background preloader

Guerre de Vendée

Guerre de Vendée
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La guerre de Vendée est le nom donné à la guerre civile qui opposa, dans l'Ouest de la France, les Républicains (bleus) aux Royalistes (blancs), entre l'An I et l'An IV (1793 et 1796) pendant la Révolution française. Comme partout en France, la Vendée a connu des manifestations paysannes entre 1789 et 1792. Mais c'est au moment de la levée en masse, en 1793, que la révolte ou rébellion vendéenne, aussi appelée insurrection vendéenne, s'est déclenchée, dans un premier temps comme une jacquerie paysanne classique, avant de prendre la forme d'un mouvement contre-révolutionnaire. Étalée sur trois années, la guerre a connu plusieurs phases, avec une brève période de paix au printemps 1795. Contexte[modifier | modifier le code] L'évolution historiographique sur les causes de l'insurrection[modifier | modifier le code] Depuis un siècle, l'historiographie a largement renouvelé la question. Une histoire revisitée[modifier | modifier le code] Related:  Guerre de Vendée 1793-1796quentingaultier2

Guerres de Vendée Retour page d'accueil. Introduction sur les Guerres de Vendée Les Guerres de Vendée ont éclaté en mars 1793, et ne se sont terminées qu'en 1832. Elles ont touché toute une région couvrant le Sud de la Loire Atlantique (Pays de Retz), le Sud-Ouest du Maine et Loire (les Mauges), le Nord de la Vendée (le Bocage) et le Nord des Deux Sèvres (le Haut Poitou). Cette région est connue aujourd'hui sous le nom de "Vendée Militaire". Une partie des Guerres de Vendée cependant s'est déroulé hors de la Vendée Militaire, lorsque l'Armée Vendéenne a franchi la Loire pour rejoindre Granville. Les Guerres de Vendée, c'est d'abord le soulevement de tout un peuple rural, composé de paysans, d'artisans et de petits commerçants, attaché à sa religion catholique et à son Roi Louis XVI, soulèvement contre un gouvernement révolutionnaire qui leur interdisait la pratique de leur foi, qui emprisonnait leurs prêtres et qui a exécuté leur Roi. Les batailles sont brèves. Le Soulèvement vendéen (mars 1793) Les râfles

Colonnes infernales Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les colonnes infernales sont les opérations menées par les armées républicaines du général Turreau lors de la guerre de Vendée (1793 - 1796), en France, afin de détruire les dernières troupes vendéennes. Après l'anéantissement de l'Armée catholique et royale lors de la Virée de Galerne, le général Turreau met au point un plan visant à quadriller la Vendée militaire par douze colonnes incendiaires avec pour ordres d'exterminer tous les « brigands » ayant participé à la révolte, femmes et enfants inclus, de faire évacuer les populations neutres ou patriotes, de saisir les récoltes et les bestiaux et d'incendier les villages et les forêts, de faire enfin de la Vendée un « cimetière national » avant de la faire repeupler par des réfugiés républicains. Loin de mettre fin à la guerre, ces exactions provoquent de nouveaux soulèvements des paysans menés par les généraux Charette, Stofflet, Sapinaud et Marigny. La guerre de Vendée débute en mars 1793.

Trois exoplanètes potentiellement habitables, par Bertrand Rouziès-Léonardi Billet invité. AFP : « Trois exoplanètes potentiellement habitables, voici la trouvaille des astronomes de l’Observatoire européen austral (ESO). Ces scientifiques ont découvert dans la constellation du Scorpion un système solaire « doté d’une zone habitable bien remplie », avec trois « super-Terres » et possiblement de l’eau à l’état liquide. [...] Le système de trois étoiles auquel appartient Gliese 667C est abondamment étudié par les scientifiques. Non seulement il est dans le voisinage immédiat de notre système solaire (22 années-lumière) mais il est aussi étonnamment similaire. » A la place des futurs visités, je me ferais du souci de n’être qu’à 22 années lumières de notre autocuiseur.

La guerre de Vendée Contexte historique L’Ouest catholique et royaliste manifeste très tôt une vive opposition aux bouleversements créés par les événements révolutionnaires de 1789. La Constitution civile du clergé, adoptée par l’Assemblée constituante le 12 juillet 1790, suscite une franche hostilité en Bretagne et en Vendée : plus de 80 % des prêtres refusent de jurer fidélité à leur nouveau statut, et l’arrestation de nombre de ces prêtres réfractaires aggrave les tensions. Les prêtres assermentés étant trop peu nombreux, beaucoup de paroisses restent sans curé, et l’exercice du culte prend un caractère clandestin. Dans ces provinces essentiellement rurales, la population souffre du renchérissement des denrées, qui contribue à la recrudescence de la misère. L’élément déclencheur de l’insurrection vendéenne est sans nul doute la levée en masse de 300 000 hommes décrétée par la Convention girondine le 23 février 1793. Analyse de l'image Interprétation

Liste de massacres de la guerre de Vendée et de la Chouannerie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. De nombreux massacres furent commis pendant guerre de Vendée et de la Chouannerie contre des prisonniers de guerre et des civils. L'ensemble des exactions fit, entre 1792 et 1801, de plusieurs dizaines de milliers à peut-être plus de 100 000 victimes. La guerre fut particulièrement brutale et meurtrière de l'automne 1793 au printemps 1794 lors de la Virée de Galerne et des colonnes infernales. Les Vendéens[modifier | modifier le code] Lorsque la révolte éclate en mars 1793, de nombreuses violences sont commises par certains groupes d'insurgés. Des chefs vendéens, comme Charette, proposent alors des échanges de prisonniers, mais ces propositions sont rejetées par les Républicains qui refusent toute négociation avec les rebelles[2],[3]. En Anjou et dans le Haut-Poitou, les habitants patriotes sont soumis à une très étroite surveillance tandis que les soldats républicains sont maintenus en prison. Les Républicains[modifier | modifier le code]

L’appel de Jean Gadrey Jean Gadrey est Professeur honoraire d’économie à l’Université Lille 1, auteur de nombreux ouvrages reconnus sur les inégalités et les indicateurs de richesse. Il collabore régulièrement à Alternatives économiques, au Monde et à Politis. Membre du conseil scientifique d’ATTAC, c’est un spécialiste du secteurs des services. Dénonçant les « liaisons dangereuses » des politiques et des milieux d’affaires, il appelle sur son blog à participer en masse à la marche du 5 mai : Un billet de blog a de fortes limites aussi bien en extension qu’en compréhension. Cela ne concerne pas que le mode d’élection et le pouvoir excessif du Président de la République.

Guerres de Vendee insurrection vendeenne soulevement 1793 En 1793, la France faisait front à l'Europe, la Vendée tenait tête à la France. La France était plus grande que l'Europe ; la Vendée était plus grande que la France. Victor Hugo. Il n'y a rien de plus connu et de moins bien connu que l'insurrection vendéenne de 1793, la grande guerre, comme l'appellent encore aujourd'hui nos anciens. Voilà comment se battaient ces hommes, précurseurs des Boërs (3), dont ils eurent l'âme et le courage. Jamais plus de courage et de désintéressement ne furent unis à plus de gloire et de malheurs : et lorsqu'on compare les divers événements qui ont tour à tour agité les empires et fourni ces combats fameux qu'un enseignement traditionnel a légués à notre admiration, on se demande comment cette grande croisade vendéenne n'a pas servi de thème à quelque Homère moderne, dont la lyre eut célébré tant de prodiges de valeur qui ont étonné l'Univers et fait de la Vendée une pépinière de héros (4). Retour haut de page (7)Expression de Kléber.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Gracchus Babeuf François Noël Babeuf, connu sous le nom de Gracchus Babeuf, né le 23 novembre 1760 à Saint-Quentin et mort guillotiné à Vendôme le 27 mai 1797 (8 prairial an V), est un révolutionnaire français. Il forma la « conjuration des Égaux » contre le Directoire et fut exécuté. Sa doctrine, le « babouvisme », préfigure le communisme et l'anarchisme[1]. Premières années[modifier | modifier le code] Inspiré par la lecture de Rousseau, et constatant les conditions de vie très dures de l’immense majorité de la population, il développe des théories en faveur de l’égalité et de la collectivisation des terres. Débuts de la Révolution[modifier | modifier le code] Il se bat contre les impôts indirects, organise pétitions et réunions. Il lance son propre journal en octobre 1790, Le Correspondant picard, journal révolutionnaire fort avancé dans lequel il s’insurge contre le suffrage censitaire mis en place pour les élections de 1791.

Accueil entrefilets.com

Related: