background preloader

Service militaire en France

Service militaire en France
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Il a connu plusieurs formes depuis la Révolution. Dans sa dernière forme, il est devenu théoriquement « universel et égalitaire », mais n'était en réalité obligatoire que pour les hommes. Le , le président de la République Jacques Chirac annonce sa décision de professionnaliser les armées et de suspendre le service national. Historique[modifier | modifier le code] Sous l'Ancien Régime, le service militaire est réservé à des professionnels. 5 septembre 1798 : au Conseil des Cinq-Cents, le député Jean-Baptiste Jourdan fait voter la loi qui rend le service militaire obligatoire. Loi Jourdan[modifier | modifier le code] Conscription[modifier | modifier le code] En date du 19 fructidor an VI (5 septembre 1798), la loi Jourdan-Delbrel porte les noms du général Jourdan et du député Pierre Delbrel, instituant un service militaire obligatoire permanent. Article 1 - Tout Français est soldat et se doit à la défense de la patrie. Réfractaires Réformés

Le service civique, un coup de pouce pour les 16-25 ans — Témoignage Cela fait maintenant quatre ans que le service civique existe, et il s’est perfectionné. Cet engagement solidaire peut être un vrai coup de pouce ! Marie d’Animafac vous raconte son expérience. Depuis 2010, le service civique permet à des milliers de jeunes d’effectuer une mission d’intérêt général pendant plusieurs mois tout en percevant une indemnité. Envie de vous lancer avant la rentrée ? Le service civique en bref :Un contrat ouvert à TOUS les jeunes de 16 à 25 ans révolus, sans condition de diplôme ou d’expérience préalable.6 à 12 mois de mission d’intérêt général pour une asso ou une collectivité.24h à 35h par semaine, tutorées par une personne de la structure qui accueille.Une indemnité mensuelle de 570€ par mois. Mon service civique J’ai été volontaire en service civique 24h par semaine pendant 9 mois en 2011-2012 pour l’association Jets d’encre. En tant que volontaire, j’ai coordonné la rédaction virtuelle d’un blog qui s’appelait 2012 est à vous ! C’était fou ! Et après ?

généalogie / service militaire Chaque année, les jeunes qui passaient leur conseil de révision au chef-lieu de canton en profitaient généralement pour marquer ce jour. Souvent, un objet était fait ou acheté pour se souvenir de son numéro de tirage au sort. Il m'est parvenu un de ces objets, pour lequel il faut que j'approfondisse le propriétaire (arrière-grand-père paternel ? son père ?) Cela m'a incité à en savoir plus sur le service militaire en général et surtout sur sa durée au fil du temps et savoir ainsi facilement le temps passé à son service militaire par mes ancêtres masculins. Enfin, pour retrouver trace du service militaire de nos ancêtres, il faut consulter - les registres de matricules aux Archives départementales (aux A.D Pour avoir beaucoup plus d'informations sur ces traces, n'hésitez pas à consulter le site de Généafrance qui est aussi un bon portail d'ouvertures sur d'autres sites. Toute remarque sera la bienvenue sur le blog. Historique du service militaire La France moderne décorations militaires

Parcours citoyenneté La Journée Défense et Citoyenneté Troisième étape du « parcours de citoyenneté », la JDC est obligatoire pour les garçons et les filles entre la date de recensement et l’âge de 18 ans. La JDC est une journée qui permet de rappeler à chacun que cette liberté a un prix. C’est pour vous une occasion unique d’avoir un contact direct avec la communauté militaire. Ce sont donc des opportunités professionnelles qui vous sont offertes, mais également des opportunités d’aide spécifique. Votre JDC se déroulera de la manière suivante : un petit déjeuner d’accueil,des modules d’informations sur les responsabilités du citoyen et les enjeux de la défense,des tests de connaissance de la langue française établis par l’Éducation nationale,un déjeuner,une initiation aux gestes de premiers secours dans une majorité de sites,éventuellement, une visite des installations militaires. En fin de journée, vous recevrez un certificat de participation. La convocation à la JDC Les infos essentielles Qui ?

Loi des trois ans du 7 août 1913 - Assemblée nationale Les fondements du service militaire universel En 1913, et depuis la loi du 21 mars 1905, le principe du service militaire obligatoire s'impose à tous les citoyens. La conscription est alors considérée comme le système le mieux adapté pour fournir les effectifs nécessaires à la sécurité du pays et le plus conforme au principe d'égalité républicaine. Les lois Jourdan (de 1798), Gouvion Saint-Cyr (de 1818), Soult (de 1832) et Niel (de 1868), bien que fondées sur le principe d’universalité, permettent à une grande partie des citoyens d’échapper au service militaire, du fait de nombreuses exemptions, et des modalités de tirage au sort et de remplacement : les « bons numéros » sont exemptés de tout service, et les « mauvais numéros » peuvent, moyennant rétribution, se faire remplacer. La loi du 21 mars 1905, en supprimant le tirage au sort et les dispenses – sauf pour inaptitude physique –crée un véritable service militaire universel. Aux origines de la loi 26 janvier 1913 BnF Aristide Briand M.

La fin du service militaire obligatoire - Service civil volontaire ou service civil obligatoire ? Deux siècles de conscription « Rapidement lue, l’histoire de la conscription pourrait s’interpréter comme le récit d’une parenthèse. Car le temps du soldat-citoyen s’inscrit entre deux armées de métier. Il commence officiellement avec la loi Jourdan de 1798 qui institue la conscription – mais l’armée nationale n’est-elle pas en germe dans la levée de 1792 et l’élan de Valmy ? Elle s’achève avec la loi de 1997 qui ne supprime pas la conscription, mais suspend l’appel sous les drapeaux de tous les Français. L’évolution de la conscription accompagne l’histoire politique de la France : les régimes réactionnaires du XIXe siècle refoulent l’armée citoyenne, tandis que l’affermissement de la République s’accompagne d’une démocratisation de l’armée et de la construction d’un service national véritablement universel. Source : 21 historiens expliquent la France contemporaine, introduction « Le soldat-citoyen : histoire de la conscription », 2006.

Archives nationales : nouveaux documents généalogiques en ligne Les archives nationales ont récemment fait le point sur les derniers documents numérisés et disponibles sur Internet, dans la Salle virtuelle des inventaires (SIV). De nombreuses images concernent la recherche généalogiques et peuvent être utile, soit pour éclairer un thème de recherche, soit pour retrouver directement le nom d'un ancêtre. Parmi ceux-ci, mentionnons les placards de décès du Minutier central des notaires de Paris. Ces annonces de décès de l'ancien régime ou billets d'enterrement étaient envoyés aux notaires de Paris, soit en raison de liens familiaux ou d'amitié avec le défunt, soit sans doute aussi en raison de liens professionnels. La plupart des individus cités sur ces placards sont des Parisiens, d'une certaine notoriété. On a conservé près de 8.000 de ces placards en raison de leur grand format : ils servaient à enliasser les paquets de minutes ! A signaler aussi les Livres d'or des Morts pour la France de 14-18, déjà en ligne depuis 2014. Lien :

Qu'est-ce que le Service Civique Qu'est-ce que le service civique ? Le Service Civique permet à tous ceux qui le souhaitent de s'engager pour une durée déterminée dans une mission au service de la collectivité et de l'intérêt général. Il s'adresse aux jeunes de 16 à 25 ans. Le service civique, c'est quoi ? Le service civique permet : un engagement citoyen reconnu et valorisé, de vivre de nouvelles expériences, d'avoir l'opportunité de se rendre utile et de faire bouger la société, Le Service Civique doit faire émerger une génération engagée. Le service civique, c'est pour qui ? Le Service Civique est ouvert à tous, et plus particulièrement aux jeunes âgés de 16 à 25 ans. Service civique : pour faire quoi ? Les missions s'articulent autour de grandes thématiques : Solidarité : offrez aux personnes isolées, aux personnes âgées ou aux victimes de violence une aide concrète dans la vie quotidienne mais également votre présence, votre enthousiasme et votre soutien. Comment marche le service civique ? Dans quelles conditions ?

Archives d'Outre-Mer (CAOM) Au 25 avril 2013, la base nominative contient 101538 entrées dont 57725 font référence aux dossiers individuels des condamnés aux bagnes coloniaux et 75 font l'objet d'une notice de description EAC. La recherche dans la base nominative des personnes et familles s'effectue sur 3 critères : nom prénom plein-texte Lancer la recherche avec un formulaire vide retourne l'intégralité des enregistrements. Lorsque plusieurs critères sont renseignés, le moteur de recherche applique un opérateur ET entre chaque critère. La recherche sur les noms s'effectue sur des mots entiers. Les résultats sont triés par ordre alphabétique sur le nom. 20 résultats sont présentés par page. Pour chaque résultat sont affichés : le nom suivi du prénom la fonction du protagoniste ou une mention "Condamné au bagne [...]"

Service civique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le service civique est un dispositif français d'encouragement à l'engagement citoyen et de soutien public à celui-ci, créé par la loi du 10 mars 2010[1].Il est entré en vigueur le 13 mai 2010[2]. Il est constitué de deux formes : « l'engagement de service civique » : d'une durée de six à douze mois destiné aux jeunes âgés de 16 à 25 ans, principalement financé par l'État ;« le volontariat de service civique » : d'une durée pouvant atteindre les deux ans, il est ouvert à partir de l'âge de 26 ans et sans limite au-delà ; le soutien financier de l'État porte principalement sur un ensemble de cotisations sociales ; fin 2013, ce volet du service civique n'a pas encore fait l'objet d'une politique de communication et de développement et le monde associatif ne se l'est pas encore pleinement approprié. Ces deux formes sont ouvertes à tous les Européens communautaires. Introduction[modifier | modifier le code] Description[modifier | modifier le code]

MémorialGenWeb (tués et disparus) C'est une question qui revient quotidiennement, mais ou est donc passé Mémorial, comment je fais pour accéder à ceci ou cela, mais qu'est-ce qui se passe, Mémorial n'est plus en ligne ? Mémorial n'est plus en ligne ? Et bien si, le site Mémorial est toujours en ligne, il a juste changé d'adresse. Mini rappel historique Le projet Memorial-FranceGenWeb est né en mai 2000 sous l'impulsion d'Éric Blanchais et a grandi au sein de l'association FranceGenWeb jusqu'en 2015. Ben alors qu'est-ce qu'il se passe ? Une majorité de l'équipe du projet Mémorial ne reconnaît plus l'orientation généalogique du projet et a estimé que son avantage était de prendre son indépendance dans une structure associative propre. Et ? Le Conseil d'Administration de l'association FranceGenWeb ne peut que constater que le projet Mémorial est devenu de facto une structure autonome sans lien direct avec l'association dans laquelle il est né. En pratique La suite ?

On garde les pages: Comment débuter ma généalogie Quelques conseils méthodologiques généraux sont publiés sur le site du service interministériel des Archives de France. Le même site regroupe un grand nombre de fiches de recherches publiées par les différents services d'archives publics, ainsi que l'annuaire des services d'archives comprenant les horaires d'ouverture et les liens vers les sites internet. Ci-dessous, quelques exemples des ressources mises en ligne par les différents services. Les Archives Nationales ont constitué une série de fiches thématiques de conseils à la recherche : conseils simples pour débuter et fiches spécialisées pour aller plus loin. Exemples : Vous recherchez le dossier d’un membre de la Légion d’honneur ? Archives nationales d’outre-mer (ANOM) Comment rechercher ses ancêtres nés à l'étranger Archives départementales de la Seine-Maritime Exemples : Immigrés et émigrés XIXe et XXe siècles, Pupilles de l’État, pupilles de la Nation. Archives départementales de l'Indre-et-Loire Archives de Paris

Service militaire en Franc e Petite histoire du service militaire en France ... Si vous n'avez pas le temps de lire, sachez que: 5 septembre 1798: création du service militaire. 10 mars 1818: le recrutement se fait par engagement et tirage au sort.Service de 6 ans. 27 juillet 1872: Service national obligatoire de 5 ans pour tous les hommes. 1913: le service est porté de deux à trois ans. 1939: il est ramené à deux ans..... 1970: service national de douze mois 1993: celui-ci est ramené à dix mois 1997: nouveau service national et début de la professionnalisation de l'armée. Si vous trouvez ce résumé un peu limité, si vous avez un peu de temps et que le sujet vous intéresse, je vous propose de lire le texte suivant: L'armée sous l'ancien régime: Chez les Francs, tout homme libre est soldat par définition. De la Révolution à la guerre de 1914 Si, en 1789, la conscription est unanimement condamnée par les cahiers de doléances, elle n’est pas prête à disparaître ! Loi de 1802: instaure le remplacement.

toponymie_régions_ départements de France Alsace, Aquitaine, Auvergne, Bourgogne, Bretagne, Centre, Champagne-Ardenne, Corse, Franche-Comté, Ile de France, Languedoc-Roussillon, Limousin, Lorraine, Midi-Pyrénées, Nord-Pas de Calais, Normandie, Pays de Loire, Picardie, Poitou-Charentes, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Rhône-Alpes Survolez les liens des régions pour voir

Related: