background preloader

Apparition de monnaies alternatives en Grèce boostées par le Net et l'Open Source

Apparition de monnaies alternatives en Grèce boostées par le Net et l'Open Source
Les systèmes d’échange local (ou SEL) existent depuis bien longtemps. Dans la situation actuelle de la crise européenne, ils pourraient bien retrouver une seconde jeunesse grâce au réseau et à son esprit libre. La montée des monnaies open source en Grèce Open-source currencies on the rise in Greece Zachary Caceres - 25 juillet 2012 - Radical Social Entrepreneurs(Traduction : Amine Brikci-N, brieuc, volk, Tonio, YoDigue, Mnyo, Gatitac, KarmaSama, Uflex) Dans l’ombre de la crise européenne, les habitants de la ville grecque de Volos prennent leur avenir monétaire en main. Theodoros Mavridis et d’autres Grecs à court d’euros ont mis en place un système de monnaie locale appelé TEM, acronyme pour « Unité Alternative Locale » en grec. Même si la Grèce est en panne d’euros, les Grecs ont encore des biens et des services utiles à s’échanger. C’est là que le TEM intervient Après avoir créé un compte, les membres échangent entre eux en utilisant les crédits TEM. Et si les choses empirent ?

http://www.framablog.org/index.php/post/2012/08/04/monnaie-libre-grece-crise

Related:  Nous sommes ici pour nous éveillerMonnaies Parralèles

Laissez moi vivre à poil sur mon île ! A 76 ans, Masafumi Nagasaki n'a plus peur de rien: la violence des typhons et les morsures d'insectes ne sont rien en comparaison avec la vie en société. Du coup, ce Japonais préfère vivre seul sur sa petite île, aussi inhospitalière soit elle. Depuis vingt ans, Masafumi ne veut plus entendre parler de la race humaine, raison pour laquelle il s'est installé sur la petite île japonaise de Sotobanari, située à seulement un kilomètre du rivage, mais où les courants sont si dangereux que les pêcheurs locaux n'osent pas s'y aventurer. L’épi lorrain s’installe à côté de l’euro L’épi lorrain vient de prendre place aux côtés de l’euro. Les personnes (ouvriers, professeurs, journalistes économiques etc.), Français, Belges et Luxembourgeois, qui travaillent depuis plus d’un an et demi à l’installation de cette monnaie complémentaire ont lancé leur expérimentation, jusqu’au 31 décembre. « Ce sont les banques qui créent la monnaie à notre époque, les États leur ayant cédé ce droit régalien. Le privé n’a pas pour intérêt l’intérêt général, ce qui conduit à des crises comme nous en connaissant aujourd’hui. L’épi, c’est un nouveau facteur de création d’emplois et de développement local, puisque les entreprises et artisans du secteur seront concernés », explique Daniel Cano, l’un des Français du groupe affilié à Financité, un réseau belge de financement alternatif. Deux conférences sont programmées, avec l’un des plus grands spécialistes mondiaux des monnaies locales, Philippe Derruder.

Veblen Institute Une innovation sociale québécoise s’invite depuis quelque temps en France. Son originalité tient au couplage des trois dispositifs qui apparaissent d’ordinaire séparément : la monnaie-temps, le crédit solidaire et le groupement d’achat. Les années 2000 ont vu la multiplication des monnaies dites « sociales et complémentaires », mises en place par des acteurs locaux en réponse aux problèmes sociaux et environnementaux divers . Il s’agit de dispositifs locaux d’échange de biens, de services et de savoirs, organisés autour d’une monnaie spécifique qui permet à la fois de régler les échanges (moyen de paiement) et de mesurer la valeur de ce qui est échangé (unité de compte). Largement ignorés des économistes, ces dispositifs suscitent en revanche un vif intérêt auprès des acteurs du secteur social et du développement territorial.

Les monnaies libres en quelques mots La vision TheTransitioner contribue à inventer le prochain système monétaire global : une plateforme distribuée permettant à des millions de monnaies libres de circuler à travers les réseaux - Internet et téléphones mobiles. Plus en détail... L'argent est un système d'information, fait pour mesurer et réguler des flux dans le monde réel. En théorie, la rareté de l'argent n'est pas une caractéristique nécessaire.

Vivre sans travailler, c'est possible ! orion, et pour info, les autres foufouille, jpm et alter, orion, vous êtes vraiment une sacrée feignasse ! Et réclamez le RU ? Ceci explique cela. Moi, quand je donne les références d’un article, ce n’est pas pour le faire parler à ma place parce que j’aurais la flemme d’en faire une synthèse ! C’est pour étayer un résumé, informer le lecteur, et rendre à César ce qui appartient à César. Grèce : l'autogestion en pratique, après un hôpital, un journal Les travailleurs d’Eleftherotypia sont de retour avec leur propre journal ! Ça y est ! C’est fait! Les travailleurs d’Eleftherotypia, un des plus grands et plus prestigieux quotidiens grecs, vont de l’avant dans la grande entreprise de l’édition de leur propre journal, “Les Travailleurs à Eleftherotypia” ! Depuis le mercredi 15 février, les kiosques dans tout le pays affichent à côté des journaux habituels un journal de plus, écrit par ses propres salariés.

Guide de mise en oeuvre d’une monnaie complémentaire locale Françoise Lenoble, une des fondatrices et animatrices de l'Abeille, monnaie locale créée en janvier 2010 sur Villeneuve-sur-Lot. Un an plus tard, 44 entreprises, commerces et producteurs locaux utilisent l'Abeille, monnaie permettant de relocaliser et réorienter une partie de la production et de la consommation. Un outil pour initier une économie respectueuse de l’être humain et de la nature Conçu par Philippe Derudder Les membres du Gresso Les planches à billets locales de l’économie sociale et solidaire Le 19/06/12 par Vincent.F Penser le local dans le global : En ces temps de crise économique, de tendance à la spéculation abusive des banques soupçonnées de servir les intérêts de leurs actionnaires plutôt que ceux de la communauté, dans un contexte de globalisation des échanges marchands qui laisse sur la paille les petits et fait la part belle aux géants, il faut repenser le concept de localité au sein de ce « New-new Deal » international. L'Abeille de Villeneuve-sur-Lot. Pionnière de la monnaie locale en France

Monnaies locales : pile ou face ? (deuxième partie) Lire aussi sur cafebabel.​com la pre­mière par­tie de ce pa­no­rama consa­crée aux mon­naies lo­cales En France, pas moyen d’ar­rê­ter la planche à billet. De­puis 2009 et le lan­ce­ment de « L'abeille » à Vil­le­neuve-sur-Lot et de « L'Oc­ci­tan » à Pé­ze­nas (Sud de la France, ré­gion Lan­gue­doc-Rous­sillon, ndlr), des mon­naies lo­cales au ca­rac­tère bien gau­lois poussent comme des cham­pi­gnons. Réunie au sein d’un ré­seau, elles par­tagent la ca­rac­té­ris­tique d’être « fon­dantes », à sa­voir qu’elles perdent de leur va­leur au fil du temps. Pour­quoi ? Car une mon­naie com­plé­men­taire vise tout d’abord à sti­mu­ler la consom­ma­tion lo­cale.

Système d'échange local Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Sel. Un système d'échange local (ou SEL) est un système d'échange de produits ou de services qui se font au sein d'un groupe fermé (généralement associatif). Le SEL permet à tout individu d'échanger des compétences, des savoir-faire et des produits avec les autres membres du groupe. Chaque SEL est un groupe de personnes vivant dans un même secteur géographique. Le chômage ou l'autogestion : quand des salariés décident de licencier leur patron « En 2008, le patron a décidé de fermer notre entreprise de fenêtre à Goose Island (Illinois, États-Unis) et a mis à la porte tout le monde. En 2012, nous avons décidé d’acheter l’entreprise et de licencier le patron. Nous détenons ensemble l’usine et la dirigeons démocratiquement. Voila notre histoire… », peut-on lire sur le site internet de New Era Windows, une entreprise pas comme les autres.

Related:  articles désintéressésutopicPolitique