background preloader

Demeter - Agriculture Biodynamique

Demeter - Agriculture Biodynamique

Maison de l'Agriculture Bio-Dynamique Basée à Colmar, la Maison de l'Agriculture biodynamique regroupe 2 associations de l'agriculture biodynamique en France. Le Mouvement de l'Agriculture Biodynamique (Fédération Francophone des Organismes Régionaux de l'Agriculture Biodynamique) et l'association Démeter France. « L’agriculture biodynamique est une agriculture assurant la santé du sol et des plantes pour procurer une alimentation saine aux animaux et aux Hommes. Elle se base sur une profonde compréhension des lois du "vivant" acquise par une vision qualitative et globale de la nature. Elle considère que la nature est actuellement tellement dégradée qu’elle n’est plus capable de se guérir elle-même et qu’il est nécessaire de redonner au sol sa vitalité féconde indispensable à la santé des plantes, des animaux et des Hommes grâce à des procédés "thérapeutiques" » >> Pour en savoir plus : Accueil téléphonique et librairie : tous les matins de 8 h 30 à 12 h 00 et les lundi après-midi de 13 h 30 à 16 h 00 >> Contact :

« L’ Université du Goût des vins en Biodynamie » – Renaissance des Appellations Nous ouvrons à Bordeaux, Paris, … « L’ Université du Goût des vins en Biodynamie » Tout cela s’est construit au cours d’une année exceptionnelle pour la Biodynamie, en terme de productions culturelles. Pas moins de quatre long métrages, ( Cinéma et Télévision). Une bande dessinée fabuleuse » Les ignorants « De très nombreux sujets thématiques dans la presse écrite et les relais télés locales. San oublier les reseaux internets ou « la vague de fond » sur la biodynamie, abonde et sur-abonde de blogs, sites et productions vidéo. Mais la question du sens reste entière. En projet : Un prochain film long métrage » La bataille du goût.

Biocoop Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Biocoop Logo de Biocoop Biocoop est une société anonyme à conseil d'administration française spécialisée dans la distribution de produits alimentaires biologiques ainsi que de produits issus du commerce équitable, d'écoproduits et de cosmétiques. Historique[modifier | modifier le code] Dans les années 1970, des consommateurs s'associent pour s'approvisionner en produits biologiques. En 1993, le cahier des charges Biocoop réunit sociétés coopératives et non coopératives. En 2002, les membres de l'association adoptent de nouveaux statuts et deviennent sociétaires de Biocoop, elle-même devenue une société anonyme coopérative[5]. En 2005, Biocoop réalise la fusion de ses plates-formes logistiques[6] et participe à la création de Enercoop, fournisseur d'électricité d'origine renouvelable[7]. En 2007, Biocoop inaugure une plate-forme logistique en région parisienne[9]. En 2010, la plateforme Sud-Est est relocalisée à Sorgues près d'Avignon[10].

Définition - Biocoop L’agriculture biodynamique est un système de production agricole créé par Rudolf Steiner en 1924 qui s'adresse à tous les domaines de l'activité agricole (élevage, viticulture, entretien du paysage..). Elle envisage chaque domaine agricole comme un organisme vivant, le plus autosuffisant et diversifié possible. Première en date des agricultures dites « biologiques », la biodynamie comme l'agriculture biologique, souhaite éviter l'épuisement des sols par une exploitation trop intensive de ceux-ci ( compost, rotation longue, pas d’engrais chimique etc ). Sa spécificité, cependant, est la volonté de produire des plantes dites « saines » en proscrivant l’emploi d’engrais et de pesticides solubles - naturel ou non - autorisés par l'agriculture biologique sous certaines conditions. Plus concrètement, ce qui fait l’originalité de l'agriculture biodynamique est principalement l'usage de six « préparations » mises au point par Rudolf Steiner.

Renaissance des Appellations L'agriculture biodynamique Accès rapide - Définition- Autres définitions- Vidéos Définition L'agriculture biodynamique prend la nature dans son ensemble afin de produire des aliments sans entamer la capacité des générations à réaliser le même objectif voire même à améliorer cette capacité. Ce premier mètre de terre riche en humus a mis des milliers d'années pour avoir une activité microbiologique aussi importante et une microfaune aussi abondante. Les bases de l'agriculture biodynamique sont fondées sur une conférence de Rudolf Steiner (1861-1925) aux agriculteurs européens en Allemagne durant le mois de juin 1924. L'agriculture biodynamique possède de nombreux points communs avec l'agriculture biologique comme la non-utilisation de produits de synthèse lors des traitements contre les maladies. Le respect des rythmes de la journée, de l'année ainsi que du cycle lunaire sont primordial, les rythmes astraux sont également pris en compte, mais de manière moins draconienne. Autres définitions L'agriculture biologique

Agriculture biodynamique Cet article présente des problèmes à corriger (liste). Vous pouvez aider à l'améliorer ou bien discuter des problèmes sur sa page de discussion. Cet article ne s’appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires. L'emploi de préparations reposant sur des principes ésotériques[5], dont la prise en considération de l'influence supposée des rythmes lunaires et planétaires[6] différencie principalement l'agriculture biodynamique de l'agriculture biologique. Ce système de production n'est pas plus efficace que l'agriculture biologique, dont il respecte les principes de base[7]. Histoire[modifier | modifier le code] Le Cours aux agriculteurs[modifier | modifier le code] Ce Cours aux agriculteurs est une réponse de Rudolf Steiner aux préoccupations d'un groupe d'agriculteurs se posant des questions sur l'évolution des pratiques agricoles au début du XXe siècle, notamment avec l'arrivée des engrais chimiques et les prémisses de l'agriculture industrielle.

Mouvement de l'Agriculture Bio-Dynamique Biodynamic wine: an audience with Nicolas Joly part 5: an audience with Nicolas Joly What better way to try to catch the flavour of the underlying philosophy of biodynamics than to attend a Nicolas Joly seminar? Joly, who owns Coulée de la Serrant in the Savennières region of France’s Loire Valley, is probably the leading proponent of biodynamic viticulture. ‘I was trained to be a banker, but I turned out to be a winegrower’, he says. Then fate intervened. Joly’s prime emphasis is on living forces, and the correct timing of viticultural interventions. He continues, ‘Spring is good for us. ‘The vine is one of the few fruit trees strictly linked to the season. Natural timing and the rhythms of nature seem to be key here. So what is the difference between biodynamics and organics? What does Joly make of inorganic fertilizers? And disease? Joly’s biodynamic philosophy extends to winemaking, too. Very quickly, I realised that Joly is taking an approach to agriculture that is at odds with my training as a scientist. Back to top

Related: