background preloader

Gorge profonde: le mode d’emploi

Gorge profonde: le mode d’emploi
Balancer un document confidentiel à Wikileaks, c'est bien. Permettre aux rédactions, journalistes, blogueurs, ONG, de créer leur propre Wikileaks, c'est mieux. Le Net a beau être surveillé à l’envi, il est tout à fait possible de contourner la cybersurveillance (voir aussi mon petit manuel de contre-espionnage informatique). Restait à expliquer comment contacter quelqu’un, facilement, de façon sécurisée, et en toute confidentialité. MaJ : article traduit en italien : Gola profonda: come assicurare la copertura delle fonti nell’ era della sorveglianza totale Les méthodes de communication utilisées par Bob Woodward et Carl Bernstein, les deux journalistes, avec leur “gorge profonde” et les façons de garantir son anonymat font encore débat. Dans les années 70, tout comme aujourd’hui, les téléphones étaient écoutables. De fait, aucune rédaction, aucun journaliste, n’explique aux gens comment les contacter de façon simple, sécurisée, et en toute confidentialité. Related:  Info Alternative

Petit manuel de contre-espionnage informatique GPS, téléphones portables, logiciels espions: les outils de la surveillance se démocratisent. Conseils utiles pour s'en protéger. Autrefois réservés aux seuls services secrets, les outils et technologies de surveillance, GPS, téléphones et logiciels espions, se “démocratisent” au point que, suite à un reportage de M6, Petits espionnages en famille, montrant comment de plus en plus de gens espionneraient les téléphones portables et ordinateurs de leur futurs (ou ex-) femmes (ou maris), enfants, nounous, Le Parisien/Aujourd’hui en France faisait sa “une”, début 2010, sur la question ( Votre portable devient espion), tout en expliquant qu’espionner les téléphones portables était devenu “un jeu d’enfant” (à toutes fins utiles, en France, leur commercialisation, mais également leur simple détention, n’en est pas moins punie d’un an de prison et de 45 000 euros d’amende). Nombreux sont les médias à s’être penchés sur la question, de façon souvent quelque peu sensationnaliste. Bon voyage . . .

Sécuriser ses conversations Permet d'avoir des conversations privées sur de multiples protocoles de messagerie instantanée en fournissant : Chiffrement : Personne d'autre ne peut lire vos messages instantanés. Authentification : Vous êtes assuré que votre correspondant est celui que vous pensez être. Il existe 3 méthodes d'authentification : Question & Réponse : Quand vous authentifiez un contact par cette méthode, vous écrivez une question/sa réponse et votre contact seulement la réponse. Si vos réponses ne sont pas identiques, vous pourriez être en conversation avec un imposteur. Pidgin-OTR Contestabilité (possibilité de démenti) : Les messages échangés ne comportent aucune signature numérique utilisable par un tiers. OTR se présente sous la forme d'un plugin à greffer à un client de messagerie instantanée ou est incorporé d'office dedans (voir ci-dessous). Multi-OS Pidgin-OTR Présentation : Voir Off-the-Record (OTR) Messaging. Windows Miranda IM-OTR Présentation : Voir Off-the-Record (OTR) Messaging. Trillian-OTR Mac

Absolutely Genius Ideas :: I'llTakeTen.com data-original="images/genius/29.jpg" class="lazy image"/> data-original="images/genius/75.jpg" class="lazy image"/> Internet & données personnelles: tous fichés ? Pour la majeure partie des journalistes qui m'interviewent (au rythme de un à 3-4/semaine), Internet = Big Brother. De fait, la majeure partie des instances de protection de la vie privée, plus ou moins inspirée par la CNIL, pionnère mondiale des institutions & autorités créées pour protéger nos libertés des dangers du fichage informatique, focalisent leurs interventions, lors de la Journée mondiale de la protection des données, sur le seul Internet (voir Le monde entier enterre la vie privée). Je ne sais en quelle mesure ce raccourci vaut aussi pour les politiques, et le peuple, mais ce raccourci me consterne. L'Internet n'est pas le problème. C'est la solution, comme j'ai tenté de l'expliquer en commentaire d'un compte-rendu croisé de mon livre, La vie privée, un problème de vieux cons ?, et de celui d'Alex Türk, ancien commissaire, et président de la CNIL, La Vie privée en péril - Des citoyens sous contrôle. « Le numérique et les données personnelles : tous fichés ?

Peur du piratage ? 4 trucs pour effacer ses traces sur le Web Une figurine passe le balai sur un clavier d’ordinateur (Katerha/Flickr/CC). Afin d’échapper aux intrusions informatiques, espionnages numériques, filtrages et autres flicages, voici un guide qui donne des parades aux citoyens paranos ou ayant des choses à se reprocher. Et si la vidéo ci-dessous d’une heure vous semble trop longue, je vous ai fait un résumé par écrit. A voir dans la vidéo Ce qu’il faut savoir 0’00’’ Introduction2’44’’ La sécurité par couche (matériel, système d’exploitation, logiciel)16’19’ Cryptez vos données25’35’’ Adresses IP, mots de passe & cie : comment fonctionnent les réseaux informatiques Après la théorie, la pratique 34’27’’ Comment s’équiper pour démarrer43’36’’ Les outils de chiffrement46’58’’ Naviguer en proxy : utiliser le réseau Tor pour masquer son identité53’09’’ Chatter dans l’anonymat avec le réseau IRC55’38’’ Bitcoin, la monnaie privée du net56’57’’ Freenet, un réseau parallèle à l’Internet mondial Commençons par un peu de théorie.

Cryptocat Le nouveau Paradigme Comment contourner la cybersurveillance ? "Dans une démocratie, je considère qu’il est nécessaire que subsiste un espace de possibilité de fraude. Si l’on n’avait pas pu fabriquer de fausses cartes d’identité pendant la guerre, des dizaines de milliers d’hommes et de femmes auraient été arrêtés, déportés, sans doute morts. J’ai toujours été partisan de préserver de minimum d’espace sans lequel il n’y a pas de véritable démocratie." Ces propos n'émanent pas d'un crypto-révolutionnaire, mais de Raymond Forni, considéré comme le "père inspiré de la loi Informatique et libertés", qui fut d'ailleurs, et par trois fois, vice-président de la CNIL entre 1981 et l’an 2000, un poste qu'il quitta pour devenir président de l’Assemblée Nationale. En 1980, Raymond Forni expliquait déjà ce pour quoi l'opion sécuritaire ne pouvait que nuire à nos démocraties et, a contrario, renforcer les logiques totalitaires : "La thèse de l’infalsifiabilité comme moyen de lutte contre le terrorisme doit être ramenée à sa juste valeur.

Wiki de l'internet libre Bienvenue ! L'objectif de ce wiki est d'établir une base de connaissances technique communes et vulgarisées qui nous permettra à tous de profiter d'Internet et de l'espace de liberté que ce formidable outil nous offre. Rédigez vos tutos ! Si vous souhaitez participer et publier/modifier/corriger des tutoriels et explications techniques sur les thèmes suivants, alors créez-vous un compte et éditez les pages de votre choix. Ne mettez rien d'illégal, SVP (fichiers piratés and Co), évitez les sujets politiques, religieux etc... et bien sûr si vous voyez des conneries, fautes d'orthographes, etc... faites par d'autres, corrigez-les ou revenez à une version précédente. Ensuite, vous pouvez donner la forme que vous voulez à ce wiki en créant de nouvelles pages, de nouvelles rubriques et en architecturant cela comme bon vous semble. Ah ! Merci à tous. Pour commencer Un chat est disponible pour discuter en direct entre lecteurs/contributeurs du wiki. !! MOBILISEZ VOUS!!

Journalistes : protégez vos sources ! C'est fou ce que les ordinateurs et les téléphones portables des journalistes qui enquêtent sur le scandale Woerth-Bettencourt semblent intéresser voleurs, politiques et magistrats, ces derniers temps. J'avais déjà eu l'occasion de rédiger, à la demande du CNRS, un manuel expliquant comment contourner la cybersurveillance. Puis, m'inspirant de conseils et recommandations fournis par des agences proches des services de renseignement français, un petit manuel de contre-espionnage informatique. Au vu du climat ambiant, permettez-moi donc de remettre le couvert avec ces quelques conseils, pas seulement techniques mais également de bon sens, et qui permettront, je l'espère, aux journalistes (et pas seulement) de protéger leurs sources, et télécommunications. S'il n'y avait que les ordinateurs, mais il y a aussi les téléphones portables. Je ne sais si ces journalistes avaient appris à protéger leurs télécommunications, et donc leurs sources. De Gmail à Globull Discuter par email, c'est bien.

Related: