background preloader

Textes des philosophes -Site académique de philosophie de Toulouse

Textes des philosophes -Site académique de philosophie de Toulouse
Ne sont pas indiqués ici les philosophes qui disposent d'une notule bibliographique propre. Cette page doit recevoir d'importants remaniements. Pour en être avisé: Abonnement à l'information. D'autres répertoires de textes philosophiques: Facphilo (Lyon), le site de Nice, le site de Nancy-Metz, Philotra, Les "Classiques des sciences sociales", Gallica, Catalogue des documents numérisés de la Bibliothèque Nationale de France, Université de Genève; voir aussi Digital books, Projet Gutenberg. Sont disponibles ici-même des textes en langue originale (et libre de droits) au format RTF ou PDF, lisibles sur tous les systèmes. Sont disponibles les liens vers les sites qui proposent une offre de qualité sur les philosophes de la tradition (textes et études).Nota bene: les textes numérisés disponibles ici ont des sources variées; si certaines sont scientifiques, d'autres le sont moins. Abelard Theologia (texte latin; The Green Library) (format PDF, 479 ko). Adorno Alain Anselme (341 ko) Aristote 127 ko. ko

http://pedagogie.ac-toulouse.fr/philosophie/textesdephilosophes.htm

Related:  Bibliothèques philosophiques (textes, ebooks)PhilosophiePhiloEnseignement de la Philosophie

Phénoménologie et matérialisme dialectique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Phénoménologie et matérialisme dialectique est un ouvrage publié par Tran Duc Thao en 1951 aux Éditions Minh Tan à Paris. Première partie: La méthode phénoménologique et son contenu effectivement réel[modifier | modifier le code] l'intuition des essences (dans les Recherches logiques),la phénoménologie statique (dans Ideen),la phénoménologie génétique de la dernière période (notamment éclairée par les inédits que Tran Duc Thao avait pu consulter lors de son séjour aux Archives-Husserl de Louvain en 1944). Cette partie se termine par la mise en lumière d'une contradiction, dans la démarche husserlienne, entre les concepts phénoménologiques et les résultats concrets auxquels aboutissent analyses phénoménologiques. Deuxième partie: La dialectique du mouvement réel[modifier | modifier le code]

Qui a peur de Kant ? Présentation de l'auteur Édith Fuchs, normalienne et agrégée de philosophie, est professeur honoraire de philosophie en première supérieure et maître de conférence à l’Institut d’études politiques de Paris. Elle fut également, en 2011, lauréate du Prix Osiris de l’Institut de France pour son ouvrage Entre Chiens et Loups. Editions M-Editer Présentation : La violence est au cœur de l'histoire des hommes, mais nous la voyons toujours chez l'autre. L'ennemi est extérieur, identifié, connu, objectivé ; il est aussi essentialisé : qu'on le désigne comme un « monstre », un « sauvage », ou comme le Diable en personne, cet autre, qui est mon ennemi – ou l'Adversaire – ne peut pas ne pas faire le mal. Ce qui revient à oublier cet autre ennemi que je ne vois pas, que je ne veux pas voir : celui qui se niche en moi-même, au plus intime de mon être. René Char disait que « l'homme est capable de faire ce qu'il est incapable d'imaginer ».

Philosophie et spiritualité Utilisation des données personnelles Envoi d’e-mailings personnalisés SFR peut utiliser vos informations personnelles pour vous proposer des offres adaptées, directement sur le site SFR.fr ou lors de communications par e-mails. The minute philosopher Controverse sur Courbet et l’utilité sociale de l’art, textes de P.-J. Proudhon et d’Émile Zola, édition, notes et posftace par Christophe Salaün, Mille et une nuits, 2011. Sous le Second Empire, l’Académie des Beaux-Arts est toute

Métaphysique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La métaphysique est une branche de la philosophie et de la théologie qui porte sur la recherche des causes, des premiers principes[1]. Elle a aussi pour objet la connaissance de l'être absolu comme première cause, des causes de l'univers et de la nature de la matière. Elle s'attache aussi à étudier les problèmes de la connaissance, de la vérité et de la liberté[2]. Avant le développement des sciences modernes, la philosophie de la nature était la seule discipline non subordonnée à la métaphysique ; parce qu'étude objective de la nature et des principes physiques.

Portail Wikipédia La dialectique (appelée aussi méthode ou art dialectique), est une méthode de discussion, de raisonnement, de questionnement et d'interprétation qui occupe depuis l'Antiquité une place importante dans les philosophies occidentales et orientales. Le mot « dialectique » trouve son origine dans le monde grec antique (le mot vient du grec dialegesthai : « converser », et dialegein : « trier, distinguer », legein signifiant « parler »). Elle aurait ainsi été inventée par le penseur présocratique Zénon d'Élée ; mais c'est surtout son emploi systématique dans les dialogues de Platon qui a popularisé l'usage du terme. La dialectique s'enracine dans la pratique ordinaire du dialogue entre deux interlocuteurs ayant des idées différentes et cherchant à se convaincre mutuellement. Lire l'article

Lexique maphilosophie.fr Il n'y a pas d'espoir sans crainte, ni de crainte sans espoir(Spinoza) Lexique Parce que le vocabulaire est très important en philosophie, vous avez accès depuis cette page à un petit dictionnaire de la philosophie en ligne. Il va s'enrichir progressivement de nouvelles définitions, alors venez le consulter régulièrement ! Absolu

L'éternité n'est pas tant dans le temps que le temps n'est dans l'éternité. Malebranche, Entretiens sur la métaphysique. Commentez cette citation. L'éternité n'est pas tant dans le temps que le temps n'est dans l'éternité. Malebranche, Entretiens sur la métaphysique. Commentez cette citation. Dissertations Les Classiques des sciences sociales Abel-Rémusat, Jean-Pierre [1788-1832] sinologue, titulaire de la 1re chaire de langue et littérature chinoise au Collège de France [ sous-collection "Chine ancienne" ] Adler, Alfred [1870-1937] psychanalyste Alain (Émile Chartier) [1868-1951] philosophe français Alexéiev, Basile [1881-1951] professeur au Collège de France Archambault, Paul [1883-1950]

Ontologie (philosophie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'ontologie est une branche de la philosophie concernant l'étude de l'être, de ses modalités et de ses propriétés. En philosophie, l'ontologie (de onto-, tiré du grec ὤν, ὄντος « étant », participe présent du verbe εἰμί « être ») est l'étude de l'être en tant qu'être (définition proposée par Aristote), c'est-à-dire l'étude des propriétés générales de tout ce qui est.

modes de penser Les modes de penser Selon Piaget, l'individu passe depuis sa naissance jusqu'à un âge postérieur à 12 ans par différents stades de développement intellectuel. Au dernier stade, le stade opérationnel formel qui suit le stade opérationnel concret, l'individu est capable de faire des opérations mentales sur des abstractions.

Lexique - Toutes les notions de philosophie é connaétre - Devoir-de-philosophie.com Absolu : qui existe et qui est vrai sans condition ; qui ne dépend que de soi-même, c'est-à-dire qui a en soi sa raison d'être (ex. Dieu). Absurde : ce qui n'a pas de sens. Chez les existentialistes, l'homme et le monde sont absurdes car il est impossible de les justifier rationnellement. (Cf.

Related: