background preloader

TIC & Net

TIC & Net

EducTice by admin — last modified 2017-11-22 10:08 The very fast evolution of working and learning environments deeply questions school and society. The development of shared digital fluency is presented as a political, social and educational objective. This results in keen institutional demands for a development of the use of ICT (Information and Communication Technologies) by the pupils, the teachers and by all the actors of education. The need for understanding the complexity of ICT integration for educational purposes gave rise, at the national and international levels, to a very significant development of research interested in the design of computer-based environments and in the inquiry into the usage and the learning. EducTice team of IFE (French Institute for Education) contributes to advancing this research. EducTice onTwitter : @EducTice

Qui se laisserait percer le cerveau … ? Une réflexion est menée au niveau local sur les influences (bénéfiques) que les TICE peuvent avoir sur l’enseignement technologique. Les grands thèmes abordés sont : - les ENT (Espaces Numériques de Travail) ou ENA (Espaces Numériques d’Apprentissage). Avant de voir l’influence que les TICE peuvent avoir, il me semble important de se poser des questions plus profondes sur les choix pédagogiques : - Que veut-on que les élèves ou étudiants apprennent ? 1 – Présentation rapide, voir simpliste, de mon point de vue. Pour répondre à la première question, il faut préciser ce que l’on appelle "savoir". La dernière catégorie (savoir travailler) regroupe plusieurs notions comme le savoir être, le savoir agir (cf. Sur la base de ces différents savoirs s’appuient différentes démarches pédagogiques dont certaines sont présentées dans le schéma ci-dessous. savoirs et pédagogie 2 – Qu’apportent les TICE ? - M. 3 – Quelles réponses apporter à la problématique posée ? Like this: J'aime chargement…

Boires et déboires d'un conseiller pédagogique 2.0 Applications pédagogiques de l'ordinateur Dossiers technopédagogiques Un exerciseur est une collection automatisée d’exercices le plus souvent de forme « objective ». Application pédagogique déjà populaire avant l’avènement des TIC, l’exerciseur connaît une nouvelle vie à cause de la multiplication des logiciels de d’édition et de gestion d’exercices. Cependant, la facilité technique ne doit pas faire oublier les limites pédagogiques d’un exerciseur ni les précautions qu’il faut prendre pour en calibrer les différentes composantes (questions et réponses, rétroactions, indices et explications, etc.). Ce dossier présente des pistes de travail permettant de composer avec ces contraintes et de réussir la mise au point d’un exerciseur efficace en contexte d’apprentissage. Drill-and-practice software consists of automated exercises that most often take the form of learning objects.

Petit partage - pour noter, retrouver, partager. Les maternateurs Bienvenue sur le site L'objectif du site est de mettre à disposition les usages des tice en maternelle que j'ai expérimentés, les outils créés et les réflexions que j'ai récoltées au fil des ans. Il ne s'agit pas d'un modèle pédagogique mais de propositions pour intégrer ces outils dans le quotidien des élèves de maternelle. La démarche proposée s'inspire beaucoup de la conception des apprentissages proposée sur le site Maternailes.net créé par Christine Lemoine. Depuis que je "butine" sur la toile, ce site reste ma référence de base, celle que je fréquente quotidiennement... La réalisation de ce site entre donc dans le cadre d'une réflexion personnelle au delà de ma pratique professionnelle et dans une démarche de compréhension des effets tice sur l'élève et l'enseignant. Je regrette souvent que ces usages soient délégués à d'autres intervenants que le "maître" car c'est pour moi, une occasion unique d'observer les élèves et de mieux comprendre ce qui "coince" quand ils apprennent.

Enseigner face à Facebook Perspective dont la généralisation est encore lointaine dans le contexte de l’enseignement universitaire français, la disponibilité du wifi dans les salles de classe n’en apparaît pas moins comme un horizon inéluctable. Autant le dire honnêtement: du point de vue du professeur, cette ressource bienvenue fait peur. Quel enseignement, aussi virtuose soit-il, pourra résister à la concurrence de la lecture des mails, du chat sur Facebook ou de la consultation de gags vidéos à l’abri de l’écran du portable? Régler le problème par la prohibition d’une liste de sites n’est guère satisfaisant, car YouTube ou les médias sociaux constituent bel et bien des sources susceptibles d’être utilisées en cours, ou peuvent devenir des objets d’étude. Le Lhivic est le premier labo de l’EHESS qui dispose du wifi dans ses locaux et l’INHA annonce pour la rentrée prochaine la disponibilité de cet accès dans ses salles de cours. Or, le problème est bien celui de la densité du recours aux portables.

Related: