background preloader

Modele-discipline

Modele-discipline
Related:  roztotum

photosynthèse François Moreau, Roger Prat (Université Pierre et Marie Curie) adaptation : Gilles Furelaud [sommaire] [autotrophes] [localisation] [équation] [pigments] [environnement] [2 groupes] 4- Les pigments photosynthétiques Introduction La réalisation de la photosynthèse par les chloroplastes des végétaux met en jeu un ensemble de molécules particulières, nommées pigments photosynthétiques. Le terme de "pigment" correspond au fait que ces molécules sont colorées, de part leur capacité à capter certaines radiations lumineuses. les chlorophylles, présentes chez tous les végétaux autotrophes au carbone ; les caroténoïdes, présents chez tous les végétaux autotrophes au carbone ; les phycobilines, présents exclusivement chez les algues et les cyanobactéries. On peut assez facilement extraire et séparer ces différents pigments. Structure des pigments Formules des chlorophylles a et b. Les phycobilines sont composées d'un noyau tétrapyrrolique ouvert, associé à une protéine. Formule d'une phycobiline.

BioNumbers - The Database of Useful Biological Numbers divisions cellulaires La division cellulaire est la première étape du développement cellulaire. En se divisant, les cellules méristématiques multiplient leur nombre puis retrouvent leur taille initiale. Les cellules filles vont progressivement grandir, passer à la phase d'élongation rapide et perdre peu à peu leur capacité de division. Naturellement, une étude plus précise peut être réalisée en fixant les racines puis en les traitant de manière histologique. Les plantes CAM Point de départ du débat : un message de Jean DEXHEIMER du 2 février 2003 : « J'ai besoin d'un renseignement plutôt d'ordre physiologique, mais peut être que quelqu'un pourra m'aider. Je sais que la photosynthèse de type CAM a été décrite chez les Crassulacées, mais qu'en est il des autres succulentes (Aizoacées, Cactacées, Asclépiadacées et Euphorbes succulentes, Aloeacées,....)? Mes recherches pour préciser ce point ont été vaines. » 1°) Qu’est ce qu’une plante C4 ou CAM ? La photosynthèse comporte deux suites de réactions, une phase photochimique (anciennement phase claire) où l'énergie lumineuse est convertie en énergie chimique dans une molécule relais = ATP et une phase non photochimique (anciennement phase sombre) où l'énergie convertie sert à transformer le dioxyde de carbone en sucres (trioses puis hexoses, notamment glucose et fructose). Une plante CAM peut être vue comme une plante C4 différée jour / nuit. 2°) Intérêt écologique 3°) Listes de plantes CAM ou C4 : Plante C 4 : H.

La cellule, ses organites et leurs fonctions : un cours en ligne complet et illustré de biologie cellulaire pour l'enseignement universitaire La cellule, ses organites et leurs fonctions Sommaire Cette ressource, qui présente « la cellule et sa membrane », est la première de l'ensemble des ressources sur le sujet de Biologie Cellulaire TCB. Elle établit la notion de cellule, unité minimale vivante d'un organisme. Elle récapitule les composants de la membrane cytoplasmique (lipides et (glyco)protéines). Elle vise à comprendre la nécessité pour la cellule de posséder une membrane lipidique. La présence d'une version récente du module est recommandée.Pensez à consulter les animations en plein écran ! Début de page Cette ressource, qui présente « le transport membranaire », est la deuxième de l'ensemble des ressources sur le sujet de Biologie Cellulaire TCB. Elle établit la notion de transport sélectif (bi-directionnel) au travers de la membrane. Cette ressource, qui présente « Les molécules d'adhérence », est la troisième de l'ensemble des ressources sur le sujet de Biologie Cellulaire TCB. Fascicule « Biologie Cellulaire » de I.

Papier, textile et vannerie végétale >>> article en coursFibre textile végétalecontient de la silice, de la cellulose. Il existe des fibres textiles d'origine végétale (ortie, lin, chanvre, houblon, coton, jute, tilleul, fougère, mûrier, myrte, ronce, épilobe, onagre, mauve, hibiscus, genêt, joncs, carex, prêle, asperge, brome, soie de linaigrette, coton de peuplier, bouleau, laine de pin, coco, cacaotier, baobab, palmier, canne, agave, lichen, algue), fongique (champignon), minérale (filaments métallique, silice, quarz, fer, poudre de roche) et animal (soie papillon ou araignée ou fourmi tisserande, cuir, crin de cheval, de yack, laine de mouton, de chèvre, de lapin laineux, de cochon laineux, plumes). Etude de fibres textiles La Ramie - ortie. Création Marie Noël Fontan mésocarpes de noix

La photosynthèse I) Le chloroplaste, siège de la photosynthèseII) La chlorophylle, pigment de la photosynthèseIII) Les mécanismes de la phase claire 1) Structure des photosystèmes2) Mécanisme des photosystèmes a) Le photosystème II (PSII)b) Le photosystème I (PSI)3) Transport des électrons dans la phase claire a) La photolyse de l’eau et le transport non cyclique des électronsb) Le transport cyclique des électronsIV) Les mécanismes de la phase sombre 1) Le cycle de Calvin a) Fixation du CO2b) Réduction du carbone fixéc) Régénération de l’accepteur de CO22) Synthèse des sucres3) BilanV) Photosynthèse et plante en C3 1) Les facteurs limitant de la photosynthèse2) Les plantes en C3VI) Solutions des plantes en C4 et CAM 1) Caractéristiques des plantes en C4 et CAM a) Les plantes en C4b) Les plantes CAM2) Différences entre les plantes en C3, C4 et CAM3) Subsistance des plantes en C3 I) Le chloroplaste, siège de la photosynthèse Production Chantal PROULX II) La chlorophylle, pigment de la photosynthèse 3) Bilan

Tissage mural & macramé – suspendez le fil du temps – OBSiGeN Le tissage mural est une façon simple de décorer vos murs. Si celui-ci a pu paraître un temps désuet, il retrouve une place dans les intérieurs contemporains, grâce notamment au succès incontestable de la décoration de type scandinave, avec tout ce qu’elle comporte et notamment un rapport aux produits naturels comme le coton ou la laine. Sobre ou de couleurs vives, le tissage se crée au gré des envies et des goûts et s’adapte à chaque esthétique. Si les formes complexes et les éléments sophistiqués demandent une certaine maitrise dans leur conception, il existe des façons très simples de créer son propre modèle personnalisé et ce en deux trois mouvements, comme le prouve le tutoriel que vous trouverez juste ci-dessous. Large tissage mural coloré type macramé en laine fait maison Tissage mural original en trois couleurs, assorti au vert de la plante et au mur blanc Tissage en laine original aux couleurs vives Création d’un tissage mural type macramé simple et décoratif Matériel nécessaire :

Photosynthese photosynthesis plant C3 C4 CAM pep carboxylase pepcase Enseignement recherche Biochimie Universite Angers Emmanuel Jaspard 3. Le mécanisme des plantes en C4 Chez certaines plantes (maïs, canne à sucre, sorgho, ...) il existe une autre voie d'assimilation du carbone qui se superpose au cycle RPP. Dans cette voie, le CO2 forme un acide à 4 carbones (et non à 3 carbones) et 2 types de cellules sont impliqués. Les plantes qui possèdent cette voie n'ont pratiquement pas d'activité photorespiratoire. Cette voie consiste en : une phase de carboxylation dans les cellules du mésophylle (assise cellulaire entre les nervures, siège du cycle RPP des plantes en C3). Les plantes qui ont ce mécanisme possèdent une autre enzyme capable de fixer le CO2 : la phosphoénolpyruvate carboxylase ou PEPcase, uniquement présente dans les cellules du mésophylle (figure ci-dessous).

Teintures naturelles et teinturiers au Cambodge « Les Khmers teignent eux-mêmes les étoffes qu’ils fabriquent, à peu près avec les procédés usités chez nous. Leurs plus belles couleurs sont le rouge, le jaune et le bleu » (Moura 1882 : 337). « Ils utilisent habilement les plantes tinctoriales du pays, obtenant des couleurs solides, belles, variées, qui parcourent toute la gamme des teintes » (Aymonier 1900 : 40) 1À la fin des années 1960, j’ai passé deux ans au Cambodge, comme enseignant d’Ethnologie à la faculté d’Archéologie de Phnom-Penh. J’y avais consacré tous mes temps libres à la visite des villages, dans la plupart des provinces. 2Voici ici quelques notes prises sur les procédés de teinture traditionnels. 3Au Cambodge, traditionnellement, les tissus produits étaient teints avec des colorants végétaux ou animaux, cultivés ou trouvés dans la nature, pour donner principalement les couleurs jaune, rouge, bleu-indigo et noire. Figure 1 : Tisserande khmère, province de Takeo, 1968 © B. 111. Figure 4 : Garcinia vilersiana, Takeo, 1968

Photosysteme antenne paire speciale special pair resonance charge separation photosynthese Enseignement et recherche Biochimie Emmanuel Jaspard Universite Angers 3. La séparation des charges positive et négative La chlorophylle peut adopter divers états d'excitation. En ordre d'énergie croissante par rapport à l'état fondamental, ces niveaux sont : le premier état singulet excité l'état triplet métastable le second état singulet excité l'état triplet excité C'est seulement à partir du premier état singulet ou de l'état triplet métastable que le retour de l'électron à l'état fondamental peut fournir une énergie qui permet les réactions photochimiques de la photosynthèse. Ces réactions ne sont possibles que si la différence d'énergie momentanément stabilisée dure plus de 15 10-9 s. Cette stabilisation s'opère par un mécanisme de séparation des charges positive et négative entre : une molécule dite donneur primaire d'électrons (D dans les figures suivantes) qui est respectivement : la plastocyanine pour PSI - le complexe Z pour PSII une molécule dite accepteur primaire d'électrons (A) qui est respectivement : X-P430 pour PSI - une phéophytine pour PSII

Related: