background preloader

L'incroyable hold-up bancaire en Europe, nouvel assaut

L'incroyable hold-up bancaire en Europe, nouvel assaut
Ce billet est une note envoyée à des milliers de kilomètres de l'Europe, opinion mesurée à chaud des conneries qu'on peut lire dans la presse numérique en permanence. Alors il paraît que ça va mal en Europe, de l'Espagne à la Grèce en passant par la France, l'Allemagne et le Bénélux (Pays-Bas, Luxembourg, Belgique) ? Ah oui, j'oubliais. La crise ! Diantre ! Crise de la Dette, crise de l'euro, crise du bon sens, crise de la raison, crise d'épilepsie à force d'avoir les yeux rivés sur les écrans boursiers ! -L'Europe du nord dans le colimateur des charognards Je ris jaune. Et en ce début Août, je vois que la guerre économique frappe maintenant l'Allemagne et le Benelux à son tour. Moi qui suis un peu crédule, je n'ai pas fait mes classes à l'ENA, je me questionne : comment est-il possible qu'une agence bancaire puisse "noter" ou sanctionner un Etat-Nation ? - Une série de putschs prémédités, élites contre peuples. -TINA : There is no alternative. Samuel Moleaud. 01 Août 2012. Related:  la guerre de la finance privéeLe Droit européen a permis la mondialisation néolibérale

ALAIN SORAL - LA GUERRE CIVILE COMME STRATÉGIE D'ÉTAT ? Suisse | Prendre le contrôle de la monnaie, des banques et de la BCE La Banque centrale européenne (BCE) a pris des mesures importantes le 6 septembre pour soutenir l’euro. Mais en ne s’attaquant qu’aux symptômes et non aux causes de la crise, la BCE continue à la renforcer. Nous publions ci-dessous un texte d’Attac France qui revient sur le rôle de la monnaie, des banques et de la banque centrale. Tant que la monnaie et le système bancaire sont hors contrôle, toutes les aspirations à des transformations politiques sont vouées à l’échec. Le cercle vicieux dans lequel les classes dominantes veulent enfermer les peuples, parce qu’elles en tirent un profit immédiat, n’est pourtant pas inéluctable. Des pistes alternatives raisonnables sont possibles. 1) Des objectifs de transformation sociale et écologique La crise est trop importante pour qu’on puisse imaginer avoir affaire à une difficulté passagère. C’est donc autour d’objectifs de transition vers une société plus juste et plus écologique que les choix doivent être opérés. Elle rendra possible :

La régionalisation et l'aménagement du territoire en Europe : 1. Vers la disparition des frontières en Europe Actuellement, la volonté d’aboutir à un marché unique en Europe conduit au démantèlement des frontières nationales. L’inspiratrice de cette politique s’appelle l’Assemblée des Régions Frontalières Européennes (l’ARFE) s’appuyant sur un document européen : la convention-cadre sur la coopération transfrontalière ou charte de Madrid. Créé en 1971, cet institut européen est en réalité allemand par ses fondateurs et ses dirigeants. Située en Allemagne à Gronau, l’ARFE poursuit l’objectif d’effacer de plus en plus les frontières étatiques afin de pouvoir procéder à des coopérations transfrontalières et interrégionales renforcées. Pour une vision plus précise d’un exemple type d’eurorégions, la carte concernant les territoires frontaliers autour de l’Allemagne est particulièrement significative. 4 5. Quelles conséquences ? Dans cette dissolution des frontières, les conséquences sont doubles. Trois axes 2. Qui était le ministre-président ? En résumé 3.

Les comptes bancaires des français seront bien ponctionnés de 8% Les merdias n'en parlent pas, on ne va pas gâcher les vacances des gentils moutons français. Chypre était la répétition. Voilà ce qu'écrit Pierre Jovanovic sur son blog : du 26 au 29 juin 2013 : Ne vous affolez pas, vous ne le verrez nulle part sur les merdias. Le vrai patron de l'Europe, le ministre des Finances allemand a déclaré que la meilleure solution pour sauver les banques (ex: Deutsche Bank, Société Générale, etc.) sera de ponctionner 8% sur le compte des clients et cela pour remonter le niveau de la piscine (réserve fractionnelle) des Picsous. Traduisez: méga taxe de 8% sur la population, sur TOUTE la population puisque nos états pourris ont voté l'obligation à tout citoyen d'avoir un compte dans une banque. Si vous suivez ce blog, vous êtes averti depuis longtemps puisque je vous en parle depuis Chypre (et plus que jamais ce reportage a en effet été le plus important de ma vie de journaliste, merci à vous). Certains ne me croient pas???

Grèce : plus d'autre solution que d'effacer 200 milliards d'euros de dette L’Europe ne peut pas continuer à financer le déficit public de la Grèce (8% du PIB) et payer le service de sa dette, qui est toujours à 180% du PIB. Le FMI pour pouvoir continuer à prêter a besoin que la solvabilité du pays s’améliore, ce qui est loin d’être le cas. C’est pourquoi il a demandé à la BCE d’effacer une partie de la dette grecque dont elle possède 50 milliards d'euros sur un total de créances de 2.500 milliards d'euros. La négociation a eu lieu et une fois de plus, la Grèce devrait recevoir les fonds dont elle a besoin pour assurer ses fins de mois, mais cela ne résoudra en aucun cas de façon durable les problèmes de fonds du pays. Les modèles pour sortir un pays de l’endettement sont passés cette semaine en revue par Charles Gave de GaveKal. Erreur de Bercy : les entreprises industrielles laissés pour compte du pacte de compétitivité Aux Etats Unis Ben Bernanke, président de la Federal Reserve, est peut-être en train de changer de cap.

Réformes Hartz Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Elles ont pour but de renforcer la lutte contre le chômage volontaire et d'améliorer le retour en activité des bénéficiaires d'allocations [2]. Ces réformes controversées, officiellement, visent à adapter le droit (du travail, fiscal) allemand à la nouvelle donne économique dans le secteur des services. Elles ont été mises en place progressivement, sous la forme de quatre lois, mais la plus importante et la plus impopulaire est la loi Hartz IV. Loi Hartz I[modifier | modifier le code] La Loi Hartz I entre en vigueur le 1er janvier 2003[3] Loi Hartz II[modifier | modifier le code] La Loi Hartz II entre en vigueur le 1er avril 2003. Loi Hartz III[modifier | modifier le code] La Loi Hartz III entre en vigueur le 1er janvier 2004[5] : Restructuration de l'agence nationale pour l'emploi et des agences fédérales pour l'emploi Loi Hartz IV[modifier | modifier le code] Dans un couple, chaque personne peut recevoir l'Alg II.

Tout est truqué : le plus grand scandale de manipulation de prix de tous les temps Traduction : Laetsgo, SuperNo, TouchatoutLes illuminati étaient des amateurs. Le deuxième monstrueux scandale financier de l'année révèle la véritable conspiration internationale : il n'y a pas de prix que les banques ne puissent manipuler. Théoriciens de la conspiration de ce monde, croyants en l'influence secrète de la famille Rothschild, des francs maçons et des illuminati, nous autres sceptiques vous devons des excuses. Vous aviez raison. Les acteurs sont peut-être légèrement différents, mais vos prémisses étaient fondées. Vous avez peut-être entendu parler du scandale du Libor dans lequel au minimum trois - mais peut-être jusqu'à seize - des banques désormais connues sous la dénomination de « trop grandes pour faire faillite » ont manipulé les taux d'intérêt globaux. La situation était déjà suffisamment pourrie, mais désormais, il se pourrait que le Libor ait un frère jumeau. Pourquoi ? Les mauvaises nouvelles ne s'arrêtent pas aux swaps et aux taux d'intérêts.

Remboursement de la dette : l'Argentine fait appel#xtor=RSS-3208001#xtor=RSS-3208001#xtor=RSS-3208001 L'Argentine a fait appel mardi 27 novembre de la décision d'un juge fédéral américain lui ordonnant le versement de 1,33 milliard de dollars à des fonds spéculatifs qui avaient refusé un échange de titres après son défaut de paiement en 2001. L'Argentine a refinancé environ 93 % de sa dette après son gigantesque défaut de 2001, portant sur 100 milliards de dollars. "Aujourd'hui même, les avocats qui représentent la République d'Argentine devant les instances judiciaires de l'Etat de New York ont déposé une demande urgente de suspension des effets de la décision [du juge Thomas] Griesa publiée mercredi dernier", a annoncé un communiqué du ministère de l'économie. Le juge Thomas Griesa avait souligné dans sa décision, datée du 21 novembre, que NML, l'un des fonds spéculatifs à l'origine de ce contentieux, avait "subi un préjudice irréparable de la part de l'Argentine". La plainte de NML a provoqué le 2 octobre le blocage d'une frégate argentine dans le port de Tema, au Ghana.

Vingt ans après le crash de Maastricht, des experts ont retrouvé la boîte noire Jacques DelorsW fait grise mine. Il ressemble à la Grèce. Il doute. Vingt années après l’entrée en vigueur du traité de Maastricht, offrant un statut juridique à l’Union européenne ainsi que les fameux critères de convergence, il doit se dire que quelque chose n’a pas fonctionné. D’ailleurs, il se le dit parfois : « la dimension sociale implorée par le traité n’a pas trouvé de relai. » Il a bien raison. Il y croit encore, pourtant, à cette économie dérégulée, matrice du progrès humain, simplement, Maastricht était incomplet et Lisbonne a fait mieux depuis, comme d’autres traités viendront parachever l’œuvre magistrale. Le monde est devenu delorien. « Maastricht ne fut pas incomplet, il fut philosophiquement erroné. Mais l’homme n’est pas vraiment en cause, Jacques Delors eut pu être un autre, d’ailleurs, ses clones hantent aujourd’hui la Belgique. Une philosophie de bazar La croissance par la compétitivité érigée en dogme ; elle seule conduirait au bonheur. « La dévaluation ?

L'ONU et les 250 000 morts somaliens Traduit par CM pour Investig'Action L'ONU a annoncé qu'au moins 250 000 Somaliens étaient morts de faim entre 2010 et 2012, notamment au cours de la grande sécheresse qui a sévi dans de la corne de l'Afrique. Les victimes se comptent surtout parmi les déplacés internes, qui pour la plupart ont fui devant l'invasion militaire et l'occupation du sud de la Somalie par l'Armée éthiopienne, avec le soutien de l'ONU, puis par les "soldats de maintien de la paix" de l'Union africaine, actuellement au nombre de 25 000. Dans mon dernier article consacré à la famine en Somalie, j'ai mentionné les 10 cents par jour et par réfugié somalien prévus par l'ONU. C'est ce que l'on appelle une insuffisance budgétaire, synonyme de "nous souhaitons aider, mais n'en avons pas les moyens". Un milliard pour la guerre et 250 000 personnes qu'on laisse mourir de faim ? Relater les crimes massifs perpétrés par l'ONU en Afrique de l'Est devient insupportable. Thomas C.

Loi Pompidou-Giscard : l’escroquerie de la dette publique signe la mort de la démocratie, dans l’incroyable cécité volontaire des médias - Actif et militant sur LePost.fr (22:52) Publié parOlivier B post non vérifié par la rédaction 09/11/2011 à 22h47 - mis à jour le 09/11/2011 à 22h52 | vues | réactions C'est le point aveugle du débat : la dette publique est une escroquerie ! En clair, la Banque de France a désormais interdiction de faire crédit à l’État, le condamnant à se financer en empruntant, contre intérêts, aux banques privées, au lieu de continuer à emprunter sans intérêt auprès de la banque de France qui lui appartient. Un graphique pour illustrer le propos, qui montre l'hallucinante évolution de la courbe de la dette publique. "Ainsi, entre 1980 et 2008, la dette a augmenté de 1088 milliards d’euros et nous avons payé 1306 milliards d’euros d’intérêts",résume Mai68.org.

Les Parlements nationaux ne seront pas consultés sur la ratification du Traité transatlantique Note utilisateur: Détails Catégorie parente: International Catégorie : Ça s'est dit par là... Créé le 10 novembre 2013 Mis à jour le 10 novembre 2013 Publié le 10 novembre 2013 Écrit par folamour Affichages : 301 Est-ce que, au terme des négociations, l'Accord de libre échange UE-USA devra être ratifié par chacun des Etats membres? Les seuls éléments de réponse étaient des éléments d'ordre général, consistant à indiquer que les accords mixtes (ceux qui comprennent des dispositions de compétences européennes et nationales) doivent être ratifiés à la fois au niveau européen et au niveau national. La publication d'un entretien de Karel de Gucht par Jean Quatremer aujourd'hui au sujet de l'Accord de libre échange UE-Canada m'a fait reprendre mes recherches. En effet, le Commissaire indique: Les Parlements nationaux ne seront apparemment pas consultés sur la ratification du Traité transatlantique. Soure : Fr.sott.net Informations complémentaires :

L'art de la guerre : Les mains invisibles du pouvoir Les « mystères de la République » qu'Andreotti a emporté dans la tombe ne sont pas aussi mystérieux. Il suffit de lire le livre « La repubblica delle stragi impunite » (La république ses massacres impunis) du magistrat Ferdinando Imposimato, aujourd'hui président de la Cour Suprême de Cassation. Reste à voir si la page des « mystères » est un page désormais tournée dans l'histoire italienne. C'est dans ce club prestigieux qu'a été admis Mario Monti qui, cinq mois après avoir participé à la réunion Bilderberg de juin 2011, a été nommé sénateur à vie par le président de la république et chargé de former le gouvernement. On peut facilement imaginer pour quel type d'accord. Sans hasard, Mario Monti - consultant du groupe bancaire Goldman Sachs, un des plus grands artisans de la crise financière qui, partant des Etats-Unis, a envahi l'Europe- a été président européen de la Trilatérale. Enrico Letta a déclaré à la Chambre avoir « le langage "subversif" de la vérité ».

Liste des exilés fiscaux: industriels, grosses fortunes, artistes, sportifs L'exil fiscal est une réalité incontournable car rien n'est plus simple une fois fortune faite en France que de partir vivre dans un pays à la fiscalité plus avantageuse. La promesse de François Hollande de renégocier les conventions fiscales datant de 1958 entre la France, la Belgique, la Suisse et au Luxembourg inquiète de nombreuses fortunes. Effet d'annonce ou changement réel de politique ? Quoi qu'il en soit le manque à gagner est considérable pour l'Etat français. Espérons que ce rapport très attendu soit effectivement suivi d'une véritable politique de justice et répartition fiscale équitable. Cela ne semble pas pour nous, braves fourmis ouvrières que nous sommes ... cela semble réservé à une certaine caste donneuse de leçons et hors de tout contrôle dont l'égérie serait Christine Lagarde ... Les grandes familles "industrielles et commerciales" Stéphanie MARTHELY - Plume Citoyenne · · · il y a 3 heures

Related: