background preloader

Www.sondagetic.org/cegeps/RapportSyntheseFinal.pdf

Related:  web_participative_cégep

Lutter contre le plagiat ou favoriser la collaboration La récente médiatisation de l’acquisition par l’université lyonnaise d’un logiciel pour lutter contre le plagiat est une bonne nouvelle. Il est clair que ce type de pratique, qui n’est pas vraiment nouvelle (elle existait sans Internet, ne l’oublions jamais), se trouve désormais repérable. D’ailleurs peu de temps auparavant une telle pratique avait été repérée dans une grande école lyonnaise elle aussi de la part d’un étudiant qui avait cru qu’une langue étrangère lui éviterait d’être repéré… Mais la vigilance d’un enseignant qui a simplement repéré des irrégularités dans le style et le niveau d’expression a éveillé ses doutes et l’a amené à faire une recherche manuelle à partir de passages sélectionnés comme douteux. Utilisant un site (comme il a pu rapidement trouver les outils qui lui ont confirmé ses interrogations. Ce qui est intéressant c’est ce qui suit la découverte du plagiat. A débattre comme d’habitude Bruno Devauchelle

Usage des TIC en pédagogie universitaire : point de vue des étudiants | Érudit | Revue internationale des technologies en pédagogie universitaire v8 n3 2011, p. 6-19  Résumé Ce texte porte sur l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) en pédagogie universitaire, telle que perçue par les étudiants. Plus précisément, cette étude présente à la fois les pratiques pédagogiques faisant appel aux TIC les plus favorables à l’apprentissage, mais également celles qui le sont le moins. Mots clés : TIC, technologies de l’information et de la communication, pédagogie universitaire, apprentissage Abstract In this article, the students’ perception of the use of information and communication technologies (ICT) in higher education is presented. Key words: ICT, information and communication technologies, higher education, learning

Top 5 et Flop 5 des pédagogies actives, ludiques et participatives Quels sont les avantages et inconvénients liés aux pédagogies actives, ludiques et participatives ? Les pédagogies dites innovantes ont le vent en poupe. Pourtant, si la nécessité d’amorcer un virage pédagogique en entreprise est plus que nécessaire, beaucoup de freins et obstacles sont encore présents dans la plupart des organisations. Voici donc une proposition de top 5 – avantages et leviers – et de flop 5 – freins et inconvénients – liés aux pédagogies actives, ludiques et participatives : Découvrez les principaux avantages et inconvénients formulés par les entreprises à l’égard des pédagogies actives, ludiques et participatives. 1. De par leur caractère ludique et participatif, les pédagogies actives permettent de mieux capter l’attention des participants que les pédagogies traditionnelles. 2. 3. 4. « Il y a plus d’idées dans plusieurs têtes que dans une seule. » Vous connaissez probablement cet adage. 5. 1. On ne peut pas tout enseigner ou animer à l’aide des pédagogies actives. 2.

Les étudiants, les TIC, l'enseignement Je ne vous apprendrai rien : l'impact des TIC sur le monde de l'enseignement est énorme. L'introduction des technologies de l'information et de la communication a amené une nouvelle façon d'enseigner. Bien au-delà des outils et de la technique (pensons aux tableaux interactifs déployés dans les écoles québécoises), ce sont - et le nom l'indique - le traitement de l'information et de la façon de communiquer que les TIC ont révolutionné. Et ce mouvement s'accentue d'année en année. Au Québec, les TIC ont pris une place importante dans le monde de l'éducation. S'il existe un consensus sur l'importance d'informatiser les milieux scolaires pour améliorer le traitement de l'information et les communications, les effets sur la réussite des étudiants sont toujours à l'étude. À consulter aussi, cette étude du Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE) : Impact des TIC sur la réussite éducative des élèves de l'accueil : projet pilote.

Hacking the Classroom: Beyond Design Thinking Design Thinking is trending is some educational circles. Edutopia recently ran a design thinking for educators workshop and I attended two great workshops at SXSWedu 2013 on Design Thinking: Design Thinking is a great skill for students to acquire as part of their education. But it is one process like the problem-solving model or the scientific method. As a step-by-step process, it becomes type of box. Design Thinking Design thinking is an approach to learning that includes considering real-world problems, research, analysis, conceiving original ideas, lots of experimentation, and sometimes building things by hand ( As a further explanation of this process, here is an exercise by the d.School about how to re-design a wallet using the design process. Here is another take on the design thinking process as applied to learning within a community setting: To further learn about design thinking, visit:

Quel est l'impact de la technologie dans le monde de l'enseignement | Décrire l'enseignement version 2012.Étudiant Le modèle SAMR Constituté de quatre niveaux, le modèle de Ruben Puentedura est très intéressant. * Image tirée de Pinterest du compte de Sébastien Stasse. Si les 2 premiers niveaux sont ceux les plus évidents à « atteindre » en classe quand on s’approprie une technologie, les deux niveaux « supérieurs » sont très intéressants à considérer puisqu’ils constituent une transformation de la tâche pédagogique. En effet, l’atteinte de ces niveaux demande une ouverture au changement de pratique. En fait, l’objectif du modèle est d’amener les élèves à créer du contenu et apprendre dans un environnement technologique riche, tout en appliquant leurs compétences de critique constructive. Des pratiques où l’élève devra socialiser de façon virtuelle, respecter un un code d’éthique en ligne, d’utiliser de façon responsable les médias sociaux et outils collaboratifs. La redéfinition de tâche permet de remettre l’école à niveau : l’apprentissage à l’aide des outils du jour et de leurs nouvelles fonctionalités.

L'université et les TIC: Chronique d'une innovation annoncée - Geneviève Jacquinot, Élisabeth Fichez - Google Livres Les technologies de l'information et de la communication (TIC) constituent-elles un levier pour l'innovation dans l'enseignement supérieur et, si oui, à quelles conditions? C'est à cette question que tente de répondre cet ouvrage qui porte sur un cas concret, en l'occurence un dispositif de formation universitaire scientifique, orienté vers l'usage progressif de supports technologiques au service de l'autonomisation des étudiants et de leur familiarisation aux environnements numériques. S'opposant aux discours désabusés aussi bien qu'aux envolées prospectives - d'où l'idée d'innovation "annoncée" - il aide à comprendre le temps long de l'innovation à travers l'analyse d'un projet qui émerge, s'élabore, bifurque, change d'appellation, travaillant modestement mais avec constance, la réalité dans laquelle il s'inscrit.

What Is Web 3.0 And How Will It Change Educatio ict-regional-survey-lac-2012-sp.pdf The beginning of the universe, for beginners - Tom Whyntie Dr. Tom Whyntie completed his PhD in experimental particle physics on the Compact Muon Solenoid (CMS) experiment at Imperial College London and CERN, Switzerland. His thesis centered on the (as yet) fruitless search for Dark Matter in the proton-proton collisions of the Large Hadron Collider (LHC). Dr. Whyntie is currently the Science and Technology Facilities Council (STFC) Researcher in Residence at the Langton Star Centre in Canterbury, Kent, and is a Visiting Academic with the Particle Physics Research Centre at Queen Mary, University of London. Here is a selection of resources on understanding the origins of the universe: The Large Hadron Collider’s experiments have been very busy trying to understand the origins of the universe. The most powerful evidence backing up our current theories of how the universe began come from astrophysical measurements of the Cosmic Microwave Background (CMB). Here's a great animation about cosmic rays. Here's an article about subatomic particles.

Tamagocours A digital game to learn the copyright exceptions for teachers in french education. Tamagocours is a serious game that helps teachers trainee to prepare the IT and Internet certificate, level 2 (C2i2e). V 1.0 of the application will soon be available. Team Project lead by Benjamin ABRIAL (development, gameplay), Quentin BONNET (development), Gaetan DESHAYES (development), Valérie EMIN-MARTINEZ (development and instructional design), Yvonnick FESSELIER (development), Dominique MANIEZ (Univ. In collaboration with Nathalie ALAZARD-DANY (Study Department, ENSL), Pierre BENECH (instructional design, IFE ENSL) Sophie FERMIGIER (Training, IFE ENSL), Caroline JOUNEAU-SION (gameplay), Catherine LOISY (C2i2e expert), Stéphane MARCHAND (C2i2e coordinator), Céline RECURT (research assistant), Maxime TREBITSCH (ENSL student), Jana TRGALOVA (Didactics) The game synopsis This is a collaborative multiplayer online game lying on a metaphor: a Tamagotchi must be fed to stay alive. What is a serious game for?

Kim Garst: 4 Reasons Why Social Media Should be Taught in Our School Systems I saw a story recently about a school, named Ngee Ann, in Singapore where a math teacher gave problems to students and asked that the answers be "tweeted." These tweets were then projected on a screen at the front of the room, in real time! (1) Now this was not just some rogue, social media instructor who decided to try something new. Ngee Ann is what the Singapore government calls a "future school" and teaching using social media is encouraged. Think of that, teaching using social media is encouraged. What about requiring the teaching of social media itself in schools across the world? Now I might be a little biased, okay A LOT biased, but I want to give you the 4 reasons why I think that teaching social media to our children in schools is not only necessary, but critical. Reason #1 - It is now, and will continue to be a social world. Bottom line, social media is here to stay. Reason #2 - The privacy concerns and safety of social media do not outweigh the benefits. Sources:

Imaginaires et promesses du numérique en éducation, par Marcel Lebrun Histoire du personnage, Marcel Lebrun Avant d’être enseignant en sciences de l’éducation, Marcel Lebrun a étudié la physique nucléaire et ce n’est qu’au tout début des années 80 qu’il a commencé à s’intéresser aux micro-ordinateurs. « Parce que l’informatique m’intéressait, j’ai commencé à développer des logiciels éducatifs et j’ai vite vu que du côté de la partie logiciels, je maîtrisais, mais côté éducatif, ça allait moins bien ». Marcel Lebrun s’est donc tourné vers des pédagogues qui m’ont expliqué « que les étudiants n’étaient pas des particules élémentaires et que, la croyance que le champ magnétique de l’enseignant allait les faire apprendre, n’était pas vraiment fondé ». Il a suivi l’évolution des logiciels éducatifs, de l’internet, des CD Roms, le Web 2.0 et maintenant les MOOC…pour devenir maintenant un professeur en sciences de l’éducation avec toujours en point de mire, « la volonté de balancer le côté obscur de la force ». Il reprend une phrase de Michel Serres qui l’inspire,

Très intéressant. Ça complète ce que l'on voit dans le cours de TIC... by stephaniestonge Jan 27

Related: