background preloader

Analyse de réseau⎜modéliser l’histoire de la philosophie

Analyse de réseau⎜modéliser l’histoire de la philosophie
Quel philosophe et quelles influences ? L’histoire de la philosophie n’est pas un long fleuve tranquille et les implications des travaux et idées des précurseurs de la philosophie occidentale sont une source d’inspiration sans fin pour les générations de penseurs qui leur ont succédé. Le blog Drunk&Lampposts, en la personne de Simon Raper, nous propose une visualisation tout à fait surprenante des relations d’influence entre philosophes référencés sur l’encyclopédie en ligne Wikipédia. Pegasus Data a obtenu de vous en fournir une traduction française (retrouvez l’article original) que nous augmentons de commentaires. Les vôtres sont également les bienvenus ! Pour faire court, Simon Raper a extrait toutes les informations « influencé par » des notices de tous les philosophes présents sur Wikipédia (anglophone) et les a utilisées pour modéliser un réseau avec Gephi. Le graphe complet de l’histoire de la philosophie Cliquez pour afficher le graphe complet (8Mo). La tradition continentale

http://pegasusdata.com/2012/08/05/analyse-de-reseau-modeliser-lhistoire-de-la-philosophie/

Related:  philodigital humanities

Deux ans de mariage pour tous en France : un bilan terrifiant- 23 avril 2015 Lors du débat sur le mariage pour tous, Laurent Chambon, cofondateur de Minorités, prof installé aux Pays-Bas, avait rédigé sur Rue89 une tribune titrée de façon ironique et provocatrice : "Douze ans de mariage gay en Hollande : un bilan terrifiant". Il expliquait qu'en réalité, il ne s’était rien passé, ou presque rien, depuis la réforme néerlandaise. Le mariage homosexuel est entré rapidement dans les mœurs ; politiquement, il est vite devenu un non-sujet. Même l’extrême-droite hollandaise, ayant conscience que ses électeurs "ne comprendraient pas pourquoi on discriminerait son voisin, son enfant, son frère, sa sœur ou soi-même", était devenue pro-mariage gay. Terrifiant... On fête ce jeudi le deuxième anniversaire de l'adoption par l’Assemblée nationale de la loi ouvrant le droit au mariage et à l’adoption aux personnes de même sexe.

Philosophie - Faut-il opposer l'art et la technique ? Introduction L'activité de l'artiste est aujourd'hui plus valorisée que celle de l'artisan, à plus forte raison que celle de l'ouvrier. L'artiste célèbre est volontiers qualifié de génie, tandis que l'on attribuera plus rarement ce terme à l'artisan ou à l'ouvrier, aussi talentueux soient-ils. Cette valorisation est visible dans le succès des expositions et musées, le prix des œuvres, mais aussi dans le désir des artisans et ouvriers de s'approprier le mot "artiste" (un coiffeur à Clermont se proclame "artiste capillaire"). Il faut avouer qu'il n'est pas toujours commode de distinguer l'œuvre d'art de l'objet fabriqué.

Les cours et séminaires d'Alain Badiou Les cours et séminaires d’Alain Badiou [ Pour les conférences et entretiens d’A. Badiou, voir www.entretemps.asso.fr/Badiou/conferences.htm ] On se propose de rendre ici disponibles les transcriptions existantes des différents cours et séminaires d’Alain Badiou. En règle générale, ces notes et transcriptions n’ont pas été revues par Alain Badiou.

Méthode des six chapeaux Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La méthode des 6 chapeaux (application de la maïeutique de Socrate) extraite de l'ouvrage Six chapeaux pour penser est une méthode de management personnel ou de groupe, développée par Edward de Bono, permettant de traiter les problèmes dont une des conséquences est d'éviter la censure des idées nouvelles, dérangeantes, inhabituelles. Pour cela, chaque participant prend un « chapeau » d'une couleur particulière, lui assignant ou lui reconnaissant un rôle. Ce chapeau peut changer durant la réunion. Il peut aussi être identique à celui d'autres participants.

Un grand entretien avec Bernard Stiegler : « Le rôle de l’art ? Produire du discernement ! » - L'Oeil - n° 633 - Mars 2011 Le consumérisme culturel et les nouvelles technologies sont les chevaux de bataille de ce philosophe atypique pour qui il faut défendre l’art et la culture. L'oeil : Philosophe, directeur de l’IRI, l’Institut de recherche et d’innovation du Centre Pompidou, vous analysez les conséquences du consumérisme dans le champ culturel. Quelles sont-elles ? Bernard Stiegler : Dans l’art et la culture, comme dans tous les domaines, le consommateur a remplacé l’amateur. L’audimat et le marketing ont fait leur entrée dans les musées.

Nietzsche par delà les antinomies Monique Dixsaut Septembre 2012 - Librairie philosophique J. Vrin - Bibliothèque d'histoire de la philosophie – 14 € « On sait ce que j'exige du philosophe : de se placer par-delà le bien et le mal, – de placer au-dessous de lui l'illusion du jugement moral. » Se situer par-delà bien et mal, ce n’est pas adopter une posture immorale ou amorale, c’est comprendre qu’au principe de toute antinomie se trouve une croyance à des valeurs dont la valeur éternelle et sacrée est garantie par son opposition à des contraires tenus pour être absolument mauvais. Le but de ce livre est de montrer comment Nietzsche s’y prend pour refuser l’alternative « morale » du pour et du contre et guérir la pensée de ces oppositions populaires « sur lesquelles les métaphysiciens ont apposé leur sceau », par exemple historique / éternel, expliquer / interpréter, être /devenir, réalité /apparence, volonté de vie /volonté de vérité.

LES GROS CAILLOUX Cette histoire, vous la connaissez probablement car elle est un "best seller" à l'occasion des formations, souvent racontée avec enthousiasme par les formateurs. Pourtant, je vous invite à l'écouter , à la lire avec un regard neuf. En vous mettant dans la peau de ce vieux professeur. Imaginer le. Qu'est ce qu'il peut bien apprendre ( à son âge) à tous ces jeunes et brillants chefs d'entreprises venant de toute la planète ? Bernard Stiegler : « Le marketing détruit tous les outils du savoir » Texte publié intégralement dans la revue Soldes [1], que vous pouvez vous procurer dans l’une de ces librairies ou lors de l’événement organisé au Point éphémère à Paris le 24 mars (voir à la fin de l’article). Peut-on sortir de l’ère industrielle ? J’ai la conviction profonde que ce qu’on appelle humain, c’est la vie technicisée. La forme de vie qui passe par la technique, qu’elle soit du silex taillé ou du silicium, organisée comme aujourd’hui par un microprocesseur ou par autre chose. Dans tous les cas, nous avons affaire à de la forme technique.

Nietzsche postmoderniste ? pour objectif de révéler – chaque jugement est un «symptôme » de quelque chose d autre. Ce thème aété largement repris dans le postmodernisme, passeulement par les philosophes, mais aussi dans lechamp des diverses sciences sociales. Les gender stu-dies Mieux comprendre la problématique du suicide « Revenir à l'archive des nouvelles 10 septembre 2015 Pour souligner la Journée mondiale de la prévention du suicide, le chanteur Lenni-Kim (14 ans) a lancé la chanson Pourquoi tout perdre. Le vidéoclip qui l'accompagne est réalisé par Antoine Olivier Pilon (Mommy) et met en vedette plusieurs comédiens dont Marianne Verville, Alice Morel Michaud, Camille Felton, Michaël Girard et Marc-François Blondi. Art et technique font-ils bon ménage? Le Bauhaus au cœur des débats contemporains « Art et technique, une nouvelle unité ! La technologie n’a pas besoin de l’art, mais l’art a vraiment besoin de la technologie » lance Walter Gropius, le fondateur de l’école du Bauhaus, slogan qui retentit d’autant plus dans une société qui cherche à légitimer ses productions artistiques à chaque crise économique. De quoi faire frémir les défenseurs de l’art pour l’art. Iwao Yamawaki. Bauhaus building, 1930-32.

Philosophie de soin de l’Humanitude® et Méthodologie de soin Gineste-Marescotti ® - La philosophie de l’Humanitude Pour environ 10% de la population agée de plus de 65 ans, le vieillissement s’accompagne de situations de handicap et de maladies qui portent atteinte à l’autonomie. Aujourd’hui, nous savons : - qu’il est possible d’aider les "hommes vieux" en situation de handicap en veillant à respecter leur équilibre et leurs désirs ; - que toutes les difficultés et toutes les pertes auxquelles les personnes atteintes de syndrome cognitivo-mnésique sont confrontées ne les empêchent pas de ressentir du plaisir et du bien-être. Pour rester en relation avec ces personnes et partager avec elles émotions et sentiments, il faut un prendre-soin fondé sur sur toutes les caractéristiques qui permettent aux hommes de se reconnaître les uns les autres : l'Humanitude. De tout temps, il s'est trouvé des soignants qui se sont occupés des personnes avec humanité. Mais soigner avec humanité n'est pas prendre soin en humanitude. Le mot " humanitude " a été créé par Freddy Klopfenstein (Humanitude, essai, Genève, Ed.

Related: