background preloader

Le compagnonnage des légumes

Le compagnonnage des légumes
Les guêpes. Les guêpes sont des dangereux prédateurs pour la plupart des insectes. Mais elles ont aussi besoin de nectar pour balancer leurs diète. La présence de plantes mellifères les attirera au jardin. Les camomilles, les menthes, les verges d'or, le fenouil, l'hysoppe, les tagètes et les oeillets d'inde attirere les guêpes. Les libellules Les libellules sont parmi les plus dangereux prédateurs des insectes. Une multitude d'autres insectes sont des prédareurs, observez-les de proche, s'ils sont en train de bouffer d'autres insectes, il y a des grosses chances qu'ils soient des prédateurs utiles.

http://lesbeauxjardins.com/jardinons/potager/apcompagnon.htm

Related:  Association au Potager - plantes, légumes...Associations de plantesmaraichage bioInsecticides & Auxiliaires naturels

Cultures associées Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. Certaines plantes poussent mieux, ou moins bien, au voisinage d'autres plantes, notamment par un phénomène nommé allélopathie. Certaines plantes vivent en symbiose les unes avec les autres, et d'autres s'entraident... Association de plantes Un article de Encyclo-ecolo.com. (Redirigé depuis Cultures associées) Les cultures associées ou l'association de culture L’alternance et l’association des cultures consistent à faire des cultures associées à leur mutuel bénéfice. Cette technique de cultures associées est aussi appelée "compagnonnage de plantes". Dans l'agriculture moderne, les associations d’espèces de plantes ont quasiment disparu.

Les semences paysannes, premier maillon de la chaîne alimentaire Pendant des millénaires, on n’a parlé que de semences ou de plants, toute semence étant « par nature » le résultat du travail des paysans. Au siècle dernier apparu la profession de semencier, et de pépiniériste. Aujourd’hui, si le geste premier du paysan est de faire sa semence, on peut dire qu’il n’y a quasiment plus de paysans ni de semences paysannes en Europe. SOS maladies et ravageurs : les reconnaître et les traiter naturellement Arbres et arbustes | 07/04/2014 Au potager, au verger, au jardin… Avec un tout petit peu d’observation et d’expérience, il est souvent possible de trouver des solutions naturelles aux petits et grands maux du jardin. Chenilles (piérides) attaquant un chou-rave - F. Marre -Rustica - Le champ de Pagaille L’époque des traitements chimiques tous azimuts est enfin derrière nous.

Le compagnonnage des lègumes - Jardiniers professionnels La technique du compagnonnage est utilisée dans l’agriculture bio et recommandée par de nombreux botanistes. Cette technique est le fruit de l’observation de nombreux maraîchers et la transmission des anciens sur la culture potagère. La nature étant merveilleusement bien faite, elle permet la protection des maladies et de certains parasites pour les légumes en fonction de leurs associations.

Bien marier les légumes entre eux Comme les êtres humains, les légumes ont des sympathies et des antipathies. Certaines familles se stimulent ou se protègent. D’autres s’épuisent et se fragilisent. La mise en place des légumes au potager ne se fait pas comme ça et certaines règles s’imposent pour ne pas associer des légumes qui pourraient se gêner. Au contraire, certains légumes ont l’art de se stimuler. Les mauvaises associations des légumes au potager biologique Les associations défavorables Les mauvaises associations des légumes sont une des causes d'échec. Exemple : l'ail est néfaste à tous les choux et aux légumineuses. Par contre, l'ail est une bonne association à côté des : carottes, concombres, fraises, oignons, poireaux et tomates. Pour tous les autres légumes, sauf choux et légumineuses, les associations sont à faire et peuvent être bénéfiques.

Engrais verts : pourquoi et comment les utiliser au potager. Pour vous, les engrais verts vont protéger, aérer, fertiliser et améliorer le sol de votre potager. On les sème avant ou après la culture d'autres légumes. Avant la culture suivante, ils sont détruits et incorporés au sol. Pourquoi utiliser des engrais verts Leurs racines aèrent et ameublissent le sol. Ils limitent le développement des herbes indésirables en les étouffant. Loger les insectes auxiliaires, témoignages de jardiniers © F. Régis Comment accueillir les insectes auxiliaires ?

Réussir l'association des légumes dans le jardin potager Le compagnonnage ou culture associée est souvent peu connu du public. Pourtant, c’est une technique qui est utilisée par les maraîchers depuis des siècles pour prévenir de façon naturelle les maladies qui peuvent attaquer les plantes et les légumes en jouant sur leur association. Comment cette technique fonctionne-t-elle et comment arranger concrètement son jardin potager ? Il faut juste lire les lignes qui suivent pour le savoir. La technique du compagnonnage est surtout utilisée dans le domaine de l’agriculture biologique qui mise sur les vertus pesticides naturelles de chaque légume pour éloigner les maladies, afin de ne pas faire appel aux produits chimiques. D’après les botanistes, les plantes en général sont capables de se protéger et de se détruire mutuellement, selon les espèces associées.

Les légumes perpétuels Voici une curieuse façon de cultiver un potager mais que les futés du jardinage adopteront volontiers. Parmi les légumes, un certain nombre peuvent survivre plusieurs années et continuer à produire pendant de longs mois. Plus besoin de labourer, semer et conserver la récolte ! Rustiques, ils peuvent pousser partout en France, parmi les fleurs ou le potager pourvu que l’endroit soit ensoleillé. Les légumes perpétuels sont souvent proches des espèces sauvages aussi leur saveur souvent typée fait le bonheur des gourmets. On le dit perpétuel car vous n’avez pas besoin d’arracher la plante pour consommer les bulbes et il reste en place de nombreuses années.

COMPAGNONNAGE - TOUTES LES METHODES Le compagnonnage des végétaux est principalement utilisé dans les cultures potagères. Ce n'est pas une véritable science mais un concept établi par des années et des années d'expérience des jardiniers. Le principe du compagnonnage est très utilisé dans la culture biologique car il évite l'emploi des produits chimiques. Le compagnonnage est basé sur le fait que les plantes, comme les humains ont des amis et des ennemis et des affinités plus ou moins prononcées pour certains congénères. En combinant la culture de certaines plantes on peut activer et accroître leur développement, on optimise ainsi au maximum leur croissance et leur résistance. Le principe est donc que les plantes cultivées sur une même planche ne doivent pas exiger les mêmes besoins en nutriments ni être concurrentes au niveau de la place.

Related:  jardin permacultureles associations au jardin légumes plantesAssociation légumesvie