background preloader

Petit argumentaire sur le « mariage pour tous »

Petit argumentaire sur le « mariage pour tous »
On me demande souvent pourquoi je suis opposée au « mariage gay ». Pour beaucoup, en effet, il s'agit de rétablir la justice; mais comme on va le voir, la question n'est pas si simple.Petit tour d'horizon des arguments de ses défenseurs, et de mes réticences et questionnements. Merci de le lire en entier avant de me tomber dessus;) 1/ C'est une question d'égalité des droits. Les homosexuels doivent pouvoir avoir les mêmes droits que les autres. Y compris de se marier ! Je suis entièrement d'accord. Le mariage, c'est un contrat juridique qui sert à déterminer le cadre dans lequel seront élevés les enfants. 2/ Qu'est-ce que ça pourrait bien vous faire, à vous personnellement, si le mariage était ouvert aux personnes homosexuelles ? Pardon, mais le « mariage pour tous » risque fort d'impacter mon mariage à moi. Prenons un exemple, celui de la légitimation par le mariage. C/ On enlève la disposition pour tout le monde, et du coup on siphonne le mariage de sa substance. Related:  new docs

Le mariage, des mariages Je vous ai déjà parlé de Balzac et de sa Physiologie du mariage. C’était à vrai dire un monument de snobisme et de machisme puisque cet homme seulement fichu de n’aimer que des femmes mariées à d’autres, dressait le compte des femmes qui pouvaient l’intéresser ! Je suis certaine que Balzac qui a créé dans sa Comédie humaine un personnage d’homosexuel aurait participé vigoureusement, peut-être même soutenu l’idée d’un mariage homosexuel. Mais du temps de Balzac, la médecine ne jouait pas avec la vie et la mort ! Parmi les opposants au mariage homosexuel, il y a les religieux. Pour ce qui me concerne, je ne vois pas de bonnes raisons pour maintenir la limitation du mariage à deux personnes de sexe différent. Je le regrette mais je dois constater que la France n’est plus un pays catholique. Que je sois bien claire : le mariage pour tous ce n’est pas non plus un argument au moins pour aujourd’hui mais ça viendra peut-être ! Pour tout cela, je ne vois pas de raison sérieuse de s’y opposer.

Mariage gay et Homoparentalité : débat politique et enjeux sociétaux du "mariage pour tous" Vous êtes ici : Infos > Politique > Nouveaux courants idéologiques > Mariage pour tous, Mariage gay et Homoparentalité en France Dossier d'information et de réflexion basé sur une sélection d'extraits d'articles de presse : La possibilité d’adoption d’enfants par des couples homosexuels est une question sur laquelle un psychanalyste travaillant avec des enfants ne peut se taire. Mais l’aborder implique qu’il précise sa position sur un certain nombre de points. Un enfant absent du débat Le problème essentiel que pose l’adoption n’est pas, comme on voudrait nous le faire croire, de savoir si un homme ou une femme homosexuels sont " capables " d’élever un enfant. Quid de la construction psychique ? Le corps, ce grand oublié Si la différence des sexes est essentielle à l’enfant en tant que repère symbolique, elle ne peut cependant remplir totalement sa fonction si elle reste un repère abstrait. Parents : Quand ils deviennent homosexuels [...]

France : Les souffrances des enfants du divorce Selon une étude de l'Union des familles en Europe, 48 % d'entre eux affirment que la séparation a perturbé leur vie amoureuse. A l'heure de la banalisation du divorce, la souffrance des enfants a-t-elle été oubliée ? Alors que 2,9 millions de mineurs vivent avec un seul parent et que près d'un mariage sur deux se termine par une rupture, il s'agit de «réussir son divorce» et de «préserver le couple parental». Un credo illusoire, selon l'Union des familles en Europe.«Comment vit-on vraiment le divorce de ses parents ?», s'est interrogée l'association, qui prône la défense des intérêts des familles et souhaite contrebalancer les thèses actuelles sur le «divorce heureux». Dans une enquête, elle a posé la question à 1137 personnes, âgées de 18 ans à plus de 56 ans, «victimes» d'une rupture parentale. Pour l'écrasante majorité (88 %), cette séparation a eu des effets à long terme sur leur personnalité. «Le divorce a rendu une poignée d'entre eux plus coriaces. «Certains s'en sortent très bien»

Ubicumque et semper, Lettre apostolique sous forme de ? Motu Proprio ?, 21 septembre 2010 - Beno?t XVI L’Eglise a le devoir d’annoncer toujours et partout l’Evangile de Jésus Christ. Premier et suprême évangélisateur, le jour de son ascension au Père, il donna ce commandement aux disciples: «Allez donc! De toutes les nations faites des disciples, baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit; et apprenez-leur à garder tous les commandements que je vous ai donnés» (Mt 28, 19-20). Fidèle à ce commandement, l’Eglise, peuple que Dieu a acquis afin qu’il proclame ses œuvres admirables (cf. 1 P 2, 9), depuis le jour de la Pentecôte où elle a reçu en don l’Esprit Saint (cf. Ac 2, 14), ne s’est jamais lassée de faire connaître au monde entier la beauté de l’Evangile, en annonçant Jésus Christ, vrai Dieu et vrai homme, le même «hier, aujourd’hui et pour toujours» (He 13, 8), qui, à travers sa mort et sa résurrection, a réalisé le salut, accomplissant l’antique promesse. Art. 1 § 1. § 2. Art. 2 Art. 3 Parmi les devoirs spécifiques du Conseil figurent: Art. 4 § 1. § 2.

La boussole ou la girouette Le site de l’hebdomadaire La Vie a diffusé samedi une esquisse du projet de loi visant à ouvrir le mariage et l’adoption aux couples homosexuels. Ce texte, et l’exposé des motifs qui l’accompagne, méritent une attention approfondie, et j’y reviendrai dès que possible. En attendant, puisque le temps me manque, je voudrais reproduire ici un discours qui me semble réunir quelques principes essentiels sur cette question : il s’agit du discours d’Elisabeth Guigou , alors Garde des Sceaux, défendant le projet du PACS à l’Assemblée nationale, il y a quelques années seulement. Si je laisse la place à une parole peut-être inattendue ici, ce n’est pas par goût du paradoxe ou de la provocation. Ce n’est pas seulement parce que ce texte me semble juste, dans le contenu comme dans le ton, et que pour cette seule raison il mérite d’être lu, et largement diffusé. Sur la question du mariage, de la famille, de l’adoption, nous avons particulièrement besoin de cette vision forte et cohérente.

La souffrance n'excuse rien Mardi 20 novembre 2012 2 20 /11 /Nov /2012 18:44 Grosse fatigue, ces jours-ci. Quand on entre dans le débat sur le « mariage pour tous », on est plein de bonne volonté. On argumente, on explique pourquoi l'on pense que ce projet est mauvais pour tous, pourquoi on n'est pas favorable à une telle conception de la société. En réponse, on se prend des tombereaux d'injures. Bon. Là où je fatigue, c'est sur le concept de souffrance. Car depuis quelques temps, la pauvreté des arguments des pro-mariage pour tous est désormais visible. Le grand argument, ces jours-ci, c'est de dire que les enfants martyrisés sont l'apanage des couples homme-femme. Ah ! Sauf que. Sauf qu'il se trouve qu'au hasard d'une rencontre sur Facebook, je suis devenue amie avec un membre de la famille Courjault. D'autant que « l'argument », il peut se retourner facilement. Si vous êtes prêts à discuter honnêtement, sur des arguments juridiques, contre-argumentez donc le billet de Koz ou le mien. Chiche.

Ten important lessons we have learned as pathology bloggers Ayrault, ton mépris est une faute Allons-y pour Jean-Marc, moi, ça me met à l’aise. Et comme vous ne lirez pas ce billet, je ne vais pas rester coincé, tout seul. Bref, Jean-Marc, vous avez choisi d’officialiser aujourd’hui la date du passage du projet de loi sur le mariage et l’adoption homosexuels. Pour ceux qui l’ignoraient encore, ce sera donc le 31 octobre 2012. Et pour faire bonne mesure, vous avez déjà annoncé que vous iriez encore une marche plus loin, vers l’ouverture de la procréation médicalement assistée aux couples de lesbiennes. Vous avez montré sans ambiguïté qui a votre oreille. Vous avez montré le peu de cas que vous accordiez aux positions des évêques (en dernier lieu, pour ne citer qu’eux, l’ensemble des évêques de l’Ouest et ceux de Normandie ). Votre porte-parole a elle-même déjà annoncé qu’elle serait présente pour le premier mariage homosexuel à Montpellier, tenant pour rien les oppositions légitimes et le débat parlementaire, ravalé au rang de formalité. Les sondages seraient relatifs, Jean-Marc ?

Le schtroumpf pour tous L’un des propres de l’homme est de parler : il est un être parlant qui entre en relation avec la réalité par le biais du langage. C’est l’origine de la culture, de l’histoire voire de la civilisation. La langage est un joujou extra mais les jeux de mots sont parfois dangereux : les calembours peuvent blesser et les manipulations de langage peuvent tuer au sens propre comme au sens figuré. Lorsque les mots sont triturés au-delà du raisonnable, ils ne permettent plus de raisonner : lorsque les mots ne permettent plus d’entrer en contact avec le réel, la folie n’est pas loin (V. la langue Sctroumpf). Pierre Bergé vient de donner un nouvel exemple de cette dévaluation des mots et du langage en dénonçant un humus antisémite, antigay chez les opposants au projet de loi. Le terme hétérosexisme a donc un potentiel critique extraordinaire puisqu’il permet de problématiser le bon sens en le dénonçant comme un super-préjugé (T. Finalement, tout est langage et tout est politique. Like this:

The Socratic Method The Socratic Method:Teaching by Asking Instead of by Tellingby Rick Garlikov The following is a transcript of a teaching experiment, using the Socratic method, with a regular third grade class in a suburban elementary school. I present my perspective and views on the session, and on the Socratic method as a teaching tool, following the transcript. The class was conducted on a Friday afternoon beginning at 1:30, late in May, with about two weeks left in the school year. This time was purposely chosen as one of the most difficult times to entice and hold these children's concentration about a somewhat complex intellectual matter. The experiment was to see whether I could teach these students binary arithmetic (arithmetic using only two numbers, 0 and 1) only by asking them questions. I had one prior relationship with this class. "But what I am really here for today is to try an experiment with you. 1) "How many is this?" 2) "Who can write that on the board?" 4) Another way? 5) Another way?

Laissons du temps au débat Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Claude Baty, Gilles Bernheim, Mohammed Moussaoui, André Vingt-Trois… La France envisage d'élargir le mariage civil aux personnes de même sexe et de leur ouvrir la possibilité de recourir à l'adoption. Cette réforme juridique fondamentale mettrait fin à une pratique millénaire qui réservait le mariage à l'alliance d'un homme et d'une femme. Pour les uns, l'ouverture du mariage et de l'adoption aux partenaires de même sexe relève de la logique des droits individuels et des valeurs de liberté et d'égalité. Ce sujet est grave et clivant, porteur d'affrontements, alors que la société française a besoin d'être apaisée et rassemblée. C'est pourquoi nous demandons que ce sujet, qui pour beaucoup touche à nos repères fondamentaux, fasse l'objet d'un large débat qui mette en lumière les enjeux liés "au mariage pour tous". Un tel débat national devra s'organiser dans l'écoute et le respect des opinions et des expériences de tous.

Dénaturation du mariage : les juristes pour, sont contre « Gouvernement : "Le climat n'est vraiment pas bon. Ça manque de liant" | Accueil | Les francs-maçons font annuler une crèche vivante » 27 décembre 2012 Dénaturation du mariage : les juristes pour, sont contre Telle est la conclusion des auditions du 20 décembre par Gaëlle Marraud des Grottes : "Comment s’explique cette apparence de contradiction ? Posté le 27 décembre 2012 à 18h17 par Michel Janva | Catégorie(s): Homosexualité : revendication du lobby gay Commentaires Ils sont en train de détruire la famille... Rédigé par : l'anarcho | 27 déc 2012 19:17:47 Laissez-les se fourvoyer au niveau de la rédaction de la loi. Rédigé par : Gilles | 27 déc 2012 19:29:44 Merci pour ce texte qui souligne bien toutes les contradictions du projet. Rédigé par : Bernard Mitjavile | 27 déc 2012 19:53:44 Voilà ce qu'il arrive quand on veut créer le droit et la loi! Rédigé par : Olivier | 28 déc 2012 00:48:10 Quelqu'un de plus habitué que moi peut me dire si j'ai vu juste ou non. nous attendons..

Related: