background preloader

Fr.hypotheses – Le portail de la communauté francophone d'Hypothèses

http://fr.hypotheses.org/

Related:  Les outils de la veille

Robin des bois ou rogue open access ? Les réseaux sociaux académiques en 2017 L’offensive des éditeurs contre les réseaux sociaux académiques est lancée ! Elle aura mis du temps, mais la voilà. Alors qu’Academia et ResearchGate semblaient, faute de réaction jusque-là, en position de force, la puissante association STM, qui regroupe notamment Elsevier, Springer Nature, Taylor & Francis ou encore Wiley, vient en effet d’envoyer à ResearchGate le 15 septembre 2017 un courrier pointant directement du doigt ce qu’elle considère comme les lacunes et les abus du réseau. Mais parce qu’il n’y a pas que les éditeurs qui sont concernés, voici une synthèse 2017 pour comprendre les forces en présence d’une guerre du partage plus totalement larvée désormais. Éditions précédentes : « Pour une utilisation critique des réseaux sociaux académiques » (2014), « Où en est-on des réseaux sociaux académiques ?

Annuaire Web Rank Info Bienvenue dans l'un des annuaires de sites Internet français les plus complets du web ! Utilisez le moteur de recherche ci-dessous pour trouver rapidement tout ce que vous cherchez. Vous pouvez aussi y référencer votre site gratuitement, à condition qu'il respecte les règles de l'annuaire... 83770 sites profitent gratuitement des avantages de cet annuaire et des outils associés.En savoir plus... - Gestion de vos sitesRecherche - Nouveaux sites - FAQ - Contact sans titre StartPage et son moteur de recherche jumeau, Ixquick, sont les seuls moteurs de recherche certifiés par des tiers, dans le monde entier, qui n'enregistrent pas votre adresse IP et ne suivent pas vos recherches. Votre Vie Privée est menacée! Ces recherches révèlent une quantité choquante d'informations personnelles à votre sujet, comme vos intérêts, votre situation de famille, vos penchants politiques, votre état de santé, etc.

Talkwalker Alerts, la meilleure alternative gratuite à Google Alerts FAQ Pour Alertes Que font les outils comme Talkwalker Alerts et Google Alerts ? Vous connaissez la définition de base : un système d’alertes qui vous aider à suivre l’actualité de n’importe quel sujet, qu’il s’agisse de votre marque, de vos concurrents ou de votre secteur d’activité, sur le web. Mais concrètement, qu’est-ce que cela veut dire pour vous ? Google Alertes est-il encore efficace pour la veille? Depuis plusieurs années déjà, on entend régulièrement parler de la baisse de qualité de Google alertes. Quel est aujourd’hui l’intérêt de ce type d’outil pour la veille ? Google Alertes est-il réellement le meilleur de sa catégorie ? Ou bien faut-il se tourner vers des alternatives comme Talkwalker Alerts par exemple ?

« Nous n’avons pas d’autre choix » : les éditeurs, ResearchGate et les guerres du copyright Nous avions laissé éditeurs et ResearchGate fin septembre en position d’observateurs, chaque camp campant sur ses positions. Rappelons en effet que le 15 septembre 2017, l’association d’éditeurs STM envoyait, via son cabinet d’avocats, une proposition à ResearchGate afin de rendre le réseau « plus compatible avec les droits d’usage et d’accès pour partager des articles », et lui laissait jusqu’au 22 septembre pour trouver un accord – courrier resté sans suite du côté du réseau social. Les choses se sont emballées courant octobre, et les rebondissements sont suffisamment importants pour que Nature et Science couvrent le sujet. D’offensives en contre-offensives, les lignes bougent sans pour autant clarifier les positions de toutes les parties prenantes… L’offensive de la Coalition for responsible sharing Faute de réaction publique de la part de ResearchGate fin septembre, plusieurs éditeurs réagissent rapidement[1].

Les agrégateurs de flux, les pages personnalisables Un agrégateur de flux RSS est aussi appelé lecteur de flux (ou reader). Il s'agit soit d'une application web soit d'un logiciel, soit d'un module intégré à une messagerie qui permet d'afficher sur une page web personnalisable les nouveautés des sites / blogs sur lesquels on fait de la veille. L'agrégateur de flux est donc lié directement à la syndication de contenu (via des flux RSS). L'utilisateur qui se syndique à un contenu fait dériver les informations auxquelles il s'abonne (par exemple, les derniers articles parus sur les blogs qu'il suit) vers la page web qu'il crée. Le contenu de cette veille est réparti sous la forme de widgets.

Réseaux sociaux - L'identité numérique du chercheur Une recherche sur Google Scholar permet d'obtenir un certain nombre de résultats renvoyant à des PDF disponibles sur ResearchGate ou Academia.edu. C'est le cas par exemple de celui-ci. Dans ce cas, il n'est pas nécessaire d'avoir un compte sur ResearchGate pour y accéder. De son côté, le chercheur n'a eu qu'à charger le PDF de l'auteur sur les serveurs de ResearchGate pour que cet article devienne disponible sur son profil et un peu plus tard sur cette page de résultats de Google Scholar. Les éditeurs (ici Elsevier) voient un nombre grandissant de leurs articles exposés de cette manière sur la toile par les chercheurs via ces réseaux sociaux.

Pour une utilisation critique des réseaux sociaux académiques 14 février 2014 L’information n’a pas encore reçu beaucoup d’échos en France : et pourtant cela fait plusieurs mois maintenant qu’Elsevier demande régulièrement le retrait d’articles déposés par leurs auteurs sur le réseau social Academia. Si on le regarde sous l’angle de l’open access, cet exemple souligne incontestablement l’« injustice fondamentale de l’actuel écosystème de la communication académique » (John Dupuis). Mais il met également en lumière l’arrivée à maturité des réseaux sociaux académiques : à l’heure où Elsevier peine à se créer une place sur les outils 2.0 (échec de 2collab en 2011, rachat de Mendeley en 2013), il n’est pas étonnant que celui-ci attaque les nouveaux challengers qui se développent auprès des communautés académiques, après avoir laissé faire. Réseaux sociaux académiques ? Ces réseaux se développent progressivement dans le paysage académique français.

Doctorants : être ou ne pas être sur Twitter Voici une sélection de liens sur cet outil de micro-blogging, accompagnée de quelques conseils pour les doctorants. 1. Un outil de veille puissantTwitter est probablement l’un des outils de veille les plus puissants du moment. Utilisez les moteurs de recherche Twitter Search et Topsy, cherchez par mot clef à l’aide des Htags… Vous trouverez peut-être d’autres scientifiques (ou des non scientifiques) partageant vos centres d’intérêt. S’abonner à un flux RSS « GEOsources Dernière actualisation 26.11.2014 _______________________________________________________________________________________ Le flux (ou fil ou encore canal) RSS – Really Simple Syndication ou Rich Site Summary – est un outil de veille extrêmement utile permettant de surveiller en temps réel les informations mises en ligne sur un site sans avoir à le consulter. On les retrouve plus particulièrement sur les sites d’actualités ou les blogs. La plupart des portails de revues scientifiques disposent également de flux RSS. En vous y abonnant vous serez informés de toute mise en ligne de nouveau contenu (derniers articles mis en ligne pour les portails de revues). Sur le Web, les flux RSS sont signalés par des icônes qui peuvent prendre différents aspects.

Related: