background preloader

Blogue Orthophonie & Cie

Blogue Orthophonie & Cie
Chez un enfant en apprentissage du langage écrit, l'écriture est tout un défi et ce surtout pour un enfant qui présente des difficultés au niveau du langage oral ou écrit (ex: enfant dysphasique, dyslexique ou présentant un retard de langage) ou dans d'autres sphères de son développement comme par exemple la mémoire ou l'attention. Pour réussir à écrire une phrase ou un texte, l'enfant doit entre autres connaître le lien entre les sons et les lettres, maîtriser l'orthographe des mots (soit la forme globale du mot), apprendre les règles de grammaire, trouver les mots pour exprimer sa pensée, les ordonner en phrase et aussi organiser son discours en même temps ce qui n'est pas une tâche facile. Voici donc des exemples de stratégies que vous pourriez utiliser à la maison pour guider votre enfant avant, pendant et après sa rédaction écrite Pour un enfant qui a de la difficulté à maîtriser le lien entre les sons et les lettres: - Utilisez un dictionnaire "aux sons" comme "Eurêka!". - etc. -etc. Related:  ORTHOPHONIE

Les orthophonistes sont-elles nulles ? La suite… de clic en clic, discussion avec Laurent , rédacteur de l’excellent blog « goodbye bégaiement » 1 – Laurent, tu es le rédacteur du blog « goodbye bégaiement », peux tu nous raconter pourquoi tu as eu envie de créer ce blog ? Je bégaie depuis l’âge de 6 ans et le bégaiement a toujours été au centre de ma vie. Ma mère s’est démenée pour trouver des solutions et j’ai expérimenté beaucoup de choses : l’orthophonie, les traitements médicamenteux, la méthode Tomatis, l’acupuncture, l’homéopathie… Elle m’a même emmené en désespoir de cause voir un magnétiseur ! Je me rappelle d’un petit bonhomme bedonnant en costume 3 pièces qui balançait son pendule devant mon ventre et posait sa main sur ma gorge pour me transmettre ses bonnes ondes… Ca me fait sourire maintenant mais cela montre bien l’impuissance et le désarroi vécus par les parents. Jeune adulte, j’ai poursuivi cette recherche désespérée en allant suivre le stage d’un ancien bègue, en essayant la sophrologie ou l’ostéopathie. En tant que professionnelle, j’avoue, j’ai trouvé des liens et des témoignages très intéressants Bien !!

Les « images – sons », un moyen de mémoriser des phonèmes ? Par dixmois dans Français (Ressouces Internet) le 18 Février 2013 à 18:02 Sur le blog "le chêne parlant " (Blog pédagogique de Virginie Glaine : Professeur des écoles. Enseignante en CLIS, titulaire du CAPA-SH et du CAPIFEMF ) de bonnes idées sur l'apprentissage des phonèmes >ici< et >ici<. Le jeu des articles - Le jeu des pronoms Ce sont 2 jeux très faciles qui sont construits sur le même principe et qui sont très intéressants à mettre en place avec des élèves atteints d'autisme. Déjà le fait de jouer est souvent très porteur parce qu'on le fait à plusieurs. En plus, quand on dit qu'on va "faire un jeu", c'est plus motivant que "faire un exercice". Et puis dans mon établissement, la récréation du matin est à 10h45, et ça fait quand même près de 2 heures de travail sans arrêt... alors on bosse dur pendant 1h30 (jusque 10h30 environ), et puis après on prévoit souvent un jeu. Il arrive fréquemment que ce jeu soit annulé faute de temps et que l'on parte directement en récréation, mais le fait de le mettre dans l'emploi du temps motive les élèves à faire vite pour avoir le temps de "jouer" ! Le premier de ces 2 jeux - le jeu des articles - a été imaginé par Marie-Louise Winninger dans son livre "Jeux de sons et de lecture", chez Retz. Voici comment elle présente la règle du jeu : Voici son dé : le dé : les planches :

L'orthophoniste et les dyslexies, dysorthographies et autres dys... Les dyslexies et autres dys… Sur le plan étymologique, la dyslexie est un terme très général qui signale simplement l’existence de difficultés dans l’acquisition du langage écrit. Cependant, tout bon pédagogue sait qu’un enfant n’a appris à lire que s’il est à la fois capable de décoder et de comprendre ce qu’il lit. «Apprendre à lire, c’est apprendre à construire des significations à partir d’une extraction d’indices et formuler des hypothèses à partir de cette extraction ; c’est aussi utiliser, à chaque moment, l’information déjà recueillie pour traiter la suite du message» (Estienne 1982, p. 419). Malgré cette apparente complexité, comment expliquer que certains enfants y parviennent en quelques semaines seulement alors que d’autres, pourtant tout aussi intelligents, souffriront toujours de ne pas réussir à automatiser leur décodage ? Le drame des sujets dyslexiques se joue à la fois au niveau de la lecture et de l’écriture.

Mot à Mot - Spécialiste de l'orthophonie Les créations de Stéphanie Formation - Prise en charge orthophonique des enfants autistes - Dates à venir Mercredi 25 juillet 2012 3 25 /07 /Juil /2012 09:39 Prise en charge en orthophonie des enfants atteints d’autisme Les prochaines formations “Prise en charge en orthophonie des enfants atteints d’autisme” auront lieu : - à Reims les 28 et 29 janvier 2013 - à Bordeaux les 21 et 22 février 2013 - à Montpellier les 10 et 11 juin 2013 - à Paris les 23 et 24 septembre 2013 - au Mans les 2 et 3 décembre 2013 Au programme, les particularités de la personne atteinte d’autisme, le bilan orthophonique et l’apport des différentes méthodes dans la prise en charge de ces enfants (avec power point et vidéos de cas pratiques). Si vous êtes intéressés, vous pouvez demander le programme complet et le bulletin d’inscription: karine.bernard-jaumot@wanadoo.fr ou au 06 07 10 15 35 formateur régional référent en autisme formatrice indépendante dans le domaine de l’autisme ANAE – anae@wanadoo.fr – www.anae-revue.com - www.anae-revue.org - ANAE formations - Les Editions du Petit ANAE

Orthomalin Les cahiers de Juju Le blog de orthophonistes orthophoniste Dyslexie (trouble de l'apprenitssage et de la lecture), illettrisme, langage écrit et oral, troubles de la parole, de la respiration, de la déglutition et de la voix après un cancer de la sphère oro-bucco-pharyngée, troubles du langage après un AVC (accident vasculaire cérébral), surdité... autant de domaines pris en charge par l'orthophoniste. Cet auxiliaire médical intervient, sur prescription médicale, auprès d'enfants, d'adolescents, d'adultes et de personnes âgées dans un but de prévention et de réadaptation. Il travaille en collaboration avec des médecins généralistes ou spécialistes (oto-rhino-laryngologistes, pédiatres, psychiatres, neurologues, gérontologues...). Après avoir dressé un bilan orthophonique du patient, l'orthophoniste détermine la nature des troubles et les moyens de les traiter au cours de séances de rééducation. Ces séances sont personnalisées dans le sens où elles s'adaptent à l'âge et aux difficultés des patients.

Rituels matins cartes Par bout de gomme le 17 Décembre 2014 à 15:23 Le jeu des mimes Bout de gomme A vos plastifieuses pour les jeux de Noël pour demain et vendredi !!!! Et comme vous ne savez pas quoi faire aujourd'hui , comme tout est prêt , vos livrets rendus , les cahiers du jour corrigés et les preps faites depuis dimanche ...voici de quoi occuper votre mercredi après midi ! Un grannnnd merci à Isaseb pour ce petit jeu ( quelle excellente idée !!! Ce jeu de mime ( 52 cartes ) est tout simple à utiliser , vous trouverez quand même une petite règle à lire pour bien démarrer . Voici les photos "Tutos" (Impression 2 pages sur 1 seule page et donc 4 lignes sur la même page ) Les jeux en français : ici Les jeux en maths : ici

definition de la dysphasie Un retard de langage? Un simple trouble du langage? Les parents ayant des enfants souffrant de dysphasie vous diront qu’il ne faut pas banaliser cet handicap car la dysphasie s’accompagne presque toujours de troubles associés tels que dyslexie, dysorthographie, trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité, trouble de perception auditive ou visuelle… et de troubles de comportement. C’est surtout à cause du trouble de compréhension, d’adaptation à une nouvelle situation et de sa sensibilité à divers stimuli (défenses sensorielles) que l’enfant dysphasique peut manifester certains problèmes de comportement. Prenez note que Le DSM IV (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders) évalue l’incidence de ce trouble entre 3 et 5 % de la population infantile pour les troubles expressifs purs auxquels il ajoute 3% pour les troubles mixtes (expressifs et réceptifs). Quelques définitions : Le Ministère de l’Éducation définit la dysphasie comme... Liste des autres symptômes Références :

Related: