background preloader

TIC & Net Charge de mission IUFM Nord pas de Calais

TIC & Net Charge de mission IUFM Nord pas de Calais
53 Ko tout mouillé, TinyWeb, est un petit exécutable qui tourne sous Windows et qui permet de démarrer un serveur Web tout simple supportant les CGI, SSL mais ni SQL et ni PHP. L’idée est vraiment de proposer un serveur Web de base destiné à tester quelques pages Web ou un gestionnaire de contenu genre blog fonctionnant sans base de données comme Guppy. L’objet de cet article est d’installer et de paramétrer ce micro serveur de manière à le faire fonctionner indifféremment sur une clé USB, un disque externe ou un disque local. Etape 1 : Téléchargez TinyWeb sur cette page puis désarchivez-le : copiez le fichier zip sur le support amovible dans un dossier TinyWeb puis clic droit Extraire Tout Etape 2 :

http://tic-et-net.org/

Related:  Blogs praticiens : formateur, prof des ecoles consultant...Veille techno-pédagogiqueLes usages des TICE - Blogs et sites personnelsGénéralités sur le numérique

Blog pensif (formateur) L’homme serait un roseau pensant. Disons plutôt un roseau pensif… ou même songeur… Disons un salsifis songeur. Car la pensée paraît tout de même plus dense que les produits de la cervelle humaine, et le roseau est plus racé que l’homme. Soyons sincères : l’homme est un champignon rêveur ; un concombre qui a des visions ; un salsifis qui souffre de marottes.Alexandre Vialatte Prises de notes, Mindmapping, Outils de créations de diagrammes Vous voulez que vos étudiants prennent des prises de notes structurées, créent des cartes conceptuelles, ou encore réalisent des diagrammes ? Voici une liste d’outils qui va vous aider à réaliser tout cela. C’est une excellente façon de faire participer vos apprenants et de partager toutes les informations directement. Framapad – Éditeur de texte collaboratif.Webnote – Création d’unee page Web instantanée pour les notes de classe . Un flux RSS est prévu pour garder une trace des mises à jour .

L’illusion de la pédagogie numérique Je lis avec quelques semaines de retard le texte de J.M. Fourgous publié dans Le Monde, intitulé “Oser la pédagogie numérique !“. 10 pistes pour penser la culture numérique Quand on croise des podcasts et des conférences autour de la question des liens entre culture et numérique de l’année écoulée, voilà ce qu’on peut en retenir avec comme fil rouge la problématique suivante : disposons-nous du recul nécessaire pour définir la culture ou les cultures numériques ? 1. La culture numérique serait générative et ouverte, elle n’est pas seulement reconnaissable à sa dimension patrimoniale. Elle co-construit avec d’autres cultures. Il s’agit d’une culture d’identités parallèles.

Christine Vaufrey (rédaction Thot Cursus) Demain jeudi 28 juin, je vais animer un atelier aux Journées du e-learning de Lyon, organisées par l’université Lyon 3 et ses partenaires. Quatre témoins de pratiques « améliorées » de formation et d’apprentissage vont se succéder pour un débat avec la salle. Moi, je ne dirai pas grand chose, car je considère que j’ai dit tout ce que j’ai à dire (pour le moment) sur le sujet, dans le livre blanc L’apprentissage augmenté que j’ai coordonné pour Thot, à partir des articles publiés sur le site depuis quelques années. Tout, sauf une chose, que je partage ici. Je ne suis plus étudiante depuis longtemps.

Le futur de l'éducation, l'apprentissage personnalisé? Jose Ferreira n'est pas un nom connu. Et pourtant, si sa vision s'avère juste et sa compagnie fructueuse, il pourrait bouleverser la manière d'éduquer. Sa jeune entreprise Knewton est déjà employée par des éditeurs de manuels scolaires comme les presses de l'Université Cambridge ou, en France, lelivrescolaire.fr. Le blog de Christine Vaufrey - L’illusion de la pédagogie numérique Je lis avec quelques semaines de retard le texte de J.M. Fourgous publié dans Le Monde, intitulé « Oser la pédagogie numérique !« . Pour résumer, M. Fourgous y défend l’idée que le cours magistral n’est plus le mode idéal de transmission des savoirs, et qu’il faut passer à la pédagogie numérique pour intéresser à nouveau les élèves à l’apprentissage. Ce raccourci me semble dangereux et trompeur.

Du bon usage du « non-usage » des TICE 1Notre contribution est une proposition de typologie du « non-usage des TICE ». Elle s’articule autour de trois points. Dans une première partie nous proposons la construction d’une classification des non-usages qui repose sur une revue de questions basées sur la synthèse de résultats issus de la recherche et d’observations. Elle se situe à un niveau systémique (entre autres : Lê Than Koi, 1965 ; Brunswik, 1970 ; Chaptal, 2007 ; Liautard, Marquet et Wallet, 2005).

Related: