background preloader

Etude.sur.le.coa.t.d.un.livre.numerique.pdf

Etude.sur.le.coa.t.d.un.livre.numerique.pdf
Related:  Economie de la BDEdition numérique

La bande dessinée électronique en France : le marché peine à trouver sa place Visualpanic, “sex pistols : something else”, CC Actuellement, le marché français de la bande dessinée électronique connaît un démarrage difficile. Selon Hubert Guillaud, journaliste français notamment connu pour son travail au sein de la Fondation internet nouvelle génération, il semble que la vente de livres numériques représentait près de 12,5 millions d’euros en France en 2011, soit environ 0,5 % des ventes totales de livres1. Ce constat est à mettre en perspective avec la part des ventes globales de bandes dessinées en 2011, qui est de 12 %2. La BD, trésor des pirates L’une des premières inquiétudes des professionnels du neuvième art est celle de l’offre numérique illégale, qui constituerait un handicap au développement de la bande dessinée électronique. Un marché hétérogène difficile à appréhender ? La véritable problématique est que le marché ne convainc pas tout le monde au sein de la profession. Vers une culture « bédéphile » multiple ? Julie Demarconnay Pour aller plus loin :

Résumé du séminaire IDPF autour de ePub 3 Lundi dernier, j’ai eu l’occasion d’assister à la journée de séminaire du consortium IDPF (International Digital Publishing Forum) qui définit en particulier le standard ePub pour la réalisation de livres numériques. Le séminaire avait lieu toute la journée dans une portion du salon du livre. Parmi les speakers, beaucoup de britanniques et d’américains. Du format ePub, bien sûr, et de ses futurs développements. Bill McCoy (IDPF) pendant sa conférence J’étais dans le public parmi un public hétéroclite d’autres éditeurs et startupers. Le livre numérique est un vrai sujet aux Etats-Unis. Bill Mc Coy voit le livre numérique du futur comme : interactifrichmediaconnectédynamique et personnalisécréé et consommé socialement Autant dire qu’on en est assez loin, quand la plupart des livres numériques actuels ne sont que des portages de livres papier, souvent réalisés à partir des versions PDF ! Pour être concret, un livre numérique peut aujourd’hui prendre 3 formes :

Où en est le livre numérique en France ? Atlantico : L'Université Paris-Dauphine organise ce mercredi deux tables rondes autour de la question "Livre numérique, chapitre 2 : une page qui se tourne pour le papier ?" Depuis l'apparition du premier livre électronique il y a dix ans, quel premier bilan peut-on dresser du secteur numérique en France ? Hélène Védrine : Le marché du livre numérique a mis très longtemps à se développer en France et ne constituait qu’une partie infime du chiffre d’affaires de l’édition. Cependant, depuis 2008, cette part ne cesse d’augmenter et la vente des ebooks atteint désormais 21 millions d’euros cette année, contre 12, 5 millions l’an dernier. Quelles sont les dernières avancées technologiques en matière de livre numérique ? Les avancées technologiques concernent en premier lieu les supports. Selon une étude d’Opinion Way, plus de 80 % des Français sont encore réfractaires à la lecture numérique. Peut-on imaginer que le livre numérique va à terme remplacer le livre papier, ou vont-ils coexister ?

L_aventure_du_livre_numerique.pdf Marché de la Bande dessinée en 2013 41ème édition du Festival International de la BD d’Angoulême Suresnes, le 28 janvier 2014 - Sur un marché du livre en recul (-2,9% en chiffre d’affaires) la bande dessinée résiste une nouvelle fois en 2013 et progresse de +1,4% en valeur malgré un léger repli des actes d’achat de -0,9%. Plus de 36 millions d’albums ont été vendus l’an dernier générant 417 millions d’euros de chiffre d’affaires. Le raz-de-marée Astérix La parution en 2013 d’un nouveau volume d’Astérix n’est pas étrangère à cette performance. Derrière Astérix on retrouve des nouveaux volumes de séries bien installées auprès de leur lectorat : Blake et Mortimer – L’onde Septimus, de Jean Dufaux, Antoine Aubin et David Schreder chez Blake et Mortimer (252 000 exemplaires), La Bible selon le Chat de Philippe Geluck chez Casterman (166 000 exemplaires) et Blacksad – Amarillo de Juan Diaz Canales et Juanjo Guarnido chez Dargaud (134 000 exemplaires). Astérix dynamise certains circuits de distribution Le Manga à la peine

La réalité augmentée appliquée aux textes de loi | Imprimeurs de Demain Le Groupe Revue Fiduciaire propose des mises à jour virtuelles pour ses contenus Print. Une prouesse rendue possible grâce à la réalité augmentée. Le Groupe Revue Fiduciaire publie des magazines spécialisés sur le secteur de la Finance en général. Si une loi, une jurisprudence, une disposition légale vient à changer, le lecteur peut en être immédiatement informé en scannant la page papier grâce à une application dédiée (GRF+ sur iOS et Androïd) qui va immédiatement pointé vers une mise à jour.

Livres numériques : plus de la moitié des e-book vendus à moins de 10 € – Critiques littéraires : Actualité du livre numérique (ebook, livre électronique) D’après une étude statistique réalisée par le blog Aldus à partir des données du site LesLibraires.fr, 54% des ebooks seraient commercialisés à moins de 10 €. Quel est le prix moyen d’un ebook ? Quelle est la place de la BD dans l’offre numérique ? Quels sont les formats les plus répandus ? A quoi ressemble l’ebook type ? Dans une étude statistique établie à partir du site LesLibraires.fr au 20 août 2013 et relayée par LivresHebdo.fr, le blog spécialisé a souhaité réaliser, en s'appuyant sur un total recencé de 90871 titres, une photographie du marché du livre numérique en France en 2013. Il en ressort que le livre numérique type est un ouvrage de littérature générale, coûtant moins de 10€, au format EPUB et verrouillé par des DRM (Digital Rights Management ou en français Gestion numérique des droits, ndlr). La BD représente 5% de l’offre numérique Du côté de l’offre, le secteur de la littérature générale est le plus représenté avec 51% de l’offre numérique. 1% des e-books sont gratuits

Syndicat national de l'édition 1. TVA applicable au livre imprimé La 4ème loi de finances rectificative 2011 augmente le taux réduit de TVA applicable au livre de 5,5 % à 7 % à compter du 1er avril 2012. L’administration fiscale a précisé que les livres vendus dans les DOM-TOM restent taxés au taux de 2,10 %. En revanche, le taux de TVA applicable aux retours de livres invendus à partir du 1er avril 2012 est encore incertain. Nous reviendrons vers vous dès que les discussions en cours auront précisé ce point. 2. L’article 25 de la 4ème loi de finances rectificative 2011 a étendu à compter du 1er janvier 2012 le taux réduit de la taxe sur la valeur ajoutée aux livres numériques. La Direction de la Législation Fiscale du Ministère des Finances a publié le 29 décembre 2011 un rescrit définissant le livre numérique bénéficiant dorénavant de la TVA à 7 %. Le rescrit est disponible sur le site donnant accès à la documentation administrative fiscale de base : www.impots.gouv.fr 3.

Ventes 2013 : le manga souffre mais le seinen fait de la résistance... Seconde et dernière partie de notre dossier sur le marché du manga en 2013. Après la publication et les libraires, place aux chiffres de vente et à la parole des éditeurs ! Sources et chiffres : de l'importance du contexte Depuis l'an dernier Journal du Japon vous propose des bilans chiffrés du marché du manga et notre principale source d'information reste les chiffres de l'institut de sondage GfK Retail and Technology, qui suit depuis plusieurs années l'évolution des ventes de manga en France. C'est donc assez logiquement que nous nous sommes tournés vers GfK cette année, pour avoir une vision la plus globale, complète et neutre de ce secteur. En complément de cette source principale, des éditeurs et des libraires nous ont apporté d'autres chiffres, parfois ceux de GfK, mais parfois les leurs ou ceux de l'institut Ipsos, et quelques valeurs sont issues de la numérologie 2012 de Xavier Gilbert, que vous pouvez découvrir ici. BD : le manga n'est plus la locomotive du marché Paul Ozouf

Publier à l’ère des Big Data Via un anodin tweet à l'occasion de la Foire de Francfort, le cyberlibraire et fournisseur de supports de lecture électronique Kobo a publié un passionnant livre blanc (.pdf) sur les Big Data appliquées au monde de l'édition. Kobo y explique que l'analyse des données va devenir la base de la compétition, de la productivité et de l'innovation, même dans le monde de l'édition. Pourquoi ? Parce que les données vont permettre de connaître l'engagement des clients avec le livre. Elles vont permettre de savoir quels livres électroniques n'ont pas été ouverts, lesquels ont été lus jusqu'au dernier mot, à quelle vitesse... On pourrait croire que ces informations ne concernent pas les éditeurs, puisque pour eux, l'important est que le livre soit vendu. Connaître l'engagement des lecteurs avec les auteurs (et pas seulement les ventes), va permettre aux éditeurs de savoir sur quels auteurs, sur quelles franchises investir. Images : ci dessus deux exemples de séries. Share and Enjoy

Editeurs indépendants : La place du livre numérique en France En ouverture du septième Salon des éditeurs indépendants du Quartier Latin qui s'est tenu les 22 et 23 juin 2013 au lycée Henri-IV, une table ronde a été organisée autour de la question du livre numérique. À cette occasion quatre thèmes ont été abordés : la place du livre numérique en France et à l'international, les avantages du numérique pour l'apprentissage, les freins au développement de l'offre numérique francophone, et le projet ReLire sur les livres indisponibles. Le temps a cependant manqué pour évoquer les initiatives susceptibles de faire progresser l'offre actuelle. Les débats ont été animés par Valérie Ferrière, fondatrice de Flexedo, société dédiée au livre numérique et rapportés par Antoine Logerais, assistant aux éditions PIPPA. Le livre numérique, où en est-on aujourd'hui ? En France et à l'international En France, nous dit Nicolas Gary, 1% des ventes de livres sont réalisées en numérique. Quels sont les usages du numérique aujourd'hui ? Salon des indépendants 1. 2. 3. 4. 1.

Related: