background preloader

Produire ses propres semences

Produire ses propres semences
Produire ses propres semences Il existe plusieurs méthodes pour produire ses propres semences. La plus simple, ou quand on connaît un jardinier, est de garder les graines des légumes qu’on récolte soi-même – quand on jardine – ou qu’on a achetés ou que quelqu’un nous a donnés. On peut ainsi récolter : en laissant monter en graines : des radis, des navets…à la condition de les laisser bien mûrir : des graines de tomate, de concombre, de courge, courgette, choux, melon, pastèque, phacélie, moutarde blanche ou jaune (ces trois derniers sont très bons pour comme engrais vert)… Bref, tous les fruits et légumes contenant des graines.en sélectionnant des plants : des pommes de terre. On gardera des petites pommes de terre d’environ 3 cm de diamètre, au frais et à l’abri de la lumière. Récolter des graines Toutes les plantes ne produisent pas de graines (ou en produisent peu et/ou très peu fertiles). Qui dit récolte dit contenant. Les plantes potagères a. légumes à floraison dans l’année

http://aquitainedecroissance.org/2012/07/26/produire-ses-propres-semences/

Related:  Produire ses propres semencesRevenir au naturel au jardin et au quotidien - maisonJardinageagriculture vivrièregraines

Fiche technique - Récolter ses graines Il peut être intéressant de faire ses semences pour diverses raisons : elles sont assez chères dans le commerce et cela représente une économie dans le budget jardinage, il est aussi satisfaisant de « faire soi-même » et rassurant d'être un peu plus indépendant... Cela nécessite un peu plus de travail et d'attention et quelques habitudes nouvelles, car il faut aussi prévoir pas mal de place en plus en raison de certaines plates-bandes ou parties de plates-bandes qui restent occupées pratiquement toute l'année et même, pour les bisannuelles, une année et demie... Il faut essayer de choisir et laisser pousser des porte-graines vigoureux, veiller à ce que leur santé ou leur croissance ne soit pas trop entravée par d'autres plantes, trop de mauvaises herbes, les travaux de proximité, et cela tout au long de leur croissance jusqu'à leur maturité. Il faudra souvent en tuteurer certains.

Les plates-bandes - La fin de la crise La culture bio-intensive permet d'avoir le maximum de production sur un minimum de surface en qualité bio (sans produit chimique). Ce mode de production permet d'avoir la même quantité de production (et même plus !) que l'agriculture intensive classique et aussi d'avoir exactement la même qualité de production que le bio artisanale (et non l'agriculture bio "industrielle"). Mais vous constaterez qu'elle demande un gros investissement physique. Préparer une plate-bande en bio-intensif consiste à prévoir pour les plantes : la plus grande facilité possible pour développer leur système racinaire (couche de terre meuble de 60 cm d'épaisseur !)

Récolter ses propres graines Récolter ses propres graines Quelle joie de pouvoir récolter les graines de nos plantes préférées pour les multiplier et ainsi créer un jardin opulent ! Chaque années, nos plantes, nous procurent une source de semences importante qu'il est pratique et économique de récupérer afin de les semer en vue de fleurir le jardin la saison suivante.

Le Manuel des jardiniers sans moyens Le Manuel des jardiniers sans moyens part de la conviction que tout le monde peut jardiner, malgré l’absence d’expérience, de terrain ou de moyens financiers. Cet ouvrage est complet : Absolument tout du strict nécessaire pour se lancer dans la production de ses propres légumes, sans argent, sans expérience et sans complexe. (téléchargement gratuit en pdf ): Ou acheter ses graines de fleurs, légumes, aromatiques et gazon ? Gestes de jardinage en juin | Légumes à semer ou planter en juin | Fleurs à semer ou planter en juin | Calendrier lunaire de jardinage juin 2014 Accueil » Reportages jardinage » Légumes et potager » Ou acheter ses graines de fleurs, légumes, aromatiques et gazon ? Ou acheter ses graines de fleurs, légumes, aromatiques et gazon ? COMMENT et POURQUOI RECOLTER LES GRAINES Dans cette fiche nous allons voir pourquoi et comment récolter ses graines mais également comment et combien de temps les conserver. Récolter les graines des végétaux pour produire ses prochaines semences n'est en fait qu'un retour au jardinage traditionnel. En effet, les jardiniers amateurs ou non d'antan n'achetaient pas leurs graines. Si la récolte des graines est une opération simple à réaliser, il y a quelques règles à respecter, principalement pour la conservation. Il ne faut pas oublier que de la qualité de la graine dépend la réussite du semis, donc la future récolte. ...

Les multiples fonctions du saule en permaculture Le saule (Salix) est un genre d’arbres, d’arbustes, d’arbrisseaux de la famille des Salicacées (Salicaceae) comprenant environ 360 espèces. châtons femelle châtons mâles Le temps des semis Conseils d'experts pour préparer vos semisPar Karen York Voici quelques conseils d'experts pour vous aider à préparer vos semis. Trois techniques pour jardiniers débutants, initiés ou chevronnés. TECHNIQUE 1 PRÉGERMINATION DES SEMENCES NIVEAU DÉBUTANT Pour bien réussir les semis, certains jardiniers prônent la prégermination. Une méthode simple est d’humecter un essuie-tout ou un filtre à café sur la moitié duquel on étale les graines (sans exagérer la densité) pour rabattre l’autre moitié sur les semences.

Victimes des pesticides et reconnaissance de la maladie professionnelle Le 15 janvier 2011 Monsieur Yannick Chénet, 43 ans, viticulteur en Charente-Maritime est décédé des suites d’une leucémie, qui avait été reconnue comme une maladie professionnelle par la mutualité sociale agricole.* Comme lui, beaucoup d’agriculteurs et de professionnels manipulant des produits phytosanitaires, ayant développé diverses maladies (troubles digestifs, respiratoires, nerveux, vasculaires..) ont tenté avec plus ou moins de succès d’obtenir la reconnaissance de leur maladie professionnelle. Très souvent cependant les professionnels se heurtent au fait que peu de maladies en relation avec les pesticides sont inscrites dans le tableau de reconnaissance des maladies professionnelles. En effet, pour qu’une maladie puisse être reconnue comme étant professionnelle, il faut en principe qu’elle soit inscrite sur la liste des maladies professionnelles.

Comparatif des meilleurs sites de vente de graines pour le potager Depuis la création du blog, une question me revient souvent : Où acheter ses graines? Vous êtes en effet nombreux à me demander si je connais des adresses plus “sérieuses” que d’autres, si j’ai déjà acheté ici ou là, etc. D’où l’idée pour moi de réaliser ce comparatif ! Cela fait maintenant longtemps que je n’achète plus de plants (sauf s’il m’arrive de louper mes semis) et que je me suis tourné vers les semis. Certes, cela demande un peu de travail supplémentaire mais le jeu en vaut la chandelle ! Cette solution est plus économique (surtout que je récolte mes graines pour beaucoup de variétés), offre un choix bien plus diversifié, donne des plants plus forts et permet de maîtriser une grande partie (voire l’intégralité) du cycle de vie de vos plantes.

Récolte des semences et graines de fleurs Les plantes ont un seul but, faire d'autres plantes pour perpétuer la race. C'est par les fleurs que la plante est fertilisée et produit des semences. Une fois la fleur fertilisée, elle perd ses pétales, et sèche. Une grande part de l'énergie de la plante est utilisée à la production des semences. C'est une des raisons que les plantes sont plus florifères quand on supprime les fleurs fanées, vous éliminez le travail de production des semences. Quand et comment récolter les semences de mes plantes à fleurs ?

Récolter ses graines de fleurs et de légumes Sommaire Les règles de base dans la récolte des graines Récolter les graines de ses fleurs Récolter les graines de ses légumes

Related:  permaculturepotagerSemences