background preloader

Le compte rendu critique

Le compte rendu critique
Le compte rendu critique Plan du module Présentation du module Objectifs du module Principes généraux Comprendre le document Le situer dans son contexte En faire la critique interne En faire la critique externe Rédiger le compte rendu Directives pratiques Lire Schématiser Rédiger Rédiger un compte rendu suivi de remarques critiques Rédiger un compte rendu critique intégré Rédiger une recension en vue de publication Exemples Suggestion d'exercice Aide-mémoire Références Auteur et collaborateurs Comment citer cette page Présentation du module Il y a plusieurs manières de rendre un texte en moins de mots, ce qui entraîne souvent de la confusion dans l’usage des termes. Une première approche consiste à rester le plus fidèle possible au ton, au style et à l'organisation du texte original, tout en produisant un texte plus court. Définitions du compte rendu et du compte rendu critique Très souvent, on s'attend que le compte rendu s'accompagne d'une analyse critique. Objectifs du module Related:  Compte-rendu de lecture (sur la bibliographie)Méthodologie

Histara - Les comptes rendus Boll, Franz: Sphaera (Neue Griechische Texte und Untersuchungen zur Geschichte der Sternbilder). Xii-564 pp., 6 planches et 19 fig.(Leipzig, Teubner 1903)Reviewed by Franz Cumont, Revue Archéologique t. 1 (4e série), 1903-1, p. 437-442Site officiel de la Revue archéologiqueNumber of words: 2871 wordsTo quote the online version: Les comptes rendus HISTARA.Link: Franz Boll. L’astrologie antique, longtemps négligée, a provoqué depuis quelques années des travaux considérables. D’abord, les textes inédits qui servent de base à ces recherches se ramènent tous, semble-il, sauf un (1), à un ouvrage de Teukros le Babylonien, qu’on a voulu identifier, avec quelque apparence de raison, à l’historien Teukros de Cyzique, et qui paraît en tous cas avoir vécu au Ier siècle de notre ère. Le nom même de Teukros le Babylonien fait supposer qu’une autre partie de ses cent cinquante constellations a été imaginée dans les temples de la vallée de l’Euphrate. Franz Cumont

Comment réussir ses examens et ses concours M.A. Harder, R.F. Regtuit, G.C. Wakker (dir.). Hellenistic Poetry in Context 1Ce vingtième volume publié dans la collection « Hellenistica Groningana » témoigne de la vivacité des études hellénistiques et des rencontres organisées aux Pays-Bas dans ce domaine de recherche depuis plus de vingt ans par les éditeurs scientifiques de ce recueil qui reprend les actes du dernier « workshop » qui s'est tenu à l'Université de Groningen en 2010 et qui cherchait à étudier différents aspects des rapports qu'entretient la poésie hellénistique avec le monde contemporain dans lequel elle voit le jour. 2Le rapport au contexte religieux est d'abord illustré par l'étude de l'un des trois hymnes mimétiques de Callimaque par Keyne Cheshire : « Callimachus' Hymn 5 and an Alexandrian audience » (p. 59-83). 3Un second ensemble de contributions est orienté autour de la question très actuelle de l’importance des femmes dans la société hellénistique, dans les arcanes du pouvoir royal et aussi dans les domaines artistiques. Stefano Caneva (p. 25-57 « Courtly love, stars, and power.

Analyse et description de tableaux Dossiers & analyses d’œuvres Analyse de l'image Exemple de méthode pour analyser un tableau ou une image en utilisant la sémiologie, la connotation et la rhétorique. Rhétorique de l'image Comme à l'oral, le langage image utilise les figures de style pour véhiculer les messages contenus dans le tableau... Guernica La peinture comme une arme pour raconter l'horrible tragédie du 26 avril 1937... Le triomphe de Galatée Quand la composition et la couleur participent à la narration de la scène mythologique. Un nouveau langage L'image de la renaissance invente un langage nouveau et abandonne les codes de lecture du visuel médiéval… Deux regards sur le portrait Le thème du portrait est extrêmement large par la complexité du genre et de son étendue dans l'histoire de l'art…

Figures libres. La Grèce antique à poil Le Monde | 28 mai 2015 Insolite, oui. Baroque, certainement. Mais instructive aussi, étonnante d’érudition, de truculence et d’acuité, cette enquête sur le poil dans l’Antiquité grecque. Ce n’est pas seulement une curiosité. Au contraire, c’est une leçon d’anthropologie historique qui vaut le détour. Car le poil antique n’est ni superficiel ni superflu. Barbus ou imberbes, velus ou glabres, chevelus ou chauves sont répartis dans des rôles sexuels et politiques distincts, dépendants de leur schéma (aspect, forme, figure, look…). L’organisation politique est concernée : la société ultra-disciplinaire de Spartes est aussi celle qui réglemente, au poil près, les looks hiérarchisés des chevelures, duvets et touffes. Jusqu’à présent, l’archéo-capillologie était une discipline balbutiante. Les Sens du poil (grec), de Pierre Brulé, Les Belles Lettres, 576 p., 35 €.

Rédiger une fiche de révision en 3 étapes Pour réviser, une des meilleures méthodes est encore de faire ses propres fiches de révisions. En effet, cela vous permet de relire vos cours, d'en sortir les informations les plus importantes et de les noter. Faire des fiches de révisions, c'est déjà commencer à réviser efficacement puisqu'en notant les idées importantes du cours, vous commencez déjà à le mémoriser ! Pas facile de faire une fiche de révision ! Et pourtant, à l'approche des examens, une fiche de révision peut s'avérer très utile pour gagner du temps et bien apprendre ses cours. digiSchool média vous donne 3 étapes pour réussir vos fiches de révisions. Ne retenir que l'essentiel Pour faire une bonne fiche de révision, il faut commencer par trier ses cours. Car le principal écueil dans lequel les étudiants tombent régulièrement quand ils préparent leurs examens, c'est de raisonner uniquement sur l'ordre donné par le professeur durant le cours. Rédiger une fiche de révision Une méthode efficace de préparer ses examens

Le pubis, les poils pubiens et l'épilation: sources grecques Τριχόω On emploie la verbe τριχόω, être chevelu, pour indiquer la présence des poils pubiens (Paul d'Égine, VI 69 - II 112,12 Heiberg). À l'occasion de la puberté, Hippocrate avait déjà noté: τριχοΰτοα ή ήβη του παιδός και της παρθένου, le pubis du garçon et de la fille se couvre de poils (Hippocrate, Nat. Puer., 20 - VII 508,7-8 Littré). Aristote précise: ύστερογενεΐς δ' αί επί της ήβης πρώτον, des poils qui viennent plus tard avec l'âge, ceux du pubis poussent d'abord (Aristote, HA., III - 518 a 21-22). Dans le Corpus aristotélicien, la présence des pubes, des poils pubiens, est attestée par plusieurs passages. Τρίχωσις Alcméon de Crotone compare l'apparition des poils pubiens à la floraison des plantes: ή τρίχωσις της ήβης... καθάπερ τα φυτά... άνθεΐν πρώτον, (Alcméon, 24 Α 15 - Ι 214,3-5 Diels = Aristote, HA., VII 1 - 581a 14-17). Une expression analogue, πρωτόχνουν άνθος ήβης évoque l'image du pubis où fleurit le premier duvet (Lucien, Am., 53).

Décrire les images médiévales Stavros LAZARIS Université de Strasbourg E.H.E.S.S. (Paris) 1 - La situation actuelle de la recherche Depuis la fin du siècle dernier, et le regain d'intérêt porté aux oeuvres d'art de l'époque médiévale, les méthodes utilisées n'ont guère évolué. Aujourd'hui les différentes étapes de la recherche dans le domaine de la peinture médiévale (icônes, enluminures, fresques, ...) peuvent être regroupées dans deux catégories d'études : "l'analyse iconographique" et "l'analyse stylistique". Certes, je n'ai pas l'intention de porter un jugement de valeur sur les travaux relatifs à la peinture médiévale (en effet, ces études sont d'un grand intérêt du fait qu'elles sont les seules capables de fournir, actuellement, une conception historique et globale des oeuvres d'art de cette période). 2 - L'objet de l'étude et ses objectifs Ce travail, dérivé d'une étude sur les rapports texte-image dans les manuscrits grecs scientifiques illustrés, concerne l'image médiévale et plus

Coiffures Historiques - le site du manuel de coiffures historiques 1100 av JC 350 ap JC, soit plus de 1450 ans 1) L’époque grecque était caractérisée par l’amour du beau, de l’élégance pure, simple, elle était soucieuse d’harmonie et fervente de symbole. 2) Le visage et la chevelure symbolisait la beauté de la femme et le corps celle de l’homme. 3) La femme devait séduire, le miroir était l’outil indispensable, ainsi que le rasoir et la pince a épilé. 4) Ce qui était le plus marquant pour les coiffures grecques c’était de voir qu’elles avaient presque toutes dans la chevelure un ornement, des rubans, un voile, un diadème, etc. 5) La forme des coiffures a souvent variées en 1450 ans, il y eu beaucoup de changement, elles se diversifièrent en formes, en frisures, en ondulations. 6) Un assez grand pourcentage de chevelures étaient coiffées vaguées sur l’arrière, certaines avec un volume autour de la tête, d’autre avec un volume sur le sommet de la tête, d’autre avec une bordure visage plus ou moins bouclée ou avec des vagues en bordure du visage.

Related: