background preloader

Livre-blanc-Gfi-RSE.pdf

Livre-blanc-Gfi-RSE.pdf

13 freins et obstacles à l’adoption des Réseaux Sociaux d’Entreprise (#RSE) Tout comme les dispositifs de veille, la mise en place d’un réseau social d’entreprise (RSE) ne s’improvise pas, et nécessite un certain nombre de prérequis pour augmenter les chances de sa réussite et sa viabilité dans le temps pour l’ensemble de l’organisation. Plusieurs freins sont en effet à l’origine de blocages dans l’adoption des RSE malgré les efforts fournis, et ils trouvent majoritairement leur origine dans le rapport de l’entreprise à la notion de collaboration. A ce titre, voici une liste non exhaustive des freins et obstacles fréquemment rencontrés lors de la mise en place d’un RSE. Il est à noter que ces freins ne sont pas complètement indépendants, et majoritairement, c’est un ensemble d’obstacles qui justifient l’échec du projet, et non pas un seul et unique paramètre. La connaissance c’est le pouvoir : certains trouvent et justifient leur légitimité par l’accès à certains types d’informations qu’ils n’ont pas envie de partager, par crainte de perte de pouvoir interne.

Les 12 habitudes des organisations collaboratives Zyncro Blog France Temps de lecture estimé : 8 minutes Virginio Gallardo affirmait il y a quelques jours sur Facebook que « Les réseaux sociaux d’entreprise réveillent le talent qui sommeille dans les organisations ». Les réseaux sociaux d’entreprise ouvrent un canal de communication direct et permanent, et facilitent la collaboration entre vos employés, ce qui les incite à partager leurs connaissances, à offrir des conseils, à poser des questions et à faire part d’idées plus facilement. Eva Collado Durán soulignait en outre dans une réponse au fil de discussion de Virginio que ce type de réseaux tend en outre à « révéler les véritables leaders d’opinion pourtant éloignés des postes hiérarchiques supérieurs ». En ne partageant pas ce que l’on sait faire de peur de perdre sa position, l’on finit toujours par rester isolé. Les entreprises qui ont compris cette nouvelle donne et se sont converties en entreprises sociales ont mis en place des habitudes de collaboration dans leur fonctionnement au quotidien.

Réseaux sociaux d'entreprise : "RSE 2.0 et mentalité 1.0"Marketing Je me suis rendu le 30 janvier 2014 à la soirée Lecko dédiée à leur dernier rapport sur l’état des réseaux sociaux d’entreprise et c’est peu dire que j’avais marqué cet événement d’une pierre blanche car j’ai même traversé Paris sur mes béquilles pour ne rien rater des derniers résultats de l’étude. Il est vrai que l’événement de l’an dernier avait été tellement réussi que je ne voulais rater celui-ci sous aucun prétexte (voir également notre article dans la communication digitale expliquée à mon boss, Kawa nov 2013). Les conclusions de cette année ont été présentées comme à l’habitude par Arnaud Rayrole, patron et fondateur de Lecko (photo ci-dessous) et Guillaume Guérin (responsable du benchmark éditeurs). De l’espoir … Grâce aux acteurs de changement Les enseignements du benchmark Premier enseignement : la courbe est caractérisée par 3 points. Quelle est la chance de réussite ? Les démarches de transformation On constate 3 principales lignes de propagation des usages. WordPress:

Managers, comment prendre le pas du Réseau Social d’Entreprise ? Pour toucher 50 millions d’utilisateurs, il a fallu 38 ans à la radio, 13 ans à la télévision, 4 ans pour internet, 3 ans pour l’iPod… tandis que Facebook a conquis 100 millions de membres en moins de 9 mois. Au-delà de leur adoption massive par les internautes, la transparence véhiculée par ces réseaux de communication a bouleversé notre société. Les exemples sont multiples, notamment la place de ces nouveaux canaux de communication dans les révolutions arabes ayant permis aux militants de s’organiser en court-circuitant le système de censure en place.Cette démocratisation de l’accès et de la diffusion de l’information s’impose comme véritable trame de fond de notre société et gagne progressivement les milieux professionnels avec l’introduction de nouveaux outils collaboratifs. L’émergence des Réseaux Sociaux d’Entreprise Les réseaux sociaux d’entreprise (RSE) sont au service de l’innovation. Le manager au centre du RSE Chronique rédigée par Thomas Rougeau et Gladys Lioné

How L'Oréal uses social media to increase employee engagement Earlier this week I attended a talk by L'Oréal’s Digital Employer Branding Manager, Alexander Onish, in which he discussed how the cosmetics brand uses social media to make it a more attractive employer and improve employee engagement. Having previously worked for a learning and development company, I’m familiar with employee engagement. You could describe it in any number of convoluted ways, but essentially it is a measure of how much your people actually care about their jobs and the company. It makes sense, then, that higher employee engagement levels are going to result in workers being more motivated and productive, and also more likely to speak positively about your brand in the outside world. Ultimately it leads to a better company culture, although improving company culture in the first place can lead to higher levels of employee engagement. Employees are your best brand spokespeople “People are already talking about you everyday,” says Onish. Using hashtags to create a community

La curation de contenus pour accélérer le développement des talents Au royaume de l’information, le renseignement est roi ! Pour demeurer agiles et compétitives, les organisations doivent s’informer en continu et apprendre sans cesse. Alors comment capitaliser sur ces flux d’informations pour en dégager des renseignements utiles et comment créer une culture d’apprentissage en continu ? La curation bien sûr ! Le plus souvent, les organisations font uniquement de l’apprentissage continu avec des méthodes d’enseignement formels : cours, séminaires, conférences, livres, ou encore webinaires. Mais c’est quoi la curation ? La curation existe depuis les débuts du social bookmarking et les flux RSS. La curation est la collecte sélective de contenus pertinents en relation avec une thématique pour composer un corpus cohérent de sources, d’information, de connaissances et de renseignements utile à un individu, une équipe, une communauté. La curation permet en premier lieu de collecter ou dejuxtaposer des contenus en relation avec le contexte. Cartes tendances J'aime :

Related: