background preloader

Eau sur Mars

Eau sur Mars
De nos jours, l’eau sous forme liquide ne peut plus exister de façon permanente à la surface de Mars car la pression atmosphérique et la température sont trop faibles. Des écoulements intermittents d’eau très salée ont cependant été observés indirectement par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter en 2015. A une époque très reculée, que l’étude des cratères d’impact place autour de quatre milliards d’années, l’atmosphère de Mars était probablement similaire à celle de la Terre et permettait l’existence d’eau liquide en grandes quantités. Les sonde martiennes ont ainsi révélé des formations créées par des rivières, des deltas et des lacs il y a des milliards d’années, et peut-être même les traces d’un ancien océan. Une vue en fausses couleurs des stries foncées (recurring slope lineae en anglais) sur les parois du cratère Hale à partir d’images de l’instrument HiRISE de Mars Reconnaissance Orbiter et d’un modèle 3D du terrain. Absence de tectonique des plaques Permafrost et calottes polaires Related:  A Classer 4

LA PLANETE MARS Il s’agit de la quatrième planète la plus proche du Soleil après MERCURE, VENUS et la TERRE. Observée depuis l’antiquité, MARS est souvent désignée sous le nom de planète rouge en raison de sa teinte caractéristique, aisément perceptible à l’œil nu. C’est un monde rocheux, environ deux fois moins grand que la Terre, et dont la surface connaît des variations saisonnières, notamment la fonte des calottes polaires. MARS possède 2 satellites découverts en 1877 : PHOBOS et DEIMOS. Ce sont des blocs rocheux de forme irrégulière (ils ont la forme d’un ellipsoïde dont la plus grande dimension ne dépasse pas 27 km). En rotation synchrone autour de MARS,ils présentent toujours la même face à la planète. Ils sont inobservables dans un instrument de petit diamètre. MARS arrive en opposition tous les 26 mois, mais certaines sont plus favorables que d’autres en raison de l’ellipticité marquée de son orbite. MARS possède ainsi le volcan le plus imposant du système solaire.

De l'eau sur Mars ? A l'image de la planète Dune de l'œuvre de Frank Herbert, Mars est un globe désertique, un monde rouge recouvert d'étendues arides, desséchées, brûlées, qui s'étendent à perte de vue sous un ciel pâle et glacial. Comme sur tous les déserts terrestres, ce qui fascine et obsède l'homme placé dans ces paysages de désolation, c'est un scintillement d'argent aperçu à l'horizon, l'éclat vert d'un oasis, le murmure délicieux d'une cascade. La moindre vague de chaleur qui s'élève du sol se transforme en lac ou en bassin, et l'esprit enfiévré, le corps assoiffé, voici le malheureux qui se précipite vers cet espoir inespéré et insensé, celui d'avoir enfin trouvé de l'eau. C'est l'énigme la plus fascinante de la planète Mars, après celle de la vie (mais les deux sujets sont de toute façon liés). L'eau a-t-elle coulé un jour là-bas ? Un mirage martien D'une manière paradoxale, cette situation n'a que peu changé suite à l'arrivée des premiers instruments grossissants, lunettes et télescopes.

Terraforming de Mars Terraforming de Mars Fabrication d'une atmosphère martienne (II) Nous devons tout d'abord réaliser l'inventaire de ce qui existe sur Mars. On peut évaluer la quantité de carbone, d'azote et d'eau nécessaires à la formation d'une atmosphère constituée majoritairement de gaz carbonique. L'azote et l'eau existent bien sur Mars mais en faible quantité. Aujourd'hui l'atmosphère de Mars est tellement ténue qu'elle ne peut plus supporter une biosphère. Libérez les gaz ! Quels gaz utiliser ? En complément, selon la quantité de chaleur absorbée et réfléchie par l'atmosphère martienne, l'albédo et l'insolation peuvent être augmentés ce qui entrainera une augmentation de l'effet de serre. Etant donné que Mars a piégé du gaz carbonique dans les glaces polaires et dans les roches de surface (régolite), ces réserves peuvent être dégazées et en se libérant dans l'atmosphère ce gaz contribuerait à réchauffer le climat. Pour y parvenir plusieurs facteurs et ingrédients doivent être pris en considération :

La pression atmosphérique La pression atmosphérique L'élément météorologique le plus important : en effet, la pression atmosphérique est responsable à 80 % du temps qu'il fait ou qu'il va faire ; un cours sur la pression atmosphérique s'avérait donc important . Ainsi je vais définir la pression atmosphérique, montrer comment on la mesure et le cas échéant la calculer . 1 ) Définition a ) Définition simple b ) Statique, dynamique, cisaillement 2 ) Comment mesure-t-on la pression atmosphérique ? a ) Le baromètre à mercure b ) Le baromètre anéroide c ) La boule sphérique d ) Le barographe3 ) Comment calculer la pression atmosphérique au niveau de la mer ( état thermodynamique de l'air, équation d'état, principe d'Archimède ) ? 4 ) La pression osmotique5 ) Les records 1 ) Définition . a ) Définition simple La pression atmosphérique correspond au poids exercé par une colonne d'air sur une surface donnée . b ) Statique, dynamique, cisaillement 2 ) Comment mesure-t-on la pression atmosphérique ? a ) Le baromètre à mercure P = pm.g.h

L'eau sur Mars Sur les traces du chaînon manquant Selon les scientifiques, la formation de ces canaux serait liée au jaillissement d'eau liquide provenant d'une source enfouie. L'eau serait restée à l'état liquide juste assez longtemps pour éroder la roche et former ces canaux. Depuis plusieurs années, les missions vers Mars ont pour but commun la découverte d'eau sur cette planète. L'importance de la découverte d'eau sur Mars Plusieurs indices géologiques laissent croire qu'il y a environ deux milliards d'années l'eau aurait été abondante sur Mars. Les « bleuets » martiens sont de toutes petites roches sphériques mesurant environ quatre millimètres de diamètre. Cette carte montre la répartition de l'hydrogène au pôle Nord de Mars, ce qui témoigne de régions riches en glace d'eau. De la théorie à la réalité Il ne peut y avoir d'eau à l'état liquide à la surface de Mars puisque la pression atmosphérique et la température sont tout simplement trop basses. Des preuves tangibles? Date de modification :

Les procédés du terraforming <<Définition du terraforming Prévision des étapes du terraforming>> Les procédés du terraforming La première étape du terraforming consiste à augmenter la concentration en CO2 dans l'atmosphère martienne, de manière à profiter de l' , pour ainsi augmenter la température. Sur une année martienne, la pression atmosphérique peut augmenter de 20 % quand la calotte polaire fond sur l'effet des rayons du Soleil au printemps et que le CO2 passe de l'état solide à l'état gazeux (sublimation). Une fois lancé, le système fonctionnera tout seul. Le miroir ne sera pas en orbite. Une autre manière d'élever la température de la calotte serait de la saupoudrer d'une substance noire comme la poudre de charbon. La libération du CO2 des régions polaires sera facile et ne prendra guère de temps, mais on ne peut pas en dire autant du . Plus l'énergie nécessaire pour la libération du CO2 sera importante, plus dure sera la terraformation. Prenons l'exemple du méthane terrestre. retour en haut

Formules Physique PRESSION ATMOSPHéRIQUE La pression atmosphérique est la pression causée par la couche d'air d'atmosphère au dessus d'une quelconque aire libre (donc elle varie avec l’épaisseur d’air du lieu, conditionnée entre autres par l’altitude). Unités >>> 1 atmosphère (atm)(= pression normale) = 1,01325.105 Pa = 1,01325.105 N/m² 1 bar (b) = 105 Pa = 105 N/m² = 10,19 mètres d'eau 1 kilogramme-force/cm² = 9,806.104 Pa (presque 100.000 Pa) CALCUL de la PRESSION ATMOSPHERIQUE(loi barométrique) ph = p0.e-K.lh avec ph(Pa)= pression à l’altitude (hauteur) lh p0(Pa)= pression normale à l’altitude 0 (et à température de 0° C) soit 1,01325.105 Pa K(m-1)= constante de nivellement barométrique- (valeur 4p.10-5 m-1) Autre formule de ce même calcul dph / dlh = p0.m' / g.R*.T où m'(kg/mol)= masse molaire de l'air (soit 0,2896 kg/mol) g(m/s²)= pesanteur (soit 9,807 m/s²) R*(J/K)= constante des gaz parfaits (soit 8,314 J/K) T(K)= température absolue ambiante La pression atmosphérique varie beaucoup avec l'altitude >>> pratiquement: pah = pa0.ex

Eau sur Mars Canyon de la vallée Nanedi photographié par la sonde MGS en janvier 1998. © Cliché NASA/JPL/MSSS Vue du site d'atterrissage de la sonde Mars Pathfinder dans la vallée Ares Mars vue par la sonde Viking Vue d'Olympus Mons enregistrée par la sonde MGS, un matin d'hiver en avril 1998 Un exemple de cratère à "éjectats lobés", situé vers 40° de latitude sud. © Cliché NASA/JPL/MSSS Traces de ruissellements, vues sur le mur d'une alvéole située dans les plaines australes. © Cliché NASA/JPL/MSSS L'idée que Mars est froide, aride, et inactive depuis des milliards d'années vient d'être remise en cause par des clichés pris par la sonde MGS, en orbite autour de la planète depuis 1997.

Orbit-Mars - La Terraformation de Mars Mars aujourd'hui : Un désert froid et hostile, des dunes de sables, des lits de fleuves et des lacs asséchés, une atmosphère irrespirable composée de 95% de dioxyde de carbone... Telle est l'image de la planète aujourd'hui. Les températures à sa surface sont instables : il fait -100C° pendant la nuit et +15 l'après midi... Malgré ces températures glaciales, l'eau ne gèle pas mais s'évapore immédiatement à cause de la pression atmosphérique martienne très faible... Pour couronner le tout, un vent fort souffle, se transformant parfois en tempêtes de sable dangereuses... Une poussière rougeâtre recouvre sa surface et dans l'air, de minuscules particules en suspension colorent le ciel d'une teinte rouge-rosée. Mars jadis : Mais, Mars n'a pas toujours eut cet aspect... Il faut donc rajeunir Mars de plusieurs milliards d'années ! Récit d'une extraordinaire chirurgie de rajeunissement : Retour au haut

La composition de la planète - TPE: La vie sur Mars Le sol de Mars est néanmoins composé en faible quantité de roches provenant sûrement de fragment de météorite. Les analyses chimiques ont fourni quelques indications sur la composition minéralogique du sol martien. Les roches martiennes analysées sont riches en magnésium, en feret en calcium, le taux de soufre est près de deux fois supérieur et celui de potassium cinq fois inférieur à la moyenne de l'écorce terrestre.La présence de perchlorates, notamment, a été abondamment commentée, car a priori assez peu compatible avec la possibilité d'une vie martienne.De plus, le sol contient d'importantes quantités de minéraux magnétiques, une hypothèse a mis en évidence qu’une telle composition serait cohérente avec des processus d'altération des roches volcaniques par l'eau, dans des conditions climatiques assez différentes de celles qui règnent actuellement sur Mars.

Planète Mars-Planète Astronomie : planètes et satellites du système solaire Le 28 novembre 1964, la sonde Mariner 4 réalisa le premier survol de Mars et envoya 21 photographies. Le 20 juillet 1976, la sonde Viking 1 fut le premier engin à se poser sur Mars. Il fut suivi par Viking 2 qui se posa le 3 septembre 1976. Ces deux sondes firent des prélèvements dans le sol, des analyses et plus de 50 000 photographies. Elles étaient accompagnées de modules qui restèrent en orbite martienne pour relayer les informations en direction de la Terre. Le 4 juillet 1997, la sonde Pathfinder avec à son bord le robot Sojourner se posa sur Mars. Le 25 décembre 2003, la sonde Mars Express, de l'Agence spatiale européenne se met en orbite autour de la planète pendant que le module Beagle 2 se pose.

Terraformer Mars De tout temps, l'homme a transformé son environnement. Avec le progrès technologique que notre société connaît actuellement, son action a pris une dimension planétaire. Notre planète, la Terre, a déjà subi de nombreux changements de la part de l'homme. Pour n'en citer qu'un, prenons la modification du climat, liée à l'injection dans l'atmosphère de gaz à effets de serre comme les chlorofluorocarbures (CFC). Les gaz à effet de serre absorbent une partie du rayonnement infrarouge émit par la surface terrestre, augmentant ainsi la température globale de notre planète. Ces molécules, en attaquant la fragile couche d'ozone, offrent également un passage au rayonnement ultraviolet solaire. Naissance d'un concept Le procédé qui consiste à modifier radicalement les conditions existantes à la surface d'une planète pour la rendre habitable est née dans l'imagination de William Olaf Stapledon, un poète et philosophe anglais surtout connu pour ces romans de science-fiction. Une autre Terre

Related: