Walt Disney World Resort, de nombreuses activités autour de ses deux parcs à thèmes. Le malaise grandit chez les employés de Disneyland Depuis le début de l'année, deux employés du parc d'attractions parisien se sont suicidés. La direction refuse de les lier avec les conditions de travail. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Antonin Sabot Dans un décor de carton-pâte, Mickey salue la file d'enfants qui attendent de se faire prendre en photo devant sa maison. Soudain, à l'intérieur, le téléphone sonne. Mickey va répondre.

Management 2.0 : les vertus des petites équipes Jeff Bezos, le fondateur et PDG d’Amazon, a l’habitude de dire qu’une équipe qu’on ne peut pas nourrir avec deux pizzas est trop grosse. Vu la taille des pizzas aux Etats-Unis et l’appétit des ingénieurs jeunes et encore minces, que peut-on en déduire quant à la taille de l’équipe idéale ? La réponse se trouve dans l’article qui suit… 1- Henri Fayol et « the span of control » Depuis Henri Fayol on sait qu’une structure hiérarchique n’est vraiment efficace, que si l’on compte au plus sept salariés pour un manager. Un chef ne peut en effet contrôler qu’un petit nombre de personnes, généralement compris entre 5 à 10.

Entreprise 2.0 : coordination et coopération dans l’entreprise - réseau 15 mai 2012 entreprise 2.0 adhocratie , coopération , coordination , entreprise 2.0 , management 2.0 , organisation , Warren Bennis Avec l’avènement du web 2.0, les processus de coordination et de coopération en entreprise s’émancipent progressivement de la tutelle des relations hiérarchiques classiques, inadaptées au rythme des évolutions de l’économie de la connaissance. Dans la « logique de la liberté », Michaël Polanyi, épistémologue des systèmes auto-organisés, développe l’idée que les ordres monocentriques, où les individus sont soumis à une autorité unique, ne peuvent gérer une aussi grande quantité d’information que les ordres polycentriques, où chaque individu reste un centre de décision libre. Dans les entreprises traditionnelles, c’est le plus souvent la hiérarchie qui assure la coordination, la distribution des tâches se faisant sur un mode séquentiel basé sur la division du travail, chacun intervenant successivement dans le processus comme dans une course de relais.

Et si les patrons laissaient leurs employés prendre les décisions Dans la plupart des entreprises, la liberté de décision des hommes et des femmes de terrain est très restreinte. Les représentants, le personnel des centres d’appels, les chefs de bureau et les ouvriers sont généralement enfermés dans un carcan de règlements et de procédures. C’est à mon avis un problème, car les salariés ne peuvent donner libre cours à leur talent personnel que si l’on commence par élargir le champ de leur autonomie.

Comprendre la chaîne de valeur Thèmes et idéesNos invitésNos analysesÉmissions Les incontournables Aurélien François Les risques des partenariats public-privé : le cas des stades Olivier Passet Que serait une bonne politique économique de droite ? Alexandre Mirlicourtois Le prix du pétrole va rechuter Muriel Grisot Les règles du "Made in France"

Julien Pillot, Precepta - Comprendre la concurrence monopolistique et les stratégies de différenciation Ceux qui ont aimé ont aussi apprécié Les dernières émissions de Julien Pillot Les dernières émissions Toutes les dernières émissions Precepta Stratégiques

Related: