background preloader

Civilisation sans monnaie, comment ça marche

Civilisation sans monnaie, comment ça marche
Related:  Vivre sans argent?

Espace de Gratuité Le gratuivorisme, pour une société sans argent, gagne l'Argentine Le gratuivorisme, pour une société sans argent, gagne l'Argentine BUENOS AIRES (Argentine) - La recherche d'une société sans consumérisme et sans argent, un mode de vie alternatif né aux Etats-Unis où il est appelé freeganisme, autrement dit gratuivorisme, gagne de nouveaux adeptes parmi les jeunes en Argentine. J'essaye de vivre sans argent, dit à l'AFP Ariel Rodriguez Bosio, 34 ans, qui se veut gratuivore ou freegano. Ariel, l'allure sportive et le regard perçant, fondateur de l'ONG Arco Iris universal (Arc-en-ciel universel), a renoncé au téléphone portable et à la télévision, porte des vêtements sans marque et préfère le citron au déodorant. Le gratuivorisme consiste à consommer ce qui est gratuit en créant des réseaux d'entraide afin de dénoncer le gaspillage alimentaire et la pollution générés par les déchets dans la société occidentale. Ce mouvement naît en 1999 aux États-Unis lorsque Warren Oaks, ex-batteur du groupe punk Against Me!

Apprendre le manche Nous allons apprendre le manche de la guitare, c'est à dire les notes qui se trouvent dessus. Le but final est de comprendre le manche, c'est à dire de savoir où se trouvent les notes du manche, de savoir les retrouver (en cas de trou de mémoire), et même de comprendre pourquoi ces notes se trouvent ici. Pour cela, il vous faudra lire et comprendre cette partie, puis passer au sous-menu Comprendre le manche. Le but recherché dans un premier temps est de connaitre le nom des notes sur tout le manche de la guitare. Mais, ça va me servir ? Certains guitaristes pensent qu'apprendre les notes du manche est inutile. 1 point pour moi. Les 3 premières cases La gamme de Do majeur Concentrons-nous en premier lieu sur les 3 premières cases de la guitare. Apprenez ces notes par cœur. Et avec le sourire ! Pour vérifier vos connaissances, je vous conseille de vous aider du Guitar Trainer de Ricci Adams, en réglant le nombre de frettes à 3. Bien. Vous connaissez la gamme de Do majeur en première position.

Peut-on vivre sans argent? Cet homme l'a fait INSOLITE - "Je suis sur le point de pénétrer un monde qui m'est quasiment étranger et, pour la première fois, je me sens vulnérable". Et il y a de quoi. Car le monde que l'idéaliste Mark Boyle s'apprête à découvrir ne connait pas l'argent. Hasard du calendrier, quelques jours plus tôt sortait un autre récit d'expérience tout aussi radicale. Lire aussi:» Psychologie : comment l'argent influence notre comportement » L'argent qui corrompt : comment la pression des marchés dégrade la morale Cette expérience, il la raconte depuis 14 ans sur son blog qu'il alimente depuis une bibliothèque municipale. Et c'est tout ce qui le différencie de Mark Boyle. Le moyen de cette déconnexion? Débrouille Le projet est donc autant économique que social. Grâce à un site de partage, il dégote gratuitement une caravane. L’ameublement continue. Coût total de sa nouvelle maison : 265 livres, soit 320 euros environ. "Au bout de quelques jours, je réalisai que le temps était mon bien le plus précieux"

Transports en commun gratuits : une riche idée ! La gratuité est chère au coeur des Aubagnais. Par « chère », comprenez « précieuse ». Car depuis le 15 mai 2009, les 103 000 habitants de l’agglomération du pays d’Aubagne et de l’Etoile, dans les Bouches-du-Rhône, n’ont plus à débourser un centime pour effectuer leurs trajets en bus. Cette mesure a fait exploser la fréquentation des transports en commun (+170% en trois ans !) Un livre nous y aide. Car la capitale des santons n’est pas la seule à ne plus faire payer l’accès à ses transports en commun. Lutter contre l’idée que gratuité = vandalisme assuré Dans les douze communes du pays de Pagnol, l’idée de ne plus avoir ni ticket de bus à payer ni contrôleur pour traquer les fraudeurs a émergé après l’élection de Nicolas Sarkozy. « L’argent prenait le pas sur tout », tempête encore la communiste Magali Giovannangeli. La gratuité entraîne, c’est évident, une modification de la structure de financement des transports en commun. « Une subversion jubilatoire du système capitaliste »

Coupler une licence libre et une crypto-monnaie : la proposition de la Commons Reciprocity Licence La réflexion sur les licences de mise en partage des créations est actuellement en plein renouvellement, notamment du côté du mouvement des Communs. En 2012, j’avais déjà écrit un billet à propos de la Peer Production Licence : une nouvelle licence proposée par l’allemand Dmytri Kleiner, dérivé de la Creative Commons CC-BY-NC-SA, qui introduit une logique avancée de réciprocité dans l’utilisation des contenus. Image par Free Grunge Texture. L’idée est d’aller plus loin que le Copyleft en proposant un Copyfarleft (extrême-gauche d’auteur) visant à ce que seuls certains types d’acteurs puissent utiliser librement à des fins commerciales des ressources placées sous cette licence. Mais la proposition de Dmitry Kleiner a aussi soulevé un certain nombre de critiques. Dans ces conditions, certains estiment nécessaire d’adopter une conception plus souple de la "réciprocité" en remodelant la licence pour la faire fonctionner sur une base "fonctionnelle" et pas uniquement "organique". A. B. 1.

Manger 100% bio avec 10€ par jour, c'est possible nature morte bio (Photo JH) Par jeu, nous avons tenté l’expérience pendant une semaine, histoire de voir si l’on trouve à Strasbourg tout ce qu’il faut pour se nourrir exclusivement avec des produits issus de l’agriculture biologique labellisés AB, Demeter ou UE . Et pour corser le tout, avec le budget alimentation moyen du tiers des ménages français les plus modestes : soit environ 10€ par jour. 10 euros par jour pour manger à deux un petit déjeuner et deux repas, ça ne fait pas lourd même en se nourrissant de produits dits conventionnels. Alors en bio… Autant dire tout suite que ça exclut le resto et les plats cuisinés. Il faut retrouver les joies de l’épluche-légumes et de la cuiller en bois. Des courses un peu plus longues Avec un budget aussi ric-rac il fallait faire du shopping malin et tenter de trouver les produits les moins chers. On s’est approvisionnés dans 14 points de ventes différents. Autant dire qu’on s’est beaucoup baladé (à vélo). Quelques exemples de prix relevés

Gratuité : en Italie, une autre économie, par Geraldina Colotti Une petite localité suspendue dans le temps, un ancien bourg médiéval en pierre à l’aspect de château fort : Torri Superiore, située dans le Val Bevera, au pied des Alpes ligures, a conservé des traces de vie communautaire, sa grande salle collective, son four à ciel ouvert et son réseau de cent soixante pièces et passages au plafond voûté. A la fin des années 1970, le village assoupi s’était brièvement réveillé, avec une expérience d’utopie communautaire impulsée par un situationniste turinois. Puis, en 1989, il fut pris en main par un groupe de jeunes qui décida d’y fonder un écovillage. Des bandes de terre qu’elle cultive au bord du torrent, la communauté tire une petite production d’huile, de légumes et de fruits destinée à sa propre consommation. Durant toute l’année, des gens de tous les coins du monde viennent au village participer aux cours de formation environnementale. Depuis le début des années 1990, les regroupements de ce type ne sont pas rares en Italie.

Rocket Stove | PermacultureDesign Une expérience réussie de production d’eau chaude à la Goursaline en vidéo, bon visionnage à tous!!! Suite à une invitation de nos amis du Centre Régional d’Initiative Environnement de la forêt d’Anlier, nous sommes allés poser nos pieds pour la première fois en terre Belge. Dans un premier temps, l’occasion était trop bonne pour ne pas faire un tour dans un des lieux connus de la permaculture francophone sur lequel nous voulions nous faire un avis personnel, le jardin des fraternités ouvrières à Mouscron. Gilbert et Josine, ainsi que de nombreux bénévoles entretiennent ce lieu, le font visiter et vivre. Gilbert a commencé ce jardin il y a une quarantaine d’année, et au fil des expérimentations et des observations le verger et jardin originel a évolué vers une jungle luxuriante comestible que l’on apparente, en permaculture à une forêt comestible. Nous vous livrons quelques images du site, ainsi qu’une vidéo vous permettant de découvrir celui-ci. Quel accueil de nos amis Belges!

Quand les magasins gratuits font commerce du don La crise économique et la prise de conscience sur la nécessité du recyclage et de la réduction des déchets ont favorisé le développement d’un nouveau système économique : celui du don. Face à ce constat, de nombreux magasins gratuits s’engouffrent dans la brèche et font commerce de vos dons. Enquête sur le phénomène. Des magasins qui font commerce de ce que vous leur donnez Les magasins gratuits, qui font commerce de vos dons, ne sont pas nouveaux mais sont en pleine renaissance. Cependant, ils connaissent un développement et une croissance continue. Mais face aux traditionnels « piliers », de nouveaux acteurs font leur apparition. Les magasins gratuits, comment ça marche ? L’idée est simple : venez et servez-vous! Oxfam France, des dons pour un monde plus juste (link is external)Oxfam est une ONG qui mobilise le pouvoir citoyen contre la pauvreté. ConsoGlobe – Vous faites commerce du don d’objets que vous font les gens : que vous rapporte ce nouveau genre de « commerce » ?

Slow Money: La revanche des fermiers sur les banquiers! - L Terre – Social: Aux Etats-Unis, un mouvement visant à lutter contre le surendettement et la surconsommation prend de plus en plus d’essor : Slow Money! Comptant déjà 20.000 adhérents, ce mouvement promeut l’idée de réinvestir dans le terroir et la qualité de ce qui se trouve dans nos assiettes, plutôt que dans des choses moins essentielles. Déjà, l’organisation a permis d’injecter plus de 20 millions de dollars dans 170 petites entreprises alimentaires au cours des deux dernières années. Le projet est beau! A rejoindre et à reproduire! WordPress: J'aime chargement… Connexe Réinventez la démocratie avec les Colibris! La (R)évolution des colibris entame sa quatrième et avant-dernière étape : Réinventer la démocratie, on le fait ! Dans "Actu Sociale"

Rocket stoves | Tamiz Solutions We dont do rocket-stoves for heating anymore since we have found masonry heaters much more flexible, functional and suitable for our purposes. Rocket stoves was our first try, but a good masonry heater is as effective, and easyer to operate. And with the price we have on bricks here very affordable. For us it is also easyer to promote, people here where just to sceptical about the open fire chamber concept, and the barrel was to ugly for most. But they do work well. We have found that many are still coocking outside in the summer on open fires. Many masonry stoves has a heatriser inside and I believe this old drawing from 1942 of a finish oven is almost completely a masonry rocket stove. Read our Blog! Here will the project for our clean burning, rocket stove be presented. Portable (for seasonal removal)4″ flueMade in LankaranAffordable (one season payback)Efficient clean combustion This animation shows how the rocket-stove burns differently than a conventional box-stove. [/learn_more]

Related: