background preloader

The End of Space and Time? - Professor Robbert Dijkgraaf

The End of Space and Time? - Professor Robbert Dijkgraaf
Related:  Théories de l’espace - temps

Physique de l'information Le physicien qui a enterré le temps Einstein aurait pu réellement bouleverser notre conception du temps il y a un siècle, mais ce bouleversement n’est pas entré dans les esprits, seulement dans nos GPS. Il n’a pas changé notre conception du monde, il n’a même pas été réellement pris au sérieux par les physiciens. Einstein fit d’ailleurs lui-même remarquer à son ami Besso peu avant sa mort la difficulté qu’il y avait à prendre au sérieux l’absence de séparation entre passé, présent et futur. Il aura fallu attendre le début de notre XXIème siècle, et notamment les résultats des expériences d‘Antoine Suarez (ci-dessus) avec l’équipe de Nicolas Gisin (en vert sur la photo ci-dessous) pour que les physiciens commencent à prendre au sérieux le fait suivant: notre idée commune d’un temps qui s’écoule en même temps que se crée la réalité est forcément une idée fausse. Ce constat a été confirmé récemment par d’autres expériences. ( Pour télécharger la conférence audio, cliquez ICI )

Portail:Physique La relativité générale est une théorie relativiste de la gravitation, c’est-à-dire qu’elle décrit l’influence sur le mouvement des astres de la présence de matière et, plus généralement d'énergie, en tenant compte des principes de la relativité restreinte. La relativité générale englobe et supplante la théorie de la gravitation universelle d’Isaac Newton qui en représente la limite aux petites vitesses (comparées à la vitesse de la lumière) et aux champs gravitationnels faibles. La relativité générale est principalement l’œuvre d'Albert Einstein, dont elle est considérée comme la réalisation majeure, qui l’a élaborée entre 1907 et 1915. La relativité générale est basée sur des concepts radicalement différents de ceux de la gravitation newtonienne. Lire l’article

It's Okay To Be Smart Art aztèque Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’art aztèque s'inscrit dans une tradition culturelle millénaire dont toute la production fait partie du cœur de l'espace mésoaméricain. Les Mexicas, autre nom des Aztèques, héritiers de plus de trente siècles de civilisation, adoptent et améliorent en effet les techniques artistiques et architecturales des peuples qui, avant eux, dominèrent le Mexique central. La production artistique et architecturale de la civilisation aztèque date de l'Époque postclassique récente, du XIVe siècle au début du XVIe siècle (conquête espagnole). De nombreux objets ont été détruits ou envoyés en Europe. Caractéristiques principales[modifier | modifier le code] Xochipilli, dieu aztèque de la danse et de la musiqueLombards Museum Une culture originale de la synthèse[modifier | modifier le code] L'art aztèque emprunte de nombreux éléments aux héritages de l'Époque classique et aux autres cultures contemporaines. Les moyens techniques[modifier | modifier le code]

Force d'inertie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les forces d'inertie se décomposent généralement en deux composantes : la force d'inertie d'entraînement et la force d'inertie de Coriolis. Exposé[modifier | modifier le code] La mécanique classique fait intervenir les lois de Newton, et celles-ci ne sont valables que dans un référentiel galiléen. Si l'on se place dans un référentiel non inertiel ayant un mouvement accéléré par rapport à un référentiel galiléen (par exemple accélération linéaire ou bien rotation), les lois de Newton ne peuvent plus s'écrire, sauf en ajoutant des forces fictives : les forces d'inertie. Pour l'observateur extérieur (situé dans le référentiel galiléen), il n'y a pas de force d'inertie. Par exemple, une personne est dans une voiture, et cette voiture démarre brusquement. Expressions[modifier | modifier le code] . . la vitesse relative de M dans (R'). Alors, d'après la loi de composition des mouvements, en notant l'accélération absolue dans (R), D'où, dans (R'): et

What’s new Physique quantique - Et si le temps n'existait pas ? Et si le temps n'existait pas ? La réalité intemporelle (I) Le travail des théoriciens spécialisés en physique consiste notamment à développer la théorie la plus générale possible, unifiant les deux théories cadres de la physique moderne que sont la physique quantique et la théorie de la Relativité générale. Pour y parvenir, ces mathématiciens doivent bien comprendre le monde dans lequel nous vivons, du point de vue physique : ses dimensions, les relations qui s'établissent entre ses variables physiques, etc. Ensuite, ils doivent tenter d'imaginer de nouvelles lois, de nouvelles relations qui leur permettraient d'avoir un nouveau point de vue afin de mieux comprendre ce qui se passe à "notre échelle", qui va de l'échelle de Planck à l'échelle de l'univers, un panorama dont la distance d'un extrême à l'autre dépasse de très loin un facteur 100. Si leur théorie est complète, elle devrait même prédire ce qui se passe en dessous de l'échelle de Planck. La notion de temps Deuxième partie

Physique Chimie au Collège FedEx Bandwidth Un nouvel état de la matière brise la symétrie d'inversion du temps Solide, liquide, gaz, plasma : il y a bien longtemps que ces états traditionnels de la matière ont été dépassés. La liste des nouveaux venus est toujours plus longue et absconse : cristal liquide, supraconducteur, condensat de Bose-Enstein… Et un nouvel arrivant vient étoffer un peu plus ce cadavre exquis. Encore anonyme, cet état quantique de la matière regroupe des quadruplets d’électrons et viole la symétrie d’inversion du temps, remettant en cause la théorie explicative des matériaux supraconducteurs couramment adoptée. Un état au-delà de la supraconductivité : c’est en ces termes que l’on pourrait décrire la découverte d’une équipe internationale de chercheurs, publiée le 18 octobre dans la revue Nature Physics. En effet, au-delà de la transition de phase vers l’état supraconducteur, les auteurs ont démontré que le matériau se métamorphosait. Près de vingt ans d’attente Puis, en 2012, il considère que ce phénomène est observable dans un matériau réel : la chasse est lancée.

Related: